Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Ivy Pochoda

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Ivy Pochoda Empty
MessageSujet: Ivy Pochoda   Ivy Pochoda Icon_minitimeSam 26 Oct 2013 - 12:52

Ivy Pochoda Avt_iv10

Ivy Pochoda est née à Brooklyn et a vécu à Red Hook plusieurs années. Elle est l’auteur de deux romans et vit à Los Angeles.
le site de l'auteur

2013, L'autre côté des docks (Liana Levi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Ivy Pochoda Empty
MessageSujet: Re: Ivy Pochoda   Ivy Pochoda Icon_minitimeSam 26 Oct 2013 - 12:54

Ivy Pochoda V_book10
L’autre côté des docks, Ivy Pochoda
Liana Levi, Septembre  2013
350 pages

4ème de couverture :

Citation :
Red Hook. L’ancien port de New York, l’ancien quartier des dockers. Une langue de terre tout au sud de Brooklyn, là où l’East River se jette dans la baie. L’horizon y est délimité par la ligne des gratte-ciel de Manhattan. C’est là que les jeunes aimeraient vivre, de l’autre côté des docks. Blancs ou Noirs, habitants du front de mer résidentiel ou des cités, les gens du quartier passent leurs soirées d’été à traîner dans les bars, écouter du rap, boire sans retenue et rêver d’aventure. Une nuit d’été, June et Val, deux adolescentes inséparables, décident de mettre leur canot pneumatique à l’eau sans imaginer que cette dangereuse expédition va changer leur destin et celui du quartier.
Deux jeune fille d’un quartier de Brooklyn décident d’aller voir en bateau de l’autre côté de l’East river. Mais c’est le drame. Une seule en revient, ramenée par un jeune homme qui passait par là, alors qu’elle était sur la rive. Quant à la seconde, mystère ; elle a disparu.

C’est tout un quartier, alors que celui -ci n’est pas encore investi par la nouvelle bourgeoisie new-yorkaise, qui est mis en valeur dans ce roman dont l’atmosphère est conforme à sa couverture, c’est dire nimbée d’un brouillard dont il me sera assez difficile de sortir ; sans doute n’en suis-je pas sortie d’ailleurs….

A la fois personnage à part entière, et cadre géographique, Red Hook fourmille de personnages qu’Ivy Pochoda s’attache à cerner la psychologie, mais d’une telle façon, que souvent cela m’a semblé relativement incompréhensible. Certains personnages, sont restés pour moi des énigmes, rendant la lecture pénible. A cela il faut ajouter une lenteur dont j’ai eu beaucoup de mal à m’accommoder.

Nul doute que ce roman est bien écrit, que son auteur à une " patte ".Mais je n’y ai pas été sensible ; Cette histoire m’a laissée sur le quai enveloppée d’une épaisse couche de brume, semblable à celle de la couverture. C’est dommage, l’idée était bonne et le voyage prometteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
 
Ivy Pochoda
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: