Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 L'Europe des écrivains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: L'Europe des écrivains   Jeu 12 Nov 2015 - 16:16

Bon, notre chère Shanidar a raté deux des très bonnes émissions de ce cycle... je vais tenter de donner un petit aperçu de mes impressions
(s’il y a d’autres membres qui ont vu une ou plusieurs de ces reportages, n’hésitez pas de poster sur ce fil, cela peut donner envie à des lectures, même après les émissions Very Happy )

L'Autriche d'Arno Geiger, Robert Menasse et Josef Winkler

Après celle pour l’Allemagne, la deuxième émission que j’ai regardé en version allemande, toutes les autres, n’importe la langue, je les ai regardé en version française

Arno Geiger, je ne connaissais que de nom. Et je dois dire j’étais agréablement surprise.
Je l’ai trouvé très sympa (bien qu’il me manquait cette belle mélodie que –presque-  tous les Autrichiens ont pour parler… leur accent est l’un des plus jolis que je connais).
J’ai  a-d-o-r-é  sa ‘manie’ (il l’a nommé lui-même ainsi) de collectionner des anciennes photos.
Son roman qui parle de son père, atteint de la maladie d’Alzheimer se trouve depuis cette émissions sur ma LAL.

Je connaissais Robert Mensasse et je dois dire que j’avais une toute autre image de lui en tête.
Dans cette émission, je le trouvais énormément charismatique et il m’a fait une forte impression. Je vais reprendre un de ses livres qui se trouve sur mes étagères et que j’avais moyennement aimé dans le temps… avec les images en tête et ses propos, je pense que je vais avoir une autre approche.

Et finalement Josef Winkler. Déjà le fait de l’entendre parler… sa voix trahit toutes les blessures qu’il a probablement reçu en tant que garçon/jeune homme.
J’avais toujours l’impression que Thomas Bernhard était l’Autrichien qui haïssait le plus son pays… il a trouvé un digne successeur dans la personne de Josef Winkler.
Et tout comme Bernhard, il ne peut pas vivre ailleurs. Bien qu’il a voyagé plus et certainement essayé d’oublier ses racines, il n’arrive pas. Il ne peut pas se priver de son pays natal… et d’écrire là-dessus.
Je pense que la majorité de son œuvre est en quelque sorte une thérapie pour surmonter ses expériences en grandissant dans la pampa autrichienne…



La Roumanie de Norman Manea, Gabriela Adamesteanu, Mircea Cartarescu, Florin Lazarescu

Une autre émission que j’ai beaucoup aimée et qui m’a donné plein d’envies de lecture.

Norman Manea, je pense que je n’ai pas besoin de parler plus de lui, il est si connu…

C’est marrant pour Gabriela Adamesteanu, son livre Une matinée perdue se trouve sur mes étagères et l’émission a confirmé que je veux la lire.
Ce qu’elle a dit lors de ses interventions m’a semblé honnête et sympa…

Tout de même pour Mircea Cartarescu. Il était adorable. Malheureusement il écrit surtout des livres qui ne m’attirent pas trop (SF, peut-être quelque chose pour Shanidar).
Pour décrire une scène du reportage : l’équipe de tournage l’a suivi dans une rencontre auteur-lecteurs. Il se trouvait à une table, sur un podium… après qu’on l’avait présenté au public, il a pris son microphone et dit qu’il allait tout d’abord descendre de ce podium, il ne voulait pas parler aux gens en se trouvant ‘en hauteur’
Voilà tout pour me convaincre Wink

Mon coup de cœur est pour Florin Lazarescu. Un jeune talent qui jette plein de nouveaux yeux sur son pays.
Son roman Notre envoyé spécial me semble d’après le résumé être une parfaite lecture pour aboutir ce pays.
En plus il est un sublime photographe… et après l’émission, j’avais trouvé un lien pour voir ses photos… que je ne retrouve naturellement pas maintenant !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: L'Europe des écrivains   Ven 13 Nov 2015 - 18:26

Merci infiniment kenavo d'avoir pris le temps de mettre tes impressions ici. Tes avis et ta vision de chacun me donnent très envie d'aller à la rencontre de ces auteurs (c'est déjà un peu fait avec Winkler, Menasse et Cartarescu), je ne connaissais pas les autres auteurs roumains (pas même Manea Embarassed ) et je compte bien profiter de mon temps libre pour réparer ces lacunes ! Encore merci !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: L'Europe des écrivains   Ven 13 Nov 2015 - 18:41

shanidar a écrit:
Merci infiniment kenavo d'avoir pris le temps de mettre tes impressions ici. Tes avis et ta vision de chacun me donnent très envie d'aller à la rencontre de ces auteurs (c'est déjà un peu fait avec Winkler, Menasse et Cartarescu), je ne connaissais pas les autres auteurs roumains (pas même Manea Embarassed ) et je compte bien profiter de mon temps libre pour réparer ces lacunes ! Encore merci !
Tu peux rajouter Dumitru Tsepeneag, Gabriela Adamesteanu,  Marius Daniel.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: L'Europe des écrivains   Ven 13 Nov 2015 - 18:45


Marius Daniel Popescu : Les Couleurs de l'hirondelle. - Corti
   

   « Tu vas voir ta mère morte et tu la regardes dans ta mémoire comme elle était debout dans l’allée où tu l’as vue en vie pour la dernière fois, elle s’appuie sur une canne en bois et elle est en larmes, tu repars à l’étranger où tu travailles »… Les Couleurs de l’hirondelle est un récit en noir et blanc, avec une tache rouge sous la gorge ; un livre vrai comme un tirage argentique des années soixante, celles de l’enfance du narrateur, revenu au pays de la dictature du parti unique (naguère) pour enterrer sa mère. Ou plutôt, pour prendre, physiquement, livraison de son corps nu, dans une morgue qui témoigne, en elle-même, de la corruption toujours à l’œuvre et plus forte que tout, malgré les régimes et les temps qui passent. Il y aura d’autres allers et retours : entre Bucarest et Lausanne jamais nommées – pas davantage que l’hirondelle –, entre le père et sa fille de onze ans, née à l’étranger, qui seule lui transmettra la clé d’une possible réconciliation avec la petite ville natale. Au cœur du livre, le jeune homme « sorti du rang » prend son tour de garde sur le toit plat de la Maison des Étudiants, d’où il vit la chute du dictateur comme une délivrance et comme une mascarade. Un avenir radieux le démentira-t-il jamais ?


Après La Symphonie du Loup, Marius Daniel Popescu nous donne une cantate ; après un grand roman de formation, une déformation limpide du roman en autobiographie indirecte. Ici encore, une voix nue, elle aussi, affronte, dispute, bouscule et renverse l’Histoire.
Yves Laplace."

L' Editeur : José Corti

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: L'Europe des écrivains   Ven 13 Nov 2015 - 18:51

Plus je lis et plus je suis séduite par le catalogue de José Corti ! Merci d'ajouter quelques noms à la liste roumaine, bix !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silou
Agilité postale
avatar

Messages : 601
Inscription le : 24/05/2012
Localisation : centre

MessageSujet: Re: L'Europe des écrivains   Sam 14 Nov 2015 - 10:23

On peut encore voir la belle  video (1h)  Vivre et écrire en Roumanie réalisée dans le cadre des Belles étrangères, la Roumanie était à l'honneur en 2005 avec la présentation de 12 écrivains :

Gabriela Adames teanu - Stefan Agopian - Ana Blandiana - Mircea Cartarescu - Gheorghe Craciun - Letitia Ilea - Dan Lungu - Ion Muresan - Marta Petreu - Simona Popescu - Cecilia Stefanescu - Vlad Zograf

C'est ici : http://www.belles-etrangeres.culture.fr/?La-Roumanie

Il y a je crois aussi un DVD que l'on peut trouver dans certaines médiathèques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Europe des écrivains   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Europe des écrivains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Europe 1 à Rouen
» Europe Fédérale
» recherche sur le statut des régions en Europe
» COUPE D'EUROPE RUGBY 2009
» EDE : Europe Démocratie Espéranto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Télévision et radio-
Sauter vers: