Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Le cinéma de marko

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
HamsterKiller
Main aguerrie
HamsterKiller

Messages : 544
Inscription le : 25/10/2013
Age : 38
Localisation : Tours

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeLun 16 Déc 2013 - 22:27

pia a écrit:
Tiens je me demande ce que c’est…Au début on se dit, une petite fille qui a l’habitude de vivre dans la nature avec les animaux (même si on a un peu peur pour elle au milieu de tous ces animaux trois plus grands qu’elle). Puis la nuit arrive, l’orage, la peur. Et cette intrus. Ce diable rouge qui n’effraie  pas au début, il semble avoir un travail à faire dans cette maison, il est discret, il ne fait pas de bruit. Puis on commence à se demander ce qu’il transporte dans son sac…Et quand il entre dans une chambre et ferme la porte alors que le petit garçon le regarde faire, on a peur pour la personne dans la chambre…

Ouais, l'idée de la mallette à outils ou je ne sais quoi est super. On se dit "Il a quelque-chose à faire dans cette maison..." ce qui le rend flippant à mesure que le temps passe et fait travailler l'imagination.

J'ai adoré ces deux séquences. L'orage, et avant les couleurs du crépuscule avec les animaux... Quelle ambiance !

Tout le film est dans ce ton ?

Je le note en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeLun 16 Déc 2013 - 22:35

C'est pour moi le meilleur film de l'année dernière. On a développé sur le fil du réalisateur.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeLun 30 Déc 2013 - 1:17

Le final de A straight story de David Lynch. Le film le plus zen de Lynch. Pour la sobriété dans l'émotion et le regard de Harry Dean Stanton lorsqu'il réalise que son frère est venu de si loin sur son tracteur pour le voir après toutes ces années de brouille...


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvaluna
Envolée postale
Louvaluna

Messages : 136
Inscription le : 10/08/2012

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeLun 30 Déc 2013 - 11:48

C'est magnifique. J'ai vu ce film. J'ai envie de le revoir maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeMar 14 Jan 2014 - 15:40

INLAND EMPIRE (les majuscules sont importantes). Le film le plus complexe de David Lynch (qui semble depuis avoir beaucoup de mal à aller plus loin et à sortir un nouveau film...) et une expérience hallucinante de cinéma. La durée du film, son parti-pris esthétique radical (mais génial), son caractère plus que jamais hermétique ont maintenu les spectateurs à distance et le film n'a pas marché. Dommage c'est un chef d'oeuvre absolu! Rarement été aussi scotché à un écran pendant plus de 3 heures:


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HamsterKiller
Main aguerrie
HamsterKiller

Messages : 544
Inscription le : 25/10/2013
Age : 38
Localisation : Tours

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeLun 3 Fév 2014 - 22:30

J'ai vu Clean/shaven il n'y a pas longtemps. J'ai bien aimé. C'est assez "brute" comme c'est fait et le film évite le truc un peu chiant de la tentative d'explication de ce qu'est la schyzophrénie pour tenter de nous la faire ressentir, tout du moins nous la montrer depuis l'intérieur.  Et l'acteur est vraiment convaincant, et la mère est flippante oO

Merci pour la découverte Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeLun 3 Fév 2014 - 22:38

Je me demande d'ailleurs ce que devient ce réalisateur. Je vais aller regarder...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HamsterKiller
Main aguerrie
HamsterKiller

Messages : 544
Inscription le : 25/10/2013
Age : 38
Localisation : Tours

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeJeu 6 Fév 2014 - 0:43

Alors qu'est ce qu'il devient ?  Surprised 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeVen 28 Fév 2014 - 16:44

HamsterKiller a écrit:
Alors qu'est ce qu'il devient ?  Surprised 

Apparemment il a tourné en 2010 un film avec Géraldine Pailhas: Rebecca H.(Return to the dogs) qui n'a pas été distribué en France. Ils évoquent aussi un remake du film de Téchiné "Les Voleurs"... Et il a réalisé le 3e épisode de la saison 2 de Homeland.


Une envie de revoir encore et encore The Tree of Life de Terrence Malick:









_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeJeu 13 Mar 2014 - 18:49

Parce que pour moi Resnais c'était d'abord L'année dernière à Marienbad:


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeDim 1 Juin 2014 - 18:08

Tropical Malady d'Apichatpong Weerasethakul


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeJeu 19 Juin 2014 - 0:44

Pour l'onirisme de cette séquence de Valse avec Bachir


Pour le côté proustien de cette Grande Bellezza (et la musique de Tavener une nouvelle fois après Tree of Life)

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HamsterKiller
Main aguerrie
HamsterKiller

Messages : 544
Inscription le : 25/10/2013
Age : 38
Localisation : Tours

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeJeu 19 Juin 2014 - 10:39

ça a l'air sympas la grande Bellazza. ça fait penser, sur cet extrait en tout cas à du Théos Angelopoulos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeDim 24 Aoû 2014 - 15:28

HamsterKiller a écrit:
ça a l'air sympas la grande Bellazza. ça fait penser, sur cet extrait en tout cas à du Théos Angelopoulos.
C'est beaucoup moins contemplatif. Il y a un côté opératique, parfois baroque ou plus fellinien. On dira surtout bientôt c'est sorrentinien!  Very Happy   Un film que j'adore et que j'ai envie de revoir.

Film du jour avec quelques extraits assemblés et mis en musique au bontempi (le film est muet):

Le cinéma de marko - Page 7 Le-ven10



Citation :
Une jolie orpheline, mariée à contrecœur à un cow-boy un peu rustre, se retrouve isolée dans une cabane en pleine tempête de sable. Harcelée par les éléments déchainés et un ancien prétendant qui viennent s’acharner contre sa porte, peu à peu, la folie la guette…
Admirable chef d’œuvre du cinéma muet, jamais un film n’aura aussi bien porté son nom.
La manière dont le réalisateur, Victor Sjöström, parvient à matérialiser le vent et à en faire un personnage à part entière tout au long du film est un véritable tour de force… (Il fut aidé en cela par huit avions venus faire tourner leurs hélices sur le plateau du film).
Véritable incarnation de la tempête intérieure et des émotions contraires qui animent l’héroïne, le vent résonne encore longtemps aux oreilles du spectateur une fois le film terminé.
Ce qui n’est pas un mince exploit pour un film muet !
Sombre et émouvant, le récit est porté par une Lillian Gish admirable qui trouve là un de ses plus beaux rôles.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitimeSam 13 Sep 2014 - 9:33

Le cinéma de marko - Page 7 Okaeri10

Okaeri de Makoto Shinozaki

Film difficile à trouver qui évoque la schizophrénie d'une jeune femme dans le Japon contemporain. Une belle histoire d'amour derrière le portrait social et clinique. J'espère pouvoir tomber sur le DVD un de ces jours.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le cinéma de marko - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le cinéma de marko   Le cinéma de marko - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma de marko
Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: