Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Norman Manea [Roumanie]

Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Norman Manea [Roumanie] Empty
MessageSujet: Norman Manea [Roumanie]   Norman Manea [Roumanie] EmptyVen 23 Mar 2007 - 2:29

Norman Manea [Roumanie] Norman10
Le retour du hooligan ( Une vie )
Traduit du roumain par Nicolas Véron
Editions du Seuil

Norman Manea est né en Bucovine (Roumanie) en 1936. Le premier voyage qu'il a fait, c'est à 5 ans. Dans un wagon à bestiaux, avec parents et grands parents. Les plus âgés ne reviendront pas. Le maréchal Antonescu avait décidé la déportation de tous les juifs dans des camps en Ukraine. Il est revenu 4 ans plus tard. "J'étais un vieillard qui allait avoir 9 ans".

Et à 50 ans, trop tard peut être, il est reparti: " A cinq ans la première fois à cause d'un Dictateur. A cinquante ans, à cause d'un autre Dictateur et d'une idéologie opposée. Quelle blague!".
Oui, enfin, c'est d'un humour désespéré qu'il s'agit là, et c'est au cours d'un bref séjour effectué à contre coeur sur le sol natal qu'il résumera ainsi: " Reste la honte de ne pas être parti à temps, la honte d'être parti quand même, la honte d'être ramené au point de départ."


Avant l'exil, avant l'abandon de sa mère qui le suppliait d'au moins revenir pour son enterrement, le refuge pour lui était l'écriture : " Grâce au dialogue engagé avec des amis virtuels, la littérature allait me sauver de la mutilation imposée par l'Autorité".
Sauver des nouvelles persécutions, de la délation systématique, des tribunaux populaires qui de nouveau transforment son père en "pou" et lui en "fils de pou" à cause d'une anonyme et fausse dénonciation ( pour un crime impardonnable, il aurait offert gratuitement une bicyclette à quelqu'un.......)et l'envoient croupir dans un autre camp.

"La fatalité de la terreur pouvait s'abattre sur n'importe qui, n'importe quand, n'importe où et pour n'importe quelle raison."

Car, pour Manea, l'exil signifiait plus que quitter la terre, c'était quitter la langue. Il se demandait si l'exil, pour un écrivain, n'était pas l'équivalent du suicide. Mais peu à peu ,la réalité l'impose: "Et la mort qui me guettait ici, à domicile? Le rétrécissement accéléré de l'existence, la prolifération des dangers rendaient sans objet les inquiétudes quant à la possibilité de renaitre , au seuil de la vieillesse, dans une autre langue et un autre pays."

Alors, avec toujours sur lui ces phrases de Joyce dans Dedalus : " Je ne veux pas servir ce à quoi je ne crois plus , que cela s'appelle mon foyer, ma patrie ou mon Eglise. Je veux essayer de m'exprimer ,sous quelque forme d'existence ou d'art, aussi librement et complètement que possible, en usant pour ma défense des seules armes que je m'autorise: le silence, l'exil, la ruse."Manea va organiser son départ; D'abord vers l'Allemagne, puis les Etats Unis .

Etats Unis où il vit désormais, Etats Unis, pays des exilés de tous lieux, et de Mark Twain , dont les phrases suivantes pourront accompagner celles de Joyce: "Je crois ne pas avoir de préjugés. Je peux affronter n'importe quelle société. Tout ce qui m'importe est de savoir qu'un homme est un être humain -cela me suffit. Il ne peut pas être pire".......
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Norman Manea [Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Norman Manea [Roumanie]   Norman Manea [Roumanie] EmptyVen 23 Mar 2007 - 9:37

Encore un beau portrait d'auteur exilé que voici , Marie!
Je pense qu'on va te nommer spécialiste de cette catégorie vu tes posts tous aussi captivants (et bien "aérés" cette fois !:) )
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Norman Manea [Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Norman Manea [Roumanie]   Norman Manea [Roumanie] EmptyVen 23 Mar 2007 - 13:03

aérial a écrit:
(et bien "aérés" cette fois !:) )

Oui, Bravo Marie!...Le commentaire est non seulement très intéressant (comme d'hab') mais aussi très confortable à lire avec toute cette aération! :)
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Norman Manea [Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Norman Manea [Roumanie]   Norman Manea [Roumanie] EmptySam 24 Mar 2007 - 3:29

Ah!!!! Merci d'avoir constaté mes efforts! Very Happy

Il y avait un dossier sur les écrivains roumains dans un numéro du magazine Lire. J'ai pu constater qu'à part Ionesco, et ce joyeux drille de Cioran ( que j'aime beaucoup, d'ailleurs), je n'en connaissais pas beaucoup !
http://www.lire.fr/enquete.asp/idC=49380
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Norman Manea [Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Norman Manea [Roumanie]   Norman Manea [Roumanie] EmptyJeu 12 Nov 2009 - 18:11

Bonne nouvelle pour Marie, mais je parie qu' elle est déjà au courant,
la sortie du dernier livre traduit en français de Norman Manea :

- Les clowns, le dictateur et l' artiste, Ed du Seuil

Tant qu' à faire, elle l' a déjà lu !Norman Manea [Roumanie] 18687
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Norman Manea [Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Norman Manea [Roumanie]   Norman Manea [Roumanie] EmptyMar 7 Sep 2010 - 18:39

Le retour du hooligan


Marie a très bien résumé ce livre, c'est le récit autobiographique de l'auteur. Déporté dans un camps pour juifs en Ukraine par le régime fascisant d'Antonescu avec sa famille, il connaît par la suite les affres du communisme roumain. Puis à 50 ans choisi l'exil. A l'occasion d'un bref voyage en Roumanie après la démocratisation il revit en quelques sortes les étapes de son parcours.

J'ai eu du mal à rentrer dans ce livre, qui recourt massivement à la répétition, à une écriture bien particulière. Les événements sont ressassés, reviennent plusieurs fois, parfois quasiment du copié-collé. On comprend qu'il s'agit d'éléments traumatiques, que l'auteur n'arrive pas à liquider dans son passé, mais il faut accepter de rentrer dans ce rythme. J'y suis arrivé par moments, par moments j'ai trouvé cela un peu fastidieux. Globalement le récit est touchant, et le livre intéressant à plus d'un titre. Il y des observations très fines sur certaines personnes, façons de vivre, qui font vraiment mouche, surtout que l'humour est présent. Mais j'ai été par moments un petit peu agacé par la personnalité de l'auteur, qui forcement est importante dans un récit autobiographique. Il manifeste un petit peu de complaisance vis à vis de lui-même, même si ce sont les autres qui parlent, évoquer le Noble qu'il pourrait recevoir, ou se qualifier de plus grand écrivain roumain vivant a un petit côté prétentieux. Je serais intéressée par la lecture d'autres livres, peut être de fiction pour voir ce que cela donne.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Norman Manea [Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Norman Manea [Roumanie]   Norman Manea [Roumanie] EmptyLun 14 Mar 2011 - 18:08

- La Tanière. - Le Seuil

Après avoir quitté la Roumanie communiste (c' était aussi le sujet de Le Retour du hooligan),
l' auteur s' établit à New York où il vit seul entouré de livres.
l
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Norman Manea [Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Norman Manea [Roumanie]   Norman Manea [Roumanie] EmptyLun 14 Mar 2011 - 20:30

Non, Le retour du Hooligan c'était comme le titre l'indique le retour dans son pays après un certain temps d'exil et les souvenirs liés à ce pays originel.

Je ne comprends pas bien ton post, c'est l'annonce d'une sortie, un commentaire personnel, la reprise d'une info (d'où) ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Norman Manea [Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Norman Manea [Roumanie]   Norman Manea [Roumanie] EmptyLun 14 Mar 2011 - 21:39

Arabella a écrit:
Non, Le retour du Hooligan c'était comme le titre l'indique le retour dans son pays après un certain temps d'exil et les souvenirs liés à ce pays originel.

Je ne comprends pas bien ton post, c'est l'annonce d'une sortie, un commentaire personnel, la reprise d'une info (d'où) ?

C' est juste... il parlait du retour dans son pays mais il expliquait aussi pourquoi il l' avait quitté et où
il était allé...
La Tanière est effectivement son dernier livre paru en français...
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Norman Manea [Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Norman Manea [Roumanie]   Norman Manea [Roumanie] EmptyDim 24 Mar 2013 - 15:06

Le Salon du livre, consacré cette année à la Roumanie. L' occasion de lire Norman Manea, leur plus grand écrvain vivant, je pense.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Norman Manea [Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Norman Manea [Roumanie]   Norman Manea [Roumanie] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Norman Manea [Roumanie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: