Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Clément Bénech

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Clément Bénech   Mer 24 Juil 2013 - 14:23



Clément Bénech est né à Paris en 1991.
Il découvre la littérature avec Patrick Modiano et Oscar Wilde.
Licencié en lettres modernes, il tient un blog d'écriture : http://humoetique.over-blog.com/
Il est aussi chroniqueur régulier sur Vents contraires, la revue collaborative du Théâtre du Rond-Point.
L’Été slovène est son premier roman.

source : lacauselitteraire.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Clément Bénech   Jeu 25 Juil 2013 - 11:38



L'été slovène
Citation :
Cet été-là, il part avec Éléna en Slovénie, pour changer d'air. Mais très vite, tout vient contrarier l'intimité du jeune couple : la traversée à la nage d'un lac glacé, une nuit passée dans un parc, un accident de voiture, une chatte en chaleur dans leur chambre d'hôtel, rien ne se passe comme ils l'espéraient.

« Nous n'avions plus qu'à conclure qu'on était à peu près amoureux », Ce genre de remarques, acerbes et/ou ironiques, on en trouve un très grand nombre dans L'été slovène, premier roman du très jeune Clément Bénech. Un voyage du côté de Bled et de Ljubljana qui est aussi la chronique annoncée du déclin d'un couple qui ne tient plus que par un fil. L'auteur se distingue par un style léger, vaporeux et délicat, une cruelle lucidité affleurant sous la pudeur d'un ton faussement désinvolte. Evidemment, 128 pages c'est bien trop court et il reste à Bénech à démontrer qu'il est capable de convaincre sur un format plus long. Vu les qualités déjà visibles dans L'été slovène, on est prêt à parier que oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
 
Clément Bénech
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Re-ment Petition 2010
» Clément Bècle ou un membre du forum à l'honneur dans R.F.G.!
» Au secours! ! besoins d'avis sur la toux de Clément !
» Mort de Clément Méric
» élément restant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: