Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Le cinéma de marko

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeDim 22 Sep 2013 - 13:41

Les vraies larmes de ces grandes actrices qui vivent leur rôle:

Miriam Toews dans Lumière Silencieuse de Reygadas

Le cinéma de marko - Page 6 Av-fes10

Gong Li dans Epouses et concubines:




Nicole Kidman dans Birth (et sur l'ouverture de la Walkyrie de Wagner). Quel regard!



Yang Kuei-Mei dans Vive l'amour de Tsai Ming Liang. Peut-être la plus longue crise de larme du cinéma:


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeDim 22 Sep 2013 - 17:46

Et Romy ...





Et Sophia Loren dans "La ciocara" ...

Le cinéma de marko - Page 6 00210
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeDim 22 Sep 2013 - 18:07

Merci! C'est super Very Happy 

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeDim 22 Sep 2013 - 18:28

Marko a écrit:
Nicole Kidman dans Birth (et sur l'ouverture de la Walkyrie de Wagner). Quel regard!

Quelle intensité... ça donne envie de découvrir le film.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeDim 22 Sep 2013 - 19:00

Il faut le voir!  Pour mieux apprécier la scène il faut savoir que le gamin du début se présente comme etant la réincarnation du mari décédé de Nicole Kidman. Bien sur elle n'y croit pas au début mais il sait beaucoup de choses très intimes. Elle se met à douter tellement son désir que cela puisse être vrai est grand. À l'opéra elle est complètement perdue.

Le scénario du film est très intelligent et Le duo entre Nicole et ce gamin est génial.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeMar 5 Nov 2013 - 23:15



Mère et fils de Sokourov. Un fils accompagne sa mère jusqu'à son dernier souffle. Rien de plus triste et rien de plus beau.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HamsterKiller
Main aguerrie
HamsterKiller

Messages : 544
Inscription le : 25/10/2013
Age : 38
Localisation : Tours

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeJeu 12 Déc 2013 - 18:54

excellent ! Merci pour l'extrait du film d'apichatung wearasabi (écrit au pif).

J'ai vu de lui tropical malady et Uncle Bonnme, mais je connaissaisais pas celui que tu présente.

Mais cette  scène de l'aspirateur de fumée est terrible !!!!  Faut que je le vois ! impatient content 

J'aime beaucoup la plupart des films que tu présentes (nostalghia, Décalogue, Kubrick, mère et fils) alors je vais jeter un oeil attentif a ceux que je ne connais pas  !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeJeu 12 Déc 2013 - 18:57

Si ça te tente, viens faire un tour du côté de chez Apichatpong Weerasethakul (sur son fil) pour donner ton avis sur Boonmee et Tropical Malady  Very Happy Je suis toujours heureux quand on parle et reparle de ce cinéaste.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HamsterKiller
Main aguerrie
HamsterKiller

Messages : 544
Inscription le : 25/10/2013
Age : 38
Localisation : Tours

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeJeu 12 Déc 2013 - 20:31

j'irai me lire ça oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeSam 14 Déc 2013 - 18:44

La rencontre d'Eisenstein et de Prokofiev pour un film complètement halluciné: Ivan le terrible

Quelques images façon diaporama sur le début de l'oratorio de Prokofiev:


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
unmotbleu
Sage de la littérature
unmotbleu

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 60
Localisation : Normandie Rouen

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeSam 14 Déc 2013 - 19:01

Einsenstein/ Prokofiev un couple qui fonctionne à merveille.
Je pense obligatoirement à Alexandre Nevski
Certes, un film de propagande mais un film magnifique.





Dommage que la bande son soit si mauvaise.
Un peu mieux (un peu)
avec cette vidéo du film en entier.


_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND


Dernière édition par unmotbleu le Sam 14 Déc 2013 - 19:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HamsterKiller
Main aguerrie
HamsterKiller

Messages : 544
Inscription le : 25/10/2013
Age : 38
Localisation : Tours

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeSam 14 Déc 2013 - 19:06

j'adore la suite symphonique de Prokofiev tiré du film Alexandre Nevski. J'avais tenté de voir le film et c'est clair que c'est une propagande énorme et non dissimulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeDim 15 Déc 2013 - 12:02

Hou Hsiao Hsien et son compositeur Lim Giong (qui est aussi celui de la plupart des films de Jia Zhangke) pour Millenium Mambo. Lim Giong est Dj et compositeur de musiques électroniques plus ou moins expérimentales. Son univers se mêle bien à ceux de ces cinéastes qui établissent souvent des ponts entre tradition et modernité.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeLun 16 Déc 2013 - 15:39

Que je n'oublie pas cette formidable séquence d'ouverture de Post Tenebras Lux de Carlos Reygadas. Une petite fille qui semble créer le monde en l'invoquant en même temps que cette agitation autour d'elle crée un sentiment de menace insidieuse. Une des plus belles introductions du cinéma. A noter que le DVD/Bluray est enfin disponible avec les sous-titres français.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitimeLun 16 Déc 2013 - 19:15

Tiens je me demande ce que c’est…Au début on se dit, une petite fille qui a l’habitude de vivre dans la nature avec les animaux (même si on a un peu peur pour elle au milieu de tous ces animaux trois plus grands qu’elle). Puis la nuit arrive, l’orage, la peur. Et cette intrus. Ce diable rouge qui n’effraie pas au début, il semble avoir un travail à faire dans cette maison, il est discret, il ne fait pas de bruit. Puis on commence à se demander ce qu’il transporte dans son sac…Et quand il entre dans une chambre et ferme la porte alors que le petit garçon le regarde faire, on a peur pour la personne dans la chambre…

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le cinéma de marko - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 6 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma de marko
Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: