Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Stefan Chwin [Pologne]

Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Stefan Chwin [Pologne]   Lun 10 Aoû 2015 - 21:10

Stefan Chwin (1949 -  )






Il naît en 1949 à Gdansk, où il vit jusqu’à maintenant, toute son œuvre est fortement marquée par cette ville et son histoire. Il suit des études de lettres, et poursuit une carrière universitaire dans ce domaine, essentiellement dans sa ville natale. Ses sujets d’études concernent surtout les écrivains polonais du XXe siècle (Witkiewicz, Gombrowicz, Schulz, Konwicki…). Il a commencé à écrire dans les années 80 également des œuvres de fictions, ses premiers ouvrages solos sont des livres pour enfants publiés sous le pseudonyme Max Lars. Il les alterne ensuite avec des livres pour adultes, romans, journal, autobiographie…Une dizaine d’ouvrages sont parus à ce jour.

Seuls deux de ses ouvrages semblent traduits à ce jour en français, Hanemann (son plus grand succès jusqu’à maintenant) et Le pélican d’or ; tous les deux parus chez Circé.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Lun 10 Aoû 2015 - 21:16

Hanemann



Le personnage titre, qui est le personnage principal du roman, est un habitant de Dantzig d’origine allemande (enfin d’autres origines s’ajoutent à sa généalogie). Le livre débute dans les années 30 du XXe siècle, et se poursuit une dizaine d’années après le fin de la deuxième guerre. Il débute par la mort de la fiancée d’Hanemann, dont on ne saura jamais avec précision la raison (accident, suicide, meurtre), qui provoque l’abandon par ce dernier de ses fonctions de professeur d’anatomie à l’Académie de médecine. La deuxième guerre mondiale est surtout vue sous l’angle de la fuite de la population d’origine allemande. Hanemann, un peu par hasard n’arrive pas à fuir, puis ne le souhaite plus, et continue à vivre dans la ville devenue Gdańsk, se retirant en quelque sorte du monde, dans ses livres, souvenirs, observations d’objets quotidiens, jusqu’à ce qu’il choisissent finalement de retourner aux aspirations d’une vie en mouvement.

J’ai beaucoup de mal à rendre compte de ce livre, et de ce qui fait son charme et sa force. Il a un côté impressionniste, dans le sens où les événements et les personnages sont laissés dans un certain flou volontaire. Nous ne saurons jamais vraiment comment est morte la fiancée d’Hanemann, alors que l’événement est évoqué à des nombreuses reprises, et parfois avec des descriptions très précises et réalistes, par exemple par quelqu’un qui aurait du prendre le bateau lors du voyage où elle est morte, et qui y a renoncé au dernier moment. De même nous ne saurons pas d’où vient Hanka, ce qu’elle a vécu et qui la pousse à sa tentative de suicide. Les personnages se situent entre des gros plans, où ils sont décrits minutieusement dans des gestes quotidiens, et ce flou sur des points qui semblent essentiels souvent dans les romans. Au lecteur de combler les vides à sa façon. Cela dit, je n’ai jamais ressenti cela comme une facilité, mais plutôt une façon de concevoir les personnages comme archétypaux, au-delà d’être un tel ou un tel, de représenter un certain type, voir n’importe quel individu humain, qui aurait pu se trouver dans ce type de situation. Très tangibles, et presque abstraits à la fois.

Le livre est aussi un roman historique, qui évoque la montée du nazisme, les mouvements de population après la seconde guerre mondiale, le communisme. Mais là aussi un peu comme à l’arrière plan, quelques scènes ou allusions, qui ne constituent pas la part la plus longue du livre. Et là aussi par moments, cela semble volontaire, légèrement stylisé, parce que ce que ce qui s’est produit à un moment donné à un lieu, a déjà eu lieu, ou aura lieu, des constantes existent dans le comportement humain.

Enfin, l’auteur semble vouloir ouvrir encore la perspective, en introduisant d’autres questionnements dans son roman. La question du suicide revient à plusieurs reprises, aussi bien chez les personnages du roman (la fiancée d’Hanemann, Hanka) que des personnes d’écrivains : von Kleist, Witkiewicz. L’un de personnages du roman dit à un moment « la question n’est pas de savoir pourquoi on se suicide, mais pourquoi on choisit de ne pas le faire ». Et quelque part, le livre traite justement de ce questionnement là. Sans donner de réponse définitive, juste des pistes de réflexion.

C’est merveilleusement écrit (et d’après ce que j’ai pu en voir, la traduction française semble de qualité), il y a des descriptions de lieux, de moments, d’objets, qui en deviennent plus réels par moments que les personnes. C’est empreint de nostalgie, de mélancolie, mais aussi de quelque chose de l’ordre d’une envie de vivre, d’une douceur sans sentimentalité.

Un livre très riche malgré qu’il ne soit pas long, complexe et qui m’a beaucoup touché.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Lun 10 Aoû 2015 - 21:21

Je l' ai dans ma PAL.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Lun 10 Aoû 2015 - 21:27

Bonne lecture alors.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Lun 10 Aoû 2015 - 21:42

Merci, je le note...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Lun 10 Aoû 2015 - 21:54

Note, mais je crains que ce ne soit pas facile à trouver en bibliothèque.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Mar 11 Aoû 2015 - 6:30

ah oui, cela se présente tout à fait intéressant... noté Very Happy
j'ai vu qu'en allemand, à côté de Hanemann (traduit en Tod in Danzig/Mort à Gdańsk) et Le péican d'or il y a encore deux livres traduits: Die Gouvernante (La gouvernante) et Ein deutsches Tagebuch (Un journal allemand)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Mar 11 Aoû 2015 - 8:56

Je crois que c'est un livre qui a de bonnes chances de te plaire, par l'écriture, et ce côté impressionniste et mélancolique.
J'avais vu en en effet qu'il y a plus de choses en allemand qu'en français (d'ailleurs il semble pas mal traduit dans d'autres pays aussi), mais je n'identifie pas trop de quels livres il s'agit à partir de la traduction des titres.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Mar 11 Aoû 2015 - 10:29

Je note. sourire

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Mar 11 Aoû 2015 - 12:12

Avec toutes les personnes qui notent, il y en aura bien une au final qui va le lire. rire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Mar 11 Aoû 2015 - 14:41

Arabella a écrit:
mais je n'identifie pas trop de quels livres il s'agit à partir de la traduction des titres.
j'ai retrouvé pour La gouvernante = Esther

Arabella a écrit:
Avec toutes les personnes qui notent, il y en aura bien une au final qui va le lire. rire
diablotin oh je suis certaine de le lire... mais je suis aussi certaine qu'après ton sublime commentaire je ne viendrais pas en faire un autre commentaire, à part "j'ai aimé"/"pas aimé" Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Mar 11 Aoû 2015 - 19:26

Arabella a écrit:
Note, mais je crains que ce ne soit pas facile à trouver en bibliothèque.
Le Pélican d'Or, par contre, est plus facile à avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Mar 11 Aoû 2015 - 19:57

kenavo a écrit:

j'ai retrouvé pour La gouvernante = Esther

D'accord, je vois lequel est-ce maintenant.

kenavo a écrit:
oh je suis certaine de le lire... mais je suis aussi certaine qu'après ton sublime commentaire je ne viendrais pas en faire un autre commentaire, à part "j'ai aimé"/"pas aimé" Wink

Mais il faut absolument laisser un commentaire, même bref, Kenavo. Tu es gentille de dire que mon commentaire est "sublime" mais cela faisait 10 jours que je me débattais pour écrire quelque chose, prenant plein de retard sur les autres commentaires, parce que je ne savais pas comment écrire sur ce livre, et sachant que tout ce que j'écrirai ne serais pas à la hauteur. Et cela ne l'est vraiment pas, mais je ne peux pas faire mieux. Alors autant écrire quelque chose, en espérant que cela donne un peu envie.
Et ne dénigre pas tes commentaires : je crois que personne ne m'a fait lire autant de livres que toi sur ce forum.

eXPie a écrit:
Arabella a écrit:
Note, mais je crains que ce ne soit pas facile à trouver en bibliothèque.
Le Pélican d'Or, par contre, est plus facile à avoir.

Je ne l'ai pas lu celui-ci, il est d'ailleurs indisponible, j'espère momentanément.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   Mer 12 Aoû 2015 - 6:54

Arabella a écrit:
je crois que personne ne m'a fait lire autant de livres que toi sur ce forum
bisous dito, mais je pense que ce n'est pas à cause de mes commentaires, mais puisqu'on se retrouve souvent avec les même goûts littéraires  Razz

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stefan Chwin [Pologne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stefan Chwin [Pologne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une semaine en POLOGNE
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Générateur de cartes de la Pologne
» Pologne du sud
» Match de rugby Pologne vs Lettonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: