Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

 

 Alain Guiraudie

Aller en bas 
+4
Avadoro
Heyoka
Marko
traversay
8 participants
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Alain Guiraudie Empty
MessageSujet: Alain Guiraudie   Alain Guiraudie EmptyVen 14 Juin 2013 - 21:20

Alain Guiraudie Alain_10

Citation :
Alain Guiraudie, né le 15 juillet 1964 à Villefranche-de-Rouergue, est un réalisateur, scénariste et écrivain français.

Issu d'une famille d'agriculteurs, il se passionne très jeune pour la culture populaire. En 1990, il réalise son premier court métrage, Les héros sont immortels, produit par le GREC.

Dans un style picaresque et sur le ton du conte, il s'efforce de représenter la classe ouvrière comme dans le moyen métrage Ce vieux rêve qui bouge, lauréat du prix Jean-Vigo et présenté en 2001 à la Quinzaine des réalisateurs. Jean-Luc Godard parle à cette occasion du « meilleur film du Festival de Cannes ». Filmant souvent dans le Sud-Ouest, Alain Guiraudie passe ensuite au long métrage avec Pas de repos pour les braves, Voici venu le temps, Le Roi de l'évasion (présenté à la 41e Quinzaine des réalisateurs lors du Festival de Cannes 2009) et L'Inconnu du lac, sélectionné dans la section Un certain regard du Festival de Cannes 2013, qui ouvre sa carrière à un public plus grand. Alain Guiraudie déclare que ce film est un aboutissement du fait qu'il « [avait] envie de se confronter à [sa] propre sexualité. ». En 2016, son film Rester vertical fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes.

Alain Guiraudie 21004610

L'inconnu du lac d'Alain Guiraudie
Citation :
L'été. Un lieu de drague pour hommes, caché au bord d'un lac. Franck tombe amoureux de Michel. Un homme beau, puissant et mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion.
Fut un temps où Alain Guiraudie, à l'instar d'un Brisseau, était un franc tireur du cinéma français. Ses films ne ressemblaient à rien, de connu en tous cas, dans une tonalité hédoniste, jouisseuse et libertaire. L'amour pour tous, hétéro, homo, qu'importe pourvu que les corps, et l'esprit, exultent. Après Les rois de l'évasion, sorte de summum dans cette veine, voici que Guiraudie se retrouve sous les projecteurs de Cannes avec L'inconnu du lac, un film beaucoup plus cadré et rigoureux, un huis clos sexuel, 100% gay, agrémenté d'une trame policière qui apporte peu. Chantre du désir, le cinéaste se fait cette fois plus cru, avec deux scènes explicites qui ne s'imposaient peut-être pas, et abandonne en route une grande partie de sa fantaisie et de son originalité. La lenteur n'est pas un problème en soi mais la répétition, si. Et L'inconnu du lac n'en finit pas de repasser les mêmes scènes avec un naturalisme (et naturisme) désarmant. La lumière est belle mais les dialogues et l'interprétation ne sont pas à la hauteur des ambitions du réalisateur. De là à penser que Guiraudie est plus à l'aise dans un cinéma mal foutu et abracadabrant, il n'y a qu'un pas que l'on peut franchir aisément.

Alain Guiraudie 21004611
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Alain Guiraudie Empty
MessageSujet: Re: Alain Guiraudie   Alain Guiraudie EmptyMar 18 Juin 2013 - 23:24

traversay a écrit:
Alain Guiraudie 21004610

L'inconnu du lac d'Alain Guiraudie
Citation :
L'été. Un lieu de drague pour hommes, caché au bord d'un lac. Franck tombe amoureux de Michel. Un homme beau, puissant et mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion.
Fut un temps où Alain Guiraudie, à l'instar d'un Brisseau, était un franc tireur du cinéma français. Ses films ne ressemblaient à rien, de connu en tous cas, dans une tonalité hédoniste, jouisseuse et libertaire. L'amour pour tous, hétéro, homo, qu'importe pourvu que les corps, et l'esprit, exultent. Après Les rois de l'évasion, sorte de summum dans cette veine, voici que Guiraudie se retrouve sous les projecteurs de Cannes avec L'inconnu du lac, un film beaucoup plus cadré et rigoureux, un huis clos sexuel, 100% gay, agrémenté d'une trame policière qui apporte peu. Chantre du désir, le cinéaste se fait cette fois plus cru, avec deux scènes explicites qui ne s'imposaient peut-être pas, et abandonne en route une grande partie de sa fantaisie et de son originalité. La lenteur n'est pas un problème en soi mais la répétition, si. Et L'inconnu du lac n'en finit pas de repasser les mêmes scènes avec un naturalisme (et naturisme) désarmant. La lumière est belle mais les dialogues et l'interprétation ne sont pas à la hauteur des ambitions du réalisateur. De là à penser que Guiraudie est plus à l'aise dans un cinéma mal foutu et abracadabrant, il n'y a qu'un pas que l'on peut franchir aisément.

Alain Guiraudie 21004611

Pas d'accord avec toi Traversay. Je trouve ce film épatant. C'est vrai que Guiraudie nous avait habitués à des films plus bordéliques et décalés, plus ouvertement politiques aussi dans une certaine mesure. Mais en s'essayant à cette nouvelle forme plus mystérieuse, proche du conte,  on retrouve pourtant tout son univers. Ces mecs ordinaires qui se désirent auquel il rajoute deux nouveaux venus plus sexy (sexy selon des critères plus consensuels disons...), cette liberté et cette justesse de ton dans la tendresse comme dans la sexualité, ces personnages atypiques comme cet inspecteur improbable, un sous-texte plus sociologique derrière la fable, un travail photographique et sonore remarquable malgré un aspect de série B.

Je trouve ces scènes de sexe crues et belles en même temps. Elles m'ont fait penser à ce que faisait Apichatpong Weerasethakul dans Blissfully Yours (le côté solaire, la simplicité des scènes érotiques frontales non simulées ou doublées, la nature paradisiaque) ou même dans Tropical Malady (toute la dernière séquence magnifique dans ce crépuscule croissant, la dimension quasi onirique).

Je me suis laissé emporter à travers cet espace fascinant à regarder et qui ne m'a jamais ennuyé. Mélange de trivialité et d'élégance à l'image de cet homme bedonnant plein de tendresse qui observe, s'attache l'air de rien, protège, met en garde. Guiraudie aime prendre des amateurs pas forcément très glamour et les rendre attachants et originaux. Ce qui circule entre tous ces personnages est stimulant, intriguant, émouvant même.

On a le sentiment qu'il a fait une sorte de fable légère mais à la fois solaire et crépusculaire qui met en scène différents aspects du désir et de l'attachement. Ce sont des hommes entre eux mais il y a quelque chose d'universel.  Un homme ancien hétéro qui s'attache de façon très platonique et s'en contenterait bien, un prédateur jouisseur qui refuse l'intimité amoureuse et un jeune qui cherche à unir désir et sentiment. Ils semblent jouer modestement une sorte de tragédie à 3, avec quelques spectateurs, qui met en scène cette ronde des désirs, leur opposition, leur affrontement. Le côté thriller n'étant qu'un prétexte. Guiraudie semblant mettre en garde contre les illusions d'une beauté trop évidente (ce clone de Tom Selleck comme incarnation maléfique du fameux silure!!) et mettre en lumière une beauté et une générosité plus subtiles.

Et ce qui est formidable c'est que cette parabole n'a rien d'ostentatoire ou de lourdingue. C'est léger, drôle et inquiétant en même temps. Un vrai régal!

Alain Guiraudie L-inco10
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka


Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 36
Localisation : Suède

Alain Guiraudie Empty
MessageSujet: Re: Alain Guiraudie   Alain Guiraudie EmptyMer 19 Juin 2013 - 13:12

Marko a écrit:
Pas d'accord avec toi Traversay. Je trouve ce film épatant. [...]
Et ce qui est formidable c'est que cette parabole n'a rien d'ostentatoire ou de lourdingue. C'est léger, drôle et inquiétant en même temps. Un vrai régal !
J'avais déjà hâte de le voir... J'espère être aussi enthousiaste que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro


Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 38
Localisation : Cergy

Alain Guiraudie Empty
MessageSujet: L'inconnu du lac [Alain Guiraudie]   Alain Guiraudie EmptyJeu 27 Juin 2013 - 23:59

traversay a écrit:
Alain Guiraudie 21004610

L'inconnu du lac d'Alain Guiraudie
Citation :
L'été. Un lieu de drague pour hommes, caché au bord d'un lac. Franck tombe amoureux de Michel. Un homme beau, puissant et mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion.

J'ai trouvé les intentions séduisantes mais le film ne tient pas pour moi la durée. Tout comme traversay, la sensation d'une répétition et d'une lassitude a pris le dessus sur la contemplation d'un cadre idyllique. Contrairement à Marko, il m'a manqué l'impression d'une légèreté dans le discours : les relations entre les protagonistes sont touchantes dans leurs silences et la dimension du thriller semble trop vite un prétexte. Même constat pour les scènes de sexe qui semblent détachées du reste. Je n'ai pas reconnu la liberté de ton de Guiraudie malgré quelques audaces de mise en scène.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal


Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 43
Localisation : Tours

Alain Guiraudie Empty
MessageSujet: Re: Alain Guiraudie   Alain Guiraudie EmptyVen 27 Nov 2015 - 22:36

pour faire suite à l'ouverture du fil pour l'auteur Alain Giraudie : Ici commence la nuit (livre)
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella


Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Alain Guiraudie Empty
MessageSujet: Re: Alain Guiraudie   Alain Guiraudie EmptyDim 28 Aoû 2016 - 20:23

Rester vertical / Alain Guiraudie



Alain Guiraudie Vertic10



Un bobo en vadrouille chez les péquenauts en Lozère. Léo scénariste en mal d'inspiration fait de la randonnée en cherchant plus ou moins le loup. Il trouve à la place une bergère, à qui il fait par inadvertance un enfant. Tout en flirtant plus ou moins avec trois gars du coin, d'âges différents. Et en tentant d'extorquer, de plus en plus difficilement, des avances à son producteur.

Alain Guiraudie a sans doute du talent. Quelques belles images, quelques trouvailles, en font foi. Mais j'ai trouvé le film sacrément foutraque, partant dans tous les sens, jouant sur trop de registres pas vraiment maîtrisés. Alors il en rajoute dans l'allégorie, dans la métaphore, plein de réminiscences bibliques (Léo avec une barbe de hipster un agneau dans les bras est impayable).

Une sorte de second degré sauve le tout par moments, on sourit parfois. Je crains toutefois que le thème du scénariste en panne d'inspiration, obligé d'écrire sans être réellement convaincu de ce qu'il fait, n'est pas qu'une fiction dans le cas présent.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl


Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Alain Guiraudie Empty
MessageSujet: Re: Alain Guiraudie   Alain Guiraudie EmptyLun 29 Aoû 2016 - 9:14

Merci, j'hésitais, je n'hésite plus dentsblanches !
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Arabella
Sphinge incisive
Arabella


Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Alain Guiraudie Empty
MessageSujet: Re: Alain Guiraudie   Alain Guiraudie EmptyLun 29 Aoû 2016 - 20:47

Toujours prête à rendre service.

Cela dit, la critique est très positive, peut être que cela vient de moi.
Revenir en haut Aller en bas
églantine
Zen littéraire
églantine


Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 58
Localisation : Peu importe

Alain Guiraudie Empty
MessageSujet: Re: Alain Guiraudie   Alain Guiraudie EmptySam 10 Sep 2016 - 16:31

Alain Guiraudie 45292810


Rester Vertical
Il y en a des thèmes dans ce film , on ne reprochera pas à Guiraudie d'avoir fait une coquille vide surtout que ce sont des sujets douloureux ,actuels , problématiques et universels .
Il en va au tout début du film de la polémique concernant la lutte contre le loup dans nos contrées rurales où celui ci continue à sévir dramatiquement au sein des cheptels animaliers ,et naturellement de là , on bascule aisément sur la désertification de nos campagnes et la place ainsi que le vécu de la ruralité à l'heure de la mondialisation . C'est déjà beaucoup et il aurait déjà beaucoup de grains à moudre Guiraudie mais tel ne semble pas son objectif , l'analyse ne l'intéresse pas .
....Il s'étale donc et voilà que l'homosexualité déboule , certes voilà un de ses thèmes de prédilection , tout comme la vieillesse et l'isolement que l'on retrouve aussi ! Précarité , maternité , euthanasie...
Tout cela à travers un personnage principal Léo , jeune scénariste en mal d'inspiration qui rencontre une bergère au fond des Causses , lui fait l'amour emballé c'est pesé et qui devient père 9 mois plus tard . La bergère le quitte et fuit la campagne avec ses deux premiers enfants peut-être tombés du ciel ,abandonnant son vieux père abimé par une vie rude , austère et qui laisse peu de place à l'épanouissement de l'homme ...(enfin c'est ce qu'il veut montrer Guiraudie ) , Léo et son dernier rejeton ....
Et Léo erre ..De Brest à cette région des Causses , l'enfant dans les bras .
Dans la fuite de ses responsabilités professionnelles , pratiquant l'art du mensonge à l'égard de son chef qui s'enquiert de l'avancée de son scénario qui lui téléphone régulièrement ,avec un aplomb désarmant .
Et c'est à travers ce Pierrot de la lune , cet être quasi désincarné que Guiraudie choisit de nous faire toucher le primitif de l'homme .
C'est courant une mère chatte qui trucide l'un de ses rejetons dans toute une portée (et c'est bien un peu ce qu'elle fait la bergère , qui semble aussi atone que son père , en dehors de sa relation avec les bêtes ou dans la relation sexuelle ) ....La sexualité c'est avant tout affaire biologique chez nos congénères mammifères ...On copule par besoin depuis la nuit des temps , c'est le plaisir premier , primaire , instinctif .Point de transgression donc vu sous cet angle dans les mises en scènes de pornographie ....On nait comme on meurt , comme on s'adonne au plaisir sexuel . Et c'est ça qu'il filme Guiraudie .
Pourtant ....Il a fait son chemin l'homme depuis ces temps anciens ...Et c'est là que les métaphores bibliques sont censées peut être prendre tout leur sens ...Certaines séquences magnifiées par un travail de prise de vue exceptionnel peuvent donner à penser qu'il cherche à rééquilibrer ...Ou alors à basculer dans le loufoque.Tout comme des fulgurances oniriques au moment où on s'y attend le moins .
Oui ça fait beaucoup .
Qui trop embrasse mal étreint . Certains le penseront .
Mais faut-il chercher toujours une cohésion .Le sens est-il toujours obligatoire pour appréhender une oeuvre ?
Au final ?
Je suis sortie circonspecte . Mais avec le recul je sais qu'il m'a touchée , sans pouvoir dire de quelle manière et peu importe je crois . C'est quelque chose de sous terrain .
A noter : Pour les amoureux des grands espaces c'est un pur bonheur , il filme bien !
A noter aussi : Des scènes crues peuvent choquer .N'y allez pas la bouche en coeur ,il vaut mieux être prévenu .


Dernière édition par églantine le Sam 10 Sep 2016 - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Alain Guiraudie Empty
MessageSujet: Alain Guiraudie   Alain Guiraudie EmptySam 10 Sep 2016 - 16:51

Merci Églantine. Je vais tenter de le voir. Tu peux aussi raccorder ton post à celui de L'homme du lac en attendant qu'on lui consacre un fil à part entière.
Revenir en haut Aller en bas
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro


Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 38
Localisation : Cergy

Alain Guiraudie Empty
MessageSujet: Re: Alain Guiraudie   Alain Guiraudie EmptySam 10 Sep 2016 - 23:06

J'ai créé un fil de discussion spécifique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Alain Guiraudie Empty
MessageSujet: Re: Alain Guiraudie   Alain Guiraudie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Guiraudie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alain Resnais
» Alain
» Alain-Fournier
» Alain Blottiere
» Alain Cavalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: