Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Notre Café Littéraire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29  Suivant
AuteurMessage
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Mer 13 Juil 2016 - 8:26

des Parfumés pour s'inscrire sur la liste des hôtes ? dentsblanches

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Mer 13 Juil 2016 - 9:37

Bédoulène a écrit:
des Parfumés pour s'inscrire sur la liste des hôtes ? dentsblanches
oui, je vois bien p.ex. eXPie inviter Gonçalo M. Tavares chez lui Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Mer 13 Juil 2016 - 10:52

et ensuite Tavares écrirait un livre intitulé : Monsieur eXPie et la Défense pour agrandir son Quartier !! Razz

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Mer 13 Juil 2016 - 11:44

Sur la page allemande du Goethe-Institut vous verrez quelques photos de ces visites à domicile (Hausbesuch), le texte est aussi accessible en anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Mer 13 Juil 2016 - 17:12

Maline a écrit:
Sur la page allemande du Goethe-Institut vous verrez quelques photos de ces visites à domicile (Hausbesuch), le texte est aussi accessible en anglais.
oh, merci pour ce lien... je vais voir tout cela de plus près...
et celui qui a eu (qui va avoir) Guy Helminger chez soi ne peut pas être mécontent... c'est un de nos auteurs le plus sympa

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Jeu 14 Juil 2016 - 22:16

Décès de Peter Esterhazy, quelques mois à peine après celui d'Imre Kerstez...

Citation :
L'écrivain Peter Esterhazy, chef de file de la littérature hongroise, est mort jeudi à l'âge de 66 ans d'un cancer dont il avait fait le sujet de son dernier ouvrage, a annoncé son éditeur cité par l'agence de presse hongroise MTI.

Il avait ouvert en juin la foire du livre de Budapest où il avait présenté son dernier ouvrage, "Journal intime du pancréas" qui évoquait sa bataille contre la maladie.

Né à Budapest le 14 avril 1950, Peter Esterhazy, était issu d'une vieille famille aristocratique dépossédée de ses biens en 1948 après la prise du pouvoir par le Parti communiste.

Etudiant en mathématiques, il avait travaillé pendant quatre ans, de 1974 à 1978, à l'Institut d'informatique du ministère de l'Industrie, avant de se consacrer exclusivement à la littérature.

Son oeuvre la plus importante est "Harmonia Caelestis" (2000) dans laquelle il retrace l'histoire de sa famille, de ses ancêtres à l'époque de l'empire austro-hongrois jusqu'à leur persécution par la dictature communiste. En 2005, sous le titre "Revu et corrigé", il publie une nouvelle version de "Harmonia Caelestis" après s'être rendu compte que son père avait été un informateur de la police politique pendant l'ère communiste.

Considéré comme la figure la plus importante de "la nouvelle prose hongroise", il laisse une oeuvre caractérisée par sa diversité stylistique et ses expérimentations formelles, une prose "argotique et débordante de vie" avait dit de lui l'écrivain américain John Updike

http://www.rtbf.be/info/medias/detail_mort-de-l-ecrivain-peter-esterhazy-figure-de-la-litterature-hongroise?id=9353759
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Dim 31 Juil 2016 - 17:05

Citation :
L'écrivain russe Fazil Iskander est mort à 87 ans

L'écrivain russe Fazil Iskander, connu pour ses descriptions pleines d'humour de la vie quotidienne dans son Caucase natal et son regard satirique sur la société soviétique, est mort dimanche à l'âge de 87 ans, ont rapporté les agences russes en citant sa famille.

Bien qu'il ne se soit jamais considéré comme un dissident, Iskander a décrit dans ses oeuvres les festins alcoolisés de Staline ou les absurdités de la vie soviétique, ce qui lui a valu parfois d'être censuré.

L'écrivain russe Fazil Iskander, connu pour ses descriptions pleines d'humour de la vie quotidienne dans son Caucase natal et son regard satirique sur la société soviétique, est mort dimanche à l'âge de 87 ans, ont rapporté les agences russes en citant sa famille.

Critique du stalinisme. Bien qu'il ne se soit jamais considéré comme un dissident, Iskander a décrit dans ses œuvres les festins alcoolisés de Staline ou les absurdités de la vie soviétique, ce qui lui a valu parfois d'être censuré. Né en 1929 dans le port de Soukhoumi en Abkhazie, aujourd'hui région séparatiste de Géorgie soutenue par la Russie, Iskander a été élevé par sa mère après l'expulsion de son père, Iranien, vers son pays en 1938.

Descriptions de la Russie rurale. Après des études de littérature au prestigieux Institut Gorki à Moscou et un début de carrière comme journaliste en province, il a vécu une grande partie de sa vie dans la capitale. Il a remporté un certain succès auprès du public avec son humour, sa compassion et ses descriptions de la Russie rurale, sans cacher son dégoût pour les bureaucrates soviétiques et les atrocités du stalinisme. "Mon objectif littéraire était de remonter le moral de mes compatriotes déprimés", a-t-il écrit dans la préface de l'un de ses livres. "Et il y a avait de nombreuses raisons d'être déprimé".

L'un de ses principaux romans, Sandro de Cheguem, dépeint la vie dans le village abkhaze de Cheguem où des personnages excentriques sont confrontés avec le quotidien soviétique surréaliste. L'ouvrage, censuré à l'époque soviétique, a parfois été comparé aux livres de Mark Twain ou William Faulkner. Certains de ses ouvrages ont été traduits en français comme Le buffle Front Large, Les lapins et les boas ou encore La Constellation du chèvraurochs.
Après s'être brièvement impliqué dans la vie politique au moment de la Perestroïka, il s'exprimait rarement sur l'actualité et avait cessé d'écrire ces dernières années. Dans un communiqué publié par le Kremlin, Vladimir Poutine a exprimé ses "profondes condoléances" à sa famille.
http://www.europe1.fr/culture/lecrivain-russe-fazil-iskander-est-mort-a-87-ans-2811166
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Sam 10 Sep 2016 - 20:27



Menyhert Lakatos : Couleur de fumée. - Actes Sud

"Un enfant grandit, écartelé, entre sa communauté tzigane de naissance et la société hongroise dans laquelle il est scolarisé. Au fil d’une histoire haletante et dramatique, il apprendra qu’on ne peut accepter sa propre identité dans toute sa complexité que par la confrontation, douloureuse, avec l’autre.
Si Couleur de fumée a obtenu en quelques années une consécration internationale, c’est parce que Menyhért Lakatos a su tirer de son expérience personnelle une épopée vibrante qui met magnifiquement en scène les trois actes de la tragédie du peuple tzigane : la nostalgie de la liberté, la violence tribale et l’abomination du génocide."

Actes Sud

Pour ceux qui cherchent des livres sur les tziganes.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymère
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 34
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Jeu 22 Sep 2016 - 9:20

L'histoire de Barbara Newhall Follett et sa disparition...
C'est assez mystérieux, et donc fascinant...
Et ça donne bien envie de se trouver ses livres. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Jeu 22 Sep 2016 - 9:29

Et cela me fait penser que je n'ai toujours pas lu le livre de Pierre Bayard Le Plagiat par anticipation... merci pour l'info Chymère...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Ven 30 Sep 2016 - 6:27

Envie de faire une petite 'retraite'? Voici la cabane qu'il vous faut Very Happy









source

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Sam 1 Oct 2016 - 7:39

Ouiiiiii, ouiiiii! :)

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Mer 26 Oct 2016 - 16:05

Une campagne nationale de promotion de la lecture au Québec

Le ministère de la Culture et des Communications du Québec a mis en place une nouvelle campagne nationale de promotion de la lecture qui vient prolonger l'action menée depuis 2015. Avec une attention particulière portée aux auteurs et aux libraires.

« Le livre est un bien culturel avec une forte valeur identitaire et il importe d'assurer sa pleine diffusion et son accessibilité. Cela est d’autant plus important que la lecture, comme pratique éducative ou culturelle, et l’accès aux livres sont des conditions de réussite et de réalisation personnelle et collective pour les citoyens québécois » souligne Luc Fortin, ministre de la Culture du Québec.

La campagne de promotion du livre est complétée par un plan d'action en 12 points qui vise à consolider les librairies agréées et à apporter une aide fiscale aux éditeurs. Pour le côté visuel, la campagne s'appuie notamment sur une vidéo mettant en scène l'humoriste Louis-José Houde, passionné de lecture.

source


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: message   Mar 1 Nov 2016 - 20:47

Les meilleurs livres écrits en espagnol ces 25 dernières années, d'après des écrivains, critiques et libraires espagnols, liste publiée par El País : http://cultura.elpais.com/cultura/2016/10/28/babelia/1477661801_804300.html

Voici les 25 premiers :

Citation :
1. 2666, Roberto Bolaño (2004)
2. La Fiesta del Chivo, Mario Vargas Llosa (2000)
3. Los detectives salvajes, Roberto Bolaño (1998)
4. Tu rostro mañana, Javier Marías (2002)
5. Bartleby y compañía, Enrique Vila-Matas (2000)
6. La novela luminosa, Mario Levrero (2005)
7. Soldados de Salamina, Javier Cercas (2001)
8. Borges, Adolfo Bioy Casares (2006)
9. Corazón tan blanco, Javier Marías (1992)
10. Rabos de Lagartija, Juan Marsé (2000)
11. La grande, Juan José Saer (2005)
12. Anatomía de un instante, Javier Cercas (2009)
13. El desierto y su semilla, Jorge Baron Biza (1998)
14. Crematorio, Rafael Chirbes (2007)
15. Tinísima, Elena Poniatowska (1992)
16. La noche de los tiempos, Antonio Muñoz Molina (2009)
17. El desbarrancadero, Fernando Vallejo (2001)
18. La pesquisa, Juan José Saer (1994)
19. Son Memorias, Tulio Halperin Donghi (2008)
20. Vendrán más años malos y nos harán más ciegos, Rafael Sánchez Ferlosio (1993)
21. Fragmentos de un libro futuro, José Ángel Valente (2000)
22. Jamás el fuego nunca, Diamela Eltit (2007)
23. Nubosidad variable, Carmen Martín Gaite (1992)
24. Santa Evita, Tomás Eloy Martínez (1995)
25. El día del Watusi, Francisco Casavella (2002-2003)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   Mer 2 Nov 2016 - 5:20

j'ai divisé ce message du Café Littéraire, je pense qu'il est mieux sur ce fil, non? Wink

eXPie a écrit:
Les meilleurs livres écrits en espagnol ces 25 dernières années, d'après des écrivains, critiques et libraires espagnols, liste publiée par El País
merci pour cette liste... il en reste des pistes à découvrir Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notre Café Littéraire...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre Café Littéraire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 27 sur 29Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fiches pratiques sur la propriété littéraire et artistique
» Guernesey... un succès littéraire.
» Le prix littéraire du Cotentin.
» Création littéraire et poétique
» Exploratology - box littéraire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Notre café littéraire et nos chaines de lectures-
Sauter vers: