Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Gyles Brandreth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Gyles Brandreth   Ven 23 Aoû 2013 - 21:20



Gyles Brandreth est né en Allemagne en 1948.
C'est un écrivain britannique qui met en scène depuis 2007 l'écrivain Oscar Wilde qui est secondé dans ses enquêtes par de nombreuses célébrités de l'époque victorienne comme Arthur Conan Doyle.
Il a été également un homme politique, a exercé entre autres la fonction d'animateur radio, producteur, journaliste.

Un peu de loufoquerie ne va pas nuire à la réputation de l'auteur qui ne manque pas d'humour et de distance



Bibliographie

Romans

2007 Oscar Wilde et le Meurtre aux chandelles,
2008 Oscar Wilde et le Jeu de la mort,
2009 Oscar Wilde et le Cadavre souriant,
2010 Oscar Wilde et le Nid de vipères,
2011 Oscar Wilde et les Crimes du Vatican,
2012 Oscar Wilde et le mystère de Reading,











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Ven 23 Aoû 2013 - 21:45



Oscar Wilde comme si on y était.
A la seule différence, c'est que ce dernier va jouer le rôle de Sherlock Holmes avec brio, avec la même imagination et le talent dont il fait preuve dans ses écrits.

Donc notre Oscar s'entoure d'amis plus ou moins illustres, tous bien installés dans la bonne société, parsonnage politique, Lord, peintre, auteur, et même boxeur.
On croisera même Bram Stoker et Arthur Conan Doyle.
Tout ce petit monde (ils seront 14) va se réunir dans un Club, le Club Socrate où OW va les convier à un jeu: le jeu de la mort.
Il s'agit pour chacun de coucher sur une feuille le nom d'une victime de leur choix et ensuite après tirage de tous les billets, de tenter de deviner qui a choisi telle ou telle victime et pourquoi ce choix
Symap le jeu  non ? distrayant ma foi...

Bien sûr les choses tournent à la farce macabre puisque dès le lendemain, les victimes vont se succéder et succomber, dans l'ordre exact du tirage au sort.

Restons en là, il faut lire ce livre qui a tout d'une énigme qui n'est pas sans rappeler les dix petits nègres.
C'est hyper bien construit, l'intérêt ne faiblit à aucun moment.
On navigue dans Londres entre le domicile des uns ou des autres sans oublier celui d'OW qui va se révéler un maître dans la déduction et l'esprit de synthèse.

On apprend plein de choses sur ce personnage atypique (tout est rigoureusement respecté quant à sa vie personnelle).
Pas mal de références littéraires ou autres, c'est à la fois distrayant et instructif, et si on aime un peu Oscar Wilde , on est comblé.

Je vais bien sûr continuer avec cette série très bien traduite, j'ai oublié de dire que c'est en plus bien écrit et fort documenté.
A vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Sam 31 Aoû 2013 - 14:27

Je pensais que ces romans étaient à classer dans la 'Bit Lit'. Je vois qu'il n'en ai rien, je me laisserai peut-être tenter au détour d'un long hiver ou d'un bel été ! Merci darkanny d'avoir levé le voile !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Sam 31 Aoû 2013 - 16:23

Merci à toi Shanidar de t'y intéresser
Ce n'est pas du tout de la Bit-lit.

C'est fin et bien amené, on fait connaissance (si ce n'est déjà fait) avec un tas de personnages qui ont marqué l'époque victorienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Sam 31 Aoû 2013 - 16:31

Cela semble tentant. Et facile à trouver en bibliothèque. Je pense que je vais succomber.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Sam 31 Aoû 2013 - 17:30

Chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Sam 31 Aoû 2013 - 17:47

darkanny a écrit:
Chouette.
Comment ? mais je croyais que Nezumi avait l'exclusivité/copyright de ce mot ... dentsblanches 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Sam 31 Aoû 2013 - 18:08

Ca a l'air bien sympa ! Merci Darkanny. Heuu... c'est quoi la bit-lit ?

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Sam 31 Aoû 2013 - 18:15

domreader a écrit:
Ca a l'air bien sympa !  Merci Darkanny. Heuu... c'est quoi la bit-lit ?
La littérature du genre Twilight et compagnie... Facile à lire, accrocheuse, pas forcément très stylée...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Sam 31 Aoû 2013 - 18:18

jemetate  Il me semblait que cela relevait de la fantasy (une sorte de fantasy pour filles) ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Sam 31 Aoû 2013 - 18:28

Arabella a écrit:
jemetate  Il me semblait que cela relevait de la fantasy (une sorte de fantasy pour filles) ?
mélange de fantasy urbaine et de chick lit (littérature pour filles) dit wikipedia, je ne voulais pas m'étendre sur le sujet car le fil ne s'y prête pas, je crois. Mais j'entends par Bit-Lit une extension qui va jusqu'à l'adaptation de Dexter et autres 'sous-genre' romanesque. Pardon pour cette dérive de langage.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Sam 31 Aoû 2013 - 18:40

GrandGousierGuerin a écrit:
darkanny a écrit:
Chouette.
Comment ? mais je croyais que Nezumi avait l'exclusivité/copyright de ce mot ... dentsblanches 
Elle ne m'en voudra pas, c'est une chouette fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Sam 31 Aoû 2013 - 18:48

darkanny a écrit:
GrandGousierGuerin a écrit:
darkanny a écrit:
Chouette.
Comment ? mais je croyais que Nezumi avait l'exclusivité/copyright de ce mot ... dentsblanches 
Elle ne m'en voudra pas, c'est une chouette fille.
Récidive Suspect On aggrave son cas mdr2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Ven 27 Sep 2013 - 14:50

 Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles

Gyles Brandreth parvient à mettre dans la même pièce Oscar Wilde, Arthur Conan Doyle et Robert Sherard (grand ami de Wilde et francophile averti) pour que nos trois larrons qui s'entendent comme à la foire résolvent un meurtre commis sur la personne de Billy Wood, jeune gigolo cruellement assassiné.

Tout y est : l'atmosphère londonienne où erre l'ombre effrayante de Jack l'Eventreur, les bons mots et les sorties d'Oscar Wilde, la jeune femme rousse au caractère bien trempé, la douce Constance Wilde, les repas qui semblent ne jamais finir, le champagne que l'on boit à minuit dans son club, le théâtre, le tweed et les cigarettes russes.

C'est délicieux mais l'intrigue est assez mince... J'ai donc lu ce livre d'une manière assez distraite, sans vraiment être happée par l'histoire mais avec le plaisir de retrouver un Wilde dont Brandreth se plait à montrer la force de caractère, l'intelligence et l'excellent humour.

Un roman sans réelle surprise, qui se lit tout seul, agréable et sérieux mais peut-être un peu léger (celui lu par darkanny semble plus consistant au niveau du récit).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   Jeu 10 Oct 2013 - 20:35

Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles

Je souscris à l'opinion de Shanidar : un livre sympathique, pas mal écrit, dont l'intérêt principal vient du personnage d'Oscar Wilde, et d'autres célébrités de l'époque dont Arthur Conan Doyle, ainsi que la description de la vie quotidienne, des lieux et des moeurs. En revanche l'intrigue policière qui donne prétexte au roman est inconsistante, on devine les ressorts de l'affaire bien avant la fin, et on s'impatiente de voir patiner les choses à un tel point, alors que tout semble évident. C'est dommage, car il y avait matière à faire quelque chose de vraiment intéressant.

Je pense aussi faire une deuxième tentative (j'ai même déjà emprunté le livre), parce que cela se lit bien, avec un certain plaisir, et souvent le premier volume d'une série pose le décor, et cela devient plus convaincant pour le récit dans les volumes suivants.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gyles Brandreth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gyles Brandreth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: