Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Hori Tatsuo

Aller en bas 
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Hori Tatsuo Empty
MessageSujet: Hori Tatsuo   Hori Tatsuo Icon_minitimeLun 8 Juil 2013 - 23:52

HORI Tatsuo
(Tôkyô, 28/12/1904 - 28/05/1953)

Hori Tatsuo Hori-t10


Citation :
"Tatsuo Hori est très tôt attiré par l'Europe. Disciple d'Akutagawa Ryūnosuke et ami de nombreux écrivains et poètes, il traduit Apollinaire et Jean Cocteau, lit et fait connaître Gide, Proust, Rainer Maria Rilke et Mauriac. Comme celle de ses contemporains européens, son œuvre se caractérise par la place importante qu'y occupent les thèmes autobiographiques. Mais Hori est aussi aux sources de la littérature classique du Japon.

Auteur de Le vent se lève, au titre inspiré par Paul Valéry dans Le Cimetière marin, évocation de la mort d'une fiancée tuberculeuse, pleine de sensibilité ineffable, et de références aux poètes et écrivains européens, dont Thomas Mann et Rainer Maria Rilke, et japonais." (Wikipedia)

Le Dictionnaire de Littérature japonaise, (Quadrige) sous la direction de Jean-Jacques Origas, donne plus de renseignements :
"Hori Tatsuo devra lutter sa vie durant contre la tuberculose qui l'oblige à de fréquents séjours de cure en montagne et qui l'emportera à l'âge de quarante-neuf ans."
"Alors que son idéal est un roman de pure fiction, ses premières tentatives n'en révèlent pas moins un dessein autobiographique, qui demeurera constant chez lui : l'enfance ou l'adolescence, l'influence qu'eut sur lui la mort d'Akutagawa (Seikazoku, 聖家族, 1930 [la sainte famille]), la rencontre avec la fiancée (Utsukushii mura, 美しい村,1933-1934 [Un beau village]), la maladie et la mort de la jeune fille en sanatorium (Kaze tachinu, 風立ちぬ, 1938 [Le vent se lève]). Il ne parviendra à créer cet univers romanesque autonome qu'il avait entrevu dès le début qu'en 1941 avec Naoko (菜穂子), mais ici encore ressurgissent les thèmes de la maladie et de la mort, de la dissonance et de l'harmonie."
La mort de son père amène un changement dans son oeuvre, notamment un retour aux classiques japonais.

"Hori Tatsuo est un écrivain « de composition » : ses textes sont le fruit d'un long travail sur le style et de structuration interne de l'oeuvre."


Dernière édition par eXPie le Dim 26 Jan 2014 - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Hori Tatsuo Empty
MessageSujet: Re: Hori Tatsuo   Hori Tatsuo Icon_minitimeLun 8 Juil 2013 - 23:52

Hori Tatsuo Hori-v10

- Le Vent se lève (Kaze techinu, 風立ちぬ, 1936-1937). 123 pages. Gallimard. L'Arpenteur. Traduit du japonais en 1993 Daniel Struve.

Le livre, fortement autobiographique, commence bien sûr avec Paul Valéry : "Le vent se lève, il faut tenter de vivre".
Voici le début :
Citation :
"Par ces journées d'été dans la prairie recouverte d'une herbe haute et drue, alors que tu peignais avec passion, je restais toujours non loin de là, allongé à l'ombre d'un bouleau. Quand le soir tombait, que tu achevais ton travail et venais me rejoindre, nous restions un long moment nous enlaçant les épaules, à regarder l'horizon encombré de lourds nuages sombres aux franges garance. Comme si à cet horizon enfin gagné par l'obscurité quelque chose, au contraire, était en train de naître...

Par un après-midi (c'était déjà à l'approche de l'automne), nous avions laissé la toile que tu venais de fixer au chevalet et mordions dans un fruit, étendus à l'ombre du bouleau. Des nuages qu'on aurait dit de sable filaient dans le ciel. À cet instant, soudain et sans qu'on sût d'où il venait, le vent se leva. Les taches indigo que nous devinions à travers le feuillage de l'arbre au-dessus de nous s'étendirent, puis se contractèrent. Presque aussitôt nous entendîmes un objet lourd tomber dans l'herbe : la toile que nous avions abandonnée non loin de là devait être tombée avec le chevalet. Alors que tu te précipitais pour la relever, je te retins de force, refusant de te laisser partir, comme pour ne rien perdre du moment que nous étions en train de vivre. Tu me laissas faire.
« Le vent se lève, il faut tenter de vivre. »
Ce vers monté spontanément à mes lèvres, je le répétai à part moi, posant ma main sur ton épaule venue s'appuyer contre moi. Tu finis par te dégager et te levas" (page 9).
Hori Tatsuo Hori-v11   Hori Tatsuo Hori-v12
(affiches du film de Miyazaki Le Vent se lève, 2013).


Plus tard, il se fiance avec la jeune fille. Elle est malade, elle doit aller dans un sanatorium, à la montagne. Il l'accompagne. Il compte y poursuivre son travail d'écrivain.
Citation :
"L'existence dans un sanatorium de montagne prend tout naturellement un caractère à part, celui d'une humanité qui commence là où pour les hommes ordinaires il n'y a plus qu'un cul-de-sac." (page 39)
Les jours se succèdent.
Citation :
"Ce faisant, les moindres circonstances de notre vie quotidienne, aussi insignifiantes fussent-elles, prirent un attrait entièrement nouveau." (page 42).
Ils sont heureux, ensemble, coupés du monde et de son agitation.
Les saisons passent, le paysage change.
Citation :
"- N'as-tu pas dit un jour que seul un homme sur le point de mourir pouvait vraiment sentir la beauté de la nature. Eh bien, je m'en étais souvenue à ce moment. J'avais l'impression que la beauté de cet instant était de celles-là. »
Pendant qu'elle parlait, son visage tourné vers moi semblait appeler au secours." (page 46).

Un très beau livre.


Le film de Miyazaki, Le Vent se lève (Kaze tachinu ; 風立ちぬ), qui sort au Japon le 20 juillet 2013, et sur les écrans français probablement au tout début 2014, est l'adaptation du manga de Miyazaki lui-même, tiré du livre.
Le manga ne fait qu'une dizaine de pages ; on pourra voir les planches sur : http://www.kanpai.fr/manga-anime/kaze-tachinu-le-vent-se-leve-infos.html/attachment/kaze-tachinu-manga-01
L'histoire semble être très différente de celle du livre, puisqu'elle devrait tourner autour de Jiro Horikoshi, l'ingénieur aéronautique japonais qui a mis au point le Mitsubishi A6M, appelé également "Zéro", qui fut utilisé de 1940 à 1945.

Hori Tatsuo Hori-v13   Hori Tatsuo Hori-v14




Avec un peu de chance, ce sera l'occasion d'autres traductions d'oeuvres de cet auteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
 
Hori Tatsuo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature japonaise-
Sauter vers: