Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [BD] Marion Montaigne

Aller en bas 
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Marion Montaigne Empty
MessageSujet: [BD] Marion Montaigne   [BD] Marion Montaigne Icon_minitimeMer 3 Avr 2013 - 15:57

Marion Montaigne (1980)
Auteure du formidable blog Tu mourras moins bête (mais tu mourras quand même).

[BD] Marion Montaigne Marion10

Biographie :
Citation :

Je suis née à Saint-Denis de la Réunion le 8 avril 1980, un jour après Ourasi. Après, retour en métropole. J’y passe le bac ES puis fais un passage à l’atelier de Sèvres, puis une mise à niveau MANMA à Estienne à Paris et finalement, je finis en beauté, dans une classe de 21 garçons (sur 25) aux Gobelins pour apprendre l’animation. J’ai un peu bossé pour TF1 jeunesse, fait du layout, écrit des scénarios pour la série "une minute au musée" saison 1 et 2. J’ai été libraire à Gibert Jeune, rayon BD, belle époque où je pouvais faire des réducs de 80% sur les Manara. Puis je me suis mise free lance : pas mal d’illustrations pour Bayard, Milan, Nathan, Larousse, Lito... et de la bd : Le carfard en 2006. Ed. Sarbacane, La vie des très bêtes, 2007 ed. Bayard, Panique Organique, 2008 ed. Sarbacane, Youri et Margarine, 2009 ed Tourbillon. À côté, je tiens le blog Tu mourras moins bête et en ce moment, je fais partie de l’équipe de scénaristes du dessin animé "Mandarine & cow saison 2" (France3).
Source


Bibliographie :
Citation :

Illustrations et jeunesse

   Attention chien savant! texte de Elsa Devernois
   100 % mots rigolos, texte de Céline Potard
   Ma bande à moi, avec Benjamin Perrier, Tourbillon
   Professeur Choupsky présente : Le Cafard, collection Onomatopée, éditions Lito
   Youri et Margarine dans l'espace, Tourbillon

Bandes dessinées

   Panique organique, Sarbacane, 2007.
   La Vie des très bêtes, Bayard, 2008.
   Tu mourras moins bête..., Ankama :

   La science, c'est pas du cinéma, 2011.
   Quoi de neuf, docteur Moustache ?, 2012. Prix du public Cultura au festival d'Angoulême 2013.

Source

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

[BD] Marion Montaigne Empty
MessageSujet: Re: [BD] Marion Montaigne   [BD] Marion Montaigne Icon_minitimeMer 3 Avr 2013 - 15:58

Tu m'as pris de vitesse !
Bravo pour ton initiative !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Marion Montaigne Empty
MessageSujet: Re: [BD] Marion Montaigne   [BD] Marion Montaigne Icon_minitimeMer 3 Avr 2013 - 16:02

Tu mourras moins bête – Tome 1 : La science, c’est pas du cinéma ! (2011)


[BD] Marion Montaigne 79819210

Arrêtez de rêver, ce n’est pas en regardant les Experts ou Grey’s Anatomy que vous pourrez avoir votre doctorat ! Demain, nous ne pourrons pas utiliser des lasers pour nous amuser à faire la guerre, conservez plutôt vos pistolets en plastique, ils vous seront plus utiles ! La téléportation, l’hibernation dans l’espace, l’avenir à la façon de Minority Report, la respiration sous l’eau comme dans Abyss, la pratique de Chéri, j’ai rétréci les gosses ne sont que des chimères qui ont été créées dans le but de vous faire supporter votre triste quotidien ! Tout ça, c’est du bidon ! La science, ce n’est pas aussi rigolo que le cinéma.

Qui pouvait nous enseigner une nouvelle aussi décevante, si ce n’était Professeure Moustache, première femme au monde à cumuler doctorat et moustache hitlérienne au-dessous du nez ? Fille illégitime d’Albert Einstein et de Stephen Hawking (seul miracle surnaturel que la Professeure voudra bien admettre), Internet lui a permis de propager son savoir par le biais du blog Tu mourras moins bête (mais tu mourras quand même).


[BD] Marion Montaigne Mourra10


Dans ce premier volume, nous retrouverons les planches les plus réussies publiées au début de l’existence du blog. Celles-ci trouvent leur cohérence dans le plaisir pervers qu’elles trouvent à détruire tous nos rêves naïfs de spectateurs, avides de prodiges cinéphiles et de science-fiction. Ne blâmons pas la Professeure Moustache : elle ne fait que répondre à nos questions. Ainsi, chaque chapitre est lancé par une « question d’internaute » plus fictionnelle que réelle :


« Chère professeure,
Je ne regarde pas les Experts à la télé. Moi je préfère Grey’s Anatomy. Avec tout ce que j’ai appris grâce à cette série, ai-je le niveau pour devenir médecin ? Hein ?
Yannick »



Et c’est parti pour une réponse qui, sous couvert de nous dévoiler l’absurdité de bien des créations échevelées de cinéastes tordus, nous permettra de comprendre que la science n’est pas aussi flexible qu’on veut bien nous le faire croire. Avec ses airs de savant fou, embarquée dans chacune de ses démonstrations avec manie et frénésie, la Professeure Moustache prend la relève des docteurs ès ‘Pataphysique (le Docteur Faustroll est peut-être son troisième père, qui sait ?). Sa verve intarissable, ses exemples dont l’absurdité est poussée jusqu’à l’extrême limite ainsi que ses références à des personnages faisant partie de notre héritage culturel (Derrick, Johnny Hallyday, Indiana Jones, entre autres grosses bêtes…) composent un savant pot-pourri surprenant et tordant. Professeure Moustache, sortez de derrière votre écran, clonez-vous et téléportez-vous dans chacune de nos écoles ! On prierait presque pour avoir comme devoir l’apprentissage par cœur de chaque chapitre de ce premier volume de Tu mourras moins bête. Passage en classe supérieure avec la suite de la série…


Une introduction qui donne le ton d'emblée :

[BD] Marion Montaigne Mourra11 [BD] Marion Montaigne Mourra12


Nicolas Cage en castor :

[BD] Marion Montaigne Mourra13



Pourquoi ce n'est pas une bonne idée d'utiliser un sabre laser pour couper du sauciflard...

[BD] Marion Montaigne Mourra14

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Marion Montaigne Empty
MessageSujet: Re: [BD] Marion Montaigne   [BD] Marion Montaigne Icon_minitimeMer 3 Avr 2013 - 16:03

GrandGousierGuerin a écrit:
Tu m'as pris de vitesse !
Bravo pour ton initiative !

Tu peux encore me rattraper ! Very Happy

Connaissant tes goûts pour la web-BD, cela m'aurait étonné que tu ne connaisses pas Marion Montaigne Wink

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Marion Montaigne Empty
MessageSujet: Re: [BD] Marion Montaigne   [BD] Marion Montaigne Icon_minitimeDim 12 Mai 2013 - 11:50

Tu mourras moins bête – Volume 2 : Quoi de neuf, docteur Moustache ? (2012)


[BD] Marion Montaigne Tu-mou10

Après avoir fini la lecture du premier volume de Tu mourras moins bête, une peur terrible m’assaillit, qui faillit me pousser à prendre la plume pour écrire une carte postale au docteur Moustache.

Docteur ?
Maintenant, comment vais-je faire pour ne pas mourir aussi bête que tous les autres jours ?


La réponse survint sous la forme d’un second volume.

Après nous avoir parlé de la fiction et des arrangements frauduleux qu’elle s’accorde avec la réalité, le docteur Moustache choisit ici de se consacrer à une autre forme de fiction scientifique : la biologie. Et on se désole de n’avoir pas eu ce doc’ comme professeur de biologie lorsque nous étions à l’école… Toutes les questions qui nous turlupinent peuvent enfin être posées, et quel soulagement, déjà, de les voir exprimées :


« Hier, après le repas, ma femme m’a dit (je cite) : « baise-moi comme une bête ». S’il vous plaît, expliquez-moi ce que je dois faire ?
E. Zemmour »



« Chère professeure,
A chaque fois que je me retrouve dans un corps humain, je me fais contrôler par les flics ! Y’en a marre ! J’ai rien fait !
Paulo pollen de tulipe »



Pas de sexisme, pas de racisme, pas de spécisme ni même de politiquement correct : le docteur Moustache accepte les questions de n’importe quel interlocuteur et se charge d’y répondre avec une vaillance constante et une précision digne du plus zélé des savants fous.


Plus drôle encore que le volume précédent, ce nouveau répertoire des sciences érudites du docteur Moustache s’oblige à trouver une nouvelle forme de narration pour s’attaquer au domaine plus abstrait (et plus redouté) des sciences biologiques. Lorsqu’il s’agissait d’expliquer les failles et les absurdités de la fiction cinématographique, n’importe quel zoulou pouvait (et osait) comprendre les explications du doc ; mais dès lors qu’on nous balance les termes d’ « apoptose », d’ « organe vestigial », de « stade anal » ou de « pygomancie », la foule se met en pagaille et prend peur. Plutôt que de détaler comme des lapins, nous voici condamnés à rester dans le clapier du docteur Moustache. Et tant mieux ! Jamais la science ne nous aura parue aussi simple, aussi populaire, aussi politique et aussi… peu scientifique ! Le docteur Moustache, c’est Oscar Wilde au pays des scalpels, c’est Woody Allen dans le monde des blouses blanches, c’est Freud sous cocaïne et c’est aussi toute une lignée de savants fous qui n’avaient besoin d’aucune substance pour se livrer à des expériences psychédéliques (Herr Sömmering et ses têtes guillotinées ou Stubbins Ffirth et ses ingestions de vomi noir).


Le docteur Moustache ne cherche pas à nous impressionner en nous faisant croire que la science est inaccessible au plus grand nombre. Au contraire, la voici catapultée au rang des préoccupations scatologiques du stade anal ! Et si cette destitution ne vous rend pas les choses plus parlantes, le docteur Moustache n’hésitera pas à illustrer ses cas d’exemples concrets tirés d’une réalité plus absurde encore que le cinéma ; où Sarko, Carla Bruni, Depardieu et les frères Bogdanov retrouveront une aura de vraisemblance lorsque le docteur Moustache aura élucidé le mystère de leurs comportements aberrants.


« Contrairement au président, les cellules nous protègent, nous nourrissent et sont même prêtes à mourir pour nous, pour nous défendre ou pour réguler leur prolifération. »



Et contrairement au président (n’importe lequel, on s’en fout), le docteur Moustache nous éduque, nous amuse et sacrifie même sa crédibilité pour nous, pour nous instruire et pour nous illuminer.


[BD] Marion Montaigne Mourra10

Citation :

[…] retrouvons Stubbins Ffirth, un médecin américain qui voulait absolument démontrer que la fièvre jaune (autrement appelée « vomi noir ») n’était pas contagieuse.
Pour ça, le mec, il s’est incisé le bras.
Puis il s’est fourré du vomi de malade dedans (conseil Top Chef : pour faire une farce réussie, bien tasser le vomi !).
Mais Ffirth ne tomba pas malade. Il dut penser qu’il n’y était pas allé assez fort car la fois suivante, il s’appliqua le vomi… dans les yeux. Et il ne chopa toujours pas la fièvre jaune.
Ffirth passa donc le vomi à la poêle pour en humer les vapeurs. Puis il se fit des pilules de vomi qu’il avala, et comme ça ne faisait toujours rien (à se demander s’il ne voulait VRAIMENT pas que la fièvre SOIT contagieuse)… il finit par boire des verres de vomi…
Il dut se résigner et conclure que la fièvre jaune n’était pas contagieuse. En fait, elle l’est, mais par le sang et les moustiques.


Oh ! des figures connues...

[BD] Marion Montaigne Mourra11


[BD] Marion Montaigne Mourra12


[BD] Marion Montaigne Mourra13


L'art de mettre en scène les phénomènes biologiques :


[BD] Marion Montaigne Mourra14


[BD] Marion Montaigne Mourra15


Pour une réponse à la question posée par E. Zemmour : ICI !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Marion Montaigne Empty
MessageSujet: Re: [BD] Marion Montaigne   [BD] Marion Montaigne Icon_minitimeLun 20 Jan 2014 - 17:44

Riche, pourquoi pas toi ? (2013)


[BD] Marion Montaigne 911-0s10

Ben ouais, ça a l’air tellement facile… plus besoin d’avoir l’air de le mériter, depuis quelques années, la décadence médiatico-politique battant son plein, il semble que n’importe qui peut devenir riche. Un passage vite fait au Loft Story pour montrer ses seins, et on gagne assez de sous pour pouvoir se les refaire toute une vie à raison d’une fois par an.


Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, deux sociologues « spécialistes des riches », se cachent dans les rayons de la Fnoc pour choper le prolétaire.  Ils attrapent Philippe Brocolis, pauvre touriste égaré dans cette zone de non-droit culturel après une dure journée de boulot. Les voilà partis pour une conversation sociologique appliquée de toutes les notions intrigantes constituant la stratosphère du monde des fortunés. Qu’est-ce qu’un riche ? Qu’a-t-il de plus que les autres ? Est-il plus intelligent que Jésus-Christ ? Ou incarne-t-il le Diable ? En réalité, nous sommes loin de concepts aussi spirituels. Du réalisme avant toute chose. En un chapitre, le riche semble avoir épuisé toutes ses possibilités d’émerveillement. Philippe Brocolis et sa famille retournent à leurs préoccupations comme si de rien n’était, un ticket à gratter dans la poche. Ticket gagnant ! C’est autre chose d’étudier la richesse une fois devenu riche à son tour…


Véritablement édifiante, cette bande dessinée amuse et divulgue au passage quelques informations qui ébahiront certainement toute personne n’appartenant pas à la lignée Wendel, par exemple. Progressivement, Pinçon & Pinçon nous font prendre conscience que le privilège de naissance existe encore et que la bonne vieille société médiévale de nos cours d’histoire pourrait aisément être transposée au monde contemporain. Si les riches semblent avoir toutefois appris une chose des derniers évènements historiques en leur défaveur, c’est la suivante : quand on est riche, il faut se taire et se planquer. Lorsque les prolos se la jouent individualistes et se lancent dans des compétitions forcenées dans l’espoir d’escalader un tantinet l’échelle sociale, les membres des grandes et riches dynasties –qui se reconnaissent par leur figuration dans le bottin mondain- se serrent les coudes, se filant des millions ou les postes les plus lucratifs. Allez, lève-toi pour bosser le jour de la Pentecôte, qu’on te dit !


Le prolétaire frousse les babines et grogne…pourtant, les Pinçons ne frappent pas sur le riche pour le plaisir de se défouler. En prenant concrètement appui sur la pensée de Bourdieu, ils montrent que les classes sociales non-privilégiées dépendent d’une hexis de classe de laquelle il leur serait difficile (et peut-être même inconfortable) de sortir. C’est pourquoi les gagnants au Loto suivent des cours pour placer leur argent, plus sûrement pour apprendre à bien le dépenser, que ce soit à Monaco ou aux enchères artistiques. Philippe Brocolis et sa famille, devenus riches, commencent à comprendre que le rêve glisse doucement vers le cauchemar…


Marion Montaigne excelle lorsqu’elle nous parle de sciences ou de cinéma, et se montre toujours aussi passionnante lorsqu’elle aborde les sciences sociales. Nous sommes loin du ton désespéré des moralisateurs ou du sérieux lénifiant des intellectuels. La bibliographie se trouve toutefois en fin d’ouvrage pour qui aimerait s’imbiber de la version formelle du sujet. On reconnaîtra les prolétaires au fait qu’ils se procureront l’ouvrage à la bibliothèque ou qu’ils le piqueront sur un étal mal surveillé. Les bourgeois iront à la Fnoc pour s’en accaparer et le ranger plus tard sur leurs étagères en signe ostentatoire de richesse. Et si vous êtes un héritier Wendel, il y a fort à parier que vous connaissez déjà tout le contenu de cet ouvrage…


Citation :
Dans le papier à cigarette à rouler OCB, le « B » signifie « Bolloré ». C’est un peu lui que vous léchez quand vous vous en roulez une.


Citation :
Le bottin mondain est une sorte d’annuaire V.I.O. avec les adresses de gens de la haute société, des personnes d’influence, de pouvoir… rien à voir avec le vulgaire annuaire ! […] On trouve également des modèles de lettres afin d’écrire à de hauts dignitaires qui sont eux-mêmes parfois dans le bottin.
« Pour écrire au Pape, commencez la lettre ainsi : « [sic] Très cher Saint Père, Humblement prosterné aux pieds de Vôtre sainteté et implorant la faveur de la bénédiction apostolique… » »


Citation :
Quand Bernard Arnault veut la double  nationalité belge, ce n’est pas pour des problèmes de fin de mois, ce n’est pas non plus parce qu’il a une passion pour la frite ou la BD (hélas), c’est parce que les droits de succession y sont moindres qu’en France. Ainsi, la richesse passe de génération en génération au sein de la famille, de la dynastie, de la classe.


Qu'est-ce que l'hexis ?

[BD] Marion Montaigne Riche10

[BD] Marion Montaigne Riche_10

[BD] Marion Montaigne Riche_11

[BD] Marion Montaigne Riche_12

[BD] Marion Montaigne Riche_13

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

[BD] Marion Montaigne Empty
MessageSujet: Re: [BD] Marion Montaigne   [BD] Marion Montaigne Icon_minitimeDim 26 Oct 2014 - 14:05

[BD] Marion Montaigne Lis-la10

Tu mourras moins bête (tome 1)

Action et flingues, SF, enquêtes scientifiques,... et vas-y que ça démonte du rêve avec la Prof Moustache et sa répartie implacable. Et si j'aime bien la manière de soulever un coin de rideau tout en ramenant à la lumière des faits terriblement imperturbables, c'est surtout la répartie qui m'a fait marré.

Et l'emploi de quelques références qui certes vont dater la chose (l'homme de l'atlantide... &co.), emploi judicieux, donc forcément on pardonne.

Et puis c'est cool les cadeaux, ça permet de lire des trucs qu'on aime et qu'on aurait pas lus sans ça !

c'est bô la vie des fois singe

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Marion Montaigne Empty
MessageSujet: Re: [BD] Marion Montaigne   [BD] Marion Montaigne Icon_minitimeMar 16 Déc 2014 - 20:57

Tu mourras moins bête, tome 3 : Science un jour, science toujours ! (2014)


[BD] Marion Montaigne 97827510

La biologie est à l’honneur dans ce troisième volume. Les questions sont toujours aussi loufoques et déclenchent des interrogations insoupçonnées mais qui, une fois matérialisées, nécessitent absolument de trouver une réponse. Pourquoi les filles embêtent-elles autant les garçons avec leur passion des chevaux ? Est-ce qu’un jour les robots vont dominer le monde ? Pourquoi est-ce que mon gras ne disparaît pas ? Les animaux ont-ils aussi le droit de participer à la Gay Pride ? A quoi ressemble un porno pour les bestioles ? Risquerais-je de ressembler à un plat surgelé de chez Picard si je décidais de me faire cryogéniser ?


Marion Montaigne a encore une fois sélectionné de très bons crus issus de son blog. Malgré leur apparente frivolité, chaque sujet est nourri d’une riche documentation. Les informations, passées au moulinet de l’esprit tordu et tordant de Marion Montaigne, deviennent matière à mourir de rire. Mourir, certes, mais moins bête.


CLIC : Les animaux sont des pervers
[BD] Marion Montaigne 74189710


CLIC : Anatomie du poney
Pourquoi les filles raffolent-elles des chevaux ?
[BD] Marion Montaigne 97965210
[BD] Marion Montaigne 97964811
[BD] Marion Montaigne 97964810

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




[BD] Marion Montaigne Empty
MessageSujet: Re: [BD] Marion Montaigne   [BD] Marion Montaigne Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Marion Montaigne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Futurs(es ) AS de l'IUT MONTAIGNE
» MARION DUFRESNE II (1995-20xx) : généralités
» Bonjour à tous !
» Admission AS Edition-Librairie Bordeaux Montaigne
» Question à Marion Legouy-Desaulle et à Tiffany Ermenault

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: