Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 André Hardellet

Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

André Hardellet Empty
MessageSujet: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeVen 29 Jan 2016 - 18:44

André Hardellet Hardel10
André Hardellet par Doisneau

"André Hardellet est un écrivain français né le 13 février 1911 à Vincennes et mort à Paris le 24 juillet 1974.

Après avoir commencé des études de médecine, il prit la direction de l'entreprise familiale, une joaillerie. Puis il se révéla comme un écrivain de langue française à l'œuvre variée : poèmes, récits, chansons, romans, essais, nouvelles ...
Son œuvre, qui reçut à ses débuts l'aval de Pierre Mac Orlan, fut globalement couronnée par le prix des Deux-Magots en 1973.
La collection Poètes d'aujourd'hui l'accueillit en 1975, sous la direction d'Hubert Juin.
En 1990, Guy Darol publia aux éditions des Presses de la Renaissance un essai intitulé André Hardellet ou le Don de double vie, ouvrage réédité en 1998 aux éditions Le Castor Astral.
Le peintre et graveur Henri Landier a réalisé un portrait d'André Hardellet (eau forte et aquatinte) en 1960.
André Breton disait de lui en 1958 qu'il était le conquérant des seules terres vraiment lointaines qui vaillent la peine .
Françoise Demougin, agrégée de lettres, maître de conférences en littérature et didactique de la littérature à l'Université Stendhal (Grenoble III) a travaillé dès 1984 sur l'œuvre d'André Hardellet à qui elle a consacré son travail de thèse.
L'ingénieur Guy Béart a chanté son Bal chez Temporel
En 1972, il réalisa La Dernière Violette, un court-métrage interprété par Serge Gainsbourg."

Babélio


Il fréquenta Georges Brassens, René Fallet, Robert Giraud, Julien Gracq , Louis Nucera , Robert Doisneau , Claude Seignolle...
Les éditions Au Signe de la Licorne lui ont consacré, fin 2008, un ouvrage collectif : Présence d'André Hardellet.

BIBLIOGRAPHIE

- La Cité Montgol
- Le Luisant de la Sorgue
-  Sommeils
- Le Seuil du jardin
- Lady Long solo
- Donnez-moi le temps
- La Belle lurette
- Les Complices
- L' Arrière-pays
- Le Parc des archers
- Les Chasseurs
- Les Chasseurs 2
- La Promenade imaginaire
- La Dernière violette
- Les Lunes sans teint
- Les Innocents
- La Conférence
- Lourdes, lentes...
- L' Essuyeur de tempetes
- L' Oncle Jules

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeVen 29 Jan 2016 - 18:59

Voilà un autre écrivain qui, comme André Dhotel, est poéte quand il écrit en prose ou en vers. D' où la volonté logique de ne pas séparer
le poète ou le prosateur.

Pour le reste, c' est aussi un écrivain que je lis par périodes et là, ça commençait à faire un moment que je n' avais pas ouvert un livre
de lui.
C' est pourtant un écrivain interessant et dont la veine populaire cachait aussi une véritable érudition.
Sa haine des conventions, des conformismes fait penser à Prévert.
Il était apprécié et reconnu par des écrivains ou des poètes aussi divers que André Breton, Julien Gracq, Pierre Mac Orlan, René Fallet ou Georges Brassens...

Si vous appréciez la poésie, vous pouvez lire La Cité Montgol, Le Luisant et la Sorgue. Si vous préférez le roman, essayez Le Seuil du jardin,
Le Parc des archers, Les Chasseurs. Et son récit autobiographique Laissez-moi le temps, vous éclairera sur le bonhomme....

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz


Dernière édition par bix229 le Ven 29 Jan 2016 - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeVen 29 Jan 2016 - 19:18

*

A René Fallet


Il y a ceux pour qui le printemps jamais
ne glisse en fraude une rose
entre les barreaux de leur cellule
une rose pareille
au sexe des filles
qu' ils ne toucheront plus
les condamnés à vie
déjà morts dans leur univers de béton
de matricules de cadrans de serrures
et qui butent sans répit
contre le paradis cadenassé.
Ohé : Vous autres libres
entre le caviar et la putain qui va baisser son slip
pensez-y quelquefois.
ils ont tué violé
pris le bien d' autrui
mais ils étaient faits à votre ressemblance
avec des figures d' hommes
des désirs d' hommes
des larmes de joie
des larmes de désespoir.
Ils payent maintenant
ils ne doivent plus rien à personne
et nul ne leur doit plus rien
croyez-vous
mais o printemps
toi qui rodes sur les tuiles tièdes
glisse en fraude dans leur sommeil
pour qu' ils l' embrassent
une rose pareille
au sexe des filles qui furent leur printemps.

La Cité Montgol. - Poésie/Gallimard

André Hardellet Cite_m10

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeVen 29 Jan 2016 - 20:47

merci Bix, je crois que c'est un homme pour moi dentsblanches

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeVen 29 Jan 2016 - 21:49

fil en devenir... ce qui n'empêche en rien de causer du bonhomme.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeSam 30 Jan 2016 - 8:15

Les Français de plus de cinquante ans ont tous en mémoire une chanson
de Guy Béart, « Bal chez Temporel », qui perpétue, en pleine mutation industrielle,
le souvenir des dancings et des guinguettes. Très peu savent qu'elle fut en réalité
créée par Patachou, détail au fond sans importance ;
mais tous ignorent, élément plus regrettable, que le texte provient en fait
d'un poème d'André Hardellet, « Le Tremblay ». (Erudit.org)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeSam 30 Jan 2016 - 15:41

Bédoulène a écrit:
Les Français de plus de cinquante ans ont tous en mémoire une chanson
de Guy Béart, « Bal chez Temporel », qui perpétue, en pleine mutation industrielle,
le souvenir des dancings et des guinguettes. Très peu savent qu'elle fut en réalité
créée par Patachou, détail au fond sans importance ;
mais tous ignorent, élément plus regrettable, que le texte provient en fait
d'un poème d'André Hardellet, « Le Tremblay ».     (Erudit.org)
Merci de le rappeler, Bédou. J' aimais bien la version de Béart.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeSam 30 Jan 2016 - 15:44

Et si vous voulez en savoir encore un peu plus :

www.espritsnomades.com/sitelitterature/hardellet/hardellet.pdf

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeSam 30 Jan 2016 - 16:53

J'ai Les chasseurs, il me semblait que c'était plutôt de la poésie non ?

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeSam 30 Jan 2016 - 18:12

ArturoBandini a écrit:
J'ai Les chasseurs, il me semblait que c'était plutôt de la poésie non ?
Ce sont des récits poétiques, mais en prose.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeMer 3 Fév 2016 - 18:47

LA  RONDE  DE  NUIT


Les muses du quai de
Bercy
M'avaient conduit jusqu'à
Grenelle
Et leurs sœurs de la
Grange-aux-Belles
Vers les jardins clos de
Passy,
La nuit s'entendait avec elles,
Les muses du quai de
Bercy.



J'allais dans
Paris, port de songe
Ouvert au piéton noctambule,
Avec des amis de toujours
Embarqués vers le crépuscule
Et disparus au point du jour.
J'allais dans
Paris port de songe.



Resnf,
Nerval,
Apollinaire,
Léon-Paul
Fargue et tous les autres
Qui me montriez le chemin.
Abordez-vous les lendemains
Rayonnant sur les îles claires?
Resnf,
Nerval,
Apollinaire...



D'abord c'est le dimanche au cœur :
Un départ à
Paris-Bastille
Vers les
Eldorados sur
Marne,
La blonde en robe de fraîcheur,



Ses seins fleuris par les jonquilles.
D'abord c'est le dimanche au cœur.



Salut les valseurs du bitume !
Voici les quatorze
Juillet,
Tant de filles comme un bouquet
Offert par l'Été qui s'allume
Et la faim qui nous en prenait.
Salut les valseurs du bitume !



Puis la musique s'atténue
Dans un soupir d'accordéon,
Déjà l'ombre a cerné la rue
Où brille en lettres de néon
La magique enseigne d'un bal.
Puis la musique s'atténue.



J'entre mais vous n'êtes pas là,
Ce soir non plus, mes
Vénitiennes,
Vous que mon rêve suscitait
D'un nom évoquant la blondeur
Sans qu'il vous rencontrât jamais.
J'entre, mais vous n'êtes pas là.



Dehors la nuit me parle bas
Et je sens tomber ses pétales
Sur tous les bonheurs inconnus
Qui fusent au ciel quand s'exhale
Le délirant plaisir des filles.
Dehors la nuit me parle bas.



Ensemble, à la même seconde
Quel
Everest éblouissant
Gagné par tout l'amour du monde !
Mais ceux qui meurent dans l'instant
Où d'autres vont toucher la cime,
Ensemble à la même seconde...



Plus tard — et le jour est en route —
Je me retrouve à la
Villette,
Ses grands saigneurs en tabliers
Tachés de sang cassent la croûte
Avec quelques garçons laitiers.
Plus tard — et le jour est en route.



Seul, les yeux fixés sur son verre,
Un gars taciturne au comptoir :
Il me ressemble comme un frère
Et je connais son désespoir
Aux heures blêmes du regret.
Seul, les yeux fixés sur son verre.



Il revoit les hiers perdus,
Un beau sourire qui s'efface
Dans l'âge d'or des bras tendus
Et, tout à coup, dans une glace
Il ne se reconnaîtrait plus
Il revoit les hiers perdus.



Ô vous nos amis de toujours
Embarqués vers le crépuscule
Et disparus au point du jour,
Quand viendra l'heure à la pendule
Priez pour nous, pour nos amours. Ô vous nos amis de toujours !



L'aube va chasser le silence
Rassemblant ses oiseaux de feutre,
Maintenant la ville apparaît —
Et voici demain qui commence
Entre deux nuits et leurs secrets.
L'aube va chasser le silence.

Le Luisant et la Sorgue

In : La Cité Montgol, op. cit.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArenSor
Main aguerrie
ArenSor

Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeMer 3 Fév 2016 - 19:14

Ah "Lourdes, lentes" quel beau titre ! j'avais pris plaisir à cette lecture il y a déjà de nombreuses années. Je n'ai jamais rien lu d'autre de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitimeMer 3 Fév 2016 - 21:06

c'est le livre que je lirai dans quelque temps ArenSor !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




André Hardellet Empty
MessageSujet: Re: André Hardellet   André Hardellet Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
André Hardellet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zabeth, André Louis
» [livre voyageur] L'insecte missionnaire de André Brink
» double - manip. morse radio
» SECURITE
» LES HISTOIRES A BALISSON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Fils en devenir (par auteurs)-
Sauter vers: