Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Thomas Edward Lawrence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Thomas Edward Lawrence   Jeu 31 Oct 2013 - 19:30


Thomas Edward Lawrence, dit Lawrence d’Arabie, né à Tremadoc, Caernarfonshire, dans le Nord du Pays de Galles le 16 août 1888 et mort près de Wareham (Dorset) le 19 mai 1935, est un archéologue, officier, aventurier, espion et écrivain britannique.
T. E. Lawrence accéda à la notoriété en tant qu’officier de liaison britannique durant la Grande révolte arabe de 1916 à 1918. L’écho que connut son action pendant ces années est dû tant aux reportages du journaliste américain Lowell Thomas qu’à son autobiographie Les Sept Piliers de la sagesse. Le caractère aventureux de sa vie et de sa carrière militaire, ainsi que le talent littéraire dont il fit preuve pour les décrire, ont assuré sa postérité en Occident comme dans le monde arabe.
Lawrence d’Arabie, le film réalisé par David Lean en 1962 avec Peter O'Toole dans le rôle de Lawrence, a rencontré un immense succès et remporté sept oscars.

Oeuvres :
• Les Châteaux des Croisés (Crusader Castles), Clarendon Press, 1988.
• Les Sept Piliers de la sagesse (Seven Pillars of Wisdom), le récit de ses aventures lors de la Révolte arabe (ISBN 0954641809)
• La Matrice (The Mint), le récit de son service dans la Royal Air Force (ISBN 0393001962)
• L'Odyssée d'Homère, traduit du grec (ISBN 0195068181)
• Le Gigantesque, d'Adrien Le Corbeau, roman, traduit du français, 1924
• The Letters of T. E. Lawrence, choisies et éditées par Malcolm Brown (ISBN 0460047337)
• The Letters of T. E. Lawrence, éditées par David Garnett (ISBN 0883558564)
• Guérilla dans le désert 1916-1918 (Revolt in the Desert) (ISBN 2870274351)

Source : Wikipedia






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Thomas Edward Lawrence   Jeu 31 Oct 2013 - 20:43

Voilà un personnage interessant, intrigant. Son histoire aventureuse a inspiré les commentaires et les
interprétations les plus divers à propos du role auprès des arabes au Moyen Orient.
Etait-il un agent des Services secrets britanniques ? C' est probable. A-t-il été manipulé ? A t-il essayé
lui-meme de manipuler ?
Autant de questions qui mettent en lumière un homme très complexe, intelligent, cultivé, solitaire.

The Mint = La Matrice est le récit autobiographique qu' il écrivit après son épopée au Moyen Orient.
Il s' engagea alors anonymement dans la RAF (Royal Air Force), subissant la rude discipline  militaire - et meme les aspects sordides de sa situation - comme nimporte quelle recrue. Sans oublier qu' il était nettement plus agé que ses compagnons.

Si son témoignage n' apporte pas de réponse sur ses engagements passés et sur le role important
qu' il joua dans l' Histoire, c' est un livre sincère et presque poignant sur la déchéance d' un homme,
s' appliquant à lui meme un chatiment incompréhensible.
A lire !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Thomas Edward Lawrence   Sam 2 Nov 2013 - 22:32

@bix : commentaire de la matrice sous presse ! dentsblanches 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Thomas Edward Lawrence   Ven 15 Nov 2013 - 18:32

La Matrice (The Mint) Journal du Dépôt de la Royal Air Force (Août - Décembre 1922)


4ème de couverture a écrit:
«L'armée : gadoue, puanteur, abomination de la désolation.» L'homme qui écrit cela et qui se trouve être colonel, célèbre, voire «roi sans couronne», s'engage incognito comme simple soldat dans l'aviation de Sa Majesté. Quand on a exercé le pouvoir en s'en défiant et sans l'aimer, pourquoi ne pas tâter de l'obéissance absolue, de la servitude ? Et au fond, plutôt que de sombrer dans la gloire ou la folie, pourquoi ne pas rester un temps en friche, dans le terre à terre parfait de l'abrutissement militaire, en marge du monde et de sa propre vie ? C'est de l'épreuve vécue jour après jour, consignée nuit après nuit, que naîtra La matrice, un supplice. Et c'est avec un souci de vérité photographique que T.E. Lawrence enregistra son expérience dans le broyeur : les mille détails, tous éprouvés, tous authentiques, furent notés très serré, sans recul, en une sorte de «sténographie émotive et intellectuelle». Puis, des mois durant, T.E. Lawrence travailla inlassablement cette matière pour la mettre en forme. Et de l'abîme qu'il laisse parfois entrevoir monte un souffle brûlant qui vient lécher dangereusement nos frêles raisons de vivre.
Alléchant, non ? Et pourtant, si on y trouve bien tous les ingrédients promis, je n’y ai pas trouvé l’assaisonnement à mon goût … Pas assez d’épice : Lawrence se cache derrière un narrateur sténographe sans âme et presque sans visage …
Je me suis ennuyé à presque m’en décrocher la mâchoire et pourtant je garde encore un souvenir puissant de ses Sept Piliers de la Sagesse où Lawrence se cachait déjà dans son keffieh. Les faits relatés sont loin d’être anodins et sont caractéristiques de l’idée qu’on se ferait de la formation militaire de la bleusaille dans une Ecole du Soldat, britannique de surcroit avec la tasse de thé et son ineffable flegme … Rien n’y manque pourtant, notamment des portraits hauts en couleur de ses camarades de chambre ou des officiers et sous-officiers …  Alors ? Peut-être pas le bon livre au bon moment ? A vous de juger …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Thomas Edward Lawrence   Ven 15 Nov 2013 - 18:48

Le commmentaire qu' on peut faire sur La Matrice, c' est peut etre justement ce que TEL ne dit
pas. Et pourquoi il ne le dit pas. Un mystère... 

Pourquoi vraiment est il allé s' engager sans se faire connaitre, dans la RAF, et connaitre toutes les
bidasseries et persécutions qu' il rencontra ? Alors qu' il était devenu un personnage quasiment
mythique. Grand intellectuel et d' une sensibilité vive...
Masochisme, idéalisme déçu, attitude suicidaire ?


Mais je comprends ta déception !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Thomas Edward Lawrence   Ven 15 Nov 2013 - 19:06

bix229 a écrit:
Le commmentaire qu' on peut faire sur La Matrice, c' est peut etre justement ce que TEL ne dit
pas. Et pourquoi il ne le dit pas. Un mystère... 

Pourquoi vraiment est il allé s' engager sans se faire connaitre, dans la RAF, et connaitre toutes les
bidasseries et persécutions qu' il rencontra ? Alors qu' il était devenu un personnage quasiment
mythique. Grand intellectuel et d' une sensibilité vive...
Masochisme, idéalisme déçu, attitude suicidaire ?


Mais je comprends ta déception !
Pour faire un parallèle à angle droit (essayez, c'est pas évident mdr2), j'ai longtemps cherché Lawrence entre les lignes ... Mais combien de lignes avant d’espérer voir un frisson, une peau en chair de poule ...
Mon regard atone a tout de même réussi à trouver quelques pépites comme la description d'une équipée en moto ! Enfin un peu d'émotion et Lawrence laisse tomber le masque pour mieux porter des climax !
Climax ?:
 
Je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager cet extrait du film de David Lean qui rend assez bien les mots que Lawrence a bien voulu nous concéder sur le sujet

Evidemment, comme la Matrice est un journal remanié, on n'y retrouve pas la fin de cet extrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Thomas Edward Lawrence   Mer 24 Sep 2014 - 18:22

Quelques extraits de la matrice :

Citation :
« L'infirmité redoutable et permanente que l'on prend à servir longtemps sous les drapeaux, c'est que, même en civil, les victimes portent l'empreinte de l'ancien soldat. »

« Une idée folle (celle que le mariage est chose normale, qui donne à l'homme une compagne de lit, naturelle, économique, assurée, toujours prête) s'ils ont grandi avec elle et bien qu'ils n'aient que vingt ans, la voilà mise déjà mise sur un piédestal et hors conteste, du seul fait qu'ils s'en servent. Au doute actif, ils préfèrent la mollesse de la croyance. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thomas Edward Lawrence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas Edward Lawrence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thomas Gordon
» Thomas Fabius en garde à vue.
» CCFS 6000l THOMAS
» Énigme 106 - La léproserie de Saint-Thomas d’Aizier
» décès de Thomas Dupuis et Euphémie Legrand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: