Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Laure Conan

Aller en bas 
AuteurMessage
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

Laure Conan Empty
MessageSujet: Laure Conan   Laure Conan Icon_minitimeJeu 11 Juil 2013 - 10:22

Laure Conan 220px-10

Laure Conan (1845-1924) est l'une des rares romancières à s'être illustrées à l'époque. Angéline de Montbrun est considéré comme un classique littéraire de première importance pour quiconque s'intéresse à l'histoire de la littérature québécoise et des femmes. Influencée par les Chateaubriand, F.X. Garneau et Marie de l'Incarnation, Laure est particulièrement forte dans l'évocation des sensations. Nous pouvons la considérer comme précurseur du roman psychologique. Outre ce roman de première importance, Conan a publié certaines nouvelles, des pièces de théâtre et des essais portant sur des sujets d'actualité et biographiques.

Bibliographie de Laure Conan a écrit:
Romans

   Angéline de Montbrun (1882)
   À l'œuvre et à l'épreuve (1891)
   L'Oublié (1900)
   La Sève immortelle (1925), publication posthume

Nouvelles

   Un amour vrai (1897)
   L'Obscure Souffrance (1919)
   La Vaine Foi (1921)

Autres ouvrages

   Si les Canadiennes le voulaient ! (1886)
   Elisabeth Seton (1903)
   L'Apôtre de la tempérance (1907)
   Jeanne LeBer, l'adoratrice de Jésus-Hostie (1910)
   Une immortelle (1910)
   Louis Hébert, premier colon du Canada (1912)
   Physionomies de saints (1913)
   Aux Canadiennes (1913)
   Silhouettes canadiennes (1917)
   Philippe Gaultier de Comporté, premier seigneur de La Malbaie (1917)
   Laure Conan - j'ai tant de sujets de désespoir : correspondance (1878-1924) (2002), publication posthume

Tiré de : https://fr.wikipedia.org/wiki/Laure_Conan

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

Laure Conan Empty
MessageSujet: Re: Laure Conan   Laure Conan Icon_minitimeDim 14 Juil 2013 - 9:50

Angéline de Montbrun est un roman épistolaire. Je vous offre une lettre en guise d'avant-goût à cette lecture :

Laure Conan, Angéline de Montbrun, 2002, Boréal/Compact classique, p. 163-164. a écrit:
(Angéline de Montbrun à Mina Darville)

CHÈRE MINA,

Je voulais attendre une heure de sérénité pour vous répondre; mais cela me mènerait trop loin. Et d'ailleurs, Marc, malade depuis quelques temps, désire que vous en soyez informée. «Je lui ai sellé son cheval bien des fois, me disait-il tantôt, et j'avais tant de plaisir à faire ses commissions.»

Il aime à parler de vous, et finit toujours par dire, philosophiquement : «Qui est-ce qui aurait pensé ça, qu'une si jolie mondaine ferait une religieuse?»

J'incline à croire qu'il se représentait les religieuses comme ayant toujours marché les yeux baissés, et toujours porté de grands châles, en toute saison. Votre vocation a bouleversé ses idées.

Chère amie, vous me conseillez les voyages puisque ma santé le permet. J'y pense un peu parfois, mais vraiment, je ne saurais m'arracher d'ici. Mon coeur y a toutes ses racines. D'ailleurs, il me semble que le travail régulier, sérieux, soutenu, est un plus sûr refuge que les distractions. Malheureusement, se faire des occupations attachantes, c'est parfois terriblement difficile. Mais comme disait mon père, une volonté ferme peut bien des choses. Moi, je veux rester digne de lui. Ai-je besoin de vous dire que je m'occupe beaucoup des malheureux. Et, grand Dieu! que deviendrais-je si le malheur ne faisait pas aimer ceux qui souffrent? mais il y a ce superflu de tendresse dont je ne sais que faire.

La solitude du coeur est la souveraine épreuve.

Vous avez raison, la position de votre frère est bien triste. Ne songe-t-il pas à la changer? et qui pourrait l'en blâmer? Chère soeur de mes larmes, veuillez croire que dans le meilleur de mon coeur, je souhaite qu'il oublie et qu'il soit heureux.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

Laure Conan Empty
MessageSujet: Re: Laure Conan   Laure Conan Icon_minitimeJeu 25 Sep 2014 - 9:11

Je vous ai donné un avant-goût d'Angéline de Montbrun dans la lecture de l'extrait précédent. Il résume d'ailleurs assez bien l'esprit du livre. Pour ma part, j'ai fait une lecture plutôt rapide et expéditive même si j'ai fini par macérer quelques passages au fil du livre.

Angéline de Montbrun, c'est l'histoire d'une femme qui décrit la condition inextricable où la femme dans l'obligation de se marier se met face à la loi du père. Pour une raison ou une autre, Angéline se trouve devant l'éventualité d'épouser Maurice. Elle demeure tout de même liée avec son père qui est lui-même veuf. Ce dernier soudoie Maurice avec l'idée selon laquelle il épouse Angéline en même temps qu'il se trouve lié à jamais avec son beau-père. Cette ombre assez pesante du père prédomine l'ensemble du livre. Aussi, la dimension religieuse et politique est traitée dans le livre. Ça donne un beau mélange ondoyant qui livre l'un des classiques les plus impérissables de la littérature québécoise.

Pour la chronique d'ordre biographique, l'écrivaine Laure Conan - son vrai nom était Félicité Angers - a eu une aventure amoureuse avec le politicien Pierre-Alexis Boucher. L'échec de cette liaison amoureuse aura consacré la vocation littéraire de Laure Conan. N'ayant jamais terminé ses études, cette dernière lisait beaucoup et pas des moindres auteurs comme nous pouvons le lire plus haut.

Le livre est lui-même assez particulier. Nous passons de la correspondance entre les personnages au journal intime d'Angéline de Montbrun. Cette dernière s'exprime peu dans les correspondances. Il s'agit surtout des Mina, Maurice et d'une quelconque religieuse qui est la confidente de Mina. Angéline de Montbrun finit par choisir de se cloîtrer. Nous verrons bien dans quelles conditions elle se trouve.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Laure Conan Empty
MessageSujet: Re: Laure Conan   Laure Conan Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Laure Conan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le courage d'une mere "Marie Laure Picat"
» Lieutenant-colonel Château-Jobert dit Conan
» Facebook et AB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: