Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Abdejamil Nourpéissov [République du Kazakhstan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Abdejamil Nourpéissov [République du Kazakhstan]   Lun 17 Juin 2013 - 11:56



Abdijamil Nourpeissov est né le 22 octobre 1924 à Aral, au Kazakhstan. Cet écrivain kazakh, membre de l’Union des écrivains d’URSS et de l’Union des écrivains du Kazakhstan, a été Lauréat du Prix d’État d’URSS (1974). Il jouit du prestigieux titre d’Ecrivain du Peuple du Kazakhstan (1985).
 
Vétéran de la Seconde Guerre mondiale, il s’enrôle à 18 ans dans l’armée. Il devient membre du PCUS en 1943. À la fin de la guerre, il est officier politique et officier d’état-major. En 1950, il publie un roman autobiographique, Kurland, réédité en 1958 sous le titre de Le jour tant attendu. Entré à l’Université d’État du Kazakhstan, il passe, au bout d’un an, à l’Institut littéraire Gorki, à Moscou, dont il sort diplômé en 1956. À partir de 1958, il écrit sa célèbre trilogie historique Le sang et la sueur, qui couvre les événements passés dans la région de la mer d’Aral au cours de la Première Guerre mondiale et de la guerre civile. En 1961, Nourpeissov en publie le premier tome, en 1964, le deuxième et, en 1970, le troisième. Grâce à la subtilité de l’analyse psychologique, la force particulière de l’observation et la lumineuse description du caractère national, cette trilogie sur la vie des pêcheurs de la mer d’Aral est remarquée non seulement au Kazakhstan, mais prend également toute sa place au sein de la littérature mondiale. La version française de cet ouvrage, publiée chez Gallimard, est préfacée par son ami Louis Aragon.
 
En 1987 sort son livre La Dette. En 2000, Nourpeissov publie un nouveau chef-d’œuvre, Il y eut un jour et il y eut une nuit (en russe Le dernier devoir), roman sur les problèmes environnementaux de la mer d’Aral mettant en scène trois personnages principaux dont la destinée tragique, faisant écho au cataclysme écologique frappant cette région du monde, acquiert une dimension cosmique.
Cette immense fresque reçoit le prix Cholokhov en 2003. L’ouvrage a été traduit en allemand. La traduction française vient d'être publiée par L'Age d'Homme.

source : éditeur L'Age d'Homme.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille


Dernière édition par shanidar le Lun 17 Juin 2013 - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Abdejamil Nourpéissov [République du Kazakhstan]   Lun 17 Juin 2013 - 12:25

La saison des épreuves

Il s'agit du second volet d'une trilogie. Je n'ai pas lu le premier tome (la médiathèque ne possédant que l'exemplaire emprunté), mais un résumé succinct permet de cerner plus ou moins les épisodes précédents et le nombre foisonnant de personnages.


Car il s'agit bel et bien d'une fresque en pays kazakh. La vie dans la steppe des nomades qui démontent leurs aouls (minuscules villages formés de quelques yourtes) en fonction des saisons pour permettre à leur maigre troupeau de survivre. Vie également d'un aoul de pêcheurs des bords de la Mer d'Aral à l'époque (1916) où elle n'était pas encore réduite à un maigre écusson d'eau. Mais ce n'est pas pour autant que la vie y est belle, au bord de cette mer car le poids des traditions et surtout des chefs de tribus grèvent toute velléité de progrès.



La première partie de ce vaste et beau roman raconte la vie des femmes, leur servitude, la polygamie, les frustrations, les enlèvements d'un campement à un autre, la femme vue comme une sorte de bétail, que l'on s'échange, que l'on vole, viole ou conquiert. La femme, nécessairement soumise au joug, à la tyrannie, aux brimades cruelles des hommes, et qui peut être aussi une vraie vipère et une source intarissable de conflits domestiques.

Les parties suivantes mettent en scène le retour d'un personnage, Eleman, pêcheur qui s'est révolté contre la puissance des Grands, qui a été emprisonné, puis qui est parti faire la guerre avec les Russes contre les Turcs. Il revient brisé, transformé, silencieux et désillusionné. Pourtant, il reprendra les armes contre le pouvoir établi et il refusera de se soumettre encore, cherchant à unir les nomades contre un ennemi commun (le pouvoir féodal).

Ce livre est, au delà de son écriture extrêmement agréable, un livre quasiment ethnographique sur la manière dont les kazakhs vivaient au début du XXème siècle. On y découvre les rythmes de chacun, les péripéties intimes de vie qui prennent une valeur d'exemple. Les rivalités, les outrages, les outrances, les rêves de chacun y sont décrits avec l'idée sous-jacente qu'on peut y lire toute l'histoire d'un peuple, tiraillé par sa paresse et son oisiveté, écrasé par ses chefs, malmené par le climat des steppes, toujours à la limite de l'indigence et des guerres intestines mais pouvant aussi trouver dans les cordes tiraillées d'une dombra (instrument de musique) une paix provisoire.

Un livre qui se lit sans hâte, à la frontière entre la saga tribale pleine d'aventures, de légers rebondissements et de personnages (mais sans le halètement des courses et des subterfuges attendus de ce genre), et un livre de mœurs, passionnant pour ce qu'il dit de la vie de chacun.

J'ai donc passé un très agréable moment en compagnie de ces nomades des steppes asiatiques, amateurs de chameaux et rustres attachants...


_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Abdejamil Nourpéissov [République du Kazakhstan]   Lun 17 Juin 2013 - 12:39

Comptes-tu lire la suite ou encore le début ?
Cela me semble tentant et je suis curieux de connaître cette population à une période charnière ...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Abdejamil Nourpéissov [République du Kazakhstan]   Lun 17 Juin 2013 - 13:20

Si je découvre l'un ou l'autre tome de cette fresque et même un autre roman de Nourpéissov, je pense que je m'y jetterai sans l'ombre d'un doute (mais je ne vais pas non plus me mettre en tête de tout lire de cet auteur, comme il m'arrive d'avoir tendance à le faire pour d'autres...).

et sinon, d'après mon robert : le mot casaque vient du persan kazagand et n'a donc pas grand chose à voir avec les kazakhs et leurs gros touloupes (manteaux en peaux de moutons retournées).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcgalan
Invité



MessageSujet: Il y eut un jour, et il y eut une nuit.   Dim 14 Juil 2013 - 22:36




Il y eut un jour, et il y eut une nuit
. C'est le titre du dernier livre de Nourpeissov, traduit en français par le poète Athanase Vantchev de Thracy et paru récemment à l'Âge d'Homme.
J'ai beaucoup aimé cette grande fresque qui nous parle du Kazakhstan, des années brejnèviennes jusqu'au tout début de la pérestroïka.
On y découvre comment la folie productiviste soutenue par l'imposture scientifique a failli faire disparaître la mer d'Aral et rendre encore plus désertique qu'elle ne l'est l'Asie centrale.
Trois personnages fictifs d'un triangle amoureux, mais aussi une multitude de comparses, sont les protagonistes de ce beau récit qui, derrière une histoire d'amours et d'ambitions déçues, est une véritable leçon d'histoire sur un pays inconnu de la plupart des Français.
Avec sa trilogie "la sueur et le sang" et ce grand roman, Nourpeissov a écrit la grande somme nationale de sa terre natale, où il raconte toutes ses difficultés et les "travaux et les jours" de sa population attachante et combative face aux difficultés de la vie et à l'hostilité de la nature.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Abdejamil Nourpéissov [République du Kazakhstan]   Lun 15 Juil 2013 - 7:21

Bonjour et bienvenue sur le forum, ce serait gentil de te présenter un peu ici bonjour

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Abdejamil Nourpéissov [République du Kazakhstan]   Lun 15 Juil 2013 - 15:40

La Quinzaine littéraire a publié un bel article sur le livre que j' ai résumé.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abdejamil Nourpéissov [République du Kazakhstan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Abdejamil Nourpéissov [République du Kazakhstan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procureur de la république
» PUBLIQUE OU PARAPUBLIQUE?
» La Couronne de la république
» FEDERALISME – Le président de la République refuse de promulguer un décret
» "République Fédérale Française", prototype ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: