Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Le cinéma de marko

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Aoû 2013 - 23:51

Kubrick utilisant la Musique pour cordes, percussion et célesta de Bela Bartok dans Shining.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Aoû 2013 - 23:58

Marko a écrit:
Kubrick utilisant la Musique pour cordes, percussion et célesta de Bela Bartok dans Shining.
Est-ce que les sons que produisent les lancers de balle sont inclus dans la musique à l'origine ?

Cette scène me donne des frissons à chaque fois.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Aoû 2013 - 0:41

Heyoka a écrit:
Marko a écrit:
Kubrick utilisant la Musique pour cordes, percussion et célesta de Bela Bartok dans Shining.
Est-ce que les sons que produisent les lancers de balle sont inclus dans la musique à l'origine ?
Non mais ils sont effectivement une autre forme de percussion qui crée un effet intéressant par sa juxtaposition avec la musique de Bartok. Je pourrais voir ce film 200 fois.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Aoû 2013 - 0:45

Pour le côté New Age, pour Jane Campion, pour Nicole Kidman, pour ces visages de femmes et pour la musique de Wojciech Kilar (que j'écoutais en boucle à l'époque). Et parce que c'est un film mal aimé mais qui comporte de très belles choses. Pour Henry James aussi forcément... Portrait of a Lady, prologue. Dommage qu'il manque le plan de l'arbre qui semble se prolonger dans le cerveau de Nicole Kidman/Isabelle Archer.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Aoû 2013 - 4:10

Citation :
Je pourrais voir ce film 200 fois.
Et moi, toujours pas réussi à le voir une fois en entier..jamais un film ne m'a procuré autant d'angoisse. Je devrais retenter.
Mais je me souviens de cette séquence, je ne savais pas que c'était du Bartok. Brillant montage  autour de cette musique..

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Aoû 2013 - 6:27

Marko a écrit:
Et parce que c'est un film mal aimé mais qui comporte de très belles choses.
tout à fait, j'aime bien ce film et je n'ai jamais compris pourquoi il n'avait pas plus de succès... en tout cas il figure parmi mes favoris des adaptations de Henry James

Marie a écrit:
Citation :
Je pourrais voir ce film 200 fois.
Et moi, toujours pas réussi à le voir une fois en entier..jamais un film ne m'a procuré autant d'angoisse. Je devrais retenter.
je n'ai jamais tenté... je saute sous la couverture quand j'entends de la musique mystérieuse dans une adaptation de Miss Marple... t'imagine ce que je ferais devant un film comme Shining Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Aoû 2013 - 8:44

Citation :
je saute sous la couverture quand j'entends de la musique mystérieuse dans une adaptation de Miss Marple... t'imagine ce que je ferais devant un film comme Shining Le cinéma de marko - Page 4 Icon_razz
Very Happy
Je nous imagine, dans notre chambre commune à l'hôpital ( ben si, tu te souviens?) regarder toutes les deux Shining, et les hurlements..Very Happy A affoler ton Dr House, sevré de ses médocs. A ce propos, j'aurais des réflexions à faire, mais ce n'est pas le lieu...

Ah oui, c'est un beau film , Portrait of a lady! Et c'est , pour moi, le plus beau rôle de Nicole Kidman.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Aoû 2013 - 8:56

Marie a écrit:
( ben si, tu te souviens?)
rire mais bien sûre que je m'en souviens!! c'est un projet qu'on va réaliser un de ces jours Wink

Marie a écrit:
A affoler ton Dr House, sevré de ses médocs. A ce propos, j'aurais des réflexions à faire, mais ce n'est pas le lieu...
cheers rhooo... je veux tout savoir... (on se revoit sur un autre fil)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Aoû 2013 - 19:26

J' avas été frappé par Orange mécanique, presque traumatisé par le film et la violence de certaines
images. Comme dans Délivrance.
Mais il y a la musique aussi. Comme Lynch, Kubrick attachait une grande importance à la musique de ses films. Dans Orange mécanique, j' avais beaucoup apprécié la musique de Purcell et les arrangements
de Wendy Carlos. Je crois me souvenir que c' était la prmeière fois qu' on utilisait un synthé au cinéma.
Mais je me trompe peut etre...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Aoû 2013 - 23:11

Marie a écrit:
Mais je me souviens de cette séquence, je ne savais pas que c'était du Bartok. Brillant montage  autour de cette musique..
C'est l'oeuvre la plus géniale de Bartok. Le passage où Nicholson se penche sur la maquette fait entendre ce moment incroyable qui a fait dire à Olivier Messiaen que cette musique lui faisait penser à "de la soie qui se déchire" (mélange de harpe, de piano et de Célesta avec les cordes). Kubrick utilisait formidablement bien les grandes musiques du XXe siècle (entre autres) même si parfois presque à contre sens (Ligeti lui pardonnait difficilement l'usage fait de son Requiem dans 2001). Peu importe, l'achoppement entre musique et images est fascinant.

Musique pour Cordes, Percussion et Celesta (III, Adagio) de Bartok


kenavo a écrit:
j'aime bien ce film et je n'ai jamais compris pourquoi il n'avait pas plus de succès... en tout cas il figure parmi mes favoris des adaptations de Henry James
Moi aussi. Largement.


bix229 a écrit:
Comme Lynch, Kubrick attachait une grande importance à la musique de ses films. Dans Orange mécanique, j' avais beaucoup apprécié la musique de Purcell et les arrangements
de Wendy Carlos. Je crois me souvenir que c' était la prmeière fois qu' on utilisait un synthé au cinéma.
Mais je me trompe peut etre...
Si on cumule Lynch, Kubrick et Malick (et Scorcese dans Shutter Island) on aura un beau tour d'horizon de la musique classique du XXe siècle (entre autres). C'est ce qui m'enchante chez eux indépendamment de la puissance de leurs univers visuels.

Wendy Carlos a aussi fait le générique de Shining à partir de la Symphonie fantastique de Berlioz. Tu sais que cette femme était transsexuelle?



Le Dies Irae de la Symphonie Fantastique:

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Dim 1 Sep 2013 - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeJeu 22 Aoû 2013 - 0:24

Non, j' ignorais. Sur le disque que j' ai, il y avait juste Carlos. Et en cherchant, j' ai trouvé Wendy Carlos, mais sans explication.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeJeu 22 Aoû 2013 - 0:42

Kubrick qui connaissait bien la musique contemporaine de son époque a aussi utilisé 6 extraits de compositions de Krzysztof Penderecki dans Shining dont Le rêve de Jacob, De Natura Sonoris et Polymorphia. Il faut dire que c'est plutôt flippant.

De Natura Sonoris I


Le rêve de Jacob


Lynch a aussi choisi Penderecki dans Inland Empire avec Fluorescences et Polymorphia mais pas mal d'années après (c'est presque un hommage)... Idem pour Scorsese dans Shutter Island avec également Fluorescences et la 3e symphonie ou Wajda dans Katyn... Kubrick est le premier à s'y référer quelques années à peine après leur création.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeJeu 22 Aoû 2013 - 4:42

Merci Marko!

Citation :
C'est l'oeuvre la plus géniale de Bartok.
Je ne connais pas suffisamment , mais , là, tu avais éveillé mon attention, et je l'avais cherché hier.J'aime beaucoup, je vais le commander.
Le reste m'est plus difficile d'accès.Comme d'habitude.En tout cas, côté film angoissant, il a fait un choix musical tout à fait approprié Very Happy
J'ai vu tous ces films, mais je n'avais absolument aucune idée de l'identité des musiciens choisis pour la BO. N'hésite pas à en reparler, enfin si tu as le temps, c'est très intéressant!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeJeu 29 Aoû 2013 - 13:38

La tentation du suicide qui fascine Ada dans La leçon de piano de Jane Campion. Super bande son. J'aime la façon dont elle retient son souffle avant de plonger avec le piano puis le retrouve en remontant à la surface.

What a death! What a chance! What a surprise! My will has chosen life! Still it has had me spooked and many others besides!


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitimeJeu 29 Aoû 2013 - 14:08

Mélancolie urbaine dans City Girl de Murnau. Quel charme ce cinéma muet!


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le cinéma de marko - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma de marko
Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: