Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le cinéma de marko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Le cinéma de marko   Mar 6 Aoû 2013 - 23:19

Je n'aimais pas trop le concept du "cinéma de... " (un peu autocentré) mais finalement pourquoi pas! dentsblanches 

Plutôt que de faire des commentaires je laisserai parler les images d'elles-mêmes (photos ou extraits). Pas facile de trouver les séquences qu'on voudrait mais je devrais arriver à en dénicher quelques unes au fur et à mesure.

Un point commun à toutes ces images qui me poursuivent au fil du temps? Quelque chose qui toucherait à l'expérience sensorielle, au rêve, au mystère, à la beauté plastique, à l'envoûtement. Le cinéma comme art, comme espace mental et comme catharsis. Un peu de cauchemar, un peu de rêve, un peu de poésie. De l'émotion toujours! De l'érotisme, des corps et des visages, de l'humour aussi parfois. Des formes, des expérimentations, le moins illustratif possible (pas trop le cinéma comme prolongement du livre mis en image) mais il peut y avoir de belles histoires toutes simples qui touchent. Bref on verra au fur et à mesure.

1er extrait: Nostalghia (1983) de Tarkovski. Plan final.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mar 6 Aoû 2013 - 23:24

Je te suivrai Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mar 6 Aoû 2013 - 23:26

traversay a écrit:
Je te suivrai Very Happy 
Merci! cheers 

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mar 6 Aoû 2013 - 23:27

Moi aussi !

Même si je risque de me promener dans un univers parallèle. rire 

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mar 6 Aoû 2013 - 23:34

Heyoka a écrit:
Moi aussi !

Même si je risque de me promener dans un univers parallèle. rire 
J'y compte bien! rire 

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mar 6 Aoû 2013 - 23:59

Je ne sais pas à quel rythme je posterai ici mais j'essaie de laisser mes souvenirs affleurer d'eux-mêmes sans trop chercher.

Je repense à cette terrible et très intense séquence du zoo au début d'Underground (1995) de Kusturica. Probablement la seule scène du film que j'aime (ses fanfares m'assomment) et qui se suffit à elle-même. Avec toujours Goran Bregovic à la musique.




_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mer 7 Aoû 2013 - 8:02

Moi je suis aussi, bien sûr! 
J'avais aimé Underground,- mais tout le film!- et merci pour ce rappel.
En fait, tu te souviens de certaines scènes, même dans les films que tu n'as pas aimés?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mer 7 Aoû 2013 - 10:21

cette scène de Nostalghia    je la trouve sublime

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mer 7 Aoû 2013 - 10:27

Marko a écrit:
Je n'aimais pas trop le concept du "cinéma de... " (un peu autocentré) mais finalement pourquoi pas! dentsblanches
Mais oui, c'est une bonne idée Marko, je te suivrai bien volontiers également, tout comme je suis attentivement les fils de traversay et Heyoka.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mer 7 Aoû 2013 - 11:17

tout comme dans le cinéma de Traversay je vais me mettre au dernier rang et lire (et voir/écouter) attentivement ce que tu vas nous raconter...
bien que mes propres moments ciné se retrouvent beaucoup plus avec du popcorn chez Heyoka Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mer 7 Aoû 2013 - 11:37

Je suivrai moi aussi évidemment...content 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Dim 11 Aoû 2013 - 0:16

L'heure du loup de Bergman. Un cauchemar que David Lynch n'aurait pas renié. Mais 10 ans avant Eraserhead!! Tout ce qui fait le langage onirique de Lynch est déjà dans ce film dément. Une culpabilité qui irrigue un long rêve surréaliste et terrifiant.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Dim 11 Aoû 2013 - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Dim 11 Aoû 2013 - 0:21

affraid 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: à    Dim 11 Aoû 2013 - 0:51

Bédoulène a écrit:
cette scène de Nostalghia    je la trouve sublime
Moi aussi comme bien des plans chez Tarkovski. Il a mis la barre très haut et les jeunes cinéastes ont encore du mal à s'en affranchir (de Lars Von Trier à Reygadas ou Zviaguintsev et même Bela Tarr pour la génération précédente).

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Dim 11 Aoû 2013 - 0:54

Marie a écrit:

En fait, tu te souviens de certaines scènes, même dans les films que tu n'as pas aimés?
Oui bien sur. Ce sont certaines images ou plans qui me marquent. On a parfois des surprises dans des films par ailleurs pas très bons.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma de marko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» cadeau thème cinéma
» Orange Cinéma Séries
» Cinéma " Le Normandy " au Havre : Projet de Reprise
» Institut des métiers du Cinéma de Normandie
» La fête du cinéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: