Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le Bundle Lot 6 Boosters Fable ...
Voir le deal

 

 Fred Cavayé

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Fred Cavayé Empty
MessageSujet: Fred Cavayé   Fred Cavayé EmptyMer 10 Déc 2008 - 1:12

J'oubliais presque déjà:

Vu ce soir Pour elle de Fred Cavayé
Fred Cavayé Pourel10

Pour elle (l'irréelle Diane Kruger à la beauté parfaite!), Vincent Lindon va faire de grosses bêtises et s'embarquer dans une salle histoire.
C'est du 1er degré qui remplit son contrat. Un tour de manège et on a passé un moment distrayant et plutôt bien fichu malgré quelques invraisemblances et une absence totale de surprise. Et hop! On passe au suivant!

Le bonus imprévu: Un type devant moi, dans la salle, s'est retourné vers sa copine à la fin du film et lui a demandé: "Et toi? Tu crois que tu aurais fait tout ça pour moi?" . Sans commentaire... laugh
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Fred Cavayé Empty
MessageSujet: Re: Fred Cavayé   Fred Cavayé EmptyMar 14 Déc 2010 - 23:55

Fred Cavayé A-bout10

Au fait... j'ai vu A bout portant qui tente l'exercice de style façon "24h" (la série que j'adore) en fonctionnant à l'adrénaline sur la base d'un scénario basique mais efficace, bien que parfois invraissemblable, qui joue des liens affectifs entre les personnages pour créer une tension permanente. Gilles Lelouch gagne ses galons pour devenir un acteur français qui va compter (modestement). Roschdy Zem est impérial. Le pari est tenu et le rythme doit beaucoup à la musique de Klaus Badelt (il a bossé avec Hans Zimmer) qui ressemble à ce que fait Sean Callery pour la série américaine. Des bidouillages électroniques qui créent des pulsations rythmiques très rapides pour nous tenir en haleine. Film pop corn qu'on oublie aussitôt vu mais c'est pas désagréable. Le final complètement bordélique dans le commissariat est un petit morceau d'anthologie.

Fred Cavayé _a-bou10
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Fred Cavayé Empty
MessageSujet: Fred Cavayé   Fred Cavayé EmptyVen 31 Déc 2010 - 13:09

Marko a écrit:
Fred Cavayé A-bout10

Au fait... j'ai vu A bout portant qui tente l'exercice de style façon "24h" (la série que j'adore) en fonctionnant à l'adrénaline sur la base d'un scénario basique mais efficace, bien que parfois invraissemblable, qui joue des liens affectifs entre les personnages pour créer une tension permanente. Gilles Lelouch gagne ses galons pour devenir un acteur français qui va compter (modestement). Roschdy Zem est impérial. Le pari est tenu et le rythme doit beaucoup à la musique de Klaus Badelt (il a bossé avec Hans Zimmer) qui ressemble à ce que fait Sean Callery pour la série américaine. Des bidouillages électroniques qui créent des pulsations rythmiques très rapides pour nous tenir en haleine. Film pop corn qu'on oublie aussitôt vu mais c'est pas désagréable. Le final complètement bordélique dans le commissariat est un petit morceau d'anthologie.

Fred Cavayé _a-bou10

Et dire que je n'ai failli pas le voir celui-ci. Des a priori, comme ça, parce que genre trop balisé, parce que Pour elle de Cavayé ne m'avait pas convaincu, parce que Lellouche, j'y croyais moyen dans un thriller. J'avais tort.

Un Cavayé qui surgit hors de la nuit, court vers l'aventure au galop. Oui, trêve de plaisanteries, A bout portant dépasse largement ce qu'on peut attendre d'un thriller moderne. Pas de mauvais cholestérol là-dedans (contrairement à Pour elle, le premier film du réalisateur), de l'adrénaline pure, un minimum d'invraisemblances et de coïncidences parce que quand même, c'est du cinoche, un sale air de la peur qui traverse les pores de l'angoisse. Le scénario est linéaire, mais qu'on ne s'y trompe pas, c'est écrit au cordeau, avec une sophistication sous-jacente. Lellouche est vraiment très bon et Zem et Lanvin assurent comme des bêtes sauvages. Eh oui, la dernière partie dans le chaos du commisariat, c'est de l'art brut(al) ! Ce serait américain, on crierait au génie. Pas la peine d'attendre le remake, ce sera forcément moins bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Chymère
Sage de la littérature
Chymère


Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 41
Localisation : Dijon

Fred Cavayé Empty
MessageSujet: mea culpa   Fred Cavayé EmptyDim 16 Fév 2014 - 19:09

Vu dernièrement...


Fred Cavayé Mea-culpa-affiche

Même si Cavayé à tendance à reprendre sa mécanique scénaristique d'un film à l'autre (j'espère que la prochaine fois, un homme ne tentera pas de sauver une personne qui lui est chère... pourrait prendre une héroïne par exemple...  Laughing ), il faut constater que cette mécanique fonctionne, et que comme toujours, il n'y a pas de gras et de blabla inutile, on très vite plongés dans le cœur du sujet.
Tous les ingrédients qui vont maintenir le spectateur collé à son siège pendant une heure et demie sont là (façon tension, suspens, "attention le méchant il est derrière toi !" tout ça...), jusqu'au coup de théâtre final. Les acteurs sont convaincus, et semblent visiblement s'éclater à cascader dans tous les sens (et on les comprend, moi ça m'éclaterais de jouer à la fusillade dans un train...  Cool  ), ce qui fait qu'on y croit, et qu'on est à fond derrière ce père qui tente de reconquérir sa dignité, en même temps qu'il veut sauver son fils...

Mea Culpa, c'est un film d'action. Techniquement, ce n'est pas là pour délivrer un message ou couper les cheveux en 4 sur le trotskisme en Pologne dans les années 60, c'est uniquement fait pour te scotcher à ton siège pendant une heure et demie. En ce sens, ça rempli très bien son contrat. jypeurien
Si ce n'est pas ce que tu cherches, ben oui, le mieux c'est encore d'aller voir un autre film.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Fred Cavayé Empty
MessageSujet: Re: Fred Cavayé   Fred Cavayé Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fred Cavayé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BD] Fred
» Fred Chichin
» Fred Vargas
» Fred Uhlman
» Fred Williams [peintre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: