Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ismail Kadaré [Albanie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Ismail Kadaré [Albanie]   Lun 8 Aoû 2016 - 9:14

d'après l'éditeur, c'est "Homme et femme contemplant la lune".
La fameuse Doruntine revient au bercail à l'occasion d'une nuit de folle chevauchée accompagnée d'un homme (dont l'enquête essaie de déterminer si c'est le fantôme de son frère bien-aimé, ou un inconnu dont elle est amoureuse). Donc, oui, il y a un côté romantique.
C'est vrai qu'il y a un côté légende romanesque, alors que j'associais plutôt Kadaré à la froideur, aux messages politiques (qui sont certes là, mais joyeusement et non de façon austère et rigide comem la souvenir que j'en avais). Cela le rend sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ismail Kadaré [Albanie]   Lun 8 Aoû 2016 - 16:10

topocl a écrit:
d'après l'éditeur, c'est "Homme et femme contemplant la lune".
La fameuse Doruntine revient au bercail à l'occasion d'une nuit de folle chevauchée accompagnée d'un homme (dont l'enquête essaie de déterminer si c'est le fantôme de son frère bien-aimé, ou un inconnu dont elle est amoureuse). Donc, oui, il y a un côté romantique.
C'est vrai qu'il y a un côté légende romanesque, alors que j'associais plutôt Kadaré à la froideur, aux messages politiques (qui sont certes là, mais joyeusement et non de façon austère et rigide comem la souvenir que j'en avais). Cela le rend sympathique.

Ton souvenir n' est pas faux. C' est aussi l' impression que j' ai eue. Et aussi qu' il était soutenu en Occident pour des bonnes et des
mauvaises raisons. Ce qui pouvait l' encourager à jouer les prophètes et les martyrs.
C' est pour cela que je l' avais abandonné, mais ce Kadaré nouveau -pour moi- pourrait m' inciter à revenir à lui.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Ismail Kadaré [Albanie]   Lun 8 Aoû 2016 - 19:10

topocl a écrit:
d'après l'éditeur, c'est "Homme et femme contemplant la lune".
La fameuse Doruntine revient au bercail à l'occasion d'une nuit de folle chevauchée accompagnée d'un homme (dont l'enquête essaie de déterminer si c'est le fantôme de son frère bien-aimé, ou un inconnu dont elle est amoureuse). Donc, oui, il y a un côté romantique.
C'est vrai qu'il y a un côté légende romanesque, alors que j'associais plutôt Kadaré à la froideur, aux messages politiques (qui sont certes là, mais joyeusement et non de façon austère et rigide comem la souvenir que j'en avais). Cela le rend sympathique.
Merci, topocl, pour tes explications et la citation du titre original du tableau de la couverture. En effet, Caspar David Friedrich a été plus d'une fois son propre copiste.
Je remets Ismail Kadare sur la liste des écrivains à lire et relire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ismail Kadaré [Albanie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ismail Kadaré [Albanie]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le Havre - Rue d'Albanie > Jean Macé
» Archéologie : Sujet n° 01 : le site d'Apollonia en Albanie
» 28 avril 1945, éxécution de Mussolini
» FLOTTILLE 33 F
» Armée Albanaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: