Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Courntey Collins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Courntey Collins   Jeu 26 Sep 2013 - 17:20



Courtney Collins a grandi en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, où elle vit actuellement. Sous la terre (Buchet Chastel, 2013 pour la traduction en français) est son premier roman. Publié en 2012 en Australie, il a été sélectionné pour plusieurs prix et a reçu un formidable accueil.


sources: Buchet.Chastel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Courntey Collins   Lun 30 Sep 2013 - 22:18


Sous la terre, Courtney Collins
Buchet/Chastel, Août 2013
348 pages

4èmes de couverture :
Citation :
Australie, 1921. La jeune Jessie vit au fin fond d’une province sans foi ni loi avec son tuteur et mari honni, le bilieux Fitzgerald Henry, dit Fitz. Depuis sa sortie de prison sous caution, elle travaille comme apprentie pour le compte de celui-ci. Vols de chevaux et de bétail, recel et autres misérables larcins : Jessie se retrouve complice malgré elle des trafics de ce mari, violent et alcoolique.
Isolée dans une vallée hostile peuplée d’hommes et de femmes aussi sauvages que les paysages qui les entourent, Jessie s’étiole. Mais, une nuit, tout bascule.
C’est le début d’une incroyable cavale, une fuite hallucinée à travers une nature impitoyable et grandiose. Traquée par Jack Brown et Andrew Barlow, un sergent héroïnomane, Jessie affronte son destin avec une rage extraordinaire.
Inspiré par la vie de la première femme bushranger, Jessie Hickman, Sous la terre est une ode à la liberté aussi envoûtante que cruelle.
Sous la terre, un titre bien étrange dès le premier abord qui livre son secret dès les premières pages, sous la forme d’un narrateur un peu particulier… C’est là l’originalité de ce roman qui nous plonge au siècle dernier dans une Australie faite de terre et de poussière.

Parcourir le bush avec Jessie s’avère être une expérience assez sportive, et, décoiffante. Elle n’a peur de rien, ni personne. Et même si elle se voit obligée de supporter un mari violent, alcoolique, son caractère de pionnière, et son esprit inné d’indépendance feront qu’elle régira avec violence.

Sous la terre, dresse le portrait d’une forte femme dans une société rurale et masculine. L’écriture est dans cet esprit ; la plume se fait assez précise. Courtney Collins s’attache à décrire avec minutie une nature riche et parfois surprenante.

Si au début la voix du narrateur peut surprendre et passer pour être quelque peu morbide, elle se fond assez bien dans ce roman, qui sans être exceptionnel, s’avère d’une agréable lecture, mais émotionnellement inaboutie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Courntey Collins   Ven 21 Aoû 2015 - 21:06

Sous la terre

mimi54 a écrit:
ce roman, qui sans être exceptionnel, s’avère d’une agréable lecture, mais émotionnellement inaboutie.

C'était bien vu, le commentaire de mimi.
On est donc en Australie, pays de kangourous et de nature sauvage, et  la jeune Jessie à l'enfance tumultueuse, s'est recyclée en voleuse de chevaux, traquée par la police comme par les rustauds du coin. Coutney Collins multiplie les péripéties plutôt que de les peaufiner,  et les personnages sont "bien typés" (vraiment bien typés : le mari alcoolique et violent, l'amant aborigène et doux, le shériff héroïnomane, le gamin vif et débrouillard...) . Le récit se fait dans un enchainement que l’auteur a voulu éclaté, avec de multiples allers-retours temporels au fil de courts chapitres.

Du qui se lit tout seul, avec des descriptions de nature, quelques réflexions profondes sur le vie et la liberté,  mais sans que le palpitant s'en mêle.

A vrai dire, ce qui avait attiré mon attention, c'est que l’histoire est racontée de dessous-terre par la nouvelle-née de Jessie, assassinée par elle à la naissance  et enterrée dans les premières pages du livre. Malheureusement cet aspect , dont j'attendais  une singularité, un mystère, voire un humour, est bien insuffisamment exploité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Courntey Collins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Courntey Collins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jessie Collins (Terminée)
» (F) LILY COLLINS ? free.
» Yannick NOAH
» Laurie Collins ? Giroflée. [...]
» Une facile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: