Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Satyajit Ray

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeMer 9 Nov 2016 - 18:58

L'Expédition



Satyajit Ray - Page 3 Bengal10


Un chauffeur de taxi, de haute caste, Narasingh, se voit retirer sa licence. Sur le chemin de retour vers sa région natale, il porte secours à un riche homme d'affaires, victime d'un accident. Ce dernier le pousse à s'installer à proximité de chez lui. Narasingh y rencontre un ami de la famille, Joseph, et sa soeur, qui lui plaît beaucoup. Joseph le met en garde contre l'homme d'affaires, mais ce dernier fait une proposition très alléchante à Narasingh.

L'inde avec son système de castes, la difficulté de trouver sa place lorsque les anciennes hiérarchies ne correspondent plus au monde dans lequel vivent le personnages, la situation compliquée des femmes...le film aborde de nombreuses thématiques à travers le personnage de Narasingh, issu de haute caste mais qui exerce un métier peu considéré. La tentation de trahir ses valeurs est forte. Les frustrations fortes font que la violence couve et peut exploser à chaque moment.

Un beau film, avec une façon très efficace de développer l'action, de mettre en place les personnages et leurs évolutions. Et dessiner la société indienne, avec ses fractures et contradictions.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeMer 9 Nov 2016 - 19:24

Ah, je ne l'ai pas vu, celui-là... Comme un certain nombre du cycle de la cinémathèque...
Merci pour ton commentaire ! bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
ArenSor
Main aguerrie
ArenSor

Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeMer 9 Nov 2016 - 19:37

J'ai vu, étant jeune, au ciné-club à la télé "Le Salon de musique", ce film m'a profondément marqué. Je l'ai revu à de nombreuses reprises au cinéma et en DVD, toujours avec le même plaisir. Je me souviens également d'un cycle S. Ray en cinéma Art et essai : "La Déesse", "Charulata", "Des jours et des nuits dans la forêt". J'ai dans ma PAR la Trilogie d'Apu que je n'ai pas encore visionnée. Malheureusement, il est devenu aujourd'hui pratiquement impossible, en dehors de Paris et de très grandes villes, de voir ces films sur grand écran. Pas toujours en raison de considérations économiques des gérants de cinéma, mais souvent par désintérêt du public. Je me souviens d'un cycle Tati programmé dans le cinéma de la ville, nous étions pas plus de 3 ou 4 à chaque séance. J'ai découvert "Citizen Kane" récemment au cinéma, je me félicite de l'avoir vu en premier au cinéma, mais là encore, le public était très clairsemé. C'est un peu décourageant;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeMer 9 Nov 2016 - 21:34

eXPie a écrit:
Ah, je ne l'ai pas vu, celui-là... Comme un certain nombre du cycle de la cinémathèque...
Merci pour ton commentaire ! bonjour

L'intérêt de la rétrospective, c'est de pouvoir voir des raretés, qu'on aurait du mal à voir autrement.

ArenSor a écrit:
J'ai vu, étant jeune, au ciné-club à la télé "Le Salon de musique", ce film m'a profondément marqué. Je l'ai revu à de nombreuses reprises au cinéma et en DVD, toujours avec le même plaisir. Je me souviens également d'un cycle S. Ray en cinéma Art et essai : "La Déesse", "Charulata", "Des jours et des nuits dans la forêt". J'ai dans ma PAR la Trilogie d'Apu que je n'ai pas encore visionnée. Malheureusement, il est devenu aujourd'hui pratiquement impossible, en dehors de Paris et de très grandes villes, de voir ces films sur grand écran. Pas toujours en raison de considérations économiques des gérants de cinéma, mais souvent par désintérêt du public. Je me souviens d'un cycle Tati programmé dans le cinéma de la ville, nous étions pas plus de 3 ou 4 à chaque séance. J'ai découvert "Citizen Kane" récemment au cinéma, je me félicite de l'avoir vu en premier au cinéma, mais là encore, le public était très clairsemé. C'est un peu décourageant;

A la Cinémathèque, il y a en général du monde, souvent même trop à mon goût. dentsblanches

C'est plutôt aux sorties des films d'auteurs, que c'est souvent peu fourni, presque désespérant. Il faut les voir le plus rapidement possible, avec très peu de cinémas, donc pas toujours pratique quand on travaille.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeJeu 10 Nov 2016 - 22:14

Le lâche

Satyajit Ray - Page 3 Lache10

Amitabha, scénariste, tombe en panne de voiture dans un coin perdu. Un riche planteur lui propose de l'héberger pour la nuit, en attendant qu'il puisse repartir. Mais Amitabha reconnaît dans la femme de son hôte, Karuna, son grand amour de jeunesse.

Même 2 acteurs principaux que dans Charulata, et aussi un triangle amoureux. Mais le contenu est d'une certaine façon plus amère et cruel que dans Charulata, les personnages sont bien plus blasés également. Amitabha écrit pour gagner de l'argent comme seule motivation, Karuna est vindicative. La notion de décision, de prise de risque, est au coeur du film. Les deux acteurs sont remarquables, façonnant des personnalités différentes à leurs personnages aux deux moments de leurs vies.

Même les films considérés comme mineurs sont remarquables chez Satyajit Ray...

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeJeu 10 Nov 2016 - 23:34

Tu es devenue une inconditionnelle, Arabella ! Je regarde peu de films en ce moment, mais il faudrait que je me penche sur les DVD de Satyajit Ray qui attendent patiemment sur mes étagères…

Pour rester en Inde à la même époque, as-tu déjà vu un film de Ritwik Ghatak, et si oui, qu'en as-tu pensé ?
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeVen 11 Nov 2016 - 8:38

J'aime énormément Satyajit Ray depuis très longtemps, et là je profite de la rétrospective en cours à la Cinémathèque.
Je ne connais pas Ritwik Ghatak en revanche.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeLun 14 Nov 2016 - 20:59

La pierre philosophale



Satyajit Ray - Page 3 220px-10


Un pauvre employé de banque, sur le point d'être licencié trouve une pierre qui transmute tout métal en or. Il s'enrichit, devient un personnage en vue. Jusqu'au jour où il révèle malencontreusement son secret.

Il s'agit d'une comédie, un film destiné visiblement à un large public, avec une ambition artistique moins marquée que dans d'autres films du réalisateur indien. La morale est sans doute un peu simpliste et démonstrative (sur le danger de l'enrichissement à tout prix, l'argent ne fait pas le bonheur....), mais il y a toujours la patte du maître, certains plans de foule sont hallucinants par exemple. Et quelques portraits de personnages, bien vus même si c'est sur un mode comique.

Pas essentiel sans doute, mais pas inintéressant. Et plaisant à suivre.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeLun 14 Nov 2016 - 21:02

Trois filles



Satyajit Ray - Page 3 3_fill10

1) Les bijoux volés
2) Le directeur de poste
3) La conclusion

Trois histoires d'environ une heure chacune, tirées du recueil de nouvelles Kabuliwallah de Rabindranath Tagore. A la cinémathèque, le cycle était présenté en deux séances, le premier film seul, et les deux derniers ensemble.

Dans chacun des trois récits, un personnage féminin est le centre de gravité du récit. Dans Les bijoux volés, il s'agit d'une épouse qui collectionne les bijoux qui deviennent progressivement sa seule obsession. Dans le deuxième une jeune orpheline qui s'attache à son nouveau maître, responsable d'un petit bureau de poste dans un village reculé. Et dans la dernière, une toute jeune fille insolente et éprise de liberté.

J'avais beaucoup aimé les nouvelles de Tagore. Ray s'en empare pour les traduire à sa façon, fidèle à l'esprit et à la philosophie, mais avec les moyens du cinéma. Et c'est enchanteur. De justesse, de finesse, d'inventivité. Des histoires avec beaucoup de charme, mais aussi de gravité, entre rire et émotion, légèreté et profondeur. Les personnages, y compris les secondaires sont croqués avec tendresse mais sans complaisance, mettant en évidence les qualités et les défauts, les ridicules aussi. La société indienne, avec ses hiérarchies, ses injustices, mais aussi son humanité est toujours présente. Et bien sûr une beauté formelle, une maîtrise cinématographique époustouflante.

Trois petits bijoux dont on se demande pourquoi ils ne sont pas plus connus et diffusés...

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeLun 14 Nov 2016 - 21:46

Arabella a écrit:
Trois petits bijoux dont on se demande pourquoi ils ne sont pas plus connus et diffusés...
Ça reste vraiment un mystère pour moi. Même en DVD, on ne trouve que très peu de films de Satiajit Ray... C'est incompréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeLun 14 Nov 2016 - 21:53

j'aurais rêvé la vision sur un rayon ou une étagère de coffrets à l'air bien garnis ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeLun 14 Nov 2016 - 22:05

De l'import, peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitimeLun 14 Nov 2016 - 22:08

possible, ça devait être dans une boutique type OCD si j'ai vu ça.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Satyajit Ray - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Satyajit Ray   Satyajit Ray - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Satyajit Ray
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: