Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Mad Men [série]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeSam 28 Sep 2013 - 20:51

@ Kenavo


N'ayant eu l'occasion de voir qu'un seul épisode de Mad Men, je suis attentivement vos commentaires, mais je m'informe également par ailleurs, auprès de mon entourage, et via le Net. Aussi, je ne porte aucun jugement de valeur ... sourire  cependant, j'attendrai quelques temps avant de placer un lien critiquant l'usage inapproprié d'un poème de Frank O'Hara dans un épisode de cette série. Very Happy  woohoo 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeDim 29 Sep 2013 - 3:41

Citation :
j'attendrai quelques temps avant de placer un lien critiquant l'usage inapproprié d'un poème de Frank O'Hara dans un épisode de cette série. Mad Men [série] - Page 7 Icon_biggrin  Mad Men [série] - Page 7 466905
Et ça te suffirait, Constance, pour dire que ce n'est pas une bonne série?
Il est complexe, comme d'habitude, l'article de Mendelsohn. J'y reviendrai certainement car j'aime et Daniel Mendelsohn, et Mad Men, dans ce que j'en ai vu jusqu'à maintenant.
Mais déjà une remarque.. sur un point bien précis, celui du racisme anti-noir. Il parle de " lazy allusion"; Déjà là, je ne suis pas d'accord. Parce qu'il oublie, ou n'a pas vu, ou a oublié, tout ce qui concerne le liftier. Bien sûr, ce ne sont que des allusions, mais, quelquefois, des allusions ont plus de poids qu'un traitement bien lourd.Encore faut-il les saisir, bien sûr.
Et puis.. et là, j'ai relu le fil Daniel Mendelsohn, et, hasard, je suis tombée sur quelque chose que je n'avais pas lu. La critique de Shanidar sur Les Disparus.
Dans laquelle elle regrette des réponses non apportées dans le livre.. ( de la même façon, d'ailleurs, c'est intéressant, que tu t'es posée des questions sur le livre de Rolin..) à quelque chose qu'elle recherchait, elle, lectrice dans le livre. Oui, mais tel n'était pas le but de l'auteur, je l'avais recopié, il avait bien expliqué.
Et , quelque part ( bon, ça demande à être creusé, mais je trouve cela intéressant) Daniel Mendelsohn demande à la série Mad Men d'apporter des réponses sur des choses qui ne sont pas , encore une fois, le sujet de cette série.
C'est son rôle, en tant que critique, cette analyse pointue plus  d'ordre sociologique d'ailleurs. Il y a beaucoup de choses passionnantes dans ce qu'il écrit.
Mais on a aussi le droit de la contester à certains moments, cette critique. Par exemple, ces allusions au racisme , dans des scènes qui se répètent dans un ascenseur, il n'en parle pas du tout. C'est dommage, moi ces scènes, je les ai trouvées capitales.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeDim 29 Sep 2013 - 5:31

ma chère Constance, Marie a déjà répondu concernant ses approches, moi je voudrais simplement dire, même si je donne l'air de prendre tout cela très au sérieux, je peux te garantir que je ne suis en aucun cas vexé si on en dit du négatif de cette série, et surtout si c'est Daniel Mendelsohn qui se prend le temps d'élaborer si longuement sa vue des choses... comme je l'ai dit, je le trouve tout à fait intéressant, mais ne suis pas d'accord sur plus d'une chose ce qu'il dit... mais cela ne m'empêchera pas d'apprécier une autre vue sur cette série ou d'autres apports plus critiques Very Happy

Constance a écrit:
cependant, j'attendrai quelques temps avant de placer un lien critiquant l'usage inapproprié d'un poème de Frank O'Hara dans un épisode de cette série
tu peux le poster à tout moment, d'ailleurs, ta mention de cet événement m'a fait faire des recherches, et j'ai p.ex. trouvé un blog qui partage mon point de vue de l'utilisation de ce poème : ici
j'ai eu beaucoup de peine avec lui dans ces scènes, comme toujours quand il réalise qu'il n'est pas le 'super héros' qu'il veut parfois être...





et tu sais le pire - j'ai eu envie d'acheter le livre des poèmes de Frank O'Hara après cet épisode... je sais, je sais... tu te consacres depuis des années de nous faire partager ses œuvres... mais je réalise que souvent le "click" pour des poèmes se fait chez moi sur l'ouïe et la voix de Don Draper.... drunken 

Spoiler:
 

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeDim 29 Sep 2013 - 14:03

Marie a écrit:
Citation :
j'attendrai quelques temps avant de placer un lien critiquant l'usage inapproprié d'un poème de Frank O'Hara dans un épisode de cette série. Mad Men [série] - Page 7 Icon_biggrin  Mad Men [série] - Page 7 466905
Et ça te suffirait, Constance, pour dire que ce n'est pas une bonne série?
Il est complexe, comme d'habitude, l'article de Mendelsohn. J'y reviendrai certainement car j'aime et Daniel Mendelsohn, et Mad Men, dans ce que j'en ai vu jusqu'à maintenant.
Mais déjà une remarque.. sur un point bien précis, celui du racisme anti-noir. Il parle de " lazy allusion"; Déjà là, je ne suis pas d'accord. Parce qu'il oublie, ou n'a pas vu, ou a oublié, tout ce qui concerne le liftier. Bien sûr, ce ne sont que des allusions, mais, quelquefois, des allusions ont plus de poids qu'un traitement bien lourd.Encore faut-il les saisir, bien sûr.
Et puis.. et là, j'ai relu le fil Daniel Mendelsohn, et, hasard, je suis tombée sur quelque chose que je n'avais pas lu. La critique de Shanidar sur Les Disparus.
Dans laquelle elle regrette des réponses non apportées dans le livre.. ( de la même façon, d'ailleurs, c'est intéressant, que tu t'es posée des questions sur le livre de Rolin..) à quelque chose qu'elle recherchait, elle, lectrice dans le livre. Oui, mais tel n'était pas le but de l'auteur, je l'avais recopié, il avait bien expliqué.
Et , quelque part ( bon, ça demande à être creusé, mais je trouve cela intéressant) Daniel Mendelsohn demande à la série Mad Men d'apporter des réponses sur des choses qui ne sont pas , encore une fois, le sujet de cette série.
C'est son rôle, en tant que critique, cette analyse pointue plus  d'ordre sociologique d'ailleurs. Il y a beaucoup de choses passionnantes dans ce qu'il écrit.
Mais on a aussi le droit de la contester à certains moments, cette critique. Par exemple, ces allusions au racisme , dans des scènes qui se répètent dans un ascenseur, il n'en parle pas du tout. C'est dommage, moi ces scènes, je les ai trouvées capitales.
Comme je l'ai précisé, ne connaissant pas cette série devenue apparemment culte, je ne fais que chercher à comprendre le pourquoi de cet engouement. Vos commentaires argumentés et mes propres lectures me permettent d'enrichir ma compréhension de ce phénomène médiatique, sans pour autant être apte définir la qualité de cette série, dont la critique concernant le mauvais emprunt à la poésie de O'Hara ne pourrait en aucun cas s'avérer déterminante.
De fait, je pensais naïvement que la critique au vitriol de Mendelshon pourrait ouvrir des pistes de réflexion, mais je prends conscience, en toute humilité, que je n'avais aucune légitimité à intervenir sur ce fil pour aficionados de cette série. sourire


Dernière édition par Constance le Dim 29 Sep 2013 - 22:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeDim 29 Sep 2013 - 14:17

kenavo a écrit:


Constance a écrit:
cependant, j'attendrai quelques temps avant de placer un lien critiquant l'usage inapproprié d'un poème de Frank O'Hara dans un épisode de cette série
tu peux le poster à tout moment, d'ailleurs, ta mention de cet événement m'a fait faire des recherches, et j'ai p.ex. trouvé un blog qui partage mon point de vue de l'utilisation de ce poème : ici
j'ai eu beaucoup de peine avec lui dans ces scènes, comme toujours quand il réalise qu'il n'est pas le 'super héros' qu'il veut parfois être...


et tu sais le pire - j'ai eu envie d'acheter le livre des poèmes de Frank O'Hara après cet épisode... je sais, je sais... tu te consacres depuis des années de nous faire partager ses œuvres... mais je réalise que souvent le "click" pour des poèmes se fait chez moi sur l'ouïe et la voix de Don Draper.... drunken 

Spoiler:
 
Lorsque j'aurais retrouvé le lien que j'ai évoqué, je le placerai sur le fil dédié à Frank O'hara, puisqu'il concerne le sort fait à son poème.
Reste que le réalisateur a trahi l'esprit du poète en ne choisissant que le quatrième passage de "Maïaskovski" (voir le poème en son intégralité sur le fil de O'Hara, d'ailleurs accompagné de la vidéo de Draper), afin qu'il colle avec son propos. Preuve que la poésie est toujours considérée comme un genre mineur, voire incompris, puisque prendre certaines libertés avec cet art ne pose pas problème pour servir un propos en total décalage avec l'esprit initial de son auteur. jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeDim 29 Sep 2013 - 16:44

Constance a écrit:
je n'avais aucune légitimité à intervenir sur ce fil pour aficionados de cette série. sourire
mais bien sûr!!


Constance a écrit:
(voir le poème en son intégralité sur le fil de O'Hara, d'ailleurs accompagné de la vidéo de Draper)
le moment que tu l'as posté, je n'avais encore aucune idée de Don Draper... en quelque sorte, quelle heureuse j'étais Wink
Tina parle de Proust comme auteur vampire qui ne lui autorise pas d'autres lectures à côté... Don Draper est en quelque sorte un tel personnage, il demande toute l'attention possible Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeMar 1 Oct 2013 - 7:40

Si on pourrait croire que l'art s'est inspiré de cette série, faut plutôt réaliser que cette série (ou en tout cas le créateur de leur générique) s'est inspiré auprès de l'artiste Idelle Weber

Mad Men [série] - Page 7 A1267
Mr. Chrysler, 1970

Mad Men [série] - Page 7 A1270
The Law Man

Mad Men [série] - Page 7 A1269
Munchkins I, II, & III, 1964

Mad Men [série] - Page 7 Aa639

lien pour vidéo (en anglais) avec interview de l'artiste

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Oct 2013 - 6:28

Merci Kenavo!

Mendelsohn, j'y reviendrai plus tard.

Constance a écrit:
Reste que le réalisateur a trahi l'esprit du poète en ne choisissant que le quatrième passage de "Maïaskovski" (voir le poème en son intégralité sur le fil de O'Hara, d'ailleurs accompagné de la vidéo de Draper), afin qu'il colle avec son propos. Preuve que la poésie est toujours considérée comme un genre mineur, voire incompris, puisque prendre certaines libertés avec cet art ne pose pas problème pour servir un propos en total décalage avec l'esprit initial de son auteur. Mad Men [série] - Page 7 18687
jemetate 
Peut être t'ai-je mal comprise, Constance, mais cela équivaudrait à dire que la musique est un art mineur parce qu'elle est utilisée, par extraits ( quant au décalage, ce serait au musicien d'en juger..) dans la BO de nombreux films?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeJeu 3 Oct 2013 - 14:04

Marie a écrit:


Constance a écrit:
Reste que le réalisateur a trahi l'esprit du poète en ne choisissant que le quatrième passage de "Maïaskovski" (voir le poème en son intégralité sur le fil de O'Hara, d'ailleurs accompagné de la vidéo de Draper), afin qu'il colle avec son propos. Preuve que la poésie est toujours considérée comme un genre mineur, voire incompris, puisque prendre certaines libertés avec cet art ne pose pas problème pour servir un propos en total décalage avec l'esprit initial de son auteur. Mad Men [série] - Page 7 18687
jemetate 
Peut être t'ai-je mal comprise, Constance, mais cela équivaudrait à dire que la musique est un art mineur parce qu'elle est utilisée, par extraits ( quant au décalage, ce serait au musicien d'en juger..) dans la BO de nombreux films?
Je ne songeais pas à la musique, mais à la poésie souvent traitée comme un sous-produit de la littérature. Ceci étant, je n'imagine que l'on puisse modifier la partition d'une oeuvre musicale, afin de servir le propos d'une séquence. Ainsi, ne prendre que le dernier paragraphe du poème "Maïakovski", équivaudrait à cette hérésie, puisque dans ce poème O'Hara exprime son désespoir de l'absence de l'être aimé, (O'Hara était homosexuel et à ma connaissance Draper ne l'est pas ) son questionnement sur l'art poétique et sur son propre talent, alors qu'il s'essaie à écrire à la manière de Maïakovski.  
Imagine que l'on emprunte la première strophe de "Demain dès l'aube" de Hugo  , et qu'un réalisateur y mette des images d'un homme ou d'une femme gambadant dans la campagne aux premières lueurs froides de l'aube, pour illustrer une quelconque histoire d'amour, ou que l'on fasse subir ce même traitement à la dernière strophe de "Le poète" d'Apollinaire (j'y fais volontairement référence car j'ai vu que ce poème te tenait à coeur) ... me concernant, je serais un tantinet indignée. (euphémisme Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeJeu 3 Oct 2013 - 19:30

Citation :
ou que l'on fasse subir ce même traitement à la dernière strophe de "Le poète" d'Apollinaire (j'y fais volontairement référence car j'ai vu que ce poème te tenait à coeur) ... me concernant, je serais un tantinet indignée. (euphémisme Mad Men [série] - Page 7 Icon_biggrin )
Et bien pas moi..
J'irais même jusqu'à dire, bien au contraire.Mais bien sûr, je comprends ce que tu peux éprouver toi. Et ça n'a rien à voir avec Mad Men..

Reprenons le même exemple:


   La terre se lamente et comme une marée
    Monte le flot chantant dans mon abri de craie
    Séjour de l'insomnie incertaine maison
    De l'Alerte la Mort et la Démangeaison


J'entends cela dans un film, bien sûr, ça fait tilt. Et je me dis que l'auteur du film fait déjà un hommage à Apollinaire, de la façon qui lui convient à lui, et qu'il en a le droit, et cela me fait plaisir, c'est tout. L'extrait ( puisque c'est manifestement ce qui te dérange) peut être placé dans n'importe quel contexte. Il appartient alors à une oeuvre différente.
Et on revient alors à la musique, parce que bien sûr Maïakovski a un contexte d'écriture bien particulier, mais qu'un extrait comme celui utilisé peut servir à illustrer un propos tout autre. Pourquoi la musique? Parce que la musique est un langage, comme la poésie est un langage, et qu'il y a aussi une logique, un contexte , un message, enfin ce que tu veux dans une oeuvre musicale. A la nuance près, comme dans la poésie. Et qu'utiliser un extrait musical, c'est la même chose. L'extrait illustre le propos du cinéaste, mais sans doute pas celle du musicien. Et?



Nous n'avons pas la même vision, Constance.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeJeu 3 Oct 2013 - 19:55

Constance a écrit:
Je ne songeais pas à la musique, mais à la poésie souvent traitée comme un sous-produit de la littérature.
Ah bon ? J'ai plutôt l'impression que la poésie incarne le haut du panier de la Littérature mais c'est peut être une idée fausse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeVen 4 Oct 2013 - 10:31

@ Marie


Hugo exprime l'infinie souffrance de la perte de sa fille Léopoldine, et Apollinaire celle des poilus des tranchées de 14-18 : sujets et contextes précis sur lesquels ces deux poètes ont travaillé la place de chaque mot, et la disposition de chaque strophe, afin de leur conférer une puissante charge émotionnelle.

Mais, si j'ai bien compris, celui ou celle qui se pense artiste-créateur, peut s'arroger le droit de saucissonner ces poèmes pour n'en garder que la partie qui l'intéresse, quitte à en modifier l'intention initiale de l'auteur, et ce, sans tenir compte du sujet et du contexte historique de ces oeuvres. Et ce triturage donnerait de facto naissance à une nouvelle oeuvre. scratch 

Pourquoi cet artiste-créateur n'écrirait-il pas lui-même quelques lignes à même de servir précisément son propos ? Dans le cas de Mad Men, ne serait-ce pas une manière d'apporter une caution intellectuelle à cette série ?  (sachant que O'Hara, poète très confidentiel, était totalement inconnu à l'époque relatée dans cette série)

Bien qu'un réalisateur puisse prendre quelques libertés, toute adaptation d'un roman se fait au plus près des personnages et dans le respect de la narration de l'histoire.


Poussé à l'extrême, ton point de vue pourrait rejoindre celui du poète Kenneth Smith : " C'est devenu un cliché. Tout le monde veut être créatif, donc le top niveau du créatif est devenu totalement non-créatif. Tout est inversé. Aujourd'hui, la créativité est devenue stérile, et la stérilité va devenir une forme de créativité."


Quant à la musique, si elle véhicule des émotions permettant d'illustrer certaines scènes, à mon sens, jamais elle ne pourra être comparée à la poésie, car elle ne peut traduire précisément ni la puissance d'un mot ni celle d'une idée.

Effectivement, nos points de vue sont irrémédiablement inconciliables, Marie.  Wink 

ps : mille excuses pour avoir fait dévier le sujet de ce fil que je quitte sur la pointe des pieds.  honte 




@ Heyoka


Ce n'est que mon sentiment, Heyoka. jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeVen 4 Oct 2013 - 19:21

Citation :
Mais, si j'ai bien compris, celui ou celle qui se pense artiste-créateur, peut s'arroger le droit de saucissonner ces poèmes pour n'en garder que la partie qui l'intéresse, quitte à en modifier l'intention initiale de l'auteur, et ce, sans tenir compte du sujet et du contexte historique de ces oeuvres. Et ce triturage donnerait de facto naissance à une nouvelle oeuvre.
Non.. s'intègrerait dans une nouvelle oeuvre. Je viens de regarder l'extrait de nouveau. D'abord, Draper ne récite pas l'extrait, il y pense.. Le titre de l'ouvrage est bien indiqué, ainsi que l'auteur, donc là, rien à dire, on sait d'où vient cet extrait. Après, ces mots retentissent dans son propre vécu de façon différente, pourquoi n'en aurait-il pas le droit?
Reprenant toujours le même exemple du Poète, d'Appolinaire, j'extrais ceci:

Mais ici comme ailleurs je le sais la beauté
    N'est la plupart du temps que la simplicité


Pour moi, ces deux vers peuvent me suffire à me faire réfléchir dans un tout autre contexte que celui de la guerre. D'ailleurs, Constance, Appolinaire, par association d'idées, part de tout autre chose, le voleur qui réfléchit à la forme de l'entaille , afin que la beauté ne perde pas ses droits.. 


Citation :
Pourquoi cet artiste-créateur n'écrirait-il pas lui-même quelques lignes à même de servir précisément son propos ? Dans le cas de Mad Men, ne serait-ce pas une manière d'apporter une caution intellectuelle à cette série ?  (sachant que O'Hara, poète très confidentiel, était totalement inconnu à l'époque relatée dans cette série)
Caution intellectuelle ou hommage? Et inconnu? Et bien peut être pas de certains puisqu'il le lit? Il était donc publié..


Citation :
Bien qu'un réalisateur puisse prendre quelques libertés, toute adaptation d'un roman se fait au plus près des personnages et dans le respect de la narration de l'histoire.
Toute adaptation, oui.. Mais ce n'est pas une adaptation de O'Hara, c'est un détail culturel glissé .
Et, Constance, si le personnage lisait un roman, réfléchisse à un extrait, et que cet extrait soit cité de la même façon, cela t'aurait autant choquée? 


Citation :
Quant à la musique, si elle véhicule des émotions permettant d'illustrer certaines scènes, à mon sens, jamais elle ne pourra être comparée à la poésie, car elle ne peut traduire précisément ni la puissance d'un mot ni celle d'une idée.
Hum.. Peut être pour toi. Mais écoutant dernièrement un chef d'orchestre expliquant une partition, son langage, et il est très complexe, j'ai constaté qu'à certains la musique parlait tout comme les mots..

Excuse-moi d'avoir continué, Constance, mais je trouvais cette discussion intéressante. Quelque part, quand même, je suis sur ce forum pour discuter, réfléchir à de nouvelles approches, etc.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeSam 5 Oct 2013 - 9:23

Marie a écrit:
Excuse-moi d'avoir continué, Constance, mais je trouvais cette discussion intéressante. Quelque part, quand même, je suis sur ce forum pour discuter, réfléchir à de nouvelles approches, etc.
de même Very Happy

malheureusement encore et encore en anglais, mais il y a des dizaines de sites qui parlent des références littéraires dans cette série, une qui dit entre autre: Mad Men: the most literary show on TV

et voici qu'un des exemples, mais on peut en trouver plein d'autres...
je ne sais pas pour vous, moi j'adore cet aspect de références, même si c'est parfois plus subtil que d'autres..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitimeSam 5 Oct 2013 - 10:48

Marie a écrit:
Excuse-moi d'avoir continué, Constance, mais je trouvais cette discussion intéressante.
C'est le cas !

Et vos deux points de vue sont très intéressants.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mad Men [série] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mad Men [série]   Mad Men [série] - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mad Men [série]
Revenir en haut 
Page 7 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Télévision et radio-
Sauter vers: