Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Steve Stern

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Steve Stern   Mar 13 Aoû 2013 - 17:36

Steve Stern



Biographie

Stern est né à Memphis, Tennessee, en 1947. Dans les années 60, il quitte Memphis et voyage aux Etats-Unis et en Europe - vivre «la vie rebelle de ma génération pour une dizaine d'années," pour finir dans  une communauté hippie dans l'Ozarks. Il  étudie l'écriture  à l'Université de l'Arkansas.

Stern  déménage  ensuite à Londres,  avant de retourner à Memphis dans la trentaine et d'accepter un emploi dans un centre de folklore local, se documentant sur l' ancien ghetto juif de la ville, The Pinch, et le folklore yiddish. Il a publie son premier livre, Isaac and the Undertaker's Daughter, situé dans the Pinch, en 1983, couronné par le Pushcart Writers' Choice Award .

Stern, qui enseigne au Skidmore College, a également gagné quelques récompenses scientifiques notables, y compris les bourses de la Fulbright et les fondations Guggenheim. Il vit actuellement à Ballston Spa, New York.The Frozen Rabbi, a novel (Le Rabbin congelé) , publié en 2010, est actuellement son seul ouvrage traduit en français.

Bibliographie


   Isaac and the Undertaker's Daughter (Lost Roads Publishers, 1983)
   The Moon & Ruben Shein (August House, 1984)
   Lazar Malkin Enters Heaven (VIking, 1986)
   Mickey and the Golem (St. Lukes Press, 1986) (children's book)
   Hershel and the Beast (Ion Books, 1987) (children's book)
   Harry Kaplan's Adventures Under Ground (Ticknor & Fields, 1991)
   A Plague of Dreamers: Three Novellas (Scribner's, 1994)
   The Wedding Jester (Graywolf Press, 1999)
   The Angel of Forgetfulness (Viking, 2006)
   The North of God (Melville House Publishing, 2008) I
   The Frozen Rabbi (Algonquin Books of Chapel Hill, 2010)
   The Book of Mischief (Graywolf Press, 2012)

Bibliographie française


   Le rabbin congelé.(Autrement 2012)

(wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Steve Stern   Mar 13 Aoû 2013 - 19:24

topocl a écrit:
Le rabbin congelé.
Ce titre suscite la curiosité, j'attends tes éclaircissements post-lecture.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Steve Stern   Mar 13 Aoû 2013 - 20:17

Heyoka a écrit:
topocl a écrit:
Le rabbin congelé.
Ce titre suscite la curiosité, j'attends tes éclaircissements post-lecture.
Quand j'aurai fini de me coltiner Zappa, je pourrai peut-être lire rire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Steve Stern   Mar 13 Aoû 2013 - 20:25

topocl a écrit:
Quand j'aurai fini de me coltiner Zappa, je pourrai peut-être lire rire !
Igor c'est de ta faute ce suspens insoutenable ! fouet 

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Steve Stern   Jeu 15 Aoû 2013 - 11:45

Le rabbin congelé


Lorsque le jeune Bernie, adolescent boutonneux, bedonnant et lymphatique découvre le rabbin congelé au fond du congélateur familial, il ouvre la boite de Pandore; et voila un siècle d'une histoire familiale (et mondiale) déjantée qui déboule. Partie d'un shetl polonais, émigrée au tournant du XXème siècle aux US, avec un détour en Terre Promise, la famille de Bernie porte une  malédiction : tous ont des "comportements fâcheux" qui sont le prix à payer pour l"honneur qu'il se sont vu confié : préserver la dépouille gelée du rabbin Eliezer ben Zephyr. En parallèle avec leurs aventures mi-réalistes, mi-rocambolesques, on va suivre les tribulations du fameux Rabbi, enfin dégelé, golem incontrôlable des temps modernes,  séduit par l'économie de marché et le développement personnel, par la philosophie d'un Dieu ludique pour qui:

Citation :
être bien dans sa peau est la seule règle
...en même temps que celle du jeune Bernie, miraculeusement revigoré, emporté par un élan de retour à la spiritualité et aux sources religieuse, ramant désespérément à contre-courant pour l’illusoire rédemption d'un mondé dévoyé:

Citation :
Mais ce n'est pas ce que je suis sensé être, déchiré?
Il y a ici du roman historique, de la saga familiale, du roman d’aventure, du  roman initiatique, du conte philosophique, tout cela à la sauce d'une gigantesque blague juive, dans un délire ubuesque et hilarant. Steve Stern, qui se place d'entre de jeu sous la protection de Philipp Roth,  dans un récit parsemé de termes yddishs, ne renonce à aucune démesure, aucune coïncidence improbable, aucune supercherie, mais maitrise habilement son propos, pour nous tenir en haleine, jusqu'à une fin en forme d'apothéose extravagante, une espèce de feu d'artifice insolent et flamboyant. Avec quelques morceaux d'anthologie au passage, notamment un grandiose incendie en forme de descente aux enfers que je ne suis pas près d'oublier. Et dans ce livre de tous les excès, il trouve moyen de relater toute l’histoire des Juifs au vingtième siècle, avec une multiplicité de détails typiques sur la vie au shetls aux XIXème, l'émigration aux Etats Unis, Ellis Island, les taudis, les bas-fond et  la pègre New-yorkaise, la naissance d'Israël. C'est comme si on y était et en même temps, c'est l'oeil de Stern, fou et féérique.

A coté de cet aspect brillamment narratif, une réflexion sur la tradition héritée, choyée ou rejetée, qu'aucun juif (et aucun de nous) n’est jamais à même de complètement renier dans une cruelle lutte entre assimilation et acculturation.

Loufoque et sérieux, intelligent et désopilant, érudit et iconoclaste, Le rabbin congelé est un moment de jubilation intense, de vagabondages sur la glace en réflexion sur la culpabilité et le poids de la tradition. Ce n'est pas seulement une "diversion sans importance dans un monde en proie aux flammes", ce n'est pas qu'une pochade jouissive, c'est un questionnement sur nous-même et notre monde, un grand chaudron où se mêlent intimement humour , noirceur, cynisme et recherche d'un sens entre et désespoir et espoir.

Citation :
Bien sûr, c'était sympa de s'unir avec le Divin et tout le tintouin, mais au final, comme disaient les sages,"la vie, c'est les gens."
je vous ai convaincus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Steve Stern   Jeu 15 Aoû 2013 - 16:56

topocl a écrit:
je vous ai convaincus?
Ni oui, ni non ? dentsblanches 

Je reste sur un "pourquoi pas mais peur du trop (trop d'extravagance notamment)".

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Steve Stern   Jeu 15 Aoû 2013 - 17:25

Tu sais je suis quand même quelqu'un de bêtement raisonnable, que les excès mettent vite mal à l'aise. On verra si ce livre a un avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Madame B.
Zen littéraire
avatar

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Steve Stern   Ven 27 Sep 2013 - 18:23

Le rabbin congelé

Ce roman est très ambitieux puisque c'est une sorte de fresque de l’histoire des juifs depuis les pogroms en Europe de l’est à la fin du XIXème siècle jusqu’à l’immigration aux Etats unis en passant par le peuplement de la terre promise dans les années 20 et 40. Il alterne deux intrigues qui sont liées : celle qui concerne Bernie, adolescent empoté des années 2000 et celle de ses ascendants. Beaucoup d’histoires s’entremêlent donc dans un foisonnement très riche mais cependant maîtrisé. L’écriture est très belle, pleine d’humour et d’ironie aussi.
D’où vient alors le sentiment de lassitude qui a commencé à m’étreindre à la moitié du livre ? Peut-être est-ce à cause de certaines longueurs (et il y en a sur plus de 400 pages en édition de poche), peut-être parce que ce roman embrasse plusieurs genres (comme le roman d’éducation, le roman d’aventure, la parabole, la satire de la société américaine…) et qu’il n’en explore finalement aucun jusqu’au bout laissant une impression d’inachevé. Peut-être aussi parce que le livre, pour moi, souffre d’un excès dans les situations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Steve Stern   Lun 30 Sep 2013 - 11:06

C'est sur qu'il est dans l'excès, Steve Stern, et n'épargne personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Madame B.
Zen littéraire
avatar

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Steve Stern   Lun 30 Sep 2013 - 20:53

topocl a écrit:
Steve Stern n'épargne personne.
C'est ce que j'ai bien aimé justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Steve Stern   

Revenir en haut Aller en bas
 
Steve Stern
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A963 STERN
» L'avion de Steve Fossett retrouvé
» Steve Jobs
» Steve Fossett
» Steve A. Chappuis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: