Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Patricia Highsmith

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyVen 22 Mai 2015 - 11:59

Patricia Highsmith - Page 3 A226 / Patricia Highsmith - Page 3 Patric10
The tremor of forgery / L’empreinte du faux
Citation :
Présentation de l’éditeur
Lorsque le jeune romancier héros du livre débarque en Tunisie, où il doit tourner un film, sa vie lui paraît totalement réussie. Sa carrière s'annonce brillante ; il ne doute ni de lui-même ni de celle qu'il se dispose à épouser.
Or, voilà que tout se dérègle : l'ami qu'il attend n'arrive pas..: Sa fiancée le laisse sans nouvelles. Et les certitudes font place au doute. II en viendra à se demander sans angoisse, au terme de cette traversée de la solitude, s'il n'est pas devenu un assassin...

darkanny a écrit:
C'est un tourne pages habile et intelligent, rien n'y manque sur la complexité de l'être humain.
Tout à fait d’accord !

C’est à cause du commentaire de Darkanny que j’ai eu à nouveau envie de retrouver la plume de Patricia Highsmith. Et quelle bonne lecture j’ai eu !!

Dans l’exemplaire de ce roman que j’ai retrouvé sur mes étagères, il y a eu un marque-pages aux environs de la page 30… je ne sais pas ce qui m’a retenu de lire ce livre dans le temps… Ce n’était peut-être pas le bon moment, mais en tout cas, cette fois-ci j’en ai fait qu’une bouchée.
Et je rejoins Graham Green qui en dit qu’il pense que c’est le meilleur roman de Patricia Highsmith.

Dans mon livre, il y a une postface de Paul Ingenday et il y a deux informations qui sont intéressantes pour moi
°son agent new yorkais Patricia Schartle lui disait que l’éditeur avait annoncé qu’il voulait publier ce roman non pas dans leur collection de policiers, mais dans celle de la « straight novel », en quelque sorte un adoubement
°lors de ma lecture, qui se faisait après des années sans une ligne de cette auteure, je me suis rappelée mes anciennes expériences avec elle : ses personnages principaux me laissaient pour la plupart du temps indifférents, probablement à cause de son ton détaché… froid…
Et voilà que je retrouve à peu près la même chose dans cette postface : le même agent littéraire lui avait dit la cause pourquoi elle pensait que ses livres de poches se vendaient pas bien en Amérique : les romans étaient « trop subtils » et surtout, il n’y avaient pas de personnages sympathiques.
Et Patricia Highsmith note dans son journal le 28 janvier 1967 : « C’est peut-être à cause du fait que je n’aime personne ».

Une fois de plus cette expérience m’a aussi happé lors de cette lecture. Je n’ai pas éprouvé quoi que ce soit pour un des personnages, ni sympathie ni autre chose. Comme si je lisais un ‘reportage’ d’un séjour en Tunisie.

Mais après quelques pages ceci n’était pas important, c’est tout simplement un roman sublime qui devient, tout comme Darkanny le dit, un tourne pages qu’on ne peut que déguster.

J’ai tellement adoré ce séjour en Tunisie, je n’avais même plus envie de le terminer, elle aurait pu écrire 200 pages de plus, je les aurais savouré autant…
Et maintenant je me mets à la recherche de trouver un autre livre d’elle… d’un autre auteur avec lequel je peux retrouver cette atmosphère  à part


et ce que Darkanny dit 'en général', s'applique aussi mot pour mot à ce roman:

darkanny a écrit:
Ce qui est intéressant chez Patricia Highsmith c'est une façon de voir les choses qui demande à chaque lecteur de ne pas s'enfermer dans une morale de conduite.
les personnages ne sont ni blancs ni noirs, il n'y a jamais de jugement sur leur façon de faire de la part de l'auteur.
Mais ils sont confrontés à des situations peu enviables et quelquefois inextricables, d'où l'angoisse et le malaise qui s'installent.

Ce sont des anti héros, pas toujours fiers de leurs actes, mais un peu impuissants à mener une vie droite.
Ce ne sont pas des polars, mais inconsciemment, durant ces récits, on suit une piste et le lecteur se retrouve un peu enquêteur au sens psychologique du terme.
C'est un peu comme si on se disait à chaque action ou fait d'un personnage: qu'aurais-je fait à sa place?

C'est une lecture qui produit un effet miroir.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyVen 22 Mai 2015 - 18:10

Très contente que tu aies eu l'idée de reprendre ce roman
C'est pour moi aussi un des meilleurs de PH, plein de subtilité.

Et là j'ai un recueil d'elle aux éditions Robbert Laffont, Dernières nouvelles du crime, des nouvelles donc dont les titres laissent augurer le meilleur: L'amateur d'escargots, Le rat de Venise, Toutes à tuer, L'épouvantail, La proie du chat, Le jardin des disparus, Les sirènes du golf, Catastrophes... affraid
Il y a une de ces nouvelles qui commence ainsi: "Un jeune homme demanda à un père la main de sa fille, et la reçut, la main gauche, dans une boîte."

Je n'en ai pas fini avec elle, je compte bien lire la totalité ou presque, car elle allie à merveille divertissement, mystère et profondeur.

Tu vas voir Kena, on va en faire une grande dame !
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyVen 22 Mai 2015 - 21:57

darkanny a écrit:
Tu vas voir Kena, on va en faire une grande dame !
Wink

c'est marrant, autant que j'adore les nouvelles, je n'ai pas trop accroché aux siens...
il me reste un recueil sur mes étagères - The Black House - avec un marque-pages à la page 65 (de 350)... je vais tenter à nouveau
mais pour l’instant il me faudrait encore un roman dans la veine de L’Empreinte du faux… je me sens "orpheline" après cette lecture… ce sera plus difficile de trouver tout de suite autre chose…
je vais probablement faire quelques lectures dans le domaine de la jeunesse... Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyDim 2 Aoû 2015 - 20:39

Carol

Kenavo avait raison (comme très souvent), Patricia Highsmith n'a pas écrit que des polars, thriller ou apparentés. Pris au hasard sur le rayon d'une bibliothèque, Carol pourrait plus faire penser à un roman de moeurs. Il s'agit d'une histoire d'amour entre deux femmes, dans un pays et à une époque où ce n'était pas admis. Thérèse, jeune aspirante décoratrice, rencontre, Carol, riche femme mariée oisive, et éprouve un coup de foudre, sur lequel, dans un premier temps elle est incapable de mettre un nom. Le livre raconte une reconnaissance et en définitif  un choix de vie, qui est le seul possible, malgré les conséquences, dont la perte de sa fille par Carol.

L'écriture et la structure du récit sont d'une grande efficacité, cela donne une lecture où les pages se tournent toutes seules, parce qu'on a envie de connaître la suite. Cela doit fonctionner encore mieux dans un roman à suspens. J'ai toutefois trouvé les personnages quand même un peu sommaires, surtout la fascinante Carol, et au final il ne se passe pas tellement de choses dans le livre, c'est plutôt la façon de raconter qui donne l'impression que. Alors une fois renfermé, je me suis un peu sentie sur ma faim. Je comprends qu'à l'époque où le livre a été écrit, la thématique, et la façon de l'aborder, sans jugement moral, ont pu être forts. Mais dans le contexte actuel, cette histoire perd de sa force, et malgré tout le contenu n'est pas si consistant. Enfin à mon goût. Et l'écriture plus efficace et percutante que vraiment littéraire.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyLun 3 Aoû 2015 - 6:56

Arabella a écrit:
Je comprends qu'à l'époque où le livre a été écrit, la thématique, et la façon de l'aborder, sans jugement moral, ont pu être forts. Mais dans le contexte actuel, cette histoire perd de sa force, et malgré tout le contenu n'est pas si consistant.
je l'ai lu il y a fort longtemps, mais déjà à ce moment j'avais la même impression...
le thème de 'choc' a perdu sa griffe et du coup, le roman n'a plus un impact trop fort
mais voilà que tu as fait connaissance avec son autre côté, hors polar Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyLun 3 Aoû 2015 - 9:31

Par contre "Le journal d'Edith", je trouve que ça traverse bien les âges....
L'histoire d'une femme empêtrée dans son histoire du quotidien, qui sombre peu à peu dans la folie. Quelques longueurs dans ce livre mais qui ne justifieraient pas de s'en détourner.
Revenir en haut Aller en bas
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyLun 3 Aoû 2015 - 9:50

C'est un auteur que j'ai beaucoup aimé quand j'étais jeune, d'ailleurs j'ai gardé Le Journal d'Edith, tu m'y fait penser darkanny, il serait peut-être temps que je le relise.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyLun 3 Aoû 2015 - 18:34

Je ferais une autre tentative un peu plus tard, c'est sûr, pourquoi pas Le journal d'Edith, puisque vous semblez apprécier.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyMar 4 Aoû 2015 - 6:52

tiens, tandis que nous pensons que c'est "démodé", le film va sortir cette année Wink



je pense que rien que pour la sublime Cate Blanchett, je vais aller le voir... et ce 50s style... la classe Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyMar 12 Jan 2016 - 23:44

Carol

Le roman a été publié en 1952 sous le pseudonyme de Claire Morgan. Je partage l'impression d'Arabella sur une écriture efficace et manquant de souffle littéraire, mais j'ai été davantage touché par le contenu. Si l'intrigue apparait datée tant chaque détail semble ancré dans son époque et dans la rigidité du contexte de l'après-guerre, les enjeux entourant la relation de Thérèse et Carol offrent beaucoup de perspectives.

La description des personnalités est certes relativement sommaire, mais cela renforce la sensation que les deux femmes (et surtout Thérèse à travers la narration) sont figées dans une représentation d'elles-mêmes, dans une apparence à la fois extrêmement troublante et distante, dans un entre-deux qui ne peut aisément trouver une résolution. La simplicité et l'absence d'expérience de Thérèse accentuent la perception d'une naïveté, constat cependant vite fragilisé lorsque le risque d'une manipulation mutuelle devient de plus en plus présent. Le bouleversement affectif de Thérèse laisse alors la place aux doutes de Carol, qui semble plier derrière le miroir d'une façade sociale. Et Patricia Highsmith se concentre davantage sur ces luttes intérieures que sur la description d'une relation, tout en laissant à celle-ci la possibilité de s'épanouir.

Carol choisit donc presque de placer son thème principal à l'arrière-plan, loin donc d'être un roman choc. Et même si le cadre du récit a vieilli, l'approche me semble toujours pertinente et particulièrement intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptySam 8 Oct 2016 - 21:25

Merci pour la reference sur Ruth Rendell, je ne connais pas dutout.

Je viens de lire pour la 1ere fois Highsmith, en fait pour être précise je connaissais son nom et il est si souvent vu que je croyais lire du Steel (que je n ai jamais lu) ou du Guy Des cars, genre. Une amie m'en a amené un parmi d'autres trouvés dans sa cave.

La 4eme de couverture m'a plu, il s'agissait, donc, apparemment, d'une histoire placée au coeur du milieu de l'art et de ses faussaires.
J'avais justement vu dernierement sur le net un docu sur un peintre faussaire qui habite dans l'herault. Beltracchi. Il habitait pas loin de chez moi, j'étais sidérée d'imaginer tout ce reseau de codes et de vie différents , limitrophes des miens.
Ducoup me voilà plongeant dans mon pseudo Guy des cars (je ne rechigne pas dutout à lire des soupes, elles m'ont toujours amené quelque chose d'inattendu) mais là très vite j'ai compris ma méprise : c'etait super bien écrit (ou traduit en tous cas) et c'etait : "Ripley et les ombres".

J'ai eue beaucoup de mal à le lâcher, l'ai oublié chez quelqu'un , ai donc interrompu ma lecture une semaine, puis récupéré je l'ai finis en 6heures :
une boulimie non ddéçue.
Par contre, cette intensité à le lire a produit en moi une intensité émotionnelle dingue : j'étais très mal à l'aise. vraiment. Le personnage de Ripley et si amoral, c'est une révélation, de lire cette femme, d'iaginer qu'elle puisse ainsi dissoudre subtilement dans ce roman bien mené un malaise aussi grand.
En lisant vos commentaires je reconnais cette même impression sur le personnage, et pour ceux qui ne connaissent pas encore, soyez prévenus : Highsmith ne place pas son personnage comme amoral, c'est pire, toute la dialectique du texte sert l'évidence de sa position, et le malaise est donc un renu esthétique flippant à souhait. Perso, sur la fin je me suis littéralement dis : "mais ! mais! mais il est horrible !! non ? non, serieux ça n'a pas l'air d'être evident mais il est ho-rri-ble"
et c'est tout l'art de cette femme apparemment.
J'ai deux ouvrages à elle ramenés de la mediatheque depuis ce matin.Miam.

j'ai les jetons, mais allons -y . Comme le souligne l'un d'entre vous, ce n'est pas du polar à proprement parler. Elle est trop-bizarre.
Je vous recommande en complément de visionner comme je l'ai fais la video du site INA , de 18 mn, sur elle, une interview en français.
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyDim 9 Oct 2016 - 13:29

Merci Nadine pour ce commentaire à la fois effrayé et heureux ! Je n'ai jamais lu la série des Ripley, d'ailleurs... et encore une tentation ! cheers

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyDim 9 Oct 2016 - 15:45

lu il y a trop longtemps cette auteure, merci pour le rappel Nadine.

"(je ne rechigne pas dutout à lire des soupes, elles m'ont toujours amené quelque chose d'inattendu)"  j'ai vu que tu en prépares une dans ton avatar ICI sourire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyDim 9 Oct 2016 - 15:53

Bédoulène a écrit:
lu il y a trop longtemps cette auteure, merci pour le rappel Nadine.

"(je ne rechigne pas dutout à lire des soupes, elles m'ont toujours amené quelque chose d'inattendu)"  j'ai vu que tu en prépares une dans ton avatar ICI sourire

Bédoulène, exact : poireaux sauvages bios, entre les rangs de vignes. C'est un délice !
Finalement j'ai changé d'avatar j'ai mis le tracteur . Je ne comprends pas encore tout et ton lien ICI est peut être mis pour que j'y reponde là bas.? Tant pis pour cette fois si je n'ai pas compris.
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 EmptyDim 9 Oct 2016 - 15:58

c'est dans cette rubrique que les membres donne des infos sur l'avatar choisi, s'ils le souhaitent !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Patricia Highsmith - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Highsmith   Patricia Highsmith - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Patricia Highsmith
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Mariage de l'an VIII - CLERET x VIGOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: