Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Olivier Pétré-Grenouilleau

Aller en bas 
AuteurMessage
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Olivier Pétré-Grenouilleau  Empty
MessageSujet: Olivier Pétré-Grenouilleau    Olivier Pétré-Grenouilleau  Icon_minitimeDim 16 Juin 2013 - 15:23

LA TRAITE NEGRIERE


Un livre excellent, scientifique et donc assez fastidieux à lire.
Le style lourd et un brin emphatique de l'auteur n'arrange pas les choses, ni la structure de son plan brouillonne.


Mais je le recommande vivement, non pour la polémique qu'il a suscitée (et pour cause !), mais pour le travail d'historien dont il témoigne. Un labeur basé sur les chiffres, les données et loin des clichés raciaux qui polluent hélas de façon permanente le débat sur ce thème (confère les ridicules saillies de Taubira, il y a peu).


En gros, pour la masse, l'esclavage des noirs a été initié, mené et exploité par les Blancs pour cause de complexe de supériorité.


L'auteur montre remarquablement que l'idée de race ou de couleur de peau est étrangère à ce système, qui n'est rien d'autre qu'un mode de fonctionnement économique comme un autre. On oserait dire même : un capitalisme comme un autre.


D'abord, quelques rappels qui ont fait grincé les associations bien-pensantes :

- l'esclavage est vieux comme le monde (Grèce, Egypte, Mésopotamie, etc...);
- les élites noires l'ont pratiqué bien avant l'arrivée des Blancs en Afrique (soit avant le 15ème siècle avec les Portugais) pour des raisons de statut social. Les riches possédaient des larbins !!;
- les Arabes ont basé leur expansion sur le commerce d'esclaves, bien lucratif (soit dès le 7è siècle);
- les Blancs ont bien profité de la manne, en collaboration (et j'emploie ce mot à dessein) avec les Noirs mais ont aussi été les PREMIERS et le SEULS à dénoncer et abolir la traite des Noirs.


Qu'en ressort-il ?
Une idée qui met mal à l'aise ceux qui sont abonnés aux raccourcis de l'Histoire : non seulement l'homme blanc n'est pas le pire des salauds (y en avait avant !!!) mais encore, il est le libérateur de l'homme noir pour avoir osé, malgré de nombreuses difficultés, imposer l'arrêt de cette barbarie.


Vous comprendrez pourquoi l'auteur s'est attiré les foudres de certains milieux.


Manque de chance : son boulot est rigoureux, fouillé et dénué d'arguments sentimentaux ou partiaux.


Dernière édition par tina le Mer 19 Juin 2013 - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Olivier Pétré-Grenouilleau  Empty
MessageSujet: Re: Olivier Pétré-Grenouilleau    Olivier Pétré-Grenouilleau  Icon_minitimeDim 16 Juin 2013 - 15:32

Au-delà des particularisme régionaux très détaillés, il y a plusieurs chapitres passionnants sur le mouvement abolitionniste né...en Angleterre !
Même si historiquement, les Danois ont été les premiers a arrêter le carnage, les Anglais ont suivi après moult débats.
L'auteur tente de creuser pourquoi.
A part le fait que ce pays s'engage très tôt sur la voie de l'industrialisation mécaniste, il y a aussi le double poids des philosophes et de la religion.

Mention spéciale d'ailleurs pour les Quakers et les Méthodistes qui ont su dénoncer la barbarie de ce système économique et peser sur la vie publique.

Plus généralement, la Bible a été un support de réflexion humaniste.

Comme quoi...

Je ne peux pas présenter tout ce que j'ai appris mais ce livre est une mine et pour moi un ouvrage de référence à avoir à la maison.

Attention ! C'est de l'analyse et non de la narration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Olivier Pétré-Grenouilleau  Empty
MessageSujet: Re: Olivier Pétré-Grenouilleau    Olivier Pétré-Grenouilleau  Icon_minitimeDim 16 Juin 2013 - 15:59

Merci et bravo pour ouvrir un tel fil !
Assez détonant ce que tu cites ....
De quoi se faire lyncher dans certains milieux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Olivier Pétré-Grenouilleau  Empty
MessageSujet: Re: Olivier Pétré-Grenouilleau    Olivier Pétré-Grenouilleau  Icon_minitimeDim 16 Juin 2013 - 16:08

Evidemment, l'auteur a presque été accusé de négationnisme !
De toute façon, l'histoire officielle (quel que soit le sujet) est toujours bâtie sur l'ignorance des foules.
Et est forcément manichéenne.
Soyons sérieux : la nature humaine est immuable et pervertie et ne rêve que d'argent et de gloire, et ce n'est ni une question de couleur de peau ou d'idéologie.

Vanitas vanitatum et omnia vanitas.

Le seul regret sur ce livre : l'auteur n'aborde pas la question de l'esclavage de nos jours. Il faut aller voir chez Amnesty International (quand on a le coeur bien accroché.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Olivier Pétré-Grenouilleau  Empty
MessageSujet: Re: Olivier Pétré-Grenouilleau    Olivier Pétré-Grenouilleau  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Olivier Pétré-Grenouilleau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» blog olivier s
» "La Normandie", par Olivier Chaline.
» Le petit Olivier
» Olivier Galfione (Caldero)
» Paroles d'Horus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Histoire-
Sauter vers: