Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Stefan Liberski [Belgique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Stefan Liberski [Belgique]   Mar 11 Oct 2016 - 22:04



Citation :
Stefan Liberski est un réalisateur de cinéma, écrivain, humoriste et homme de télévision belge né à Bruxelles en 1951.

Licencié en Histoire de l'Art, il commence par exercer divers petits boulots dont cuisinier, gardien de nuit, journaliste indépendant ou gérant du Musée Spitzner.
En 1979, il s'exile en Italie. Il rencontre Frederico Fellini à Rome et celui-ci l'invite à suivre le tournage de La Città delle Donne en tant qu'assistant bénévole. De retour à Bruxelles en 1985, il publie son premier roman, Beau fixe, lequel lui vaut le "Prix de l'Encouragement au Premier Roman".
En 1989, il crée avec Kristiaan Debusscher, Nicolas Fransolet, Sergio Honorez et Frédéric Jannin le groupe d'humoristes les Snuls. Les Snuls seront actifs sur Canal + Belgique jusqu'à leur auto-dissolution en 1994.
En 1995, il lance avec Fred Jannin le concept de "televizione povera" : JAADTOLY (abréviation de "J’Aime Autant De T’Ouvrir Les Yeux"), une émission hebdomadaire produite avec des moyens extrêmement réduits rencontre, elle aussi, un vif succès. Durant trois années, le duo écrit, produit, réalise, interprète et met en musique des centaines de sketches pour Canal+ Belgique. Durant la même période, Stefan Liberski écrit et réalise avec Frédéric Jannin la série de sketches Allô c'est moi pour la radio (Radio 21) et la télévision (RTBF).
En 1996, il publie son deuxième roman G.S., Écrivain tout simplement.
Il travaille la même année avec Frédéric Jannin sur une bande dessinée, Les Aventures de Petit Jules et Pépé Jules.
À partir de 1998, il réalise pour Canal + une dizaine de moyens-métrages de fiction, dont Road Réveillon (avec Bouli Lanners et Clémentine Célarié), Welcome in New Belgique, Le Festival de Kanne ou 2000 ans de cinéma belge", "Portrait d'Amélie Nothomb", "Un tour en taxi", "Microfilms".
Son troisième roman, "Des Tonnes d’Amour" sort en 2000. "Les Béatitudes de Ravi Pangloss" et "Le Geste d’achat" en 2004.
Il apparaît également en tant que participant à diverses émissions de divertissement radiodiffusés et télévisuelles pour la RTBF (il fait notamment partie de l'équipe du Jeu des dictionnaires).
source : wikipedia.org

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Stefan Liberski [Belgique]   Mar 11 Oct 2016 - 22:17


Le triomphe de Namur

Si vous êtes partant pour une petite aventure légèrement vacharde du côté de Namur et dans les marges du monde du cinéma ce petit livre pourrait bien vous intéresser.

Vous suivrez le désolant réalisateur Loïc Petitjean accompagné de sa patiente petite équipe. Sans-papières sans frontières vous connaissez ? Ah, vous non plus.

C'est un peu ça le drame de ce réalisateur. Il fait tout ce qu'il faut mais ça ne marche pas fort. Un Marc Levy dans sa besace ce n'est pourtant pas faute de concocter les parfaites recettes du succès. Qu'Hollywood s'en prenne plein les dents c'est habituel, les pics dirigées vers le cinéma de festival d'art et de "bonne pensée" c'est plus réjouissant.

Le triomphe de Namur se lit comme une sorte de polar léger à l'ancienne, branché sur l'humour, le sens de la formule et l'art de ne pas rater l'air du temps.

Un bon moment, tranquillement, qui fait grincer juste ce qu'il faut. ange

Les premières lignes :
Citation :
"Loïc Petitjean ? Voulez-vous me rejoindre ?"
Quand le présentateur invita le cinéaste à venir sur la scène, les vingt-trois spectateurs de la salle polyvalente Annie Cordy (entièrement rénovée) se mirent à tourner la tête dans tous les sens. D'où allait surgir l'invité ? De la salle ? Du couloir ? Des coulisses ? A quoi ressemblait-il ? Leur curiosité naturelle s'épuisa vite. Après quelques secondes de remous au cours desquelles aucun Loïc Petitjean ne se manifesta, l'audience déconcertée revint au présentateur. Celui-ci sourit et balaya du regard la maigre assistance.
"Loïc ? ... J'espère qu'il ne s'est pas trompé de salle !"
(Rires.)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Stefan Liberski [Belgique]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sièges RF en Belgique??
» La VRT dit adieu à la Belgique...
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» Excursions en famille en Belgique
» faire garder son enfant en belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: