Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Mylène Farmer

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 15:36

Kashima a écrit:

C'est d'une grande qualité... Je voudrais convaincre les gens qui ne voient cette artiste que de loin, comme une simple artiste de variétés : elle est plus que cela. Chacune de ses chansons transpire de références littéraires, picturales... Son univers musical est rempli de littérature...


Mylène Farmer - Page 2 51urnubrhnlss500bf1


Comme nous sommes sur un forum littéraire, ce qui pourrait être intéressant ce serait justement de montrer le lien entre ces écrivains et poètes et ses propres chansons. Un façon de redécouvrir certains textes...Plagiat ou hommages?

Rêver , un de ses plus grands succès et une de ses plus belles chansons est construit à partir de 3 ou 4 poèmes de Pierre Reverdy

Mylène Farmer - Page 2 Reverd10

Rêver (M. Farmer)

D'avoir mis son âme dans tes mains
tu l'as froissé comme un chagrin
et d'avoir condamné vos différences
nous ne marcherons plus ensemble

Sa vie ne bat plus que d'une aile
dansent les flammes, les bras se lèvent
là où il va il fait un froid mortel

si l'homme ne change de ciel pourtant, j'ai rêvé

j'ai rêvé qu'on pouvait s'aimer
au souffle du vent
s'élevait l'âme, l'humanité
son manteau de sang
j'irai cracher sur vos tombeaux
n'est pas le vrai, n'est pas le beau
j'ai rêvé qu'on pouvait s'aimer

à quoi bon abattre des murs
pour y dresser des sépultures
à force d'ignorer la tolérance
nous ne marcherons plus ensemble

les anges sont las de nous veiller
nous laissent comme un monde avorté
suspendu pour l'éternité
le monde comme une pendule
qui s'est arrêtée

j'ai rêvé qu'on pouvait s'aimer
au souffle du vent
s'élevait l'âme, l'humanité
son manteau de sang
j'irai cracher sur vos tombeaux
n'est pas le vrai, n'est pas le beau
j'ai rêvé qu'on pouvait s'aimer

{Refrain x2}

j'ai rêvé qu'on pouvait s'aimer
j'avais rêvé du mot AIMER




Dans le monde étranger (P. Reverdy)

Je peux plus regarder ton visage
Où te caches-tu
La maison s’est évanouie parmi les nuages
Et tu as quitté la dernière fenêtre
Où tu m’apparaissais
Reviens que vais-je devenir
Tu me laisses seul et j’ai peur


Rappelle-toi le temps où nous allions ensemble
Nous marchions dans les rues entre les maisons
Et sur la route au milieu des buissons
Parfois le vent nous rendait muets
Parfois la pluie nous aveuglait
Tu chantais au soleil
Et la neige me rendait gai


Je suis seul je frotte mes paupières
Et j’ai presque envie de pleurer
Il faut marcher vers cette lumière dans l’ombre
C’est toute une histoire à raconter


La vie si simple et droite sans tous les petits à-côté
Vers la froide lumière que l’on atteindra malgré tout
Ne te presse pas
Qui est-ce qui souffle
Quand je serai arrivé qui est-ce qui soufflera
Mais seul je n’ose plus avancer


Alors je me mis à dormir
Peut-être pour l’éternité
Sur le lit où l’on m’a couché
Sans plus rien savoir de la vie
J’ai oublié tous mes amis
Mes parents et quelques maîtresses
J’ai dormi l’hiver et l’été
Et mon sommeil fut sans paresse


Mais pour toi qui m’as rappelé
Il va falloir que je me lève
Allons les beaux jours sont passés
Les longues nuits qui sont si brèves
Quand on s’endort entrelacés


Je me réveille au son lugubre et sourd
D’une voix qui n’est pas humaine
Il faut marcher et je te traîne
Au son lugubre du tambour
Tout le monde rit de ma peine
Il faut marcher encore un jour


A la tache jamais finie
Que le bourreau vienne et t’attelle
Ce soir les beaux jours sont finis
Une voix maussade t’appelle
Pour toi la terre est refroidie


De loin je revois ton visage
Mais je ne l’ai pas retrouvé
Disparaissant à mon passage
De la fenêtre refermée

Nous ne marcherons plus ensemble



Esprit pesant
(P. Reverdy)

Il est allongé et il dort. C'est un corps mort. Un dernier rayon éclaire son visage calme où brillent des dents sans éclats. Les heures sonnent doucement autour de sa tête;
il ne les entends pas. De temps en temps un rêve passe comme un nuage où se mêlent les gravures du fond.

A droite dansent quelques flammes qui n'iront pas plus haut, et si les bras se lèvent ils touchent le plafond.

Des hommes sans existence réelle soupirent dans les coins et tous les livres entr'ouverts sont tombés un à un
sur le tapis déteint.

Le silence, le calme, le sommeil qui descendent aussi lentement que la nuit.



Poème (P. Reverdy)

La neige tombe
Et le ciel gris
Sur ma tête où le toit est pris
La nuit
Où ira l'ombre qui me suit
A qui est-elle
Une étoile ou une hirondelle
Au coin de la fenêtre
La lune
Et une femme brune
C'est là
Quelqu'un passe et ne me voit pas
Je regarde tourner la grille
Et le feu presque éteint qui brille
Pour moi seul
Mais là où je m'en vais il fait un froid mortel


Toujours là
(P. Reverdy)

J'ai besoin de ne plus me voir et d'oublier
De parler à des gens que je ne connais pas
De crier sans être entendu
Pour rien tout seul
Je connais tout le monde et chacun de vos pas
Je voudrais raconter et personne n'écoute
Les têtes et les yeux se détournent de moi
Vers la nuit
Ma tête est une boule pleine et lourde
Qui roule sur la terre avec un peu de bruit

Loin
Rien derrière moi et rien devant
Dans le vide où je descends
Quelques vifs courants d'air
Vont autour de moi
Cruels et froids
Ce sont des portes mal fermées
Sur des souvenirs encore inoubliés
Le monde comme une pendule s'est arrêté
Les gens sont suspendus pour l'éternité

Un aviateur descend par un fil comme une araignée
Tout le monde danse allégé
Entre ciel et terre
Mais un rayon de lumière est venu
De la lampe que tu as oublié d'éteindre
Sur le palier
Ah ce n'est pas fini
L'oubli n'est pas complet
Et j'ai encore besoin d'apprendre à me connaître




J'irai cracher sur vos tombeaux vient de Boris Vian évidemment et son "J'irai cracher sur vos tombes"

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 16:16

Dis donc c'est méticuleux... Tu as de suite reconnu les originaux ou t'as du faire une petite recherche?


Je trouve ça extra de glisser des bouts de textes d'autres dans ses propres textes, à condition que ce soit extrêmement bien fait. Et je ne crois pas (Kashima pourra peut-être m'éclairer) que M.Farmer cite ses sources, ou dans le livret mette ses phrases "piquées" en italique ou sous toute autre forme qui souligne qu'elles ne sont pas d'elle.


(Mes problèmes c'est avant tout sa musique..., son "personnage", son public, puis sa voix. Quand j'arrive à passer tout ça je m'écoute facilement l'album L'autre (pour les textes, et une certaine simplicité je trouvais) et Anamorphosée me plaisait sacrément mieux musicalement)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 16:21

Par son succès durable, son "parc de fans" fidèles, les références gothico-littéraires et le côté répétitif de ce qu'elle fait, je l'ai toujours vue comme une sorte d'Amélie Nothomb chantante.
Musicalement, elle m'indiffère assez, je n'aime ni ne déteste, je trouve que ce qu'elle fait est plutôt sans relief.
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 16:26

Queenie a écrit:
Dis donc c'est méticuleux... Tu as de suite reconnu les originaux ou t'as du faire une petite recherche?

Non quand même pas! J'ai des sources...
Ici par exemple. ça aide!

Mais on reconnait parfois une phrase, une atmosphère. Mais quelque chose me dit que tout cet univers est plus celui de Laurent Boutonnat (son mentor et compositeur) que celui de Mylene Farmer mais je me trompe peut-être.

L'autre
est aussi l'album que je préfère.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Lun 29 Juin 2009 - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 16:28

Aller ! Petit clip de California : ambiance atmosphérique et sombre.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Kashima
Envolée postale
Kashima

Messages : 111
Inscription le : 13/04/2009

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 20:57

Citation :
Je trouve ça extra de glisser des bouts de textes d'autres dans ses propres textes, à condition que ce soit extrêmement bien fait. Et je ne crois pas (Kashima pourra peut-être m'éclairer) que M.Farmer cite ses sources, ou dans le livret mette ses phrases "piquées" en italique ou sous toute autre forme qui souligne qu'elles ne sont pas d'elle.

C'est de l'intertextualité, des clins d'oeil culturels. Je trouve ça au contraire tellement bien pour une "chanteuse de variétés".
Nul plagiat chez Mylène. Elle mise seulement sur la curiosité des gens qui l'écoutent...
Revenir en haut Aller en bas
http://edencash.forumactif.org
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 21:00

Kashima a écrit:
Citation :
Je trouve ça extra de glisser des bouts de textes d'autres dans ses propres textes, à condition que ce soit extrêmement bien fait. Et je ne crois pas (Kashima pourra peut-être m'éclairer) que M.Farmer cite ses sources, ou dans le livret mette ses phrases "piquées" en italique ou sous toute autre forme qui souligne qu'elles ne sont pas d'elle.

C'est de l'intertextualité, des clins d'oeil culturels. Je trouve ça au contraire tellement bien pour une "chanteuse de variétés".
Nul plagiat chez Mylène. Elle mise seulement sur la curiosité des gens qui l'écoutent...

J'ai dit : je trouve ça extra.

Je demandais juste, tout de même, si elle le précisait quelque part, ou si c'était vraiment au farfouilleur ou cultureux de trouver/reconnaître par lui-même la source.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Kashima
Envolée postale
Kashima

Messages : 111
Inscription le : 13/04/2009

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 21:01

Souviens-toi du jour, Primo Levi...
Dans les Rues de Londres, Virginia Woolf...
Dans ses chansons, Emily Dickinson, Edgar Poe, Baudelaire...

Allan :

https://www.youtube.com/watch?v=el0zKKfmOUI
Revenir en haut Aller en bas
http://edencash.forumactif.org
Kashima
Envolée postale
Kashima

Messages : 111
Inscription le : 13/04/2009

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 21:04

Citation :
J'ai dit : je trouve ça extra.

Je demandais juste, tout de même, si elle le précisait quelque part, ou si c'était vraiment au farfouilleur ou cultureux de trouver/reconnaître par lui-même la source.

Extra... Je trouve aussi... Very Happy
Non, elle ne le précise pas, cela gâcherait le charme. Chacun vient avec ses références, ce qu'il a compris, reconnu... J'ai été parfois surprise d'apprendre que des chansons que j'ai pu écouter tant de fois avaient telle ou telle référence.
Par exemple, pour Reverdy (qu'a cité Marko), je ne l'ai appris que bien plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
http://edencash.forumactif.org
Kashima
Envolée postale
Kashima

Messages : 111
Inscription le : 13/04/2009

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 21:11

Marko a écrit:

Je l'ai quand même joué pépère en me mettant dans les gradins avec les autres quarantenaires laugh

Et moi mémère, dans les gradins latéraux près de la scène aussi...
enthousiaste
J'aime bien la pression qui monte avec son clin d'œil et la pupille et l'iris qui explosent pour une danse macabre...
La fosse, à Lyon, c'était de la folie. Je n'aurais pas tenu. Mais à Clermont, je ne regrette pas d'avoir été près de la scène, c'est un concert différent quand on le voit de près.

A Lyon, sur Rêver, grande émotion. Mylène a été acclamée, elle n'a pas pu enchaîner directement avec l'autre chanson.
Des gens brandissaient des papiers (les dix premiers rangs de la fosse). Je ne sais plus ce qui y était écrit, mais quelque chose comme "toujours" (je rechercherai).
Revenir en haut Aller en bas
http://edencash.forumactif.org
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 21:13

Kashima a écrit:
[...]
Non, elle ne le précise pas, cela gâcherait le charme. [...]

Mouaich', je ne suis pas ultra convaincue... Sans citer, elle pourrait les distinguer...
Enfin, bon, ça va, c'est pas un acte catastrophique.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Kashima
Envolée postale
Kashima

Messages : 111
Inscription le : 13/04/2009

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 21:19

Je vois bien un écrivain écrire à la fin de son livre : je précise, pour mes lecteurs, que ce passage du livre a des couches de ci ou de ça... Non... Impossible... Ou : mes remerciements à M. Poe et à M. Schiele. affraid
D'accord, elle n'est pas un écrivain, mais c'est le même principe...
Revenir en haut Aller en bas
http://edencash.forumactif.org
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2009 - 22:23

Kashima a écrit:
Je vois bien un écrivain écrire à la fin de son livre : je précise, pour mes lecteurs, que ce passage du livre a des couches de ci ou de ça... Non... Impossible... Ou : mes remerciements à M. Poe et à M. Schiele. affraid
D'accord, elle n'est pas un écrivain, mais c'est le même principe...

Désolée de te contredire, mais déjà j'ai dit qu'elle pouvait les distinguer dans la typo sans forcément les citer un à un ligne par ligne. Et ensuite Chloé Delaume qui picore souvent des phrases ou des bouts d'ailleurs, les distingue au sein de son texte en les mettant tout simplement en italique. ça ne contrarie pas la lecture du texte, et en même temps ça met en avant que ce n'est pas d'elle, même si c'est intégré à son écriture. Elle ne cite pas ses sources, on sait juste que c'est "cité", le lecteur sait exactement ce qu'il lit. A lui ensuite de faire la démarche ou non de fouiller pour trouver l'origine.

Mais bon, comme j'ai dit ce n'est pas grave. Juste qu'on ne dise pas qu'il n'y a pas un moyen efficace et judicieux de ne pas tout fondre dans le même moule.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
Fantaisie héroïque

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 32
Localisation : Paris

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyMer 1 Juil 2009 - 17:47

J'aime bien ses chansons, par contre je trouve les tarifs de ses places de concerts absolument hallucinants : 130 euros une place en pelouse, toute "or" soit-elle, au stade de France, il ne faut pas exagérer Rolling Eyes

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 EmptyMer 1 Juil 2009 - 18:30

Fantaisie héroïque a écrit:
J'aime bien ses chansons, par contre je trouve les tarifs de ses places de concerts absolument hallucinants : 130 euros une place en pelouse, toute "or" soit-elle, au stade de France, il ne faut pas exagérer Rolling Eyes

C'est le prix de la plupart des concerts qui proposent un show visuel hors norme... Ce qu'on voit sur scène est très spectaculaire et très couteux. Et dans la fosse on paye 60 euros...

Par contre pour le coup 130 euros pour un opéra ça ne parait pas si délirant quand on pense qu'il y a tous ce grands chanteurs, metteurs en scène, décorateurs, musiciens... à payer.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mylène Farmer - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mylène Farmer   Mylène Farmer - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mylène Farmer
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Musique, maestro… :: Chanson/Variété française-
Sauter vers: