Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Alain-Fournier

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Alain-Fournier Empty
MessageSujet: Alain-Fournier   Alain-Fournier Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 21:28

Alain-Fournier Alain_10

Biographie

Fils d'un instituteur, Alain-Fournier passe son enfance dans le sud du Berry, puis ira sur Paris suivre ses études dès le secondaire. En 1901, voulant devenir marin, il entre au lycée de Brest pour se préparer à l'Ecole normale supérieure au lycée Lakanal où il rencontre son ami Jacques Rivière, avec lequel il entretient une correspondance jusqu'en 1914. Echouant à l'Ecole normale, il entre dans l'armée où il sera élève-officier puis sous-lieutenant. Après son service, il entre en 1910 comme rédacteur à Paris-Journal et commence parallèlement l'écriture du Grand Meaulnes. Trois ans plus tard, le roman paraît dans la Nouvelle Revue française puis, édité chez Emile-Paul il frôle le prix Goncourt (d' une voix). En 1914, Alain-Fournier se lance dans l'écriture d'une pièce de théâtre La Maison dans la forêt. Cette même année, mobilisé dès le début de la guerre, il sera tué à Dommartin-la-Montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Alain-Fournier Empty
MessageSujet: Re: Alain-Fournier   Alain-Fournier Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 21:35

Qui n'a pas lu, ou ne connaît pas seulement de nom ce livre?
Le Grand Meaulnes
Bibliothèque verte peut-être, lecture d'enfance sûrement, cependant un souvenir inaltérable.


Résumé :


Le roman retrace l'histoire d'Augustin Meaulnes, racontée par son ancien camarade de classe, François Seurel, devenu son ami. François Seurel et Augustin Meaulnes sont tous deux écoliers dans un petit village de Sologne. Lors d'une escapade, Augustin Meaulnes arrive par hasard dans un domaine mystérieux où se déroule une fête étrange et poétique, pleine d'enfants. Le château est bruissant de jeux, de danses et de mascarades. Meaulnes apprend que cette fête est donnée à l'occasion des noces de Frantz de Galais. Parmi les festivités, des promenades en barque sur un lac sont offertes aux convives ; Meaulnes y rencontre une jeune fille dont il tombe instantanément amoureux. Il ne fait cependant que la croiser et n'aura plus l'occasion de la revoir. En effet, la fiancée tant attendue s'est enfuie, le mariage n'a pas lieu et la fête prend tristement fin.

Revenu à sa vie d'écolier, Meaulnes n'a plus qu'une idée en tête : retrouver le domaine mystérieux et la jeune femme qu'il aime. Ses recherches restent infructueuses. Il s'en va étudier à Paris. C'est par hasard que son ami Seurel retrouve la piste de la jeune dame, Yvonne de Galais (la sœur de Frantz), dont le Grand Meaulnes est amoureux.


(source ici J'ai changé le résumé. Un plus court et plus concis convient mieux)


Dernière édition par Lara le Sam 8 Aoû 2009 - 22:18, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Alain-Fournier Empty
MessageSujet: Re: Alain-Fournier   Alain-Fournier Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 21:56

Une lecture qui date, c'est pour ça que je me suis permise d'emprunter à un site ce résumé.
J'ai très envie de relire ce livre. Je me rappelle qui ne m'avait pas laissé indifférente, loin delà même!
Si ça intéresse quelqu'un, une lecture ou re/lecture commune juste pour le plaisir de découvrire ou de se souvenir?
Voir de retrouver des émotions enfouies?
L'unique roman d'un écrivain mort à 27 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Camille19
Main aguerrie
Camille19

Messages : 484
Inscription le : 24/06/2009
Age : 29

Alain-Fournier Empty
MessageSujet: Re: Alain-Fournier   Alain-Fournier Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 22:07

Lara a écrit:
Qui n'a pas lu, [...]
Le Grand Meaulnes ?

Moi sourire

Pourtant c'est pas l'envie qui manque ! Je serais bien partante pour une lecture en commun ! content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Alain-Fournier Empty
MessageSujet: Re: Alain-Fournier   Alain-Fournier Icon_minitimeDim 9 Aoû 2009 - 21:33

Camille19 a écrit:
Je serais bien partante pour une lecture en commun ! content

Moi aussi en espérant que d'autres en aient envie. Wink
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Alain-Fournier Empty
MessageSujet: Re: Alain-Fournier   Alain-Fournier Icon_minitimeMer 19 Aoû 2009 - 19:27

Lara a écrit:
Camille19 a écrit:
Je serais bien partante pour une lecture en commun ! content

Moi aussi en espérant que d'autres en aient envie. Wink

Je m'inscris.
Encore un manque à ma culture littéraire française, fine comme du papier à cigarette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Lamouette
Envolée postale
Lamouette

Messages : 265
Inscription le : 19/09/2009
Age : 38
Localisation : Sud-est

Alain-Fournier Empty
MessageSujet: Re: Alain-Fournier   Alain-Fournier Icon_minitimeMar 16 Fév 2010 - 10:06

Moi j'ai une petite question :Pourquoi est-il automatiquement classé à la lettre A ? C'est un pseudo Alain Fournier ? A t'il un prénom ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mespetitsscraps.over-blog.com
Bibliophile
Envolée postale
Bibliophile

Messages : 299
Inscription le : 09/07/2010
Age : 25
Localisation : 76

Alain-Fournier Empty
MessageSujet: Re: Alain-Fournier   Alain-Fournier Icon_minitimeSam 13 Aoû 2011 - 12:14

Je l'ai fini il y a quelques jours et cette histoire me reste encore dans la tête. J'ai beaucoup aimé cette histoire d'adolescents. Je me suis régalé tout du long, grâce à ses personnages qui surprennent et qui changent la vie des uns et des autres. Une intrigue qui tient la route et une écriture bien sympathique...

Alain-Fournier 162492 Je ne savais pas qu'il était mort si jeune..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliophile.skyblog.com
Sigismond
Agilité postale
Sigismond

Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

Alain-Fournier Empty
MessageSujet: Re: Alain-Fournier   Alain-Fournier Icon_minitimeMer 6 Nov 2013 - 17:12

eXPie a écrit:
Lara a écrit:
Camille19 a écrit:
Je serais bien partante pour une lecture en commun !  content
Moi aussi en espérant que d'autres en aient envie.  Wink
Je m'inscris.
Encore un manque à ma culture littéraire française, fine comme du papier à cigarette...
Si cette lecture en commun n'a pas été faite alors, permettez-moi de relancer, ce livre a hanté toute mon adolescence et je mettrai volontiers les voiles pour une relecture de plus impatient content !

Lamouette a écrit:
Moi j'ai une petite question :Pourquoi est-il automatiquement classé à la lettre A ? C'est un pseudo Alain Fournier ? A t'il un prénom ??
Oui, son nom était Henri-Alban Fournier. De sorte qu'on peut parler de demi-pseudonyme avec Alain-Fournier. Le trait d'union, en joignant (et donc en indissociant) le prénom du nom justifie le classement parmi les "A".

Alain-Fournier, Lettres au petit B. (éditions Emile-Paul 1930, précédé de "la fin de la jeunesse" de Claude Aveline et d'une présentation de René Bichet par Isabelle Rivière)
Alain-Fournier 410_001

Il s'agit d'un recueil de correspondance, mais comprenant uniquement les lettres de l'émetteur Alain-Fournier vers le destinataire René Bichet, compilées par Isabelle, la soeur d'Alain-Fournier, qui a épousé le meilleur ami de son frère, homme de lettres marquant de son temps, Jacques Rivière.
Laquelle Isabelle signe aussi une présentation assez poignante de René Bichet, intercalée entre un texte dispensable mais soigneux de Claude Aveline et la correspondance Alain-Fournier-René Bichet, pour une espèce d'assiette anglaise de bouquin, qui s'avère autrement plus intéressant à la lecture qu'à l'aspect ou encore qu'à l'énoncé brut, comme je viens de le faire, du projet de publication.

On apprend donc par Isabelle que Bichet, très brillant étudiant et fils impeccable, décède très jeune des suites d'une injection léthale de morphine, après une soirée trop arrosée d'étudiants en retrouvailles, pour sa découverte de la morphine, administrée par deux convaincants collègues qui se sont évaporés vite fait après leurs dégâts, le laissant seul face à son trépas.

Ce confident, ce proche d'Alain-Fournier semble avoir été en outre un prometteur jeune poète.

Cette correspondance, qui se lit d'un trait, sans peine (quinze lettres, la première datée du 31 juillet 1906 et la dernière du 22 novembre 1912) dégage un charme incroyable, et nous familiarise grandement avec l'univers, surtout artistique d'ailleurs, ce qui est un grand mérite de ce livre, de l'auteur du Grand Meaulnes.

Entré libre dans cet ouvrage, j'en ressors avec un tombereau de PAL et LAL empli à ras bord. Des auteurs que j'ai toujours, avec soin et lâcheté, éludé, évité: Claudel, Ibsen, Péguy, H-G Wells, Gide. Un autre dont je sors conforté dans ma lâcheté évitante: Paul Fort.  
D'autres que j'ai toujours brûlé de lire, mais avec une procrastination entêtée remettant à plus tard: Emile Verhaeven, Bernard Combette, Anne Catherine Emmerich, William Michael Rossetti, Emily Brontë.

Et, bien sûr, René Bichet, et, bien sûr, Jacques Rivière.

D'autres qui m'arrachent un feulement de connivence avec Alain-Fournier: Mallarmé, Flaubert, Verlaine (et, en musique, Gabriel Fauré).

Sur la portée, l'intérêt littéraire:
Cet ouvrage n'est pas réservé au seul fan-club, loin de là, et, ça et là, quelque envolée, quelque fulgurance toucheront à coup sûr. J'ai la conviction ré-affirmée, en tous cas, raffermie par cette lecture, qu'Alain-Fournier n'était pas uniquement un styliste, étiquetage commode où on a parfois voulu le réduire par complaisance, si ce n'est par raillerie.

Mais, un bon extrait étant plus parlant qu'une besogneuse phrase de commentaire sentencieux, jugez donc vous-même:
Spoiler:
 

A signaler le fructueux et agréable site de l'association des amis de Jacques Rivière et d'Alain-Fournier, avec les manifestations "du centenaire" 1913-2013 que j'ai ratées, les découvrant pour l'occasion, enfin il en reste toujours quelques-unes site de l'AJRAF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Alain-Fournier Empty
MessageSujet: Re: Alain-Fournier   Alain-Fournier Icon_minitimeDim 10 Nov 2013 - 8:41

@Sigismond : tu nous promets de jolies escapades où je vais prendre plaisir à te suivre ... Comme toi, beaucoup d'auteurs qui me tentent et dont ta lecture éclairera d'un jour nouveau ma PAL !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Alain-Fournier Empty
MessageSujet: Re: Alain-Fournier   Alain-Fournier Icon_minitimeMar 12 Nov 2013 - 11:41

Ré-édition du Grand Meaulnes:

Alain-Fournier Couv_l11

À l'automne 1913 paraît Le Grand Meaulnes, l'unique roman d'Alain-Fournier, qui meurt un an plus tard, à 27 ans, sur le front des Hauts de Meuse. De ce livre initiatique, tragique aussi, qui a marqué des générations de lecteurs, de cette quête d'ailleurs et d'absolu, voici, cent ans après, une réédition illustrée et assortie d'éclairages inédits d'écrivains, historiens et journalistes.

Préface : Pierre Bergounioux - Direction : Bernard Stephan
En couverture : créations originales de Claire Forgeot

17 x 22 cm - 272 pages - 28€ - couverture avec rabats
Sortie en librairie le 14 novembre

L'historienne Marie-Paule Caire-Jabinet, qui a dirigé la réédition, signe l'un des textes de l'appareil critique.

source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Alain-Fournier Empty
MessageSujet: Re: Alain-Fournier   Alain-Fournier Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain-Fournier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FELICITATIONS PAPY ALAIN !
» Garde des sceaux - Alain Bressy
» Marché de noël chez Fournier à Menin (jardinerie en Belgique)
» FB et la Musique classique(RTL)
» Bienvenue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: