Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Yanick Lahens [Haïti]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Yanick Lahens [Haïti]   Lun 5 Aoû 2013 - 14:07



Citation :
Née en Haïti le 22 décembre 1953, Yanick Lahens part très jeune pour la France où elle fait ses études secondaire et des études supérieures en lettres. À son retour en Haïti, elle a enseigné à l'École Normale Supérieure (l'Université d'État) jusqu'en 1995.
Yanick Lahens est l'auteur de nombreux articles, en particulier sur Faulkner et Marie Chauvet, et d'un livre d'essais critiques, L'exil entre l'ancrage et la fuite: l'écrivain haïtien. Elle anime une émission culturelle « Entre Nous » à Radio Haïti Inter avec Jan J. Dominique. Elle est membre fondatrice de l'Association des écrivains haïtiens, et contribue régulièrement aux revues culturelles haïtiennes et antillaises telles que Chemins critiques, Cultura et Boutures. Entre 1996 et 1997, elle fait partie du cabinet du Ministre de la Culture (Raoul Peck) avec Louis-Philippe Dalembert. En 1998, elle dirige le projet de la « Route de l'esclavage » sous la présidence de Laënnec Hurbon qui annonce une réflexion et des actions intellectuelles, culturelles et artistiques autour de la problématique de l'esclavage dans toute l'île.
Le premier roman de Yanick Lahens, Dans la maison du père, parait en 2000.
Yanick Lahens vit à Port-au-Prince où elle prend une part active dans l'animation culturelle et l'activité citoyenne. Elle est membre du conseil d'administration du Conseil International d'Études Francophones (CIEF). Elle partage aujourd'hui son temps entre l'écriture, l'enseignement et ses activités de conférencière en Haïti et à l'étranger.

Source : lehman.cuny.edu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Yanick Lahens [Haïti]   Dim 11 Aoû 2013 - 11:35



Guillaume et Nathalie
Citation :
Guillaume est sociologue, Nathalie architecte. Ils se rencontrent à la veille du séisme qui a ravagé Haïti en janvier 2010, autour du projet d’un centre polyvalent dans les environs de Port-au-Prince. Entre l’homme de cinquante ans revenu de ses utopies, dont toute la vie s’est jouée dans son île, et la jeune femme au sombre passé qui vient de vivre de longues années en France, l’attirance est immédiate.
Yanick Lahens est une autre voix haïtienne, qui, comme Laferrière ou Trouillot, décrit sans fards la réalité d'un pays martyrisé aussi bien par la cupidité de ceux qui l'ont dirigé que par les éléments déchaînés. Son roman, Guillaume et Nathalie, se situe justement un mois avant le terrible séisme de janvier 2010. Un texte relativement court dont la grâce du style, à la fois poétique et réaliste, ne cache rien des plaies de Port-au-Prince : corruption, racisme et pauvreté. Mais Yanick Lahens ne se complait jamais dans un constat misérabiliste. L'espoir et l'optimisme existent aussi, même s'ils semblent réservés à une classe moyenne et privilégiée. Celle dont font partie les deux personnages principaux de son livre, différents par leur vécu et leurs idées mais qui vont s'unir malgré eux, proies d'un désir incontrôlable. Les mots de la romancière sont d'une suave sensualité, charnels et chauds comme un après-midi d'été. Mais elle garde une distance bienvenue, observatrice d'une pulsion intime qui s'épanouit dans un climat vicié. La beauté et la vie surgissent parfois là où on ne les attend pas, dans un paysage désolé et stérile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
unmotbleu
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 58
Localisation : Normandie Rouen

MessageSujet: Re: Yanick Lahens [Haïti]   Dim 8 Sep 2013 - 19:05

traversay a écrit:


Guillaume et Nathalie
Citation :
Guillaume est sociologue, Nathalie architecte. Ils se rencontrent à la veille du séisme qui a ravagé Haïti en janvier 2010, autour du projet d’un centre polyvalent dans les environs de Port-au-Prince. Entre l’homme de cinquante ans revenu de ses utopies, dont toute la vie s’est jouée dans son île, et la jeune femme au sombre passé qui vient de vivre de longues années en France, l’attirance est immédiate.
Yanick Lahens est une autre voix haïtienne, qui, comme Laferrière ou Trouillot, décrit sans fards la réalité d'un pays martyrisé aussi bien par la cupidité de ceux qui l'ont dirigé que par les éléments déchaînés. Son roman, Guillaume et Nathalie, se situe justement un mois avant le terrible séisme de janvier 2010. Un texte relativement court dont la grâce du style, à la fois poétique et réaliste, ne cache rien des plaies de Port-au-Prince : corruption, racisme et pauvreté. Mais Yanick Lahens ne se complait jamais dans un constat misérabiliste. L'espoir et l'optimisme existent aussi, même s'ils semblent réservés à une classe moyenne et privilégiée. Celle dont font partie les deux personnages principaux de son livre, différents par leur vécu et leurs idées mais qui vont s'unir malgré eux, proies d'un désir incontrôlable. Les mots de la romancière sont d'une suave sensualité, charnels et chauds comme un après-midi d'été. Mais elle garde une distance bienvenue, observatrice d'une pulsion intime qui s'épanouit dans un climat vicié. La beauté et la vie surgissent parfois là où on ne les attend pas, dans un paysage désolé et stérile.
Grâce à ta présentation, j'ai découvert cet auteur.
Ce livre se lit d'une traite non seulement parce qu'il est assez court mais surtout parce l'écriture de Yanick Lahens est d'une densité et d'une force qui vous entraîne.
Je connaissais Lyonel Trouillot (que tu cites) et Jacques Stephen Alexis que j'apprécie tous deux; Mme Lahens offre une vision féminine toute aussi puissante.
Un moment de lecture à ne pas manquer il me semble.
Merci pour la découverte.

_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Yanick Lahens [Haïti]   Lun 9 Sep 2013 - 23:00

content 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Yanick Lahens [Haïti]   Mar 27 Mai 2014 - 22:50


(Failles)

Citation :
« Le 12 janvier 2010 à 16 heures 53 minutes, dans un crépuscule qui cherchait déjà ses couleurs de fin et de commencement, Port-au-Prince a été chevauchée moins de quarante secondes par un de ces dieux dont on dit qu’ils se repaissent de chair et de sang. Chevauchée sauvagement avant de s’écrouler cheveux hirsutes, yeux révulsés, jambes disloquées, sexe béant, exhibant ses entrailles de ferraille et de poussière, ses viscères et son sang. Livrée, déshabillée, nue, Port-au-Prince n’était pourtant point obscène. Ce qui le fut c’est sa mise à nu forcée. Ce qui fut obscène et le demeure, c’est le scandale de sa pauvreté ».

Je peux transposer les mots de Traversay pour Guillaume et Nathalie à Failles : "Yanick Lahens décrit sans fards la réalité d'un pays martyrisé aussi bien par la cupidité de ceux qui l'ont dirigé que par les éléments déchaînés". Ce qui ressort, au-delà de la catastrophe, ce sont les failles du système politique Haïtien et la difficulté, pour ce pays, de gagner son indépendance financière. Aux yeux de l'auteur, les donations internationales pervertissent à la fois le donateur et le bénéficiaire du don. Une lecture touchante, de par les conséquences du séisme et l'accablement du peuple Haïtien, mais aussi très intéressante, Yanick Lahens établissant des ponts entre la situation actuelle et l'histoire d'Haïti. Je connaissais à peine ce pays, j'ai la sensation (peut être fausse) de le comprendre un peu mieux.


" Pourquoi nous les Haïtiens ? Encore nous, toujours nous ? Comme si nous étions au monde pour mesurer les limites humaines, celles face à la souffrance, et tenir par une extraordinaire capacité à résister et à retourner les épreuves en énergie vitale, en créativité lumineuse. J'ai trouvé mes premières réponses dans la ferveur des chants qui n'ont pas manqué de se lever dans la nuit. Comme si ces voix qui montaient, tournaient résolument le dos au malheur, au désespoir. "

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Bain de lune   Mar 4 Nov 2014 - 21:51

Prix Fémina 2014 pour Bain de lune de Yanick Lahens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Yanick Lahens [Haïti]   Mer 26 Nov 2014 - 18:10

Bain de lune



Ce roman de Yanick Lahens, a les pieds solidement ancrés dans la terre de Haïti, mais aussi dans la mer, le sel et le vent. A travers  4 générations de paysans, la famille Lafleur, elle nous livre son quotidien et son histoire.

Le narrateur , c'est « nous », la famille.  Ce clan indéfectible est pris entre une nature souvent hostile, les superstitions et  croyances vaudou, le christianisme qu'elles adaptent à leur manière, et un pouvoir politique omniprésent et corrompu. Les uns restent humblement fidèles à leur terre et leurs racines, d'autres se laissent capter par le miroitement de l'exil, d'autres encore servent un pouvoir qui leur assure un mode de subsistance et une image rassurante de puissance. Les dieux envoient  à tour de rôle petits bonheurs et grands malheurs, décident des récoltes, déchaînent les éléments .

Ce récit d'un réalisme redoutable ressemble pourtant à un conte fabuleux, par ses péripéties multiples, ses générations successives, cette fatalité qui n'est jamais en repos. Mais surtout grâce au souffle magnifique de la prose de Yanick Lahens,  d'une poétique enchanteresse. On est comme ensorcelé par cette histoire de souffrance et de lutte, comme nous envoûtaient enfant les récits légendaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Yanick Lahens [Haïti]   Ven 18 Nov 2016 - 10:17



On organise bientôt une soirée Haïti, avec une association Haïti Futur et la présence de Yanick Lahens. Donc, forcément, je fais mes devoirs, et je lis. Notamment ce Bain de Lune.

Ce qu'il y a de troublant avec ce genre d'écriture, pour moi, et ma sensibilité de caillou trempé par les orages, c'est que j'en vois toute la beauté étrange (très imagée, très portée sur une sorte de lyrisme sensuel) sans que cela ne parvienne jamais à me transporter complètement. Cela peut aussi venir du fond de l'histoire : une famille que l'on suit sur 3 générations, dans un petit bled près de Port au Prince, nommé Anse Bleue, et qui connaîtra de loin, et pas si loin, les bouleversements politiques, les milices, les renversements de pouvoir. Avec des tas de bondieuseries (chrétienne, parce qu'il y a le prêtre chrétien qui essaye de leur inculquer la "vraie bonne façon d'honorer dieu" et leurs dieux à eux, plein de rituels, de talismans, de nature...). Et beaucoup de personnages, de toutes sortes. Qui malheureusement pour moi, sont vus d'un oeil au final assez extérieur. Et très... marqué, sans arriver à percer la carcasse.
Et surtout, ça va trop vite, au final. Je m'attache à un personnage, et on passe à un autre (qui me saoule). Pas assez fin psychologiquement.

Reste qu'il y a des phrases puissantes.
Que Yanick Lahens glisse presque de façon anodine des éléments terribles. Et parvient à nous faire toucher du doigt le pourquoi du comment certaines choses s'installent, prennent place, et sèment la terreur (et facilement, on pourrait faire des petits parallèles pas si improbables).
L'histoire au final est assez sombre, mais l'auteure a une manière lumineuse de la raconter.


_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yanick Lahens [Haïti]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yanick Lahens [Haïti]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liberation de Eugene Diomi Ndongala en ce jour !!
» L'interview de Yannick Debain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature d'Amérique Centrale (et Antilles)-
Sauter vers: