Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz – i7-12650H – ...
999.99 €
Voir le deal

 

 Erik Skjoldbjærg

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal


Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 43
Localisation : Tours

Erik Skjoldbjærg Empty
MessageSujet: Erik Skjoldbjærg   Erik Skjoldbjærg EmptyLun 16 Mar 2015 - 21:09

Erik Skjoldbjærg Fidkqt10

Erik Skjoldbjærg, est un réalisateur norvégien, né le 14 décembre 1964 à Tromsø.

Pour le reste c'est surtout sa filmo qui cause : Insomnia pas mal du tout du tout ce polar du froid mollement remaké aux états-unis, Prozac Nation du livre du même nom et plus récemment Pioneer en cours de remake avec George l'ami du café.



Erik Skjoldbjærg 16744610

Nokas / Hold-Up (2010)

de  Erik Skjoldbjaerg (le type qui a réalisé Insomnia)


Un film de braquage/reconstitution d'un vrai braquage norvégien dont tous les sous n'ont pas été retrouvés mais ce n'est pas l'objet du film. On a en parallèle les préparatifs des braqueurs, lourdement armés, et habillés façon SWAT local et les policiers qui commencent une journée d'effectifs réduits en période de vacances. On a aussi les employés de NOKAS (dépôt d'un convoyeur de fonds ou un truc dans ce genre là).

Des civils, des types prêts à beaucoup de choses et des policiers très tranquilles dont l'armement n'est pas la priorité (il ne sortent même pas toujours armés ?), rapidement c'est le braquage mais la vitre qui devait voler en éclats résiste drôlement bien (ça ferait une bonne pub) et ce braquage qui devait durer 8 minutes patines.

Les employés sortent, les policiers remarquent les suspects... et la situation s'enlise dans une étrange tranquillité. Les passants ne comprennent pas ce qui se passe, la vie tranquille continue alors même que les échanges de coups de feu commencent.

Pas de surenchère de violence urbaine à l'américaine, seulement cette bizarrerie, beaucoup de sang froid de parts et d'autres, avec un relatif succès du côté de la police qui semblait pourtant très démunie. Des victimes aussi.

Un film compact à la fois assez classique dans sa forme moderne qui bouge un peu mais surtout très bien construit avec ses temps d'attente et d'observation, ses temps morts, ses improvisations et ses réflexes. Réussi et pas racoleur ça fait beaucoup pour un film de braquage, froid certes mais vraiment pas mal du tout (et tellement exotique).


Dernière édition par animal le Mar 31 Mar 2015 - 22:08, édité 1 fois (Raison : transformation en fil réalisateur (bio + photo))
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal


Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 43
Localisation : Tours

Erik Skjoldbjærg Empty
MessageSujet: Re: Erik Skjoldbjærg   Erik Skjoldbjærg EmptyMar 31 Mar 2015 - 22:27

Erik Skjoldbjærg Pionee10

Pioneer

Dans les années 70 des plongeurs norvégiens et américains réalisent les derniers tests pour les travaux devant permettre la mise en place du premier pipeline en mer du nord. Un enjeu économique important qui n'empêche pas deux frères de participer avec enthousiasme. Malheureusement il y a accident et quand l'un des deux meurt, celui qui reste a bien du mal à savoir ce qu'il s'est réellement passé.

Tricoté comme un thriller humide le film focalise sur ce frère survivant (Aksel Hennie excellent) hébété par les suites de ses plongées (longues périodes en sas de décompression et mélanges gazeux divers et variés) potentiellement responsable de l'accident et perdant peut-être les pédales. Les accidents annexes se multipliant la réalité devient très foule mais on découvre au passage l'impact profond de cet enjeu économique et politique. Le pétrole est devenu l'une des principales richesses de ce riche pays et le film se positionne justement sur la charnière avec des arrangements, des compromis et une histoire humaine assez bien amenée qui ne joue ni l'anti-américanisme ni le penchant cocardier. On ne verse pas non plus dans la classique histoire de travailleur, il s'agit donc d'un solide et bon thriller qui réussit à brasser pas mal de choses.

Moins petits moyens que Insomnia (et plus encore Nokas ?), on a même de très extraterrestres scènes sous-marines avec musique et tout et tout, il n'en garde pas moins les même qualités de construction et de cohérence d'ensemble.

Et une autre version américaine en cours...
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Erik Skjoldbjærg Empty
MessageSujet: Re: Erik Skjoldbjærg   Erik Skjoldbjærg EmptyMar 31 Mar 2015 - 22:37

Je note celui-là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Erik Skjoldbjærg Empty
MessageSujet: Re: Erik Skjoldbjærg   Erik Skjoldbjærg Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Erik Skjoldbjærg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erik Orsenna
» Erik Satie
» Erik Egnell
» Erik Johansson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: