Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

  Repérages Essais

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyMar 27 Jan 2015 - 12:14

Chamaco a écrit:
un des sujets des cours que je suivais à Aix Very Happy

Ah ! Et quelle était la ligne de réponse, s'il y en avait une ?

Revenir en haut Aller en bas
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 74
Localisation : là haut, vers Aix...

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyMar 27 Jan 2015 - 13:54

La référence à Marrou entrait dans le cadre d'une étude de l'éducation dans les siècles de cette époque charnière, Marrou avançant que dans l'ensemble de l'Empire le système éducatif s'était effondré sauf à Rome au sein des classes dominantes(en tous les cas ce furent ses premieres conclusions, qu'il remis en cause par la suite) La thèse première de Marrou étant mise en contradiction par les "nouveaux" historiens dont ceux ayant développé "l'histoire des mentalités". Pas évident de me remettre en mémoire ces cours, mais bon, la grande ligne c'est cela...J'ai un tres bon souvenir de cette époque d'études et de toutes les découvertes que j'ai pu faire sur les bancs à Aix, maintenant ma mémoire est loin d'être la même....
Revenir en haut Aller en bas
http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 74
Localisation : là haut, vers Aix...

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyMar 27 Jan 2015 - 16:05

LA COUR D'AMOUR
La galanterie dans les contreforts orientaux de l'Himalaya
Avounado Ngwama
ANTHROPOLOGIE, ETHNOLOGIE, CIVILISATION

 -  Repérages Essais - Page 3 97823410

Plus d'un million de Lissou vivent dans les hautes montagnes sino-tibétaines et de l'extrême nord du Myanma (Birmanie). Depuis la nuit des temps, la cour d'amour constitue une institution cruciale en tant que prélude aux mariages, donc à la formation des unités socio-économiques fondamentales dans la société lissou. Chaque année, lors du Nouvel An lissou, les jeunes hommes accomplissent souvent plusieurs journées de marche afin d'aller participer aux joutes poétiques et de courtiser des jeunes filles à épouser.
Revenir en haut Aller en bas
http://aaronguide.com/
Invité
Invité



 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyMar 27 Jan 2015 - 17:17

Si tu t'intéresses au sujet, je te conseille un très intéressant documentaire passé plusieurs fois sur Arte : Le marché de l'amour
Les ethnies Hmong et Dao du Vietnam s'y rende une fois par an. On y cherche une amoureuse, pour une nuit ou pour la vie. Mais surtout, les amoureux qui n'ont pas eu le droit de se marier (incompatibilité avec le livre sacré qui explique qui peut se marier avec qui…), bref ces amoureux peuvent se retrouver ce jour-là, et leurs époux n'ont rien à dire et pas le droit d'être jaloux !
C'est par ici : clic
Revenir en haut Aller en bas
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 74
Localisation : là haut, vers Aix...

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyMar 27 Jan 2015 - 17:56

Armor-Argoat a écrit:
Si tu t'intéresses au sujet, je te conseille un très intéressant documentaire passé plusieurs fois sur Arte : Le marché de l'amour
Les ethnies Hmong et Dao du Vietnam s'y rende une fois par an. On y cherche une amoureuse, pour une nuit ou pour la vie. Mais surtout, les amoureux qui n'ont pas eu le droit de se marier (incompatibilité avec le livre sacré qui explique qui peut se marier avec qui…), bref ces amoureux peuvent se retrouver ce jour-là, et leurs époux n'ont rien à dire et pas le droit d'être jaloux !
C'est par ici : clic

super documentaire en effet je l'ai vu, il y a des moments touchants dans ces histoires d'amour qui n'ont pu aboutir faute d'accords des familles à cause en effet de cette loi écrite...et c'est vrai, à aucun moment il n'est ressenti de jalousie...Les documentaires à la télé c'est mon lieu de chasse favori, je me regale, merci Armor Very Happy tres tres bon souvenir
Revenir en haut Aller en bas
http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 74
Localisation : là haut, vers Aix...

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyMer 28 Jan 2015 - 17:40

Mémoires d'un vrai voyou
de Frédéric Ploquin

 -  Repérages Essais - Page 3 97822110

Né au Havre en 1931, dans un milieu ouvrier, William Perrin a commis ses premiers vols en se faisant embaucher comme docker à la journée à l’âge de 14 ans. Il est devenu proxénète en fournissant des filles aux militaires américains lors du Débarquement, alors qu’il n’avait pas 15 ans. Il devient très vite l’un des meilleurs spécialistes du chalumeau et écume banques et supermarchés dans toute la France, et bientôt l’Europe.
Installé à Buenos Aires dans les années 60, « le Grand William », comme on le surnomme, est l’un des acteurs les plus dynamiques de la French Connection. Il livre des kilos d’héroïne marseillaise à New York, avant de purger une dizaine d’années de prison, dans les années 70.
Revenu dès sa libération à ses premières amours, les casses, il sévit pendant dix ans sans jamais se faire prendre. Il se rabat de nouveau sur les stupéfiants au début des années 80 et fournit le marché new-yorkais en héroïne non plus marseillaise, mais thaïlandaise.
En lisant les souvenirs à la première personne de ce globe-trotter du crime organisé, le lecteur voit défiler les premières Cadillac et filer les premières DS; il entend siffler les balles de la guerre des hôtels de passe et celles de la guerre des cercles de jeux. Il voit des hommes en costume-cravate casser des banques et fait connaissance avec Moineau, l’ami d’enfance, Bouboule, l’homme à femmes, Jeannot le triste, qui parlait peu, Dédé, Mimi et quelques autres, le tout raconté sans fioritures et dans un langage haut en couleur qui devrait séduire les amoureux des dialogues de Michel Audiard.

Frédéric Ploquin, spécialiste des affaires de police et de justice à Marianne, est notamment l’auteur de la série Parrains & Caïds (4 tomes) dont Génération Kalachnikov (Fayard, 2014).
Revenir en haut Aller en bas
http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 74
Localisation : là haut, vers Aix...

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyJeu 29 Jan 2015 - 19:48

 -  Repérages Essais - Page 3 97822111


Pie XII
Pierre Milza
Rares sont les papes qui ont autant déchaîné les passions que Pie XII. Accusé, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, d'avoir laissé accomplir la Shoah sans intervenir, d'avoir été un anticommuniste viscéral et d'avoir couvert la fuite des criminels nazis, ce souverain pontife n'en a pas moins été proposé pour la béatification par son germanique successeur, Benoît XVI. C'est que le même personnage a couvert le sauvetage de Juifs pourchassés à l'heure du génocide, a choisi de rester à Rome quand la ville était menacée par les bombardements pour partager le sort de ses fidèles, a replacé, enfin, le Vatican au coeur de la vie internationale. Pour peser un tel homme au trébuchet de l'histoire, il fallait rien moins que Pierre Milza. Spécialiste de l'Italie contemporaine et des régimes autoritaires, ce dernier a repris le dossier avec une approche inédite : montrer combien a joué, sur le prélat, un farouche attachement à la Rome qui l'avait vu naître ; combien en outre ont influé sur l'histoire son ascétisme et son mysticisme... Et cela change la perspective de cette étonnante trajectoire spirituelle et géopolitique.

Pierre Milza Professeur émérite à Sciences Po, Pierre Milza y a enseigné pendant plus de trente ans et y a dirigé le Centre d'histoire de l'Europe du XXe siècle. Parmi ses nombreux ouvrages consacrés à l'Italie, mentionnons son Histoire de l'Italie des origines à nos jours, régulièrement rééditée, et sa biographie de Mussolini (1999), qui fait référence des deux côtés des Alpes.
Revenir en haut Aller en bas
http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 74
Localisation : là haut, vers Aix...

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyJeu 29 Jan 2015 - 20:03

 -  Repérages Essais - Page 3 97823411

LA CRÉATION ARTISTIQUE EN FRANCE ET À CUBA ; RENCONTRES, SÉPARATIONS ET RENDEZ-VOUS MANQUÉS
La creación artística en Francia y Cuba ; Encuentros y desencuentros
Sous la direction de Philippe Bonnet et Anay Remón García


Ce recueil d'articles dévoile les liens tissés au cours des siècles entre la France et Cuba qu'ils soient historiques, politiques, économiques ou artistiques. L'influence de la Révolution française sur les idéaux indépendantistes américains, celle du Romantisme français sur la littérature et les arts plastiques cubains ou encore les échanges entre les artistes cubains et les avant-gardes parisiennes du XXe siècle sont autant de thèmes abordés pour illustrer ces riches échanges. (Des articles en français et en espagnol).
Revenir en haut Aller en bas
http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 74
Localisation : là haut, vers Aix...

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyVen 30 Jan 2015 - 13:20

Tancrède : Une uchronie

Ugo Bellagamba

 -  Repérages Essais - Page 3 Cvt_ta10

Résumé :
Année 1096. Lorsque son oncle, Bohémond de Tarente, décide d'abandonner Syracuse et de répondre à l'appel à la Croisade lancé par le pape Urbain II, le prince Normand Tancrède de Hauteville y voit la récompense de ses prières vibrantes. Quitter un Occident qui. inexorablement, s'enténèbre, et marcher sur Jérusalem pour délivrer le Tombeau du Christ et baigner dans la lumière de Dieu... Quel destin plus glorieux pourrait-il y avoir pour un jeune chevalier qui a grandi dans l'ombre d'un grand-père conquérant et d'une mère qui lui a enseigné la foi et la dignité ? Pourtant. par-delà Pont-de-Fer, Antioche, et les premiers carnages, la Terre Sainte se révèle bien différente de tout ce que Tancrède avait imaginé. La médiocrité y côtoie le sublime, la vanité le recueillement, et l'Infidèle s'y révèle plus honorable que le Croisé. Dans cet univers à la géopolitique complexe, le cheminement d'un chevalier ne peut être simple. Tour à tour apostat et assassin, paria et maître, de l'Anatolie à la Mer Caspienne, Tancrède devient l'acteur historique qui. d'abord en son for intérieur puis par ses actes, est appelé à changer le destin de deux mondes, en accomplissant la plus difficile des conquêtes : celle de son identité.

voici ce qu'en dit Wiki : L’auteur d’une uchronie prend comme point de départ une situation historique existante et en modifie l’issue pour ensuite imaginer les différentes conséquences possibles.

Walktapus sur babelio a écrit:
Le Tancrède de ce livre est un croisé en quête mystique, à la différence de ses collègues dépeints comme ayant des appétits plus « terrestres ». Il va se transformer mentalement et changer ses allégeances au fur et à mesure que son parcours l'écarte de celui du Tancrède historique. Sa soif d'absolu va le mener, à travers bien des transformations dans tout l'orient, de Byzance à Jérusalem, du Caire à la forteresse d'Alamut. le livre décrit une géopolitique convaincante, et parfois complexe de cet espace, entre Croisés, Byzantins, Turcs, Fatimides, Sunnites et Assassins. Les connaissances historiques de l'auteur sont très solides.
babelio.com


Dernière édition par animal le Ven 30 Jan 2015 - 19:58, édité 1 fois (Raison : précision sur l'origine du commentaire...)
Revenir en haut Aller en bas
http://aaronguide.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 39
Localisation : Tours

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyVen 30 Jan 2015 - 13:25

... repérages essai ?

(je réfléchis).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 74
Localisation : là haut, vers Aix...

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyVen 30 Jan 2015 - 14:08

animal a écrit:
... repérages essai ?

(je réfléchis).

pour aider et décider si cela entre dans le cadre : essai
Il semblerait que l'uchonie fasse partie des essais : source Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://aaronguide.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 39
Localisation : Tours

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyVen 30 Jan 2015 - 19:56

mmmhhhh... c'est étiqueté roman ?

et finalement ce n'est pas ce qui me gêne le plus. ce qui me dérange plus c'est qu'en réfléchissant à cette question, je retombe ailleurs sur le passage pas en gras dans le message d'un autre internaute et que c'est tout sauf explicite dans ton message. et que ça ne se fait pas.

l'envie de présenter des livres ok, mais comme ça non.

là je vais éditer et ne pas mettre très largement à la poubelle, mais je n'hésiterai pas souvent pour les copier-coller à la va vite et à la pelle.

autant prendre le temps de creuser un peu pour parler un peu plus de ressentis sur des lectures ou des films ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 52
Localisation : Entre Paris et Utrecht

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyDim 1 Fév 2015 - 13:19

J'espère que je ne vais pas plomber l'ambiance puisque cet essai ne parle pas d'Histoire.


 -  Repérages Essais - Page 3 Lynigm10

De Daniel Zagury avec Florence Assouline

Expert psychiatre de Guy Georges, Patrice Alègre, Pierre Chanal, Michel Fourniret et quelques autres, Daniel Zagury affronte l'énigme des tueurs en série. Qu'est-ce qui pousse certains hommes à commettre des horreurs et à recommencer encore et encore ? La réponse à cette énigme, c'est ce que nous brûlons de savoir et ce que nous refusons de regarder en face. Daniel Zagury entraîne le lecteur dans les arcanes des processus psychiques en cause chez ces criminels de l'extrême. Il compare ce qui rapproche et ce qui différencie les serial killers des acteurs de génocide. Sa contribution soulève des interrogations vertigineuses.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyVen 6 Fév 2015 - 23:42

 -  Repérages Essais - Page 3 Compro10
Du bon usage des compromis
"Petit Traité du compromis. L'art des concessions" de Christian Thuderos, PUF, 370 p., 20€.
critiqué par Roger-Pol Droit (Figures libres, Le Monde, le 30 janvier)
Ils ont une sale réputation, les compromis. Ils sont en général carrément méprisés. Leur principe même est jugé lâche, veule ou avilissant. Gagner, voilà qui est valeureux et honorable ! Mais pas se compromettre à concocter des compromis. Mieux vaudrait donc, toujours, l'emporter sur les autres, imposer son point de vue, maximiser ses intérêts, pour éviter de sombrer dans ce marais incertain qui mène insensiblement du compromis à la compromission. Du coup, il semble importun et malséant de faire l'éloge de cet entre-deux où tout le monde perd, parce que personne ne gagne. Chacun y abandonne, sans gloire, une part de ses exigences, de ses prérogatives, de ses convictions. Ce ne serait qu'hybridation terne, dépourvue de panache, chèvre-chou sans rien qui séduise. Si tout le monde met de l'eau dans son vin, où est l'ivresse ? Sans compter que cette mixture guère ragoûtante n'existe pas dans tous les cas : entre thé et café, par exemple, quel compromis imaginer ?
Christian Thuderoz connaît par coeur ces ambiguïtés et le dédain où cette pratique est tenue, à tel point que la notion est restée en jachère. Si le philosophe Georg Simmel (1858-1918) considère le compromis comme "une des grandes inventions de l'humanité", la plupart des penseurs s'en désintéressent. Les sciences humaines n'en disent presque rien. Le "don" ou la "reconnaissance" remplissent des bibliothèques, les travaux consacrés au "compromis" se comptent sur les doigts. Et pourtant ! Tous les jours, nous ne cessons de faire des compromis - en famille comme en affaires, en politique comme en morale. Otez, d'un coup, tous les compromis : c'en est fini de la vie sociale, du vivre-ensemble sous toutes ses formes.
Une issue éclairée
D'où la nécessité d'examiner, avec rigueur et précision, en quoi consiste cette pratique, les questions qu'elle soulève, les domaines qu'elle concerne. Le Petit Traité du compromis - pas si petit d'ailleurs - que propose Christian Thuderos décortique, avec intelligence et clarté, les conditions, et les mérites, des bons compromis. Ils doivent être honorables (personne ne doit juger que se trouvent dénaturés les thèses ou les intérêts qu'il défend), équitables (nul ne doit se sentir lésé), efficients (le résultat des négociations est applicable). Mieux encore : loin d'être défaite et régression, le compromis se révèle victoire et progrès. Il fait passer de la rivalité à la complémentarité : les adversaires d'hier deviennent les partenaires de demain. Les parties rivales se soumettent à une nécessité commune, échangent des renoncements respectifs, acceptent de faire des concessions symétriques. Aux litiges et conflits, le compromis offre donc une issue éclairée. C'est pourquoi il faut sans hésitation le réhabiliter, voire chanter ses louanges.
Car le compromis ne concerne pas seulement des questions patrimoniales ou commerciales, où il est possible de chiffrer profits et pertes des parties en présence. Il peut aussi s'étendre, sous certaines conditions, au domaine des valeurs comme à celui des idées. Chaque fois, il s'agit de se mettre à la place de l'autre, d'entrer dans un processus de négociations, de chercher les conditions d'un accord. Ce n'est pas toujours possible. Ce n'est pas non plus toujours souhaitable. Mais c'est souvent courageux, utile, et humain.
Revenir en haut Aller en bas
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 EmptyMer 18 Fév 2015 - 11:16

 -  Repérages Essais - Page 3 Ob_2f468d_picard-mer-califes

Citation :
Une histoire de l'espace méditerranéen à travers laquelle le lecteur pourra découvrir que les califes et les oulémas ne se sont pas détournés de l'espace maritime, bien au contraire. Dix ans après le début de la conquête des régions méditerranéennes, les musulmans investissent en effet la Méditerranée.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 -  Repérages Essais - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Repérages Essais    -  Repérages Essais - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Repérages Essais
Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: