Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Manuel Chaves Nogales [Espagne]

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Manuel Chaves Nogales [Espagne]   Dim 27 Oct 2013 - 11:22



Manuel Chaves Nogales est un journaliste et écrivain espagnol né en 1897 à Séville et décédé en 1944 à Londres.

Biographie
Manuel Chaves Nogales fut journaliste très jeune, d'abord à Séville puis à Madrid. Il écrivit pour de nombreux journaux et dirigea le quotidien Ahora, proche du président Manuel Azaña, entre 1931 et 1936.
Pendant la guerre d'Espagne, il fut un républicain militant et continua de travailler à Madrid dans le journalisme jusqu'au départ du gouvernement républicain pour Valence. Fin 1936, il s'exila en France, où il rédigea ses mémoires des premiers mois de la guerre civile (A sangre y fuego, 1937), puis La agonía de Francia, une réflexion sur la débâcle française de 1940 qui peut être rapprochée de celle proposée par l'historien français March Bloch dans L'étrange défaite. Fiché par la Gestapo, Chaves Nogales se réfugia à Londres, où il décéda en mai 1944, à 46 ans.
source: Wikipédia

Bibliographie

1990 Juan Belmonte, matador de taureaux,
2010 Le double jeu de Juan Martínez,
2011 À feu et à sang : héros, brutes et martyrs d'Espagne,
2012 Histoires prodigieuses et biographies exemplaires de quelques modestes et anonymes et biographies exemplaires de quelques modestes et anonymes,
2013 L’agonie de la France,

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Manuel Chaves Nogales [Espagne]   Dim 27 Oct 2013 - 11:22


À feu et à sang
Citation :
Présentation de l’éditeur
«Quoiqu'elles relatent les aventures invraisemblables de personnages inconcevables, ces neuf hallucinantes nouvelles ne sont pas l'oeuvre de l'imagination ni de la fantaisie pure. Chaque épisode est inspiré d'un fait rigoureusement véridique ; chaque héros possède une existence réelle et une personnalité authentique - laquelle a été prudemment voilée en raison de la proximité des événements.»

C'est en ces termes que Manuel Chaves Nogales s'adresse aux lecteurs de À feu et à sang - neuf récits sur la guerre civile espagnole, écrits dès 1937, alors qu'il était exilé en France. Un fils sommé de choisir entre son père et la cause révolutionnaire, un jeune milicien se sacrifiant pour sauver deux tableaux du Greco, l'élan de tendresse d'un colossal forgeron conducteur de tank pour une petite fille, la fraternité entre un guerrier maure et l'un des soldats républicains chargés de l'exécuter, les remords d'un prestigieux avocat après avoir laissé mourir trois jeunes serveuses qui lui avaient sauvé la vie...
L'auteur se place au coeur même de cette guerre qui fera plus d'un demi-million de morts. Il n'a guère plus de sympathie pour les révolutionnaires que pour les réactionnaires : «Idiots et assassins ont surgi avec une égale profusion et agi avec une égale intensité dans les deux camps qui se sont partagé l'Espagne.» Ces neuf récits d'une grande lucidité et d'une impartialité exemplaire montrent jusqu'où la bêtise et la cruauté peuvent entraîner les hommes.
Comme l’indique la présentation de l’éditeur, ces nouvelles ne sont pas tout à fait fiction. Ce sont des épisodes vrais, dont Manuel Chaves Nogales donne un coup littéraire. Par moment on a envie d’oublier qu’il ne s’agit pas de fiction tellement ses images qu’il crée donnent du mal, mais d’un autre côté c’est si magistralement écrit, on ne peut pas se soustraire de la force de ses mots.

Dans la préface il dit :
Citation :
Les blancs ni les rouges n’ont rien à se reprocher. Idiots et assassins ont surgi avec une égale profusion et agi avec une égale intensité dans les deux camps qui se sont partagé l’Espagne.
En effet, il n’épargne aucun des deux côtés et montre bien que cette guerre ‘entre frères’ était d’une cruauté inimaginable et n’a laissé que des victimes.

Pour moi il s’agit d’une découverte d’un auteur qui m’a convaincu par sa prise de position et de son talent littéraire énorme. Je vais poursuivre avec lui !



La photo de la couverture est de Robert Capa

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Manuel Chaves Nogales [Espagne]   Jeu 11 Déc 2014 - 20:05

Impec ! Merci !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 45
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Manuel Chaves Nogales [Espagne]   Jeu 11 Déc 2014 - 21:06

En voilà un qui va rejoindre ma LAL au plus vite. Merci de ce commentaire Kenavo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manuel Chaves Nogales [Espagne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manuel Chaves Nogales [Espagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zarzuela (Espagne)
» (ESPAGNE)
» Modem espagne
» Mac-Addict en Espagne...qui l'aurait dit !!
» [VENTE] Etui et manuel d'utilisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: