Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jacques Brault

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: brautl xxxxxxxxxxxxxxxxxx   Dim 7 Juil 2013 - 12:16

Lucie Picard a cité dans L'expérience américaine du corps un extrait du poème «Rengaine» de Jacques Brault. La poésie de Brault se prête bien à la décomposition des vers :

Citation :
«Rengaine (extraits)»

tenez-le donc pour mort
bel et bien dans son corps
sans revenue possible
enterré comme un os vidé seché

laissez les chiens s'y casser les dents
s'en amuser les enfants les vieillards

et les amoureux (parfois) les agonisants
les seuls les déments les torturés
les pas de nom pas de peau pas de pays

s'en souvenir
sans savoir

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx   Sam 20 Juil 2013 - 11:16

Peut-être avons-nous une presse qui nous est hostile. Cependant, quand la force d'une personnalité en arrive à s'imposer peu importe la façon, la vocation d'écrivain ne s'en confirme que davantage. André Major déplore ce qui arriva un jour à Jacques Brault :

André Major, Prendre le large, 2012, Boréal/Papiers collés, p. 78. a écrit:
7 janvier [1997] - [...] Personne ne s'est porté à la défense de Jacques Brault, mesquinement attaqué par une journaliste de La Presse qui lui reprochait d'avoir obtenu le prix Gilles-Corbeil sans s'être prêté au strip-tease médiatique. Selon elle, on le respecte d'autant plus qu'on ne le lit pas, elle-même n'ayant jamais entendu parler de lui ou de son oeuvre. Tout au long de cette attaque en règle, elle faisait étalage d'une inculture satisfaite d'elle-même et d'une grossièreté souvent de mise dans ces chroniques d'humeur où tous les coups sont permis. On aurait voulu contre-attaquer, on n'aurait su par quel bout prendre la chose. Il valait sans doute mieux hausser les épaules comme Brault l'a fait. Dans l'entrevue qu'il accordait au journal Le Devoir du premier samedi de février, il dit être devenu poète «pour me déprendre de moi-même, pour donner forme au bruissement informe de la rumeur qui circule en moi». Ce n'est ni le bruit ni la fureur médiatiques qui auront troublé sa quiétude.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Jacques Brault   Jeu 28 Avr 2016 - 6:37

Jacques Brault demeure toujours actuel. Sa poésie ne cherche pas l'effet littéraire qui va la singulariser. Brault demeure à l'intérieur de lui-même et nous parle sur un ton de confidence en chuchotant.

Dans Moments fragiles, j'en ai trouvé un qui méritait qu'on sorte Brault de l'oubli...

Il s'agit d'un poème de la suite poétique «Leçons de solitude» :

Jacques Brault, Poèmes, 2000, Montréal : Noroît, coll. «Ovale», p. 339. a écrit:
Sentiers d'enfance et de souffrance
je vous ai suivis pas à pas
et parmi les fils d'une eau toute cassée
je vous ai suivis ombre qu'assourdit
un soleil herissé de glaçons
et parfois dans un déclin de nuit
le peuple des mouches à feux
me prêtait une flamme bleue
où dormir à l'image de la corneille amoureuse
je vous ai suivis avec même poussière aux yeux
jusqu'au bout là où l'ailleurs
ce n'est pas loin pas plus loin
qu'un gel soudain au bord des larmes

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Jacques Brault   Dim 12 Juin 2016 - 10:54

Je viens de relire furtivement Il n'y a plus de chemin. Je me dis que je suis dû pour une relecture.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémy
Envolée postale
avatar

Messages : 116
Inscription le : 08/09/2015

MessageSujet: Re: Jacques Brault   Mer 12 Oct 2016 - 4:43

Merci pour tout ce qui précède, Jack (et pour ce qui suivra, sans doute).
Je suis dans Ô saison, ô châteaux et je suis transporté. Je reviendrai avec plus de pertinence après lectures, promis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jacques Brault   Mer 12 Oct 2016 - 17:29

Un commentaire suggestif de Jean-Michel Maulpoix.

https://www.maulpoix.net/Brault.html

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jacques Brault   Mer 12 Oct 2016 - 17:53

"Sur ce territoire réservé qui délimite ma patrie quotidienne, je me dépouille de tout vêtement social, je me permets de redevenir sans crainte un animal personnel et amical. J'habite une espérance désespérée qui n'a pas besoin de se dire, encore moins de se justifier. Demeure, c'est un beau et bon mot et qui rime à tout, sur l'heure."



Trouvé sur Babélio

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémy
Envolée postale
avatar

Messages : 116
Inscription le : 08/09/2015

MessageSujet: Re: Jacques Brault   Mer 12 Oct 2016 - 23:42

Commentaire qui me semble très juste de monsieur Maulpoix. Il me donne envie d'aller lire la poésie de Brault.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Jacques Brault   Jeu 10 Nov 2016 - 5:33

Ces commentaires sur Brault me font plaisir. Il y a tant de choses à dire sur son oeuvre, à découvrir. Je m'apprête à renouer une fois de plus avec lui pour rédiger un travail de fin de session.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacques Brault   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Brault
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nage de St Jacques à la coriandre et au lait de coco
» J. Jacques MANOURY est-il décédé à Boulogne (62) ou (92) ?
» Jacques Rouxel (1931-2004).
» Ragout de St Jacques aux petits légumes
» Jacques Prévert.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: