Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 H.P Lovecraft

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyVen 3 Juin 2011 - 7:25

Marko a écrit:
Queenie au pays de Lovecraft et me voilà avec une envie qui me démange de me replonger dans ce bon vieux H. P.
Itou !
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyVen 3 Juin 2011 - 15:28

Lovecraft ?
J' en ai lu quelques uns... Il est un peu inégal, et quant à sa morbidité, c' est parfois un peu dur.
J' avais aimé Dans l' abime du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22890
Inscription le : 02/02/2007
Age : 40
Localisation : Un peu plus loin.

H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyVen 3 Juin 2011 - 15:50

bix229 a écrit:
Lovecraft ?
J' en ai lu quelques uns... Il est un peu inégal, et quant à sa morbidité, c' est parfois un peu dur.
J' avais aimé Dans l' abime du temps.

Oui, c'est à peu près ce que tu avais déjà dis en début de fil

bix229 a écrit:
J' ai apprécié une nouvelle qui s' appelle Dans l' abime du temps.
Et c' est tout.
Je n' ai pas envie de m' y remettre... Pas plus qu' à Edgar Poe.

Trop de morbidité nuit !


Certes ce n'est pas forcément une littérature pour tous. C'est assez horrible sur la solitude, la folie, et sur ces forces extérieures qui peuvent prendre contrôle sur nous, nous déshumaniser, nous utiliser, et nous détruire.


_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyVen 3 Juin 2011 - 16:38

Depuis l' enfance, je suis très perméable à l' horreur, à la morbidité, au pathologique... C' est ainsi, je ne juge certaines formes de littérature qu' à travers mes réactions émotionnelles et imaginatives.
Mais en fait, ça ne concerne vraiment qu' une infime partie de la littérature.

Par contre je supporte très bien l' humour noir, celui de Bierce par exemple, mais aussi tous les polars les plus noirs, à quelques exceptions près.
Dans le cas de Lovecraft, son rascisme exacerbé m' a certainement influencé négativement...
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22890
Inscription le : 02/02/2007
Age : 40
Localisation : Un peu plus loin.

H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptySam 4 Juin 2011 - 20:13

Citation :
Depuis l' enfance, je suis très perméable à l' horreur, à la morbidité, au pathologique... C' est ainsi, je ne juge certaines formes de littérature qu' à travers mes réactions émotionnelles et imaginatives.
Mais en fait, ça ne concerne vraiment qu' une infime partie de la littérature.

Je ne dis rien contre cela.

Citation :
Par contre je supporte très bien l' humour noir, celui de Bierce par exemple, mais aussi tous les polars les plus noirs, à quelques exceptions près.

Heu. Ouais. D'accord. Un peu rien à voir mais bon.

Citation :
Dans le cas de Lovecraft, son rascisme exacerbé m' a certainement influencé négativement...

Alors... là... certes, c'est un fait avéré... mais on ne peut pas recommencé à résumer une œuvre à cet aspect là (ça me rappelle un peu trop les réflexions sur Céline). Surtout que son "racisme exacerbé" n'apparaît que très peu dans ses écrits, et sont plus mis en relief comme un aspect sociologique de son époque.

Quand, dans L'appel de Cthulhu, le groupe d'adeptes à la secte sont décrits comme des nègres bâtards et incultes (un truc dans le genre), ils sont vus aussi par le regard de blancs becs, flics, vivant à la Nouvelle Orléans fin XVIIIème, pas particulièrement finauds.

En fait, Lovecraft, à le lire, on a plus l'impression qu'il n'aimait pas trop l'espèce humaine en général, que c'était effrayant parce que c'était autre, et que ça cachait des choses, et que ça pouvait être potentiellement dangereux.


_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptySam 4 Juin 2011 - 20:41

Tu as peut etre raison. Sans doute meme... Mais il faut bien expliquer les a priori qu' on a tous...
Et qui sont plu ou moins motivés.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22890
Inscription le : 02/02/2007
Age : 40
Localisation : Un peu plus loin.

H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyMer 8 Juin 2011 - 13:41

Dans La peur qui rôde, c'est un explorateur avec quelques compagnons qui tentent de lever le voile sur une étrange légende macabre autour du Colline, et d'une maison.
Dès les premières lignes de descriptions, l'ambiance mystérieuse et qui fait frissonner est posée avec un talent incroyable par Lovecraft.

Citation :
La peur rôdait sans cesse dans la maison des Martense. Abandonnée, évitée de tous, elle se dressait au sommet de la colline en pente douce à qui la fréquence des orages a valu le nom de Mont des Tempêtes. Depuis plus de cent ans, la vieille maison de pierre, entourée d'arbres, était le sujet de récits extravagants, incroyablement hideux, dont le thème était la mort, sous la forme d'un colossal démon, silencieux et rampant, qui sortait l'été. On répétait en gémissant qu'après la tombée de la nuit il s'emparait des voyageurs solitaires : parfois il les emportait, parfois, aussi il les laissait sur place, affreusement déchiquetés et rongés. On prétendait également que des traces de sang menaient à la maison abandonnée. D'après certaines personnes, c'était le tonnerre qui faisait sortir le démon de sa retraite ; d'après d'autres, au contraire, le tonnerre était sa voix même.

On découvre ensuite l'histoire hypra glauque des Martense : une famille complètement renfermée sur elle-même; qui au fur et à mesure des années, vit de plus en plus en autarcie, se mariant les uns avec les autres (difformités, les yeux vairons). Et lorsque l'un d'eux part découvrir le monde, et finit par revenir toute sa famille le rejette. ... et il "meurt".
Puis un jour c'est toute la famille qui disparaît, sans que personne ne sache vraiment combien ils étaient, mais en tout cas, ils n'étaient plus là.

Sauf... que lorsque l'explorateur s'enfonce de plus en plus loin dans l'histoire de cette maison, et dans la maison elle-même et que l'orage se met à gronder, c'est une véritable vision d'horreur. Un monstre vraiment horrible, sanglant, gluant, baveux, rampant...


_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22890
Inscription le : 02/02/2007
Age : 40
Localisation : Un peu plus loin.

H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 17:22

La couleur tombée du ciel.
Où l'homme est en contact direct avec une puissance mystérieuse et destructrice.


Imaginez un coin de lande dévastée :
Citation :
Tout en le contemplant [un désert], je me dis qu'il avait dû être ravagé par un incendie ; mais, dans ce cas, pourquoi nulle végétation n'avait-elle repoussé sur ces deux hectares de désolation grise étalée sous le ciel comme une immense tache creusée par un acide rongeur au milieu des champs et des bois ? Elle se trouvait au nord de l'ancienne route, mais empiétait légèrement sur l’autre côté. J'éprouvais une étrange répugnance à m'en approcher ; pourtant, je finis par m'y résigner, car mon travail m'obligeait à la traverser. Je n'y discernai pas la moindre trace de végétation : partout régnait une fine poussière grisâtre que nul vent ne semblait jamais soulever. Les arbres rabougris du voisinage dépérissaient ; plusieurs troncs morts, debout ou couchés, bordaient son périmètre. Tandis que j'avançais à pas pressés, j'aperçus à ma droite les pierres et les briques écroulées d'une cheminée et d'une cave, ainsi que la noire ouverture béante d'un puits abandonné dont les vapeurs stagnantes prenaient d'étranges teintes au soleil.

Et toute une légende autour. Une "roche" de couleur serait tombée un jour dans le jardin d'une sympathique et classique famille de ferme. Une matière extraterrestre... qui peu à peu transforme la nature autour d'elle, la fait mourir, devenir de ce ton gris, poussiéreux, toxique. Puis les animaux sont affectés, puis les membres de la famille.

Lovecraft parvient parfaitement à décrire cet état de folie qui fait peur, ces évènements qui rendent l'atmosphère oppressante, étouffante, effrayante.
Un style extrêmement simple, visuel, on dirait une scène de film d'horreur.

Citation :
[La femme du fermier] se mit à crier qu'elle voyait dans l'air des choses impossibles à décrire. Dans son délire, elle n'employait pas un seul nom déterminé, mais uniquement des verbes et des pronoms. Des choses bougeaient, volaient, se transformaient ; ses oreilles tintaient sous l'effet de vibrations qui n'étaient pas exactement des sons. Quelque chose lui était enlevé... on lui arrachait quelque chose... quelque chose s'attachait à elle... quelqu'un devrait bien l'en débarrasser... rien n'était immobile dans la nuit... les murs et les fenêtres se déplaçaient... Nahum [le mari] ne l'envoya pas à l'asile ; il la laissa errer à travers la maison tant qu'elle fut inoffensive pour elle-même et pour les autres, même quand l'expression de son visage commença à changer. Mais lorsque les enfants prirent peur, lorsque Thaddeus faillit s'évanouir à la vue des grimaces menaçantes de sa mère, il décida de l'enfermer dans la mansarde. [En un mois], elle avait cessé de parler et se traînait à quatre pattes ; à la fin du mois, Nahum conçut l'idée insensée qu'elle luisait légèrement dans le noir, tout comme la végétation environnante.


Évidemment, l'histoire de la famille va mal finir. Il va y avoir des appels, des forces incroyables, et la Mort.

J'ai vraiment, encore une fois, était complètement entraînée dans les descriptions de Lovecraft, ce regard toujours extérieur à ce qu'il se passe, ce narrateur qui semble vivre les choses en même temps que nous, ne rien comprendre, découvrir petit à petit. C'est extrêmement efficace. On a l'impression d'y être.
Et les fins sont toujours désespérantes, horribles, glaçantes.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 18:04

Et bien je me suis totalement fourvoyée en achetant Légendes du mythe de Cthulhu, Tome 1 : L'appel de Cthulhu et Tome 2 : La chose des ténèbres de H-P Lovecraft. Je pensais que toutes les nouvelles étaient signées Lovecraft, et bien pas du tout !
Le tome 1 ne reprend que L'appel de Cthulhu signé de l'auteur. Les autres nouvelles composant le recueil sont d'autres auteurs ayant été inspirés par cette nouvelle. Idem concernant le tome 2 qui ne contient que la nouvelle La chose des ténèbres de Lovecraft, les autres nouvelles étant à nouveau signées par divers auteurs ayant puisé leur inspiration dans les légendes du mythe de Cthulhu.
Un peu l'arnaque ce truc, car sur deux tomes, je n'ai en tout et pour tout que deux nouvelles de Lovecraft jemetate
Heureusement, les autres nouvelles (pour la plupart d'auteurs totalement inconnus pour moi) que j'ai lues jusqu'à présent sont de grandes qualités, je n'aurais donc probablement jamais acheté ces deux tomes si j'avais su de quoi il en retournait mais je me délecte tout de même cheers
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22890
Inscription le : 02/02/2007
Age : 40
Localisation : Un peu plus loin.

H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 18:21

sentinelle a écrit:
Et bien je me suis totalement fourvoyée en achetant Légendes du mythe de Cthulhu, Tome 1 : L'appel de Cthulhu et Tome 2 : La chose des ténèbres de H-P Lovecraft. Je pensais que toutes les nouvelles étaient signées Lovecraft, et bien pas du tout !
Le tome 1 ne reprend que L'appel de Cthulhu signé de l'auteur. Les autres nouvelles composant le recueil sont d'autres auteurs ayant été inspirés par cette nouvelle. Idem concernant le tome 2 qui ne contient que la nouvelle La chose des ténèbres de Lovecraft, les autres nouvelles étant à nouveau signées par divers auteurs ayant puisé leur inspiration dans les légendes du mythe de Cthulhu.
Un peu l'arnaque ce truc, car sur deux tomes, je n'ai en tout et pour tout que deux nouvelles de Lovecraft H.P Lovecraft - Page 3 444104
Heureusement, les autres nouvelles (pour la plupart d'auteurs totalement inconnus pour moi) que j'ai lues jusqu'à présent sont de grandes qualités, je n'aurais donc probablement jamais acheté ces deux tomes si j'avais su de quoi il en retournait mais je me délecte tout de même cheers

Ah oui... Je viens de regarder sur le Net, ce sont ces ouvrages là que tu as ?

H.P Lovecraft - Page 3 97822611 - H.P Lovecraft - Page 3 Livres10

C'est plutôt bien que ça te fasse découvrir de bons auteurs, mais c'est vrai que ce n'est pas très explicite en voyant la couv' !

Tu nous donneras d'éventuels noms de ces auteurs ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 18:24

Oui, c'est bien ça (quelles couvertures affreuses en plus).
C'est vraiment l'arnaque car la quatrième de couverture n'en fait nulle part mention mais bon, heureusement que les autres nouvelles sont à la hauteur, donc je n'ai pas trop de regrets zen
Le temps de terminer le premier tome et je reviens sans faute par ici pour vous en parler plus longuement.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22890
Inscription le : 02/02/2007
Age : 40
Localisation : Un peu plus loin.

H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 18:26

Et je suis certaine que pratiquement aucun des auteurs n'aura de livres édités en France... C'est tellement souvent comme ça avec les recueil de nouvelles autour d'un thème...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyMer 22 Juin 2011 - 22:14

Légendes du mythe de Cthulhu, Tome 1 : L'appel de Cthulhu

H.P Lovecraft - Page 3 97822610
Citation :
Quatrième de couverture

Ils sont descendus du ciel et ont régné sur la Terre. Et ils ont été bannis hors du monde. Ils sont couchés dans les sépulcres au fond de la cité perdue de R'Iyeh. Depuis des millions d'années, ils méditent. Ils savent tout ce que nous pensons. Tapis dans la ville engloutie, ils veulent revenir. Parfois ils frôlent le seuil de l'univers. Mais les Grands Anciens savent qu'un jour les étoiles reprendront la position propice dans le cycle de l'éternité. Alors retentira l'appel de Cthulhu : sur toute la surface du globe, les adorateurs secrets accompliront les rites immondes ; la Terre tremblera ; la cité monstrueuse émergera des océans ; les Grands Anciens seront libres de réduire la Terre à merci. Et les hommes se mettront à hurler de peur, de frénésie et de rage déchaînée...

Attention, comme la quatrième de couverture ne l’indique pas, il ne s’agit pas d’un recueil de nouvelles de H-P Lovecraft mais d’un hommage au créateur du mythe de Cthulhu. Aussi ne trouverez-vous qu’une seule nouvelle du maître, à savoir L’appel de Cthulhu (The Call of Cthulhu – 1928). Les autres nouvelles composant ce recueil sont des récits fantastiques inspirés par la mythologie des "grands anciens" : si E.A. Poe, A. Bierce, A. Machen, Lord Dunsany et R.W. Chambers avaient en leur temps inspiré Lovecraft, d’autres auteurs ont pris la relève et ont fait de Lovecraft l’objet de leur propre panthéon littéraire. Je ne vous ferai pas un résumé de chaque nouvelle, d’autant plus que j’ai bien du mal à les différencier après-coup de par leurs thématiques très approchantes. Mais la qualité littéraire n’étant jamais absente de ces récits, je vais me pencher plus volontiers vers ces auteurs qui m’étaient pour la plupart totalement inconnus avant cette lecture.

Clark Ashton Smith : poète et auteur californien de Fantasy, Horreur et Science-Fiction [1893 -1961]. Autodidacte, traducteur de Baudelaire et grand ami de H. P. Lovecraft, héritier des romantiques californiens et pionnier de la Dark Fantasy. Deux nouvelles de cet auteur sont présentes dans ce récueil :

- Talion (The return of the Sorcerer – 1931)
- Ubbo-Sathla (Ubbo-Sathla - 1933)

Robert E. Howard : auteur américain [1906 à -1936] considéré comme l’un des pères de la Fantasy moderne. Il est le père de Conan le Barbare.Une nouvelle de cet auteur est présente dans ce recueil :

- La Pierre Noire (The Black Stone – 1931)

Frank Belknap Long : poète et auteur américain [1901-1994], grand ami de H.P. Lovecraft dans lequel il vécu dans l’ombre. Très lu aux Etats-Unis. Deux nouvelles de cet auteur sont présentes dans ce recueil :

- Les Chiens de Tindalos (The Hounds of Tindalos – 1929)
- Les Mangeuses d’espace (The Space Eaters – 1928)

August Derleth : anthologiste, éditeur et auteur américain [1909-1971). Auteur prolifique, il est surtout connu pour avoir été le continuateur de l’écrivain H.P. Lovecraft. Outre la présentation, deux nouvelles de cet auteur sont présentes dans ce présent recueil :

- L’habitant de l’ombre (The Dweller in Darkness – 1944)
- Au-delà du seuil (Beyond the Threshold – 1941)

Robert Bloch : auteur américain [1917-1994] de romans policiers et de nouvelles fantastiques, il est très influencé par les histoires de H.P. Lovecraft avec qui il entretiendra une correspondance régulière. Il a également beaucoup travaillé pour le cinéma et la télévision en tant que scénariste : on lui doit notamment Psychose, fidèlement adapté par Alfred Hitchcock. Une nouvelle de cet auteur est présente dans ce recueil :

- Le Tueur stellaire (The Shambler from the Stars - 1935)


S’il ne fallait retenir qu’un auteur (outre Lovecraft bien évidemment), ce serait sans conteste Clark Ashton Smith. A découvrir si vous ne le connaissez pas ! Et un lien qui le présente plus longuement : cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 32
Localisation : Suède

H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyLun 6 Mai 2013 - 14:14

H.P Lovecraft - Page 3 Livres10
Citation :
Ils sont descendus du ciel et ont régné sur la Terre. Et ils ont été bannis hors du monde. Ils sont couchés dans les sépulcres au fond de la cité perdue de R'Iyeh. Depuis des millions d'années, ils méditent. Ils savent tout ce que nous pensons. Tapis dans la ville engloutie, ils veulent revenir. Parfois ils frôlent le seuil de l'univers. Mais les Grands Anciens savent qu'un jour les étoiles reprendront la position propice dans le cycle de l'éternité. Alors retentira l'appel de Cthulhu : sur toute la surface du globe, les adorateurs secrets accompliront les rites immondes ; la Terre tremblera ; la cité monstrueuse émergera des océans ; les Grands Anciens seront libres de réduire la Terre à merci. Et les hommes se mettront à hurler de peur, de frénésie et de rage déchaînée...

Voilà la 4ème de couverture et voilà, par conséquent, ce que j'attendais de cet ouvrage....

Mais une bonne douche froide de temps en temps, c'est agréable, n'est-ce pas ?

En réalité, donc, ce n'est pas du tout ça. Ce résumé correspond à une seule nouvelle sur 6, celle de Lovecraft. Les autres ne sont pas de lui et sont plus ou moins connectées à l'univers de l'auteur (rayez la mention inutile). Le plus souvent elles ont un rapport lointaiiiiiin façon cousin du 58ème degré par alliance lunaire. Je me suis un peu demandé ce que je foutais là. Je venais uniquement pour Cthulhu, je voulais du monstre visqueux, de la tentacule, du Dieux malveillant et cruel, mais il s'avère qu'il fait une ou deux apparitions sporadiques. Point barre. Tadaaaaam. Une question demeure : pourquoi écrire son nom en gros sur la couverture ? attentif


odrey a écrit:
Globalement, j'ai trouvé l'idée de départ pleine de promesses qui n'ont pas été tenues. je m'attendais a plus de finesse de la part de cet auteur. mais c'est vrai qu'à force d'en entendre parler en bien (surtout de la part de mon cher et tendre) j'avais sans doute trop d'attentes.
Y'a de ça aussi pour moi, j'étais peut être trop assoiffée de Cthulhu.


Queenie a écrit:
Contrairement à Odrey, je n'ai pas trouvé cette écriture désuète au point que ça me gêne dans ma lecture, au contraire, je trouvais que ça apportait comme une sorte d'authenticité, de valeur à une histoire ancienne qu'on dépoussière et qu'on découvre avec fascination et horreur.
Voui, autant je suis déçue par le contenu, autant l'écriture de Lovecraft (et des autres aussi, sois-je pas vache) est plaisante.


sentinelle a écrit:
Clark Ashton Smith : poète et auteur californien de Fantasy, Horreur et Science-Fiction [1893 -1961]. Autodidacte, traducteur de Baudelaire et grand ami de H. P. Lovecraft, héritier des romantiques californiens et pionnier de la Dark Fantasy. Deux nouvelles de cet auteur sont présentes dans ce récueil :
- Talion (The return of the Sorcerer – 1931)
- Ubbo-Sathla (Ubbo-Sathla - 1933)

S’il ne fallait retenir qu’un auteur (outre Lovecraft bien évidemment), ce serait sans conteste Clark Ashton Smith. A découvrir si vous ne le connaissez pas !
Oui, ses nouvelles sont intéressantes.

Les autres, en revanche, sont assez anecdotiques je trouve... J'ai eu beaucoup de mal à suivre la lecture, quand je refermais le bouquin, je ne ressentais pas l'envie d'y retourner. C'est pénible de devoir se forcer à ouvrir un livre. Je retenterai certainement Lovecraft mais pas tout de suite...

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 EmptyLun 6 Mai 2013 - 19:14

Kannskia a écrit:
H.P Lovecraft - Page 3 Livres10
Citation :
Ils sont descendus du ciel et ont régné sur la Terre. Et ils ont été bannis hors du monde. Ils sont couchés dans les sépulcres au fond de la cité perdue de R'Iyeh. Depuis des millions d'années, ils méditent. Ils savent tout ce que nous pensons. Tapis dans la ville engloutie, ils veulent revenir. Parfois ils frôlent le seuil de l'univers. Mais les Grands Anciens savent qu'un jour les étoiles reprendront la position propice dans le cycle de l'éternité. Alors retentira l'appel de Cthulhu : sur toute la surface du globe, les adorateurs secrets accompliront les rites immondes ; la Terre tremblera ; la cité monstrueuse émergera des océans ; les Grands Anciens seront libres de réduire la Terre à merci. Et les hommes se mettront à hurler de peur, de frénésie et de rage déchaînée...

Voilà la 4ème de couverture et voilà, par conséquent, ce que j'attendais de cet ouvrage....

Mais une bonne douche froide de temps en temps, c'est agréable, n'est-ce pas ?
Je ne suis donc pas la seule à m'être fait avoir dentsblanches
Ceci dit, je n'ai finalement pas été trop déçue mais je me suis procurée depuis un vrai recueil des nouvelles de Lovecraft !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




H.P Lovecraft - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
H.P Lovecraft
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: