Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Alexandre Ikonnikov [Russie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Alexandre Ikonnikov [Russie]   Mar 24 Juil 2007 - 6:15



Il faut que je vous parle de ce jeune écrivain Russe que j'aime beaucoup.

Alexandre Ikonnikov est né en 1974 ans à Urjoum, à peu près à mi-chemin de Kirov et de Kazan, c’est-à-dire au fin fond de la province russe ou, comme le dit un de ses personnages, « au fond de l’arrière ». Plus surprenant, aux dernières nouvelles il y vit encore, refusant de fréquenter les cercles littéraires de Moscou ou Saint-Pétersbourg, ou de fuir en Europe, sous le seul prétexte qu’il est écrivain.

Germaniste de formation, Alexandre Ikonnokov enseigne dans le cadre d'un service civil à Bystritza pendant deux ans. Il s'installe à Kirov, au bord de la Viatka et collabore à un journal en tant que journaliste et interprète. Mais il y renonce rapidement et se consacre à la littérature.

Son premier livre Dernières nouvelles du bourbier, d’abord publié en Allemagne (sous le titre Taïga Blues), a parfois été directement écrit en allemand. Publié en France en 2003 où il a reçu un accueil exceptionnel, il décrit le folklore russe moderne, post-communiste, et pré-capitaliste.

Alexandre Ikonnikov n'est pas publié dans son pays.

Mon but n’est pas de faire une littérature de dénonciation, mais d’aider à voir où en sont les plus simples relations humaines, comme cela peut exister partout. Mon attitude d’écrivain, mon tempérament personnel, c’est la satire, l’humour, et je crois que même si je montre quelques salauds, je leur garde un peu de tendresse. Je veux aussi sortir d’une certaine vision qu’on a de la Russie, centrée exclusivement sur Moscou ou Saint-Pétersbourg, sur des images répétitives, marquées par la dureté, le tragique. Vus d’une petite ville de province, les rapports sont plus nuancés. Alexandre Ikonnikiv

Sources : EVENE et Revue Liberté




J'ai découvert et acheté ses Dernières nouvelles du bourbier par hasard et je suis tombée sous le charme.
Les nouvelles dénoncent, de façon absurde, la nouvelle Russie et la pauvreté qui demeure. Alors c'est à la fois drôle et désenchanté.

Puis j'ai lu Lizka et ses hommes, roman cette fois-ci, aussi désenchanté. Un peu moins bon, un peu moins drôle mais très prometteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Alexandre Ikonnikov [Russie]   Mar 24 Juil 2007 - 6:17

DERNIERES NOUVELLES DU BOURBIER:" En fait, la prétendue âme russe se réduit à quatre composantes : la croix russe, la langue, la vodka et le bonheur dans la souffrance. " Une mutinerie dans une colonie pénitentiaire, un paysan qui achète une machine à laver sans penser à l'évacuation d'eau, la visite présidentielle d'une province qui prospère aux dépens du bien public, l'histoire d'un appelé oublié dans la steppe par son unité militaire : lkonnikov porte sur ses compatriotes un regard aigu. Loin de Moscou, il nous fait pénétrer dans un monde archaïque, retourné à une forme de communion à la fois corporelle et spirituelle. Fidèle à une tradition russe qui va de Gogol à Babel, Alexandre lkonnikov ne condamne pas plus qu'il n'enjolive. Mêlant comique et tragique, il se tient à une distance soigneusement réglée, celle de l'observateur actif.

LIZKA ET SES HOMMES:
À dix-sept ans, Lizka décide de vivre sa vie, loin de sa mère et des mesquineries de son village. Elle part à G., la ville voisine, et s'inscrit à l'école d'infirmières. Mais là non plus rien n'est facile : elle atterrit dans un foyer et doit travailler comme concierge dans un immeuble pour financer sa chambre. Excédée par un locataire qui jette ses ordures par la fenêtre, elle lui lance une cannette de bière et se retrouve en prison pour agression. Dans la cellule, elle tombe amoureuse de Micha, qui se révèle être un fieffé menteur, alcoolique et joueur. Lizka cherche le bonheur, elle rencontre des hommes : à Micha, succèdent Viktor, un fonctionnaire du parti, Arthur, qui l'épouse et la trompe, Max, qui a perdu son âme et sa jambe à la guerre, et Kostia, un poète qui aime regarder la télévision, et qui pourrait bien être le narrateur de ce roman picaresque. Les " hommes " de Lizka, mais aussi ses camarades, appréhendent leur destin avec un sens aigu de la fatalité - une fatalité joyeuse. " Mon thème, c'est l'humain, et la recherche du bonheur ", dit Alexandre Ikonnikov qui fustige au passage le système politique et social de la Russie d'aujourd'hui, et pose un regard impitoyable sur le quotidien de sa province.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Alexandre Ikonnikov [Russie]   Mar 24 Juil 2007 - 6:35

J'ai lu Dernières nouvelles du bourbier!De la grande littérature russe moderne. La vodka coule flot, rien ne marche mais ,oui, c'est un regard passionnant!
Je note l'autre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Alexandre Ikonnikov [Russie]   Mar 24 Juil 2007 - 6:39

Marie a écrit:
J'ai lu Dernières nouvelles du bourbier!De la grande littérature russe moderne. La vodka coule flot, rien ne marche mais ,oui, c'est un regard passionnant!
Je note l'autre!

Ah tu aimes aussi.
Dommage, l'autre est en métropole sinon je te l'aurais prêté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
lyana79
Envolée postale
avatar

Messages : 208
Inscription le : 04/04/2008
Age : 37
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Alexandre Ikonnikov [Russie]   Mar 17 Juin 2008 - 10:18

Je viens de terminer "Lizka et ses hommes", un petit roman au style fluide, très facile à lire, ayant pour thème la relation homme/femme et la recherche désespérée du bonheur.
Une jeune fille qui se heurte aux dures réalités de la vie et découvre l'inconstance de la vie sentimentale.
C'est le premier roman de littérature russe contemporaine que je lis.On y trouve d'ailleurs une description de la transformation de la société russe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partagelecture.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexandre Ikonnikov [Russie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre Ikonnikov [Russie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Politique] Géorgie - Russie - Osséties - Abkhazie- Kosovo
» Sanvic - Rue Alexandre
» L’expo Russie Viking au musée de Normandie à Caen
» la prise d'otages de Beslan ( fédération de Russie )
» Trafic routier au pays de la vodka (Russie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature russe-
Sauter vers: