Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Constantin Cavafy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Constantin Cavafy   Ven 30 Aoû 2013 - 20:17

CONSTANTIN  CAVAFY  



Constantin Cavafy ou Cavafis est né en 1863 à Alexandrie où il mourra en 1933.

Savie, sa destinée meme font penser à celle de Pessoa. Il mena une vie d' employé, voyagea, et resta en relation avec Edward Morgan Forster pendant vingt ans.
Il fut très peu connu de son époque. Aucun recueil de ses poèmes ne fut publié de son vivant. La plupart de ses poèmes parurent en revue.

Comme Pessoa, on le reconnut après sa mort, et on le considéra comme un des grands poètes de l' époque -le début du XXe siècle.
Malheureusement pour lui, la comparaison s' arrete là, Cavafy, n' ayant pas laissé de malle pleine de

trésors poétiques cachés.

Pour Marguerite Yourcenar, qui le traduisit contribua à le faire connaitre en France, "c' est, écrit-elle,  l' un des plus grands poètes et des plus subtils, nourri de l' inépuisable sbstance du passé." 
De fait, quand j' ai commencé à le lire, j' ai d' abord  trouvé  le ton de ses poèmes un peu trop impassible.
Mais quand on le connait un peu mieux, on se rend compte que c' est un poète secret, subtil, en effet,  mais le feu couve sous la cendre.

Longtemps, il tut son homosexualité, mais dans  les dernières années de sa vie, elle fut le thème à
peu près constant de sa poésie.

Traduit depuis 1948, l' édition que je conseille :

- Constantin Cavafis : En attendant les barbares et autres poèmes. - Poésie/Gallimard


 

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Constantin Cafavy   Ven 30 Aoû 2013 - 20:46

MAISON  AVEC  JARDIN





J' aimerais avoir une maison à la campagne

avec un très grand jardin - non pas tant

pour les fleurs, pour les arbres, et pour la verdure

(on les y trouverait, bien sur, rien n' est plus beau)

mais pour avoir des betes. C' est mon reve d' avoir des betes !

Au moins sept chats - deux tout à fait noirs,

et deux blancs comme la neige, pour le contraste.

Un grave perroquet, que j' écouterais

dire des choses avec emphase et conviction.

Pour les chiens, je pense que trois me suffiraient.

Je voudrais aussi deux chevaux (ils sont braves, les chevaux).

Et à coup sur trois ou quatres de ces merveilleux animaux, les anes,

qui resteraient là sans rien faire, à savourer leur bien-etre.



(février 1917)



En attendant les barbares. - Poésie/Gallimard

Traduit du grec par Dominique Grandmont

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   Ven 30 Aoû 2013 - 23:58

CHOSES  TUES



  

Qu' on ne cherche pas à découvrir qui je fus

en alléguant ce que j' ai pu faire ou dire.

Un obstacle était là qui tranformait

mes actes et ma façon de vivre.

Un obstacle était là qui me retenait

souvent lorsque j' allais parler.

Ce sont mes actes les plus imperceptibles,

ce sont mes écrits les plus voilés -

et eux seuls qui permettront de me deviner.

Mais sans doute ne vaut-il pas la peine

de dépenser tant d' efforts pour me comprendre.

Un jour - dans une société meilleure -

un autre, fait tout comme moi,

apparaitra, c' est sur et agira librement.



(avril 1908) Op. cit. 





_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   Sam 31 Aoû 2013 - 11:32

Intrigant... j'en attends d'autres... content 

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   Ven 13 Sep 2013 - 20:29

JE  SUIS  PARTI

Je n' ai pas voulu m' attacher. J' ai tout donné de moi, puis je suis parti.

Vers des jouissances qui se sont avérées à demi réelles,

en meme temps que les chimères de mon cerveau,

je suis parti dans la nuit illuminée.

Et j' ai bu des vins apres, comme savent

en boire les hommes de plaisir.

1913

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   Sam 11 Jan 2014 - 23:12

L' IMPOSSIBLE


Il existe une joie, mais elle est  bénie,
une consolation jusque dans le malheur.
C' est que la fin nous délivre de tout ce fatras
de journées insipides et triviales.

Un poète a dit : "La musique la plus douce
est celle qu' on ne peut pas entendre.
Et  moi, je crois que la vie la meilleure
est celle qu' on ne peut pas vivre.

février 1897

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
silou
Agilité postale


Messages : 601
Inscription le : 24/05/2012
Localisation : centre

MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   Dim 12 Jan 2014 - 12:49

Bix , tu ne nous remontes pas le moral ce soir, j'espère que le vent frais du matin et le soleil qui arrive vont éclaircir ces bien sombres pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   Dim 12 Jan 2014 - 14:58

silou a écrit:
Bix , tu ne nous remontes pas le moral ce soir, j'espère que le vent frais du matin et le soleil qui arrive vont éclaircir ces bien sombres pensées.

Ce sont les pensées de Kavafy, et quand on connait sa vie, elles étaient justifiées.
Et les bons romans sont rarement gais ! Le parapluie de Saint Pierre est une exception !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
silou
Agilité postale


Messages : 601
Inscription le : 24/05/2012
Localisation : centre

MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   Dim 12 Jan 2014 - 15:19

Les plus désespérés sont les chants les plus beaux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   Sam 22 Fév 2014 - 19:21

ADDITION


Si je suis heureux ou malheureux, je ne me pose pas la question.

La seule chose à laquelle je pense toujours avec joie -

c' est que dans la grande addition (leur addition que je déteste)

avec tous ses chiffres, je ne figure  pas, moi,

comme une unité parmi les autres. Dans le total,

je n' ai pas été compté. Et cette joie-là me suffit.

(février 1897)

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   Dim 23 Fév 2014 - 8:09

Merci Bix... tu me rappelles que cet auteur mériterait le détour.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   Lun 24 Fév 2014 - 20:47

CHE  FECE..... IL GRAN RIFIUTO


A quelques uns arrive un jour
d' avoir à choisir entre le grand Oui
et le grand Non. Se révèle aussitot celui
qui a le Oui tout pret en lui, et de le dire

le fait aller plus loin dans l' honneur et dans sa conviction.
Celui qui refuse ne regrette rien. Si on lui reposait la question
c' est non qu' il redirait. Et pourtant il l' accable,
ce non -dans sa justesse- durant toute sa vie.

1901


_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   Sam 1 Mar 2014 - 18:13

DESIRS 


Beaux comme des morts qui n' ont point veilli,
enfermés au milieu des larmes dans un mausolée splendide
le front ceint de roses et jasmins aux pieds -
tels sont les désirs qui nous ont quittés
sans s' etre accomplis , sans qu' aucun n' atteigne
à une nuit de volupté ou à son lumineux matin.

1904


VOIX


Voix sublimes et bien-aimées
de ceux qui sont morts, ou de ceux
qui sont perdus pour nous comme s' ils étaient morts.


Parfois, elles nous parlent en reve ;
parfois dans la pensée, le cerveau les entend.


Et avec elles résonnent, pour un instant,
les accets de la première poésie de notre vie -
comme une musique qui s' éteint, au loin, dans la nuit.

1904

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   Sam 22 Mar 2014 - 20:44

MURS


Sans égards, sans pitié, sans scrupule,
ils ont élevé de hautes murailles autour de moi.

Et maintenant, je ne fais rien ici que me désespérer.
D' un tel destin la pensée m' obsède et me ronge ;

car j' avais beaucoup de chose à faire dehors.
Pendant qu' on batissait les murs, ah, que n' ai-je pris garde.

Mais jamais je n' ai entendu le bruit des maçons ni leur voix.
C' est à mon insu qu' ils m' ont enfermé hors du monde.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Constantin Cavafy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Constantin Cavafy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liberation de Eugene Diomi Ndongala en ce jour !!
» LIENS AMIS
» REP INFO septembre octobre 2012
» Coupe d´Afrique des Nations 2013
» IMPOSTURE OU NON ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: