Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Charif Majdalani [Liban]

Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 60
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Charif Majdalani [Liban]   Mar 27 Aoû 2013 - 10:17



Citation :
Né à Beyrouth en 1960, Charif Majdalani quitte son pays en 1980 à destination de la France pour suivre des études de lettres modernes à l'université d'Aix-en-Provence. Il revient au Liban en 1993 après avoir soutenu sa thèse sur Antonin Artaud.
Dans un premier temps, il occupe un poste d'enseignant à l'université de Balamand puis à l'université Saint-Joseph où il est professeur de lettres.
À partir de 1995, il participe à la revue d'opposition L'Orient-Express, chargé de la rubrique littéraire. Cette collaboration s'achèvera en 1998, année de la cessation de publication de ce journal.
En 1999, Charif Majdalani revient à l'enseignement dans l'université Saint-Joseph de Beyrouth où il est responsable du département de Lettres Françaises. Ce poste lui permet d'accueillir des romanciers français et libanais. Lors du sommet de la francophonie 2002, il publie un livre Le petit traité des mélanges. Parallèlement à l'enseignement, on peut lire sous sa plume des articles d'opinion dans divers journaux français et libanais (L'Orient-Le-Jour, An-Nahar, Le Monde, Libération). Il a tenu pendant un an, entre 2007 et 2008, une chronique dans le journal La Montagne et est, depuis 2006, membre du comité de rédaction de l'Orient Littéraire.
Source : wikipédia

Il est l'auteur d'Histoire de La grande maison (Seuil, 2005), Caravansérail (Seuil, 2007), Nos si brèves années de gloire (Seuil, 2011), Le dernier seigneur de Marsad (Seuil, 2013).


Dernière édition par traversay le Mar 27 Aoû 2013 - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Charif Majdalani [Liban]   Mar 27 Aoû 2013 - 11:00

Ah! L'histoire de la Grande Maison c'était pas mal, ça!
De là à vous en dire plus, ça date un peu!Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Charif Majdalani [Liban]   Mar 27 Aoû 2013 - 12:35

J'ai longtemps voulu lire caravanserail....et puis une idée en chassant une autre....C'est p'ète le moment d'y repenser sérieusement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 60
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Charif Majdalani [Liban]   Mer 30 Oct 2013 - 21:37



Le dernier seigneur de Marsad
Citation :
Beyrouth, quartier de Marsad, 1964. Simone, la fille cadette de Chakib Khattar, un notable chrétien issu d'une lignée d'industriels du marbre, est enlevée par Hamid Chahine, bras droit de son père à l'usine. Ce rapt amoureux tombe au plus mal pour Chakib, obsédé par la transmission de son patrimoine et qui, face à l'incapacité ou à l'indifférence de ses héritiers légitimes, a fait de Hamid plus que son homme de confiance : une sorte de fils spirituel.
Les récits de splendeur et décadence font les plus belles histoires. Et les meilleurs romans. Le dernier seigneur de Marsad raconte les racines de la réussite d'un "nabab" de Beyrouth, à la fois capitaine d'industrie, grand commerçant et propriétaire terrien, dont l'influence va peu à peu décliner, jusqu'à la déchéance, dans un Liban de plus en plus déchiré et aussi, c'est l'un des thèmes forts, son impuissance à transmettre. Le livre de Charif Majdalani est le roman d'un homme, d'une famille, d'une communauté, d'un quartier, d'une ville (Beyrouth) et d'un pays. Le style de l'auteur, élégant, racé et chatoyant fait merveille. Si Le dernier seigneur de Marsad est centré sur un personnage hors du commun, il ne néglige pas pour autant les "seconds rôles", les portraits de femmes, en particulier, sont remarquablement dessinés. Et puis Majdalani n'oublie jamais la toile de fond, l'histoire passionnante et mouvementée de son pays durant la plus grande partie du siècle dernier. Tous ces ingrédients amoureusement cuisinés donnent un roman riche en couleurs et en épices, anecdotique (dans le bon sens du terme) et intime, politique, social et universel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Charif Majdalani [Liban]   Mer 26 Aoû 2015 - 12:58

Le dernier seigneur de Marsad


On est dans le Liban de la deuxième moitié  du XXème siècle, la fin d'une époque, la fin du clan Khattar, ces bourgeois marchands chrétiens. C'est la fin parce  que les jeunes ne tiennent plus aux mêmes valeurs, parce que l’Histoire en décide autrement, peut-être tout simplement parce qu'il faut payer pour ses fautes passées . Déliquescence familiale, anéantissent commercial, mais Chakib reste ce qu'il a toujours été, un homme exigent, froid, tyrannique, avec un sens de l’honneur qui balaie tout et tous sur son passage.

C'est donc l'histoire d'un pays à travers l'histoire d'un homme et de sa famille, sous la plume chantante de Charif Majdalani, que j'ai trouvé plus habile à dresser le portait des individus qu'à rapporter le destin d'une nation (mais sans doute manqué-je de bases historiques suffisantes sur l'histoire contemporaine du Liban).

Il en restera surtout le portrait d'un homme du passé, qui, confronté à la réalité d'un présent qui ne veut plus de lui, garde le cap, dans une solitude qu'on put trouver arrogante, mais où l'auteur sait déceler des failles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Charif Majdalani [Liban]   Mer 26 Aoû 2015 - 13:50

encore un livre à noter ! deux avis positifs incitent à la lecture.

merci Topocl

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charif Majdalani [Liban]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charif Majdalani [Liban]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bâtiment belge engagé au Liban l’an prochain ?
» Liban : Elections présidentielles
» Liban - Salade croquante au chèvre frais
» Cèdre du Liban
» FUSILIERS MARINS ESPAGNOLS AU LIBAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature du Moyen-Orient (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: