Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeSam 22 Nov 2008 - 16:05

Excellente pièce, sur le point d'être montée à divers endroits:
  • Bordeaux, du 09/12/2008 au 12/12/2008.
  • Lille, du 11/02/2009 au 21/02/2009.
  • Annecy, du 27/02/2009 au 28/02/2009.
  • Caen, 10/03/2009 au 12/03/2009.
  • Saint Quentin en Yvelines, du 08/04/2009 au 09/04/2009.


norvege.no a écrit:
Hjalmar Ekdal est photographe. Il vit avec sa femme Gina et sa fille Hedvig dans une sous-pente qui fait à la fois office d'appartement et d'atelier, attenante à un grenier où sont élevés des poules et des lapins. Le trio cohabite avec le père de Hjalmar, le vieil Ekdal, ancien lieutenant. Par le passé, celui-ci a purgé une peine de prison pour un délit financier dont l'instigateur était le négociant Werle. Autrefois, Gina était gouvernante chez Werle.
Au début de la pièce, Gregers Werle, le fils du négociant, revient dîner dans la maison familiale. Il y apprend que Gina Ekdal a été la maîtresse de son père avant d'épouser Hjalmar, et que c'est son père lui-même qui a mis au point ce mariage, et l'a soutenu financièrement. Gregers estime alors de son devoir d'apprendre à Hjalmar ce qu'il sait, pour que le couple puisse bâtir sa vie sur la vérité. Hjalmar confronte Gina avec son passé. Il lui demande s'il est le père d'Hedvig, et Gina répond qu'elle l'ignore. Révolté, Hjalmar repousse Hedvig. Cependant, Gregers s'est efforcé de convaincre la jeune fille qu'elle pourrait regagner l'amour de son père si elle sacrifiait le canard sauvage qui vit dans le grenier, et auquel elle est très attachée. Mais Hedvig, au lieu de tuer le canard sauvage, tourne le fusil contre elle-même. La pièce s'achève sur la consternation générale que suscite sa mort.
Ce sont les comédiens de la Compagnie de la chose incertaine qui servent la nouvelle mise en scène d’Yves Beaunesne : Judith Henry, Jany Gastaldi, Géraldine Martinea, Ufred Ulysse, Francois Loriquet, Jean-Claude Frissung, Philippe Faure et Rodolphe Congébrice Cousin. La scénographie a été réalisé par Damien Caille-Perret.
Ils offrent à cette pièce une nouvelle jeunesse et permettent ainsi aux plus jeunes de découvrir Henrik Ibsen.

Henrik Ibsen est un dramaturge norvégien du XIXe siècle qui a suscité la controverse et la polémique par ses écrits qui abordaient des sujets tabous. Il fut l’un des représentants du réalisme social, un courant littéraire qui consistait à parler des sujets d’actualité en mettant en scène des situations et des personnages issus de la vie quotidienne. Le réalisme social avait pour but de susciter le débat et la critique de la société afin de pointer ses aspects négatifs. Ce courant créait l’illusion d’une réalité en utilisant la forme classique de la dramaturgie.
Le 15 mars 1900, Ibsen est frappé d’apoplexie. Dès lors, il ne pourra plus écrire. À sa mort, en 1906, la Norvège lui fit des funérailles nationales.

Yves Beaunesne a écrit:
» Fracturer les portes de l'intime, éclairer l'énigmatique et libérer ce qui est prisonnier des instants révolus. Ibsen, Créateur à l'heure d'une nouvelle Genèse, instille alors, loin de tout système, une sorte d'« invention de soi », que reprendra plus tard, à sa manière, un Ingmar Bergman. [...] Ibsen a cherché à dépasser la modernité classique au nom d'une plus grande modernité, portant ses pas vers l'être qui agit plutôt que vers le monde sur lequel il agit. Il n'est jamais dans la doléance : naître neufs dans un monde plus vieux que nous, voilà autre chose que du désenchantement. « Se réaliser soi-même dans sa vie est, à mon sens, le but le plus élevé que puisse atteindre l'homme », écrit-il deux ans avant Le Canard sauvage. Si Henrik Ibsen était du chocolat, il serait noir, amer et doux.

clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeDim 23 Nov 2008 - 10:54

Après que tu avais noté dans le fil de nos lectures du mois que tu lisais le livre d'Ibsen je me l'avais achetée et j'adore lire Ibsen - et maintenant j'attends que notre théâtre programme la pièce (avec Ibsen on a la possibilité de le voir en allemand, comme je l'ai eu pour Hedda Gabler - sublime Very Happy )

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeMar 16 Déc 2008 - 12:11

swing je vais voir cette pièce swing

Canard sauvage - mise en scène Yves Beaunesne - sera au Luxembourg pendant 3 jours - j'y vais jeudi enthousiaste


Lien: ICI

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeMar 16 Déc 2008 - 15:57

kenavo a écrit:
swing je vais voir cette pièce swing
Ca a l'air super! Tu nous diras Kena...Wink (jouée avec Judith Henry en plus...)

Citation :
Ces pièces, aux personnages denses, expriment, grâce à une profondeur psychologique et symbolique, la position ambiguë de l'auteur : s'il critique la morale traditionnelle et défend l'idée que tout homme détient une passion, la clef du tragique « ibsénien » réside dans le doute, lié à la condition humaine, qui reste infranchissable

Pffft...c'est pas au TNN que ça passerait ça Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeJeu 18 Déc 2008 - 16:13

Canard à l'«orage»

Dans Le Canard sauvage - avec une belle mise en scène signée Yves Beaunesne - l'auteur révèle les failles béantes sur lesquelles sont construites les vies apparemment sans histoire des individus. Le chant du cygne d'une bourgeoisie en pleine décadence... De notre journaliste

Grégory Cimatti

Le Quotidien 16/12/08

Cette œuvre, bien qu'écrite en 1884, a un sérieux accent contemporain - voire prémonitoire - comme un reflet de nos sociétés modernes où l'apparence et l'image règnent en maîtres. C'est qu'Henrik Ibsen était bel et bien un visionnaire, déclenchant controverse et polémique par sa simple plume, clairement «encrée» dans l'authentique. Ce dramaturge norvégien a été en effet l'un des pionniers du réalisme social, un courant littéraire qui consistait à parler de sujets d'actualité, en mettant en scène des situations et des personnages issus de la vie quotidienne.
Là, dans Le Canard sauvage, pièce d'une grand profondeur psychologique et symbolique, il passe à la moulinette une certaine bourgeoisie fin de siècle, propre sur elle, avec sa bonne morale de façade, cachant en réalité de lourds secrets, pesants et explosifs. Et ici, l'auteur prend un malin plaisir à craquer une allumette, fracturant les portes de l'intime et libérant les consciences de ces trop pesants fardeaux, quitte à mettre une belle pagaille. Et c'est par l'entremise de Grégoire Werle, le fils d'un riche négociant - homme désireux de lever le voile sur les conventions et les faux-semblants - que l'histoire va s'enflammer...

Drame final et consternation générale

Ce dernier, de retour dans sa ville natale après une longue absence, s'immisce dans la vie de son ami d'enfance, Hjalmar Ekdal, photographe de son état, pour la faire voler en éclats. Idéaliste ou sadique, ange ou démon, le jeune homme exige en effet la vérité au prix d'un douloureux sacrifice : celui d'un canard sauvage, précieux volatile qu'Hedvig, la fille d'Hjalmar et Gina, maintient en captivité dans le grenier de la maison, territoire de chasse et de prédilection de son vieux grand-père, un ancien militaire dégradé suite à une sombre affaire judiciaire...
C'est que l'affaire est sensible. Ici, on parle de tromperie, de frustrations intimes, de désillusions sociales, mis en lumière par un passé «impur» remontant à la surface et battant en brèche ce semblant d'équilibre de vie auquel s'accrochent les personnages. Dans ce noir tableau de la fin du XIXesiècle, quasi crépusculaire, chaque figure apparaît comme un spectre en sursis, portant en lui les ruines d'une époque révolue, à la fois hanté par ses rêves de gloire - «redonner au nom d'Ekdal ses lettres de noblesse» - et déchirés par les non-dits - «si vous retirez le mensonge de la vie de personnes ordinaires, vous leur retirez en même temps le bonheur», phrase lâchée par le docteur Relling, un étrange porte-parole.
«Se réaliser soi-même dans sa vie est, à mon sens, le but le plus élevé que puisse atteindre l'homme», confiait Henrik Ibsen, deux ans avant la parution de son Canard sauvage. Il va donc à l'essentiel, fidèle à sa philosophie, balance un grand coup de pied dans la fourmilière, creuse les entrailles de cette société et en ressort l'essentiel. Certes, révéler ce qui est caché n'est pas toujours salutaire, mais c'est pourtant l'enjeu de la recherche de la vérité. Et dans son œuvre, cette quête s'achève sur un drame, la mort.
Malgré tout, l'auteur laisse flotter dans l'air un certain mystère. Car s'il critique la morale traditionnelle et défend l'idée que tout homme défend une passion, la clef tragique de sa réflexion tient dans le doute, lié à la condition humaine, qui reste infranchissable. Et son texte porte les paradoxes de l'humanité à venir : l'individu perdu dans les névroses de la culpabilité, la civilisation en proie à la barbarie mécanisée. À chacun de relever le défi, comme le lance par ailleurs Grégoire Werle : «Vous êtes comme le canard sauvage, vous avez touché le fond, à vous de remonter à la surface, et de tout reconstruire sur des bases saines»...


Lien: ICI

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeJeu 18 Déc 2008 - 23:32

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Canard10

J'ai encore plus de mal de parler de théâtre que de livres.. et surtout je pense que presque tout a déjà été dit sur cette pièce.
Mes propres impressions de ce que j’ai vu sont au plus haut niveau élogieuses.
Que du bon !
Cela était probablement dû à quelques faits concernant des détails à côté de la pièce même :
° on montrait la pièce dans le « Studio » - une salle un peu plus petite, plus intime, où le public fait presque partie de la scène..
° Les décors étaient très bien choisis et en plus on jouait 5 actes sans interruption – seulement le premier se jouait dans un autre endroit – on a su régler ceci avec un rideau ce qui faisait que la pièce débutait avec des acteurs jouant presque au 1er rang des spectateurs. Par après lumières et petits détails ont changé la même pièce pour donner à 4 actes différents un aspect nouveau
° Il y avait de très bon acteurs – notamment François Loriquet dans le rôle du pauvre Hjalmar et Géraldine Martineau qui jouait sa fille de 14 ans.. époustouflante.. je ne sais pas quelle âge elle a – mais pour moi elle faisait du grand spectacle..

Ibsen a écrit cette pièce lorsque la situation politique en Norvège était très troublée et j’en ai lu la postface du livre qui a donné une bonne clé à tout cela après la lecture. Une pièce qui date de 1884 – et qui est tout à fait d’actualité.

Extraordinaire.
D’autant plus si on a la chance d’assister ‘en direct’ à une telle production.

Soirée qui va me rester en bonne mémoire et me redonne envie de me rendre plus souvent au théâtre !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 51

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeVen 19 Déc 2008 - 20:42

Tu as dû passer une très bonne soirée drunken Merci de nous la faire partager, ça donne envie miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeVen 19 Déc 2008 - 23:38

kenavo a écrit:
Soirée qui va me rester en bonne mémoire et me redonne envie de me rendre plus souvent au théâtre !

Oui...Allez donc au théâtre autant que vous le pouvez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeSam 20 Déc 2008 - 10:47

Super!
J'irai la voir, en février à Lille clown

Aussi, une mise en scène de La Maison de Poupée qui a fait parler d'elle récement, et passe à Valence (seule date française?) début janvier.

lien fnac

J'ai un il me semble article de journal sur cette mise en scène allemande, de Thomas Ostermeier. Je le mettrai en ligne dans la journée. Very Happy

edit: Voici clown
Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Osterm13


Dernière édition par Burlybunch le Sam 20 Déc 2008 - 13:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeSam 20 Déc 2008 - 22:18

Burlybunch a écrit:
Super!
J'irai la voir, en février à Lille clown
enthousiaste je suis sûre que tu vas adorer Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeDim 8 Fév 2009 - 15:26

Voilà, place est prise pour le 19 prochain. J'ai hâte!
A signaler le cours public animé par Yannic Mancel - Conseiller artistique et littéraire au Théâtre du Nord - le mercredi 18 à 18h30 (Petite Salle), sur les questions de mise en scène propre à la pièce, présentation qui sera également faite (en ma présence pour ainsi dire) à Lille 3 (Pont de Bois, univ. lettres & langues) le mardi 17 à 17h (bibliothèque Etudes Germaniques, bât B au dernier étage)
Et le 19, après la représentation, se tiendra une rencontre avec l'équipe artistique.

J'en ai profité pour prendre un "pass" théâtre, pour profiter encore de la programmation (assez interessante) du théâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeDim 8 Fév 2009 - 16:34

Burlybunch a écrit:
Voilà, place est prise pour le 19 prochain. J'ai hâte!
je te souhaite de passer un bon moment..
je reviens de temps en temps à mes souvenirs de cette soirée.. et c'était vraiment extra..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeSam 14 Fév 2009 - 0:25

Je viens de voir le Canard sauvage et j'ai ouvert un fil sur Ibsen

Kenavo me suggère de faire un copié/collé de mon post sur la pièce depuis le fil Ibsen alors voilà:


Le Canard sauvage (1884): Le principe du mensonge vital

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Le_can11

Citation :
Oh, la vie pourrait avoir du bon, s'l n'y avait pas ces maudits charognards qui viennent importuner les pauvres gens avec leur créance idéale.

Un homme(Hjalmar), son père, sa femme et leur fille adolescente qui devient aveugle, vivent dans les soupentes d'un immeuble à côté d'une sorte de basse-cour (ou de verrière/grenier dans la mise en scène de ce soir ) où sont rassemblés lapins, volatiles et un canard sauvage.

Un jeune homme idéaliste vient s'installer dans leur immeuble où se trouve déjà un vieux médecin à l'étage au-dessous. Ce jeune homme se sent investi d'une mission qui consiste à révéler à Hjalmar un secret de famille qui le sortirait du mensonge dans lequel son couple est en train de se construire et lui permettre ainsi de trouver une nouvelle harmonie. Évidemment cette révélation détruira cette cellule familiale jusqu'au sacrifice de l'enfant.
Spoiler:
 
Ibsen oppose le réalisme du vieux voisin médecin, qui prône la nécessité vitale du mensonge, à l'idéalisme du jeune homme qui, sous couvert de vouloir "élever" son prochain en le poussant à accepter des vérités pourtant destructrices, se montre finalement pervers, au moins inconsciemment.
Spoiler:
 

Cette pièce est très intense et nous renvoie à notre propre dualité. Vérité ou mensonge? Comment concilier les deux. Les relations sociales et familiales ne peuvent-elles se construire que sur des faux-semblants? Il ne tranche pas mais on peut se dire que la réponse est probablement en partie positive.

J'ai eu le sentiment que le canard sauvage est cette part de mensonge sur lequel cette famille construit sa vie et projette ses sentiments. La serre est un peu l'inconscient, un espace de refoulement, de non-dits. Car cette pièce tout en étant naturaliste dans ses dialogues et ses situations, met en place aussi un dispositif symbolique et abstrait.

Le spectacle en lui-même était particulièrement réussi et j'ai passé 2h15 très prenantes.

Le metteur en scène Yves Beaunesne m'était déjà familier puisqu'il a déjà mis en scène l'opéra Werther de Massenet à Lille, ainsi que Rigoletto de Verdi. On retrouve le même univers graphique avec des décors simples mais efficaces, quelques meubles et une superbe serre en fond dont on aperçoit le contenu par transparence grâce à un jeu d'éclairages subtils.

Le début de la pièce est très beau et très "lynchien". Pendant que la lumière de la salle s'éteint progressivement, on aperçoit les personnages en ombres chinoises à travers un voile sur la scène. Il y a une musique mystérieuse et parfois l'ombre d'une main qui efface ce que l'on voit.

Et le final est vraiment émouvant avec une dernière utilisation fantômatique de la serre en arrière plan.

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Le-can10

Les acteurs sont tous excellents. Je reconnais l'actrice Judith Henry que je n'avais pas revue depuis la Discrète avec Lucchini.

Excellent spectacle que je vous souhaite de voir puisqu'il se déplace...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeDim 15 Fév 2009 - 0:16

kenavo a écrit:
Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Canard10

Penses-tu pouvoir trouver cette affiche? Je l'aime beaucoup...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitimeDim 15 Fév 2009 - 16:38

Marko a écrit:
Kenavo me suggère de faire un copié/collé de mon post sur la pièce depuis le fil Ibsen alors voilà:
Merci Very Happy
Marko a écrit:
Cette pièce est très intense et nous renvoie à notre propre dualité. Vérité ou mensonge? Comment concilier les deux. Les relations sociales et familiales ne peuvent-elles se construire que sur des faux-semblants? Il ne tranche pas mais on peut se dire que la réponse est probablement en partie positive.
je pense aussi que la réponse est plutôt positive – surtout que –même si la construction était au début un peu douteux- cette famille est vraiment soudée et montre un bonheur que le jeune homme n’a pas connu chez lui
Marko a écrit:
J'ai eu le sentiment que le canard sauvage est cette part de mensonge sur lequel cette famille construit sa vie et projette ses sentiments. La serre est un peu l'inconscient, un espace de refoulement, de non-dits. Car cette pièce tout en étant naturaliste dans ses dialogues et ses situations, met en place aussi un dispositif symbolique et abstrait.
oui, d’accord avec toi.. je m’avais dit que le départ initial pour cette idée de serre était d’occuper le père, qu’il puisse encore aller à la ‘chasse’ – mais l’enthousiasme que toute la famille montre pour cette partie de leur habitation va plus loin que cet aspect de ‘divertissement’
Marko a écrit:
Le spectacle en lui-même était particulièrement réussi et j'ai passé 2h15 très prenantes.
J’avais vu Hedda Gabler 2 ans avant mise en scène d’un ensemble allemand qui était transportée dans un univers très moderne et quand même très réussi – mais Le Canard sauvage était comme spectacle plus mouvant pour moi
Marko a écrit:
On retrouve le même univers graphique avec des décors simples mais efficaces, quelques meubles et une superbe serre en fond dont on aperçoit le contenu par transparence grâce à un jeu d'éclairages subtils.
j’ai adoré les décors..
Marko a écrit:
Le début de la pièce est très beau et très "lynchien". Pendant que la lumière de la salle s'éteint progressivement, on aperçoit les personnages en ombres chinoises à travers un voile sur la scène. Il y a une musique mystérieuse et parfois l'ombre d'une main qui efface ce que l'on voit.
et surtout ce début.. très réussi
Marko a écrit:
Les acteurs sont tous excellents.
oui.. tous très bien, et notamment pour moi surtout François Loriquet dans le rôle de Hjalmar et Géraldine Martineau qui jouait sa fille de 14 ans
Marko a écrit:
Excellent spectacle que je vous souhaite de voir puisqu'il se déplace...
enthousiaste

Marko a écrit:
Penses-tu pouvoir trouver cette affiche? Je l'aime beaucoup...
je vais téléphoner au théâtre pour demander s’ils en ont encore.
Mais en tout cas, cette photo je l’ai pris à partir de ma feuille de programme – et celle-là je peux te la donner si tu veux Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Empty
MessageSujet: Re: Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne   Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Canard Sauvage d'Ibsen - mise en scène Yves Beaunesne
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Partir en sauvage...
» Magret de canard et poires sautées au thym
» Verrines au magret de canard, pommes et chèvre
» mise sous Curatelle ou sous tutelle
» Quel make up avec une robe bleue canard ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Théâtre, spectacles :: Pièces vues par des parfumés-
Sauter vers: