Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Charlotte Perkins Gilman

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Charlotte Perkins Gilman Empty
MessageSujet: Charlotte Perkins Gilman   Charlotte Perkins Gilman Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 10:19

Charlotte Perkins Gilman A256

Charlotte Perkins Gilman, née le 3 juillet 1860 à Hartford et morte le 17 août 1935 à Pasadena, est une sociologue et écrivaine américaine. Son œuvre a eu une grande influence sur le féminisme.

source et suite

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Charlotte Perkins Gilman Empty
MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman   Charlotte Perkins Gilman Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 10:19

Charlotte Perkins Gilman A258 / Charlotte Perkins Gilman Aa144
The Yellow Wallpaper / La Séquestrée
Citation :
Présentation de l’éditeur
Ce classique des lettres américaines est, selon Diane de Margerie qui en a établi la présente édition, " de ceux qui laissent une trace ineffaçable ".
Et pour cause : ce récit halluciné, tendu et violent nous est livré à la première personne par une jeune mère tombé en dépression grave. Elle accepte de se soumettre à une cure de repos d'un genre radical, qui s'apparente à une séquestration pure et simple. L'idée du mari médecin : après un régime de privation si draconien, l'épouse taraudée par des idées d'émancipation n'aura qu'un souhait...échapper à sa prison pour retrouver enfin les doux plaisirs du foyer. Cependant elle ne réagit pas comme l'avait prévu la Faculté.

On va dire qu’il s’agit d’une longue nouvelle (+/- 40 pages), mais le tour de force que Charlotte Perkins Gilman impose au lecteur va lui donner l’impression d’avoir plus longtemps partagé la compagnie de cette femme sans nom.

La première version française de ce texte portait en titre la traduction littérale du titre américain : Papier peint jaune. En quelque sorte je pense que cela aurait été plus jouissif de garder ce titre. Le papier peint est presque plus au centre de l’histoire que les personnes qui y figurent.

D’après les informations sur sa page Wikipédia, Charlotte Perkins Gilman a souffert d’une dépression post-natale et tout comme son héroïne, a subi le même traitement par son mari.

Vivre autrement que prescrit pour une femme, était lors de ces temps tout à fait inimaginable. Et celles qui ont tentés de faire éclater les frontières étaient pour la plupart du temps considérées comme hors norme.

Une petite découverte que j’ai savouré pleinement.

Présentation par Olivier Barrot: clip

Charlotte Perkins Gilman A257

installation "The Yellow Wallpaper" par l'artist Marlene Angeja

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Charlotte Perkins Gilman Empty
MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman   Charlotte Perkins Gilman Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 10:50

Tu sais si c'est autobiographique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Charlotte Perkins Gilman Empty
MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman   Charlotte Perkins Gilman Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 10:53

comme je le disais, elle a subi un peu le même destin... mais ce  n'est pas autobiographique tel quel...
et surtout la fin est tout autre que chez Charlotte Perkins Gilman Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Charlotte Perkins Gilman Empty
MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman   Charlotte Perkins Gilman Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 11:07

kenavo a écrit:


D’après les informations sur sa page Wikipédia, Charlotte Perkins Gilman a souffert d’une dépression post-natale et tout comme son héroïne, a subi le même traitement par son mari.



topocl, il faudrait apprendre à lire rire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Charlotte Perkins Gilman Empty
MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman   Charlotte Perkins Gilman Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 11:46

oui cela peut en effet aider par moment Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Charlotte Perkins Gilman Empty
MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman   Charlotte Perkins Gilman Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Charlotte Perkins Gilman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [charlotte aux fraises] Mes petites puces^^
» Paroles " Du vent, des mots" de Garou et Charlotte Cardin .
» mon photobucket consacré à Charlotte!
» Hôpital Brome Missisquoi Perkins
» série Mademoiselle Charlotte (Dominique Demers)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: