Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Federico Combi

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Federico Combi Empty
MessageSujet: Federico Combi   Federico Combi Icon_minitimeMer 23 Oct 2013 - 14:00

Federico Combi A133

Né à Buenos Aires en Argentine, il commence de dessiner des comics à 15 ans et publie dans des magazines underground. Plus tard, il s’essaye à la peinture et exposera dans différents lieux culturels comme le Youth Hall au Japon. A 18 ans, sa carrière professionnelle débute, tout d’abord au Workshop of Theater Painting of the Teatro Colon et il se consacre alors uniquement à l’illustration. Il est publié en Angleterre, Etats-Unis, Brésil, Italie… Son ouvrage “Había una vez… ¿y después?” a été récompensé par la section Argentine de l’Ibby ce qui l’a encouragé à écrire ses propres livres dont le premier est « Chaparrón », où l’influence d’Einar Turkowski se superpose à une ambiance douce et étrange.
Source : Babelio

son site

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Federico Combi Empty
MessageSujet: Re: Federico Combi   Federico Combi Icon_minitimeMer 23 Oct 2013 - 14:00

Federico Combi A14
Chaparron
Citation :
Présentation de l’éditeur
Un voyage...
Même quand tout s'assombrît, Il y a un chemin à découvrir...

Parfois, le voyage débute d'une manière inattendue, et l'on ne sait où il mènera à moins de l'entreprendre. Le parcours est parfois marqué par l'obscurité et la confusion, mais n'est-il pas aussi le reflet d'un cheminement intérieur, où même perdu et triste, chacun peut trouver son chemin vers un pays de lumières, de couleurs et d'amitié ?

Chaparrón signifie «averse» en espagnol, cette pluie courte et intense qui arrive brusquement et disparaît aussi vite. Mais un «Chaparro» est un petit personnage, comme celui de ce récit. Et ce mot étranger évoque aussi le voyage et les pays plus ou moins lointains. Ainsi, cette histoire reprend toutes ces significations : ce petit homme semble chercher quelque chose, il est triste, mais il retrouve le bonheur en atteignant un pays ensoleillé, comme s'il avait subi cette averse. Toute période triste a une fin, toute épreuve peut être vue comme un chemin où le meilleur est à venir.
Un texte court qui est accompagné par des images très jolies qui donnent l’impression d’un monde onirique et quelque peu fantastique.

Mais peut-être ce voyage ne se fait que dans la tête du petit garçon et ainsi toutes les situations sont possibles.

Et sinon, voyager fait toujours du bien, certainement en compagnie de cet illustrateur doué…

Federico Combi A134

je me retrouve très bien dans ce commentaire

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Federico Combi Empty
MessageSujet: Re: Federico Combi   Federico Combi Icon_minitimeMer 23 Oct 2013 - 14:04

texte : Claude Clément

Federico Combi A136
Casse-Noisette
Citation :
Présentation de l’éditeur
Un album très grand format pour mettre en images le célèbre ballet de Tchaïkovski, dansé dans le monde entier.

C'est le soir de Noël. Alors que les autres enfants découvrent de fabuleux automates, Clara ne reçoit qu'un drôle de petit casse-noisette.
Cette nuit-là, ne parvenant pas à s'endormir, la jeune fille se lève et retourne dans le salon qui lui paraît soudain bien étrange... Et quand sonnent les douze coups de minuit, la pièce est subitement envahie de souris. Aussitôt, le vaillant petit casse-noisette brandit son sabre et, tandis que les autres jouets s'animent à leur tour, prend le commandement de sa drôle d'armée pour livrer bataille. Victorieux, Casse-Noisette se transforme en un magnifique prince qui va emmener Clara dans un royaume enchanté...

En fin d'ouvrage, une double-page riche en anecdotes nous dévoile les origines du ballet de Casse-Noisette aussi mythique que Giselle, Le Lac des Cygnes ou Coppélia.

Un album qui nous plonge dans un univers onirique accompagné d'illustrations qui puisent leur inspiration dans l'imaginaire surréaliste.
Un beau texte mis en évidence par de très jolies images, quoi de mieux que de se laisser emporter dans un conte ?

Je ne suis pas trop ballet, mais j’adore les livres illustrés et quoi de plus beau que d’allier la grâce des premières danseuses avec un coup de pinceau…
les images de  Federico Combi forment une belle danse…

Federico Combi A137

Federico Combi A138

Et comment ne pas penser aux parfumés en lisant ceci :

Bientôt, ils parvinrent au-dessus de la ville de Friandisembourg où, pailletés de cristaux, les deux cygnes et leur attelage se posèrent.
Un palais de pâte d’amande, aux tours de chantilly, baissa son pont-levis de caramel. De l’autre côté, un jradin aux allées tapissées d’un gravier de bonbons multicolores était traversé par une rivière de sirop de menthe bordée de buissons en forme de sucettes et d’arbres en sucres d’orge. À l’intérieur du château, en haut d’un majestueux escalier de nougat, la Fée Dragée avait commandé pour ses visiteurs un somptueux goûter. Et une fête prodigieuse commença…


Et comment ne pas tomber sous le charme d’une maitresse des lieux aussi ravissante :


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Federico Combi Empty
MessageSujet: Re: Federico Combi   Federico Combi Icon_minitimeJeu 7 Avr 2016 - 5:38

Texte: Pierre Crooks

Federico Combi A77
Ma Ouature
Citation :
Présentation de l’éditeur
J’ai une Ouature extraordinaire ! Et grâce à elle, j’ai sauvé l’univers ! Aujourd’hui, la grenouille cosmique a été trop loin. Elle a volé mon doudou et s’est enfuie dans son technobolide. Je saute dans ma Ouature et la poursuite commence...
Elle essaye de se cacher dans les nuages, mais ma Ouature sort ses ailes. Elle tente de plonger au fond des océans, mais ma Ouature ne craint ni l’eau, ni la rouille et face aux attaques, elle sait trouver les parades... La vilaine grenouille veut jeter mon doudou dans le soleil pour le faire exploser, mais je l’arrêterai et lorsque je reviendrai, je sais que je pourrai encore améliorer ma magnifique Ouature pour de nouvelles aventures.
Une folle course-poursuite dans les airs, les mers et même dans l’espace ! Et ce, dans le plus merveilleux des véhicules : une Ouature, celle qui est la plus rapide, la plus merveilleuse, celle que tout le monde rêve d’avoir...

Un livre très « technique »… j’adore cet illustrateur, du coup je voulais le suivre aussi dans cette aventure.

Mais le sujet ne m’a pas autant fascinée que d’autres livres de lui.

Mais il y a certainement des jeunes lecteurs qui adorent ce genre d’histoire… et ses images sont, n’importe le sujet, une fois de plus extra…

Federico Combi A79

Federico Combi A78

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Federico Combi Empty
MessageSujet: Re: Federico Combi   Federico Combi Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Federico Combi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le difficile choix de la poussette/landau
» help ....jantes entraxes adaptateurs
» Le Split SO42 de 1965 d'El Roumain
» Combi westfalia LEGO
» 6ème meeting cox/combi et dérivés à Amilly dans le loiret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature jeunesse (par auteur, illustrateur ou fils spécifiques) :: Les illustrateurs-
Sauter vers: