Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Bernice L. McFadden

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Bernice L. McFadden  Empty
MessageSujet: Bernice L. McFadden    Bernice L. McFadden  Icon_minitimeSam 20 Juil 2013 - 14:44

BERNICE L. MCFADDEN est née en 1966 et vit à Brooklyn, New York.

Bernice L. McFadden  Bernic10

Lauréate de nombreux prix, elle a écrit à ce jour huit romans (dont les célèbres Sugar et Glorius).

Delta noir est son premier roman traduit en français.

Delta noir

Bernice L. McFadden  Delta-10

Ce roman a attiré mon attention pour deux raisons essentielles : un des sujets abordés, le meurtre du jeune Emmet Till dans la région du delta du Mississippi dans les années 50 et qui fut l’un des principaux événements fondateurs du mouvement des droits civiques des Noirs américains et la façon de l’aborder, à savoir l’utilisation du réalisme magique à travers une conception animiste de l’existence et de la croyance des âmes.

Le narrateur n’est autre que la ville elle-même, Money (Mississippi), ville dans laquelle se déroule l’histoire et qui nous raconte la vie et le destin tragique de trois générations de femmes aux destins entrecroisés dont l’élément déclencheur n’est autre que la mort d’Esther, prostituée et grande pécheresse de son état dont le fantôme passe de corps en corps tout en infléchissant le cours du destin des différents protagonistes.

A travers la croyance des forces occultes, l’auteur fait revivre le vieux Sud avec une grande puissance d’évocation. Un roman dont les héroïnes sont tour à tour fortes, amoureuses mais aussi parfois diablement et cruellement séduisantes. Un roman sensuel, violent, âpre et sans concession.

Une relecture inspirée de l’histoire américaine et un nom à retenir tant Bernice L. McFadden a une façon bien à elle de nous raconter ses histoires. Une belle voix de la littérature noire américaine.

Extraits :

Citation :
Esther la catin était bien connue à Tulsa. On la voyait, de jour comme de nuit, adossée aux réverbères ; elle aguichait les hommes d'un petit signe du doigt et sifflait comme un serpent : "Psst, viens voir, j'ai quelque chose qui va tout arranger."
Elle avait autrefois été belle, avec une peau lumineuse, des jambes élégantes et un rideau de cheveux qui retombait jusqu'à sa taille.
Esther.
Trop belle pour qu'une femme veuille d'elle comme amie. Tellement belle que les hommes ne songeaient pas à l'aimer ; ils ne faisaient que rêver de se glisser entre ses cuisses crémeuses.
Pauvre Esther.

Citation :
Doll était la femme chérie d’August, mais aussi une voleuse.
A Tulsa, elle avait serré une vieille paroissienne dans ses bras pour extirper adroitement une plume noire et luisante de son chapeau de Pâques tout neuf.
C’était une mauvaise fille. Elle volait les rubans en soie destinés aux cheveux de sa fille et les billes bleues de son fils. Et quand elle voyait ses enfants se lamenter sur ces pertes, elle était saisie d’un bonheur vertigineux.
Avant leur naissance, Doll avait même volé son mari à sa première épouse.  Ce n’était pas sa faute. L’esprit d’une vieille catin avait pris racine dans son corps le jour de sa naissance.


Dernière édition par sentinelle le Sam 20 Juil 2013 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Bernice L. McFadden  Empty
MessageSujet: Re: Bernice L. McFadden    Bernice L. McFadden  Icon_minitimeSam 20 Juil 2013 - 14:46

Ca a l'air très fort, senti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Invité
Invité



Bernice L. McFadden  Empty
MessageSujet: Re: Bernice L. McFadden    Bernice L. McFadden  Icon_minitimeSam 20 Juil 2013 - 14:49

Euh oui, quand même. Du sexe, de la violence, des transgressions, c'est vivant, humain, cruel et tendre aussi. Un roman aux personnages féminins puissants qui ont de la gueule. Et une tragédie quand même, inspirée d'une histoire vraie et absolument atroce.
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Bernice L. McFadden  Empty
MessageSujet: Re: Bernice L. McFadden    Bernice L. McFadden  Icon_minitimeSam 20 Juil 2013 - 16:11

Je note ! Wink 

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Bernice L. McFadden  Empty
MessageSujet: Re: Bernice L. McFadden    Bernice L. McFadden  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bernice L. McFadden
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: