Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Langevin Gilbert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: xxxxxxxxxxxxxxxx   Ven 12 Juil 2013 - 10:21

Quoi de mieux qu'un poème pour rendre hommage à Miron. Gilbert Langevin a écrit ceci :

Citation :
«MIRON»

un ouragan de sanglots
puis l'accalmie des rires
ration de désespoir
neige grise à manger
dans la fosse nocturne
un étendard une femme
Miron tend la main
il lance sa voix-roche
en la flaque aux poèmes
la ville ulule plaintes
minuit aboie ses plaies
Miron revend son coeur
pour la centième fois
de porte en porte
et c'est à qui l'aura


Tiré de : Poèmes à l'effigie de...

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Gilbert Langevin   Sam 13 Juil 2013 - 10:46



Gilbert Langevin (1938-1995) était un poète et il s'est illustre dans le domaine de l'édition de poésie. En outre, il a écrit des paroles de chansons en certaines occasions. Voici le parcours de sa carrière de poète assez accompli :

Citation :
Bibliographie

1. À la gueule du jour, Gilbert Langevin, Montréal, Éditions Atys, 1959. Note : Date de l'achevé d'imprimer: le 5 mars 1959.

2. Poèmes à l'effigie de Larouche, Larsen, Miron, Carrier, Chatillon, Caron, Marguère et moi, Gilbert Langevin Montréal, Éditions Atys, 1960?

3. Symptômes, Gilbert Langevin, poèmes, 1959-1960, Montréal, les Éditions Atys, 1963? Note : Date de l'achevé d'imprimer : mars 1963.

4. Un peu plus d'ombre au dos de la falaise, Gilbert Langevin 1961-1962 [Montréal] : les Éditions Estérel, c1966. Note : Date de l'achevé d'imprimer: le premier mai mil neuf cent soixante-six.

5. Noctuaire, Gilbert Langevin, Montréal, les Éditions Estérel, c1967.

6. Pour une aube, Gilbert Langevin, Montréal, les Éditions Estérel, c1967. Note : Date de l'achevé d'imprimer: le vingt-deux juillet mil neuf cent soixante-sept.

7. Ouvrir le feu, Gilbert Langevin, Montréal, Éditions du Jour, c1971.

8. Stress, Gilbert Langevin, Montréal, Éditions du Jour, c1971.

9. Origines, 1959-1967, Gilbert Langevin, Montréal, Éditions du Jour, 1971. Note : Sommaire: À la gueule du jour. - Symptômes. - Un peu plus d'ombre au dos de la falaise. - Noctuaire. - Pour une aube.

10. Les écrits de Zéro Legel, Gilbert Langevin, Montréal, Éditions du Jour, 1972. Note : Sommaire: Sér. 1 Les tiroirs. - Les béquilles du ciel. - Contes pour dormir. - Les fleurs du bal. - Torpilles sous cloche.

11. La douche ou la seringue, Gilbert Langevin ; postface de Lucien Francoeur, Montréal, Éditions du Jour, 1973. Note : Deuxième série des Écrits de Zéro Legel.

12. Novembre, suivi de La vue du sang, Gilbert Langevin, Montréal, Éditions du Jour, 1973.

13. Chansons et poèmes, Gilbert Langevin, Montréal, Éditions québécoises / Éditions Vert blanc rouge, 1973 / 1974.

14. Griefs, Gilbert Langevin, poégrammes, Montréal, L'Hexagone, 1975.

15. L'avion rose : écrits de Zéro Legel, troisième série, Gilbert Langevin, Montréal, La Presse, c1976. ISBN : 0777701308

16. Mon refuge est un volcan, Gilbert Langevin ; avec neuf ill. de Carl Daoust, Montréal, L'Hexagone, 1977.

17. Le Fou solidaire, Gilbert Langevin ; illustrations de Jocelyne Messier, Montréal, L'Hexagone, 1980. ISBN : 2890061752

18. Issue de secours, Gilbert Langevin ; illustrations de l'auteur, Montréal, L'Hexagone, 1981. ISBN : 2890061914 (br.)

19. Fables du temps rauque (pour l'enfant d'autrefois), textes : Gilbert Langevin ; gravures :Monique Dussault, Montréal, Éditions du Pôle, 1981.

20. Les Mains libres, Gilbert Langevin, poésie, Montréal, Parti pris, c1983, ISBN : 2760201597 (br.)

21. Entre l'inerte et les clameurs, Gilbert Langevin, Trois-Rivières, Écrits des Forges, c1985. ISBN : 289046072X (br.)

22. Comme un lexique des abîmes, Gilbert Langevin, Trois-Rivières, Écrits des Forges, c1986. ISBN : 2890460851 (br.)

23. Body of night, Gilbert Langevin, translated and edited by Marc Plourde, selected poems, Montréal, Guernica, c1987, ISBN : 0919349471(br.) / 0919349463(rel.)

24. Au plaisir, Gilbert Langevin, Trois-Rivières, Écrits des Forges, c1987. ISBN : 2890461092(br.)

25. La Saison hantée, Gilbert Langevin, Trois-Rivières, Écrits des Forges, c1988. ISBN : 2890461394 (br.)

26. Ultimacolor : espace appelle écho, Gilbert Langevin, Jonquière, Sagamie/Québec, 1988. ISBN : 2893330118 (br.)

27. Né en avril, Gilbert Langevin, textes poétiques suivis d'une lettre manuscrite de Gaston Miron, Trois-Rivières, Écrits des Forges, c1989. ISBN : 2890461599 (br.)

28. Les Vulnérables, Gilbert Langevin, Jean Hallal, poésie, Montréal, L'Hexagone, c1990. ISBN : 2890064182 (br.)

29. Haut risque, Gilbert Langevin, Trois-Rivières, Écrits des Forges, c1990. ISBN : 2890461963 (br.)

30. Le dernier nom de la terre, Gilbert Langevin, poésie, Montréal, L'Hexagone, 1992. ISBN : 2-89006-466-2 (br.)

31. Confidences aux gens de l'archipel, quatrième série des écrits de Zéro Legel, Gilbert Langevin, Montréal, Triptyque, 1993. ISBN : 2-89031-171-6 (br.)

32. Le cercle ouvert suivi de Hors les murs ; Chemin fragile ; L'eau souterraine, Gilbert Langevin, poésie, Montréal, L'Hexagone, 1993. ISBN : 2-89006-490-5 (br.)

33. Poévie, Gilbert Langevin, anthologie présentée par Normand Baillargeon, poésie, chansons, prose et aphorismes, Montréal, Typo, 1997. ISBN : 2-89295-132-1 (br.)

34. La voix que j'ai, Gilbert Langevin, recueil préparé par André Gervais, chansons choisies, Montréal : VLB, 1997. ISBN : 2-89005-654-6 (br.)

Je profite de l'occasion pour vous présenter un poème le concernant. Nous voyons l'influence et l'inspiration de Gaston Miron. Vous pouvez d'ailleurs voir un poème de Gilbert Langevin décrivant Miron dans le fil consacré à son intention.

Tiré d'Ouvrir le feu a écrit:
Ouvrir le feu

IV

Années de malheur où la peur était reine
on trempait son courage dans un baquet de haine
des épines couronnaient le désir dénoncé
l'amour avait des gants pour ne pas se blesser
tous les matins portaient masques de carême
le plaisir se cachait dans un danger suprême
ces années me reviennent avec leurs bruits de chaînes
avec leurs mornes traînes et leurs laizes de peine

qu'à cela ne vache qu'à cela ne chienne
ce fleuve de douleurs apporta la révolte

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Langevin Gilbert   Mar 16 Juil 2013 - 12:09

Pour entreprendre cette quête sur le mode beat :

Citation :
«Jaco Pastorius»

(in memoriam)

Juste comme on pense être éternel
on nous sort du bar par
le chignon du coeur.

Dehors c'est la mort
qui nous attend
souriante et bandée
comme un bouncer
qui flaire une proie
facile.

On s'endort sur
un matelas de sang
et juste comme on pense
être éternel
on se réveille assassiné
dans une ruelle au fond
d'une ville sans nom et
sans âme où
seulement Dieu et
sa gang sont
éternels.

Les lumières de l'ambulance
fouettent le corps
comme des spots à un
spectacle d'adieu
et dans les loges
les miroirs sont vides.

Il n'y aura pas de rappel.


Tiré de : Un pépin de pomme sur un poêle à bois

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: xxxxxxxxxxxx   Ven 26 Juil 2013 - 10:40

Je vous invite à consulter l'information sur La voix que j'ai :

Citation :
Au cours de ses trente-cinq ans et plus d’expression poétique (1959-1993), années fondatrices capitales au Québec, Langevin a écrit un nombre indéterminé de paroles de chansons. Dans l’anthologie La voix que j’ai, André Gervais rassemble cent dix chansons écrites entre 1966 et 1995 dont trente-sept ont été enregistrées par une dizaine d’interprètes y compris Pauline Julien, Offenbach, Marjo ainsi que Langevin lui-même. Présentées par décennies, les chansons recueillies sont mises en contexte dans un avant-propos indispensable qui décrit le travail d’archéologue nécessité par la dispersion des textes et le manque de documentation sur la composition. En fin de volume, Gervais fournit d’autres renseignements très précieux sous forme de notules, de discographie et de bibliographie. Si ces chansons n’ont pas la densité et la beauté expressive des poèmes, elles manifestent un grand nombre de leurs qualités: vers simples, langue dépouillée même laconique, tendresse qui sous-tend la parodie, sagesse existentielle.

Tiré de : http://canlit.ca/reviews/dapasser_le_passa

Nous pouvons d'ailleurs trouver le poème du même titre sur Internet. Pour ma part, je vous recopie un autre poème du même recueil qui arrive à m'interpeller dans le sens d'une poésie québécoise :

Citation :
«Le temps des vivants»

Que finisse le temps des victimes
passe passe le temps des abîmes
il faut surtout pour faire un mort
du sang des nerfs et quelques os

que finisse le temps des taudis
passe passe le temps des maudits
il faut du temps pour faire l'amour
et de l'argent pour les amants

vienne vienne le temps des vivants
le vrai visage de notre histoire
vienne vienne le temps des victoires
et le soleil dans nos mémoires

ce vent qui passe dans nos espaces
c'est le grand vent d'un long désir
qui ne veut vraiment pas mourir
avant d'avoir vu l'avenir

que finisse le temps des perdants
passe passe le temps inquiétant
un feu de vie chante en nos coeurs
qui brûlera tous nos malheurs

que finisse le temps des mystères
passe passe le temps des misères
les éclairs blancs de nos amours
éclateront au flanc du jour

vienne vienne le temps des passions
la liberté qu'on imagine
vienne vienne le temps du délire
et des artères qui chavirent

un sang nouveau se lève en nous
qui réunit les vieux murmures
il faut pour faire un rêve aussi
un coeur au corps et un pays

que finisse le temps des prisons
passe passe le temps des barreaux
que finisse le temps des esclaves
passe passe le temps des bourreaux

je préfère l'indépendance
à la prudence de leur troupeau
c'est fini le temps des malchances
notre espoir est un oiseau

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cabot
Envolée postale


Messages : 103
Inscription le : 10/10/2013
Age : 59

MessageSujet: Re: Langevin Gilbert   Sam 12 Oct 2013 - 12:37

Une vraie découverte ! Ce poète avait beaucoup de talent. Sa poésie est en effet très suggestive et traversée d'images fortes.
Merci Jack-Hubert. A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-o-s-i-e.over-blog.net
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Langevin Gilbert   Dim 13 Oct 2013 - 10:14

Thierry Cabot, tu fais bien de parler de Gilbert Langevin. Il a une oeuvre assez accomplie.

Je prends la liberté de citer un commentaire de Pierre Nepveu dans La Presse et pigé sur une page internet au hasard :


Citation :
« On a dit de lui qu’il était un pur, et c’est vrai, mais un pur énergique, fidèle à sa propre détresse, comme au dur espoir d’une lumière au bout du tunnel. Dans cette position difficile il pouvait dire, au détour d’une page de réels moments de bonheur et de beauté: un plaisir du corps, une musique, un éclair de soleil. Mais c’était vite passé, et les turbulences et les tourments revenaient. »

Pierre Nepveu, La Presse

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cabot
Envolée postale


Messages : 103
Inscription le : 10/10/2013
Age : 59

MessageSujet: Re: Langevin Gilbert   Dim 13 Oct 2013 - 11:49

Merci jack-hubert.
Cette citation est très belle ; elle dit tant de choses !
Amicalement et à bientôt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-o-s-i-e.over-blog.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Langevin Gilbert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Langevin Gilbert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guy Gilbert
» Meuble présentoir à vendre+toutous Caillou/Gilbert/Cornemuse
» Les Dupuis-Gilbert
» Gilbert, Marie
» Gilbert, Jean-Guy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: