Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Javier Marias [Espagne]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 10:11

Javier Marias [Espagne] A266
 
Javier Marias, né à Madrid en 1951, est l'une des figures majeures de la littérature espagnole et européenne actuelle. Il est l'auteur d'une dizaine de romans, dont L'homme sentimental, prix Herralde du roman en 1986, Le roman d'Oxford, prix de la ville de Barcelone en 1989, Un coeur si blanc, prix de la Critique 1993 en Espagne et prix international de littérature Impac Dublin en 1997, et Demain dans la bataille pense à moi, prix Femina étranger en 1996. Il est également traducteur, notamment de Tristram Shandy de Sterne pour lequel il reçut le prix national de la Traduction en 1979. Il a enseigné la littérature à Oxford et à Wellesley College. Il vit actuellement à Madrid.
Source : Editeur
 
 
Bibliographie
 
Romans
1988 L'Homme sentimental
1989 Le Roman d'Oxford
1991 Ce que dit le majordome
1993 Un cœur si blanc
1996 Demain dans la bataille pense à moi
1998 Quand j'étais mortel
2000 Dans le dos noir du temps
2004 Ton visage demain Tome 1 : Fièvre et lance
2007 Ton visage demain Tome 2 : Danse et rêve
2010 Ton visage demain Tome 3 : Poison et ombre et adieu
2013 Comme les amours

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 10:11

Depuis mon arrivée sur Parfum, on parle de cet auteur, et il n’a toujours pas de fil. Cela me semble le bon jour de remédier à cet oubli

Javier Marias [Espagne] A13
Le roman d’Oxford
Citation :
Présentation de l’éditeur
Venu enseigner la littérature espagnole dans un collège d'Oxford, le narrateur se retrouve désorienté et désarçonné par le conflit interne entre plusieurs cultures et plusieurs personnages. Il y a Clare Bayes, une femme mariée dont il tombe amoureux mais qui, bientôt, l'abandonne à l'Oxford délétère des universitaires, des clochards et des espions ; Cromer-Blake, un ami anglais, dont il feuillette le journal intime et qui paraît renaître de ses cendres ; enfin l'autorité littéraire de Toby Rylands, le maître respecté du narrateur-bibliomane. Mais le personnage principal, l'ombre énigmatique et malicieuse qui plane au-dessus du narrateur et de sa quête d'identité, c'est Oxford, ville d'intrigues et de virtuosités ambiguës, de rites compassés et de «perturbations» imprévisibles.
Un roman éblouissant de virtuosité, d'ironie et d'humour.

Ma première rencontre avec cet auteur s’est faite avec ce livre, choisi à cause d’Oxford et ma prédilection pour l’univers d’universitaire.
Lecture faite il y a bien longtemps et du coup pas de commentaire très détaillé. Mais il m’en reste un bon souvenir, bien que parfois avec quelques longueurs, qui m’avait donné envie de continuer avec lui.
Mes autres lectures datent autant que la première, mais une nouvelle parution de lui, prévue pour août, pourrait me ramener vers cet auteur.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 10:23

C'est le seul livre de cet auteur que j'ai lu. Je ne m'en souviens  vraiment pas, mais à l'inverse de toi je me rappelle de ne pas avoir du tout aimé, au point d'éviter l'auteur par la suite.
Ce n'est pas très constructif comme avis, je sais. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 10:28

Arabella a écrit:
C'est le seul livre de cet auteur que j'ai lu. Je ne m'en souviens  vraiment pas, mais à l'inverse de toi je me rappelle de ne pas avoir du tout aimé, au point d'éviter l'auteur par la suite.
Ce n'est pas très constructif comme avis, je sais. dentsblanches
Laughing
le moment de ma découverte je me trouvais encore sur un forum allemand et je sais qu'on n'arrêtait pas de parler de lui et de faire des éloges (surtout pour ses romans Demain dans la bataille pense à moi et Un cœur si blanc)... disons, j'ai bien aimé mes lectures, mais pas au point de partir en extase... probablement aussi la raison pour laquelle son fil a dû attendre 6 ans avant que je me décide de parler de lui Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 15:35

J' avais beaucoup apprécié Un coeur si blanc ert   Demain dans la bataille...
Il me semble avoir eu une baisse de régime ou c' est moi qui n' ai pas suivi... Mais je vais me resneigner
sur ses derniers livres...
A l' époque, j' avais lu, parfois avec interet, Carmen Gaité.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeMer 31 Juil 2013 - 12:57

Arabella a écrit:
C'est le seul livre de cet auteur que j'ai lu. Je ne m'en souviens  vraiment pas, mais à l'inverse de toi je me rappelle de ne pas avoir du tout aimé, au point d'éviter l'auteur par la suite.
Ce n'est pas très constructif comme avis, je sais. dentsblanches
 
Moi pareil.
J'ai lu son tout premier livre.
Et je n'en ai...aucun souvenir !
Juste un "scoop" : un de mes cousins l'a rencontré à Madrid.
Un gars sympa.
Mais finalement, ce n'est peut-être pas un scoop.
 
Pas constructuve non plus mon intervention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeMer 31 Juil 2013 - 13:06

Continuons à construire :
je m'étais mortellement ennuyée avec: Demain dans la bataille pense à moi, dont le beau titre m'avait attirée...et flop...rien à voir avec le titre, justement.

Mais c'est bien vieux tout ça. Pourquoi ne pas en tenter un autre? Par exemple un coeur si blanc ou danse et rêve qui sont à la médiathèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeMer 31 Juil 2013 - 16:21

Pourquoi pas, en effet, on peut tout trouver en bibliothèque.

Mais vu la taille de ma LAL et toutes mes grosses envies, ma question existentielle avant de me lancer dans un livre, ce serait plutôt pourquoi faire. Si au moins il y avait de l'enthousiasme ici chez ses autres lecteurs, je pourrais peut être me décider.

Mais topocl va se dévouer et peut être nous donner envie. dentsblanches 

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeSam 19 Oct 2013 - 16:25

Je viens de lire «Un cœur si Blanc ».

Il a une écriture assez belle mais malgré tout il se perd trop dans des digressions, des phrases à rallonge et des circonvolutions qui rendent la lecture difficile et ennuyeuse. Ce n’est pas un bouquin qui m’a émerveillé comme j’aime qu’un bouquin le fasse. Le personnage ne m’a pas plu non plus. Je l’ai trouvé peu généreux et insensible. Ses interrogations ne m’ont pas assez intéressées. Malgré le fait que le grand secret qu’il apprend à la fin nous ramène à plein de moments qui prennent leur signification avec la divulgation de ce secret, je n’ai pas ressenti ça comme une révélation que j’aurais attendu avec impatience. Il y a des scènes qui se voulaient surement excitante que j’ai trouvé finalement sordide. Comme toute l’histoire de son amie qui habite à New-York et qui rencontre des hommes qui lui envoient des vidéos osées. Et d’autres scènes qui pour moi ne riment à rien. Comme la scène du gardien de musée. Scène qui se voulait pleine d’humour mais et qui ne m’a pas fait rire.

Je ne peux pas dire que ça me donne envie de lire d’autres choses de lui. En lisant vos commentaires, j’ai vu que vous n’étiez pas très enthousiaste non plus. A l’occasion je lirai peut-être autre chose de lui pour ne pas rester sur un échec et parce que je ne peux pas dire non plus que je l’ai trouvé mauvais.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeDim 20 Oct 2013 - 9:18

Je me pose les mêmes questions que JULIAN MARÍAS, et aime le voir aux prises avec mes mêmes doutes et difficultés.

LOS ENAMORAMIENTOS ( Comme les amours).
C´est sur l´impunité et notre constante impossibilité à connaître un jour la vérité de ce qui se passe autour de nous.
Mais la vérité est têtue, et elle survit cachée derrière le fouillis ( et le poison) de nos fragiles suppositions, de nos hypothèses bancales et le cortège de possibilités que nous prenons plaisir à aventurer, éternellement trompés par notre fallacieuse prétention de nous rapprocher un jour de la réalité.
Il ne nous restera plus, la plupart du temps, qu´à nous contenter d´apprendre à vivre entre mensonges et confusions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeDim 20 Oct 2013 - 20:12

Je comprend. Les interrogations que l’on a sont naturellement subjectives et personnelles. L’univers de Javier Marìs est très masculin. On pourrait se dire : « Et oui ! Et comment pourrait-il en être autrement ? » Mais avec d’autres auteurs hommes, je ne ressens pas toujours ça. C’est en tout cas bien de lire un auteur qui en a… des interrogations. Même si ce n’est pas tout à fait mon truc.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeSam 24 Jan 2015 - 13:59

Comme les amours

J'arrête à la page 150 ce livre qui en compte 370.

Luisa et Miguel forment le Couple Parfait quand Miguel est sauvagement assassiné par un clochard dans un geste totalement gratuit (à moins que la fin du livre n'y apporte une explication).

C'est ensuite de succession de digressions sur l'amour, le deuil et la mort, dans un enchaînement de dialogues très bavards évoquant un  Rohmer espagnol, auquel il manqueraient  humour (égaré au-delà de la page 50), et légèreté. il y a une écriture fluide faite de grandes phrases sans fin, mais l'ensemble a généré en moi un ennui indomptable, et mon troisième endormissement m'a amenée à clore le livre, tout en lui reconnaissant, derrière la monotonie, un certain charme, poussif, oui, mais un charme, qui explique sue j'aie tenu si longtemps.

À noter que 35 pages sur Le colonel Chabert de Balzac ont attisé ma curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeSam 24 Jan 2015 - 14:55

Je t'imagine piquant du nez 3 fois, le livre soupirant avec un regard de plus en plus offusqué.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeLun 13 Avr 2015 - 8:17

Terminé "L'homme sentimental" : l'écriture est ensorcelleuse mais ça n' pas suffi pour me faire rentrer complètement dans une histoire d'amour languissante ...Néanmoins , l'atmosphère de ce roman superbement bien traduite est de celle qui ne s'oublie pas facilement .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitimeMer 15 Avr 2015 - 12:37

Ca dépend pour qui ! dentsblanches
Lu il y a quelques années, AUCUNE trace en mémoire.

jemetate

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Javier Marias [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Javier Marias [Espagne]   Javier Marias [Espagne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Javier Marias [Espagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Barcelone (Espagne)
» Lentilles au chorizo(espagne)
» Espagne
» Chats errants en Espagne
» Coquinas ou tellines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: