Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Friedo Lampe [Allemagne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Friedo Lampe [Allemagne]   Jeu 31 Oct 2013 - 13:20



Friedo Lampe, (1899 à Brême - 1945 à Berlin) est un auteur allemand.
Bibliothécaire à Hambourg, puis Stettin. Il a été ensuite lecteur chez un éditeur à Berlin. Il a trouvé la mort le jour de la capitulation de Berlin (il a été fusillé par une patrouille russe parce que son image sur le passeport ne lui ressemblait plus tout à fait).

" C'était une âme sensible dans un corps de géant. Il mesurait deux mètres et écrivait des histoires tristes. Par exemple, celle des cygnes mordus à mort par des rats, tirés au fond des fossés par leurs prédateurs dans un grand gargouillement. Il était né à Brême, ville portuaire, avec des manufactures de cigares, des beaux quartiers, des docks, et une forte odeur d'eau. De son enfance hanséatique, il a gardé toute sa vie un goût prononcé pour les havanes et les embouchures des grands fleuves. Les bateaux fascinèrent cet ennemi des voyages. Il avait horreur de faire ses valises. Il ne partait jamais. Chaque jour, le crépuscule lui donnait un passeport pour d'autres mondes. C'était un passager de la nuit. Ses livres sont le miroir égotiste de cette fascination et de cette impuissance. "
Daniel Rondeau (dans la préface de Au bord de la nuit)


Bibliographie

1933 Au bord de la nuit
1937 Orage de septembre

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Friedo Lampe [Allemagne]   Jeu 31 Oct 2013 - 13:23


Am Rande der Nacht / Au bord de la nuit
Citation :
Présentation de l'éditeur
Dans une technique romanesque qui fit de Friedo Lampe un précurseur, Au bord de la nuit présente la vie d’un quartier de Brême, le quartier du port entre la crépuscule et la mi-nuit. L’écriture saisit un faisceau d’existences parallèles et entrelacées dans une ambiance douceâtre et étouffante. Un livre étrange et énigmatique comme un théâtre d’ombres fuyantes.
Puisqu’on a mentionné John Dos Passos et son Manhattan Transfer, j’ai dû repenser à Friedo Lampe. Mes lectures datent de bien longtemps et je vois que pour l’instant il n’est pas disponible, mais il n’y a pas mal d’entre vous qui empruntent en bibliothèque, donc, je vais quand même lui ouvrir un fil. Parce qu’il le vaut vraiment.

Au bord de la nuit était son premier livre, paru en octobre 1933. Il a été accaparé et retiré tout de suite par les nazis parce qu’il y avait entre autre une allusion à une relation amoureuse entre une femme au foyer de Brême et un « nègre » aussi bien que des mentions de tendances homosexuelles.

D’autres livres de lui ont pu paraître, mais après sa mort en 1945 il est tombé dans l’oubli et c’étaient surtout des écrivains qui faisaient ses louanges et ce sont eux qui sont arrivés de le maintenir en publication.
Je l’ai découvert en 2003 quand il y avait un renouveau pour sa personne et qu’une maison d’édition s’était donné la tâche de publier tous ses livres.

Je dois contredire l’avis de la maison d’édition qui dit :
Citation :
une technique romanesque qui fit de Friedo Lampe un précurseur
même si je ne pourrais pas dire si Friedo Lampe a lu Manhattan Transfer de John Dos Passos, si on considère que celui-ci a publié son livre en 1925, faut dire que c’était lui qui était le précurseur. Mais n’importe les faits et dates, ce qui est certain : le style d’écriture retrouve celui de John Dos Passos.
Cette façon de faire le portrait d’une ville en montrant plusieurs personnages, faire des coupures de l’une vers l’autre, souvent des scènes des quartiers malfamés avec des gens qui appartiennent aux basses classes de la société.

Friedo Lampe s’est lui-même considéré comme écrivain appartenant au réalisme magique, moi je l’adore surtout pour ce livre, proche de Manhattan Transfer, avec beaucoup de finesse pour la langue et une force d’expression rarement rencontrée.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Friedo Lampe [Allemagne]   Jeu 31 Oct 2013 - 13:24


Septembergewitter / Orage de septembre
Citation :
Présentation de l'éditeur
De l’équilibre des scènes réalistes et des intermèdes poétiques, de ce mélange subtil de mélancolie et d’humour, des contraires qu’elle unit, surgit une oeuvre qui, en dépit de son peu d’ampleur, est non seulement originale mais inoubliable.
Domreader a mentionné ce matin (sur le fil de Duras) que lire plusieurs livres d’un auteur l’un après l’autre peut parfois diminuer le plaisir de la lecture.

C’est ce qui s’est fait avec ce livre. Après mon enthousiasme pour Au bord de la nuit, j’ai enfilé tout de suite Orage de septembre. Résultat : je ne me rappelle plus trop bien du livre, il m’est resté beaucoup moins fort en mémoire, mais j’ai retrouvé la même écriture extra et belle, donc, une relecture s’impose !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Friedo Lampe [Allemagne]   Jeu 31 Oct 2013 - 15:21

en tout cas la préface est belle !

je note au cas où je rencontrerai un livre de cet auteur, enfin celui qui t'a plu pour un essai

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Orage de Septembre   Jeu 31 Oct 2013 - 18:16

Orage de Septembre

Le livre fut publié alors en 1937 et offre au centre du récit apparemment une traversée, un survol par ballon au dessus d'une ville dans l'été de 1914 (!). Et ce qui apparaît vu d'en haut si idylliquement: une ville avec tout ce qui verdit autour, près de la mer, sera regardé d'un peu plus près:
L'auteur nous présente différentes personnes qui sont impliquées dans des tragédies, des épreuves, plus ou moins grandes, partiellement avec des liens entre elles. Et on fait toute une gamme de méfaits, de maux s'étale qu'il faut juste discerner. Et peut-être seulement à la deuxième, voir troisième lecture on pourrait avec une certaine volonté pressentir qu'il y ait encore un espoir, une fin du drame. Cela pourrait s'exprimer dans la conclusion de l'aviateur qu'ils "avaient traversé l'orage si lourde", malgré tout?!

Vu dans le contexte du cadre du roman (1914) et du temps de l'écriture du roman (1937) on pensera soit à la première guerre mondiale ou déjà aux maux, aux horreurs à l'horizon du IIIème Reich. La ménace!

Je souligne comme kenavo la langue: d'un coté simple, dans les dialogues même empreintes par une touche dialectale, mais très belle, impressionante!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friedo Lampe [Allemagne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Friedo Lampe [Allemagne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un paysan normand au STO en Allemagne
» Erdogan en Allemagne exige...
» OGM : L'Allemagne interdit à son tour le maïs transgénique de Monsanto
» vedette MBOOT (Allemagne)
» Lampe Néon ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: