Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lance Weller

Aller en bas 
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Lance Weller   Ven 9 Aoû 2013 - 20:30

Lance Weller



Né à Everett, Washington en 1965, il vit aujourd'hui à Gig Harbor avec sa femme et quatre énormes chiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Lance Weller   Ven 9 Aoû 2013 - 20:34

Wilderness



Fatigué, malade, désespéré de souvenirs, le vieil Abel se met en marche avec son chien Buster, au crépuscule de sa vie. Lance Weller raconte sa longue marche et entrecoupe ce récit de l’histoire de cet  ancien soldat sudiste de la Guerre de Sécession. Les péripéties qu’il rencontre au fil de son voyage, où il croise des hommes bons et de fieffés coquins, montrent que, si la guerre a changé les textes, elle n’a pas changé tous les hommes.
En parallèle à ce parcours, en chapitres alternés, Lance Weller rapporte la bataille de Wilderness, l’une des batailles les plus meurtrières de cette guerre, et c’est un récit de guerre passionant à la fois instructif et bouleversant . Abel, marqué à vie par ces atrocités, en est  aussi changé dans son cœur,

Ce que je retiendrai (peut-être ) de ce livre, c’est, au sein d ‘une telle violence, la douceur rude des relations entre certains individus, le compagnonnage d’un homme avec son chien. C’est aussi la nature, personnage premier du roman face à la dureté des hommes. Une nature sauvage et somptueuse, alternativement hostile et salvatrice, à laquelle les hommes se mêlent intimement, qui les emplit, les nourrit, les fait rêver, par ses bruits, ses couleurs, ses lumières. Ah ! les lumières et leurs changements, c’est époustouflant. J’ai retrouvé souvent l’émotion étrange et la poésie douloureuse du Dormeur du val.

Il y a là une émotion troublante, qui monte peu à peu et s’épanouit dans une fin d’un lyrisme magique, l’histoire d’une humanité retrouvée. Car comme Abel dans sa solitude assumée, nous nous raccrochons aux mains tendues pour ne pas sombrer dans le désespoir d’un monde terrifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Lance Weller   Ven 9 Aoû 2013 - 20:38

Wikipedia a écrit:


La bataille de la Wilderness est une bataille de la guerre de Sécession qui se déroula du 5 au 6 mai 1864 entre les armées du général nordiste Ulysses S. Grant et celle du général sudiste Robert E. Lee

Lors de l'hiver 1863-1864 les armées nordiste et sudiste avaient hiverné à quelques kilomètres de distance, séparées seulement par la Rapidan river. Dès le retour du printemps, le général Grant avait tenté sans succès de déloger Lee de ses positions, mais ce dernier savait que le but du général nordiste était de l'entraîner dans la Wilderness, une zone forestière sombre et dense de 180 km², déjà théâtre de furieux combats lors de la bataille de Chancellorsville un an plus tôt. Lee laissa les fédéraux traverser la Rapidan River pour pouvoir les attaquer de flanc alors que les nordistes passeraient dans la Wilderness. C'est ainsi que le 5 mai les avants gardes des deux armées se rencontrèrent. À la fin de la bataille, les deux armées n'ont ni progressé ni reculé. Mais pour la première fois depuis le début de la guerre, un général nordiste, malgré de lourdes pertes (17 000 nordistes et 10 000 sudistes), ne bat pas en retraite et se prépare à mener une autre bataille.

La nature du champ de bataille — une forêt — fut la cause de tirs fratricides fréquents. De nombreux incendies furent fatals aux blessés qui n'étaient plus en état de se déplacer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Lance Weller   Ven 9 Aoû 2013 - 20:45



     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Lance Weller   Sam 10 Aoû 2013 - 8:25

J'ai trouvé ça encore (je comprend pas l'anglais oral, amis ça a l'air bien)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Lance Weller   Sam 10 Aoû 2013 - 10:00

topocl a écrit:
J'ai trouvé ça encore (je comprend pas l'anglais oral, amis ça a l'air bien)
au début il décrit un peu de quoi il s'agit dans le livre, on le voit alors sur cette plage et il parle que cet endroit est resté le même que lors de la bataille et qu'il n'a pas changé depuis 100 ans... et pas de 100 d'avant, il a été probablement attiré par cette bataille en particulier parce qu'elle lui semblait la plus cruelle des batailles de cette guerre, mais sans idées préconçues, ce roman lui est venu au cours de ces recherches... et en se retrouvant dans des endroits comme cette plage désertée et parce qu'il a réalisé qu'il aime probablement autant avoir à faire avec des chiens qu'avec des "vieux hommes solitaires"...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Lance Weller   Sam 10 Aoû 2013 - 10:27

Kenavo, merci bisous  !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Lance Weller   Sam 10 Aoû 2013 - 22:01

Citation :
Le champ de Saunders était un chaudron en ébullition, les arbres sombres qui le bordaient se balançaient et se heurtaient comme sous un grand vent, comme si quelques créatures proprement monstrueuses rôdaient entre les troncs tandis que des milliers de balles déchiquetaient leurs branches, tandis que les boulets de canon les démembraient. Dans de grands gémissements, leurs racines s'arrachaient du sol marécageux. Des colonnes de fumée s'élevaient, formant de grosses volutes sombres et le soleil s'éteignit. Des hommes tombaient dans le champ, des hommes tombaient sur les remblais rebelles, des hommes tombaient sur la Vieille Route de Pierres où une section d'artillerie de l'Union tirait dans les arbres et dans le dos de ses propres soldats. L’air lui-même était brûlé, et on entendait enrichissement incessant, comme celui d'une chaudière chargée jusqu'à la gueule et chauffée à blanc. Des éclaboussures rouges sur l'herbe, des taches rouges sur la route.
Citation :
À ce moment-là, le chariot s’arrêta près de la remise et elle entendit la voix de Glenn, tranquille, profonde, avec cette sorte de calme assurance douce et mélodieuse qu’elle aimait tant. Il parlait à Emerson, lui disant que c'était un bon cheval, et sa voix était si tranquille que c'était une émotion chuchotée plutôt qu'un véritable discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Avadoro
Zen littéraire
avatar

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: Lance Weller   Sam 30 Nov 2013 - 20:59

Wilderness

Lance Weller construit à partir du traumatisme de la guerre de Sécession un ouvrage d'une beauté âpre, qui se dévoile lentement. Le vétéran Abel Truman se réapproprie peu à peu ses souvenirs et transcende une souffrance pour se réinventer en tant qu'homme. Le décor de la péninsule Olympic offre un miroir au cadre du champ de bataille, mélangeant les époques pour mieux cerner une quête individuelle, poignante et désespérée.
Au-delà d'une noirceur, Weller révèle l'intensité de rencontres inattendues, bouleversantes, qui tentent de repousser l'écho de la violence et de la désolation. L'être affronte ses blessures infligées, subies et expulse les traces d'un lancinant cauchemar.
Merci topocl pour cette découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Lance Weller   Dim 1 Déc 2013 - 9:25

Exactement le genre de roman que j'aime, j'avais déjà noté mais je re-note... Gallmeister a décidément une excellente sélection.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 65

MessageSujet: Re: Lance Weller   Mer 15 Jan 2014 - 16:24

Une histoire bouleversante!
La nature et l'homme, la nature de l'homme.
Et aussi celle du chien.
Ils sont trois dans cette histoire mais j'en suis venu à douter que ce soit vraiment de simple chiens, les considérant plutôt comme des esprits bienveillants...
La construction du récit est époustouflante, le lien de la guerre de Sécession avec un personnage contemporain est amené avec finesse. Il nous fait vivre ce drame avec une grande présence.
Merci Topocl

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.


Dernière édition par Igor le Mer 15 Jan 2014 - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Lance Weller   Mer 15 Jan 2014 - 16:52

La nature, des chiens et la guerre qui marque la nature sombre de l'homme, c'était un sujet en or pour toi, igor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 65

MessageSujet: Re: Lance Weller   Mer 15 Jan 2014 - 20:13

Et ce fut le cas.
Mais quand même, après relecture de ton commentaire, de grande qualité comme à chaque fois, je me permet un léger désaccord sur la qualification de "fieffés coquins" de ces deux brutes immondes qui traversent le roman.

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Lance Weller   Mer 15 Jan 2014 - 20:58

Tu chipotes, là.
Certes pour "coquin" je trouve : Synonymes aigrefin, bandit, brigand, canaille, chenapan, drôle, égrillard, espiègle, filou, fripon, fripouille, galopin, garnement, gaulois, gredin, grivois, libertin, licencieux, polisson, sacripant, scélérat, taquin, vaurien, vif.
C'est sans doute assez sous-estimé.

Mais pour fieffé :Sens :  Qui a un vice situé au plus haut degré

Si tu avais voulu critiquer mon commentaire, tu aurais au moins pu relever cette phrase:
topocl a écrit:
si la guerre a changé les textes, .
que je ne comprends plus du tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lance Weller   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lance Weller
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: