Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Edward Lear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Edward Lear    Lun 27 Juin 2016 - 16:43



LEAR EDWARD (1812-1888)

Média de cet article dans l'Encyclopædia Universalis :

"Edward Lear âgé de 73 ans et demi et son chat Foss âgé de 16 ans, par Edward LearDessinateur et peintre, Edward Lear, spécialiste d'ornithologie, auteur de livres de voyages, demeure essentiellement célèbre pour sa poésie de nonsense : poèmes comiques écrits pour les enfants d'une famille amie (comme le furent les Alice de Lewis Carroll), mais où les adultes d'un monde postfreudien découvrent des abîmes de révélation de soi et une contestation radicale de notre monde par un viol quasi constant du langage-sens auquel nous sommes habitués. Les limericks de Lear (petits poèmes épigrammatiques à forme à peu près fixe et illustrés par l'auteur) racontent, dans leur non-sens linguistique et leur totalité sonore, une histoire où les mots semblent s'être imposés d'eux-mêmes, remontant d'un inconscient « normalement » verrouillé pour se répandre en un jaillissement de fantaisie libre, à l'intérieur de la logique structure de l'absurde. Sans doute celui que les mots cherchent, et qui se cache deux fois, dans le texte, et en se caricaturant dans les illustrations, c'est ce vieil homme myope et barbu, rond comme Humpty-Dumpty, Lear lui-même, souvent périlleusement perché sur un objet instable (un rebord de fenêtre, par exemple), grotesque à en mourir de rire, mélancolique et désespéré, dans un monde où il n'a jamais pu s'installer, ni nous non plus. A Book of Nonsense (1846), Nonsense Songs and Stories (1871), More Nonsense Songs, Pictures, etc. (1872), Laughable Lyrics (1877), Nonsense Botany and Nonsense Alphabets (1851) sont les principales œuvres de ce genre qu'il faut nécessairement illustrer par un exemple, car nul ne peut savoir ce qu'est un limerick de Lear sans en avoir au moins dégusté un, en anglais nécessairement, car une version française, aussi habile fût-elle, ne peut être qu'autre chose..."

Encyclopaedia Universalis

Tout le monde connait[i] Lewis Carroll. Et c' est normal. On connait moins Edward Lear, et c' est dommage, il avait le don du "nonsense" comme Carroll et quelques autres.
Et il a excellé dans un genre que les Anglais nomme "limerick", une sorte de comptine un peu absurde en apparence. Mais que les enfants et les adultes
qui ont  gardé l' esprit et l' imagination de cet age apprécient aussi. B



_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz


Dernière édition par bix229 le Lun 27 Juin 2016 - 17:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Edward Lear    Lun 27 Juin 2016 - 17:02

Poète, dessinateur, aquarelliste, petit aperçu d' un personnage curieux qui ressemblait physiquement à Humpty Dumpty ou à Mr Pickwick.

Quelques dessins. A noter que Lear s' auto pastichait volontiers.















_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Edward Lear    Lun 27 Juin 2016 - 17:13

Quelques limericks  en anglais :
Edward Lear
A Book of Nonsense
[1-10]

There was an Old Man with a beard,
Who said, 'It is just as I feared!
Two Owls and a Hen,
Four Larks and a Wren,
Have all built their nests in my beard!'

There was a Young Lady of Ryde,
Whose shoe-strings were seldom untied.
She purchased some clogs,
And some small spotted dogs,
And frequently walked about Ryde.

There was an Old Man with a nose,
Who said, 'If you choose to suppose,
That my nose is too long,
You are certainly wrong!'
That remarkable Man with a nose.

There was an Old Man on a hill,
Who seldom, if ever, stood still;
He ran up and down,
In his Grandmother's gown,
Which adorned that Old Man on a hill.

There was a Young Lady whose bonnet,
Came untied when the birds sate upon it;
But she said: 'I don't care!
All the birds in the air
Are welcome to sit on my bonnet!'

There was a Young Person of Smyrna,
Whose Grandmother threatened to burn her;
But she seized on the cat,
And said, 'Granny, burn that!
You incongruous Old Woman of Smyrna!'

There was an Old Person of Chili,
Whose conduct was painful and silly,
He sate on the stairs,
Eating apples and pears,
That imprudent Old Person of Chili.

There was an Old Man with a gong,
Who bumped at it all day long;
But they called out, 'O law!
You're a horrid old bore!'
So they smashed that Old Man with a gong.

There was an Old Lady of Chertsey,
Who made a remarkable curtsey;
She twirled round and round,
Till she sunk underground,
Which distressed all the people of Chertsey.

There was an Old Man in a tree,
Who was horribly bored by a Bee;
When they said, 'Does it buzz?'
He replied, 'Yes, it does!'
'It's a regular brute of a Bee!'



_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Edward Lear    Lun 27 Juin 2016 - 20:55


_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edward Lear    

Revenir en haut Aller en bas
 
Edward Lear
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les étranges révélations de John Lear
» Edward “Babe” Heffron
» J.E.T. Alias John Edward Tang Alias Serge Marjollet
» Mathieu Edward est en couple avec une danseuse !
» Exclusivité: Mathieu Edward & sa copine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: