Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Le Heyoka ciné-club

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 14:52

Aeriale a écrit:
Je n'imaginais même pas qu'il s'était fourvoyé dans un telle débauche de ringardise pour casser son image
je dirais qu'il n'a pas agi à ce moment sous cet angle... il n'avait tout simplement pas d'image à l'époque
j'ai regardé sur la page wikipedia de ce film et le réalisateur dit qu'il est venu au casting avec un curriculum vitae qui n'affichait qu'un seul -vrai- film - "un truc nommé Thelma & Louise que personne n'avait vu à cet instant parce qu'il était encore en train d'être édité"... imaginez donc un acteur qui veut avoir absolument un rôle... je pense que plus d'une des célébrités à Hollywood se retrouve avec des premiers films pas trop extraordinaire Wink
 
 
le nom de Rick Schroder sur la pochette DVD de ton prochain film me fait penser que cet acteur appartient à ceux qui ont gagné la célébrité à cause d'un film qu'ils ont fait dans leur jeunesse... mais n'ont pas pu assurer par la suite...
 
je me réjouis de le voir toutes les années autour de Noël comme Little Lord Fauntleroy Very Happy
 
Le Heyoka ciné-club - Page 5 A275

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 15:41

kenavo a écrit:
je dirais qu'il n'a pas agi à ce moment sous cet angle... il n'avait tout simplement pas d'image à l'époque
Mais c'est bien sûr ! Heureusement que tu es là pour farfouiller des infos. Il faut évidemment avoir un estomac qui crie famine pour accepter de se glisser dans ce slip kangourou miteux ! mdr2 

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 19:11

Heyoka a écrit:

Il est disponible sur Youtube en VO sous-titré Polonais. Arabella ça te tente ? dentsblanches 

:apeur: 

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 20:24

Heyoka a écrit:
Il faut évidemment avoir un estomac qui crie famine pour accepter de se glisser dans ce slip kangourou miteux ! mdr2 
rire 

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 20:37

Heyoka a écrit:
kenavo a écrit:
huhu, tu sais ce qui est marrant... film sortie en 1991... j'avais 25 ans à l'époque... tu vois, c'est tout à fait le bon âge de voir ce film dentsblanches
C'est trop fort mais quelque chose me chagrine... Epi a loupé le coche ! mdr2 
Pfff rire

Heyoka a écrit:
Vous voulez du collector ? dentsblanches 

Spoiler:
 

Recto verso !
Ohmondieu langue pendante euh non affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 21:46

Arabella a écrit:
Heyoka a écrit:
Il est disponible sur Youtube en VO sous-titré Polonais. Arabella ça te tente ? dentsblanches 
:apeur: 
Pffff et moi qui croyais te faire plaisir ! Sad  Razz 



Epi a écrit:
Ohmondieu langue pendante euh non affraid
J'ai eu peur l'espace d'une seconde. rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 21:47

Le Heyoka ciné-club - Page 5 14319010 (1991)
Citation :
Deux frères : Joe l'élève modèle et Billy le délinquant. Ce dernier sort d'une année en maison de correction, il rencontre des difficultés pour se réinsérer au lycée et dans la vie familiale... Joe suggère ironiquement à son frère d'entrer dans l'équipe d'athlétisme de son école, en pensant que cela n'arrivera pas. Mais Billy finit par s'inscrire. Les deux frères au parcours différent devront réapprendre à se connaître.
Un petit divertissement modeste mais honnête.

Oui, oui, je vous vois déjà venir avec vos gros sabots et vos rires moqueurs : j'assume ! Cool 

Bon clairement, le scénario ne fait pas de noeuds au cerveau, il doit tenir sur 1/2 page à peu près. Ils passent leur temps à courir en mini-short et à se disputer comme des chiffonniers (j'ai passé la moitié du film à faire la pompom girl pendant les courses et l'autre moitié à dire "va faire un câlin à ton frère"). La gentille maman subit en silence tandis qu'un méchant vilain dealer se mêle souvent aux embrouilles. Y'a du rififi à plusieurs reprises, notamment une baston finale sur le capot d'une voiture, Mike Tyson et Walker Texas Ranger n'ont qu'à bien se tenir.

Brad Pitt joue le rôle de Joe, le fils modèle, le frère aîné à qui tout réussi, sérieux mais affirmé, sportif, poli, il fait même son lit ! Bon à marier le garçon ! Ah mais non, suis-je bête, il se consacre entièrement à ses études et ses compétitions, il n'a pas le temps pour les filles (un mec de 17 ans, c'te blague). Il est trop parfait je vous dis mais ça va pas durer, le retour de Billy va tout bouleverser... (ça, ça pique votre curiosité hein) Des liens fraternels difficiles qui vont peu à peu trouver leur chemin, c'est mignonnnnnn. C'est on ne peut plus plan-plan comme histoire, j'ai presque honte d'avoir kiffé mais c'est bon la honte ! Le Heyoka ciné-club - Page 5 937463 

La mise en scène évite l’écueil du nanar et les tenues du début des années 90 amènent la petite funky touch'. Moi aussi je veux porter des vêtements 3 fois trop grands pour moi et ressembler à une armoire à glace sur pattes. Les 400 mètres sont plutôt pas mal filmés, je me croyais aux J.O de Pékin avec la sueur, les mecs qui donnent tout, le mental qui lâche, les crises existentielles de Joe et tout et tout. J'avais comme une légère envie d'aller le consoler dans les vestiaires le pauvre chou.

Voilà, voilà... je n'ai rien de plus à dire pour ma défense. dentsblanches 

3/5

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Across11


Contraste mignon / pas mignon.
Spoiler:
 

mdr2

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMer 31 Juil 2013 - 19:30

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Cool_w10 (1992)
Citation :
A la suite d'un accident de voiture dans lequel sa mère est tuée, Frank Harris est "kidnappé" par un personnage de bande dessinée...
Atterrissage sur la planète Navet.

Après un début prometteur d'environ 2 minutes grâce à une musique de générique symptomatique des années 90, très dance et joviale, notre bonne humeur rebrousse chemin encore plus rapidement qu'Usain Bolt ! Nous voilà devant un sous Qui veut la peau de Roger Rabbit (1988) avec un monde de toons plus sombre sans pour autant être intéressant. C'est fouillis, un beau fourre-tout où trop de toons se retrouvent à l'écran alors qu'ils ne servent à rien. Pour couronner le tout, visuellement, c'est assez grossier et les incrustations sont faites à la hache.

En lieu et place de la sensationnelle Jessica Rabbit, Holly Would fait pâle figure. C'est une Pinocchio au féminin, une sorte de Betty Boop qui veut devenir un vrai petit garçon une vraie poupée de chair. Et comme la fin justifie les moyens, elle écrasera quiconque se mettra en travers de sa route. Là où Jessica était sensuelle, Holly donne carrément dans le sexuellement explicite. Ça reste soft, de simples suggestions, on n'est pas dans un film porno non plus mais ses attitudes sont pour le moins équivoques. Je n'ai jamais vu une femme boire aussi goulûment une bouteille de Whisky. Shocked 

En même temps, les scénaristes ont eu la brillante idée de faire en sorte que le seul moyen pour elle de devenir une humanoïde, ce soit de coucher avec un humanoïde. AH AH !

On pédale allègrement dans le sable faisant des allers/retours entre consternation et somnolence jusqu'au dénouement aussi commode que risible. Les personnages n'ont aucune profondeur. D'ailleurs, Brad Pitt ou un autre c'est pareil tant le rôle est banal et le film insipide. Cool World n'a même pas la décence d'être suffisamment comique ou grotesque pour entrer dans la catégorie des nanars et amuser gentiment.

A voir à la limite pour la sexytude de Kim Basinger incarnant la Holly de chair. Elle est tellement belle qu'elle fait mal aux yeux ! Ah et aussi pour sa course au ralenti ridicule avant de s'exploser contre une porte dans l'obscurité (© copyright Nezumi & Animal). M'enfin, c'est peut être pas la peine de vous infliger 1h36 de navet pour une bombe sexuelle qu'on peut admirer dans d'autres films et 10 secondes rigolotes.

1/5

" That one... she's a waste of ink. "

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Cool-w10 Le Heyoka ciné-club - Page 5 Cool-w11

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMer 31 Juil 2013 - 19:47

Une note de 1 ? Serait-ce le signe que tu commences à saturer de voir des navets ?dentsblanches 

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMer 31 Juil 2013 - 20:36

Arabella a écrit:
Une note de 1 ? Serait-ce le signe que tu commences à saturer de voir des navets ?dentsblanches 
C'est le seul vrai navet depuis le début de la série, mauvaise langue ! rire 

Et de toute façon, j'arrive au bout de la période "films à petits budgets", là je vais m'installer dans la partie qui me plait beaucoup. Le Heyoka ciné-club - Page 5 937463

Le prochain c'est Et au milieu coule une rivière de Robert Redford.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMer 31 Juil 2013 - 20:57

Le livre autobiographique  de  Norman McLean - meme titre- vaut aussi le détour...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeSam 3 Aoû 2013 - 3:00

Brad, la suite, Brad, la suite, Brad la suite!!!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Aoû 2013 - 21:31

Le Heyoka ciné-club - Page 5 A0004010
Citation :
L'histoire de deux frères, Norman et Paul Maclean, élevés au début du siècle sous le signe de la religion presbytérienne et de la pêche à la mouche, deux disciplines d'une égale rigueur qui façonneront leur vision du monde.
Touché par la grâce.

Après une telle secousse émotionnelle, je reste sans voix, sans savoir que dire si ce n'est que c'est un vrai beau film, doux, sans mélodrame. L'histoire d'une magnifique relation fraternelle et par extension, familiale. Les deux frères ont été élevés ensemble, dans la même foi, la même discipline, le même amour et pourtant dès l'enfance, ils sont déjà très différents. L'un est serein et l'autre a le feu dans les veines mais leurs différences s'effacent face à leur éblouissante complicité.

Même le sifflet coupé, je tiens à souligner la qualité des dialogues, surtout celle des tirades du narrateur. Ce film exprime tellement bien les chemins sinueux des liens familiaux et le fait qu'il faille accepter que les gens qu'on aime sont ceux qui nous échappent le plus. Il n'y a qu'une seule petite chose que je puisse reprocher :

Spoiler:
 

Mais en dehors de ça, c'est un sans faute.

Et les paysages idylliques... je suis à deux doigts de déménager dans le Montana.


4,5/5

" We can love completely without complete understanding. "

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Large_13

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Aoû 2013 - 22:07

Oui, ce film est vraiment très beau (Brad ou pas d'ailleurs dentsblanches )

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Aoû 2013 - 22:30

Ah oui beau souvenir aussi. Jamais revu depuis.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le Heyoka ciné-club - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Heyoka ciné-club   Le Heyoka ciné-club - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Heyoka ciné-club
Revenir en haut 
Page 5 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes mini-pouces (ou cutie club) ^^
» Rugby-Club de la marine nationale
» Dupe club mac
» recherche club MG
» Nouveau blog du Club Canin de Castres ( Tarn 81)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: