Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le cinéma de marko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mar 23 Sep 2014 - 18:35



Le final de "4 Minutes". Une illustration musicale de ce qu'est une personnalité borderline.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mar 23 Sep 2014 - 19:30

Film et actrice extraordinaires!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mar 23 Sep 2014 - 22:18

coline a écrit:
Film et actrice extraordinaires!
il y en a deux actrices qui sont au premier plan, tu parles de Monica Bleibtreu?



Si oui, je plussoie... malheureusement décédée beaucoup trop tôt...

mais son fils, Moritz, a hérité de son talent... un des acteurs préférés de Fatih Akin

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mar 23 Sep 2014 - 22:51

Je ne savais pas que c'était son fils. Il était bien aussi dans Les particules élémentaires.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Mar 23 Sep 2014 - 23:05

Kéna, oui, je parlais de l'actrice qui interprète la pianiste, Hannah Herzbrung, mais il est évident la prof, Monica Bleibtreu, est aussi remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Ven 3 Juil 2015 - 20:58

La Main de Wong Kar Wai


Peut-être ce qu'il a fait de plus beau sans sa période maniériste même si 2046 est son film le plus complexe et proustien.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Ven 21 Aoû 2015 - 0:58

Flowers of Shanghaï de Hou Hsiao Hsien. Le mouvement discrètement pendulaire de la caméra, le côté anecdotique de la scène sensée être un moment de joie ludique partagée, la musique lancinante et intemporelle de Yoshihiro Hanno et cette magnifique lampe centrale créent une atmosphère d'une mélancolie profonde. Un morceau de passé qui surgit comme dans un rêve sous opium. Des rituels qui révèlent en réalité la prison sans issue  dans laquelle ces prostituées sont enfermées. Quel cinéma étrange qui ne montre que ce qui est en général hors champ dans un film. Cet endroit où il ne se passe rien mais où il reste pourtant une trace de la vie qui l'a traversé. HHH tu nous manques !


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Sam 22 Aoû 2015 - 1:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Ven 21 Aoû 2015 - 2:41

Ah, mais c'est vrai que je l'avais acheté après avoir lu ton avis enthousiaste ! Toujours pas regardé. honte
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Ven 21 Aoû 2015 - 5:12

très vague souvenir, vu au ciné puis à la tv ? vague mais bon souvenir avec un Tony Leung qui se prend des têtes de circonstance. ça me donne envie de le revoir tiens. miammiam

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Ven 21 Aoû 2015 - 8:06

J'avoue m'y être un peu ennuyé et ne pas avoir regardé jusqu'au bout. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Ven 21 Aoû 2015 - 14:57

Arabella a écrit:
J'avoue m'y être un peu ennuyé et ne pas avoir regardé jusqu'au bout. dentsblanches
C'est un cinéma très particulier dans lequel il faut entrer. Il peut bercer et endormir mais il m'a beaucoup ému. C'est un cinéaste majeur et trop rare.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Ven 21 Aoû 2015 - 15:07

Après mes deux tentatives j'aurais du mal à souscrire à majeur.dentsblanches
Mais c'est peut être une question de sensibilité.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Ven 21 Aoû 2015 - 17:27

Arabella a écrit:
Après mes deux tentatives j'aurais du mal à souscrire à majeur.dentsblanches
Mais c'est peut être une question de sensibilité.
Disons qu'il a ses adeptes et une critique fidèle depuis longtemps. A commencer par Olivier Assayas qui lui a consacré un documentaire.

Luisa Prudentino a écrit:
Aujourd'hui, ce grand cinéaste, avec + de 18 films à son actif, s'affirme comme l'un des plus grands maîtres de l'histoire du cinéma de tous les temps. Certes, nous les Occidentaux, nous sommes toujours déroutés devant ses films où contemplation rime avec composition. Et pourtant, chaque fois, l'engouement critique et l'attente suscitée par ses films ne sont jamais déçus. Peut-être parce que, comme l'a très bien souligné Antoine de Baecque, un film de Hou Hsiao-hsien est “une voie vers la connaissance”, une façon de voyager “au cœur d'une civilisation que nous maîtrisons peu, mais qui nous attire”. Et sans doute aussi une façon de voyager à travers le cinéma. Le vrai.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
avatar

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 32
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Ven 21 Aoû 2015 - 22:29

Merci Marko pour cet extrait !
Un rêve éveillé qui nous plonge dans un monde disparu, où la fluidité des mouvements de caméra ne fait que renforcer la sensation d'un espace clos et replié sur lui-même. La perception du temps semble s'évanouir sous nos yeux et l'attention au moindre détail, au moindre geste, construit une harmonie extrêmement émouvante.
Hou Hsiao-Hsien a développé une approche stylistique assez comparable lors du second segment de Three Times ("A Time For Freedom").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Lun 21 Déc 2015 - 23:33



Je viens de découvrir cet étonnant objet cinématographique aussi beau et douloureux que nécessaire. Rithy Panh a voulu aller au-delà de son extraordinaire travail documentaire pour chercher une forme de résilience à travers la création d'une œuvre d'art. Il y est parvenu et j'espère qu'il souffrira un peu moins maintenant. Je vous souhaite tous de voir ce film dont le texte quasi élégiaque est aussi fort que les images sont marquantes.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma de marko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» MARKO Serge
» Caïn Marko AKA Juggernaut [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: