Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal

 

 Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire

Aller en bas 
+51
ArturoBandini
pia
colimasson
Pointvirgule
Hanta
Sigismond
Max
églantine
Lully
Heyoka
Yukiguni
shéhérazade
Esperluette
san.romain
Exini
tina
Maline
darkanny
Avadoro
shanidar
Igor
anagramme
Constance
Harelde
Marcelin Hogier
Xavier C
chrisdusud
Eve Lyne
rivela
Charles
toma
Steven
Matthieu
Aeriale
Marko
Bellonzo
Nathria
mimi
Marie
eXPie
Bédoulène
K
Scarabée
Queenie
JDP
coline
animal
Mordicus
bix229
Burlybunch
kenavo
55 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 32 ... 61  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyJeu 12 Juin 2008 - 12:51

On pourrait continuer sur ce fil avec un des musiciens fétiche de Woody Allen... Wink



Dernière édition par kenavo le Ven 20 Avr 2012 - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyJeu 12 Juin 2008 - 22:01



Dernière édition par kenavo le Ven 20 Avr 2012 - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyVen 13 Juin 2008 - 0:02

mon favori sur ce fil depuis hier (et je l'ai joué au moins 20 fois Wink )
Burlybunch a écrit:
Autre morceau, autre jazz
Romano, Sclavis & Texier (& Le Querrec) avec "Annobon" (en 95 sur Carnet de Routes drunken )
aime


Dernière édition par kenavo le Ven 20 Avr 2012 - 9:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch


Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyVen 13 Juin 2008 - 7:30

kenavo a écrit:

mon favori sur ce fil depuis hier (et je l'ai joué au moins 20 fois Wink )
Burlybunch a écrit:
Autre morceau, autre jazz
Romano, Sclavis & Texier (& Le Querrec) avec "Annobon" (en 95 sur Carnet de Routes drunken )
aime
Alors un autre, "Bororo Dance"

L'album comporte neuf titres, c'est à dire trois compositions de chacun des instrumentistes. Trois écritures différentes donc, mais une logique identique. Et un son unique.
Ici les deux morceaux que j'ai proposés sont d'Aldo Romano, dont le jeu de batterie est pour moi au centre de l'album.

Pour en revenir au concert programmé sur France Musique, il est de l'an passé et devrait donc surtout revenir sur le troisième album et dernier en date du trio, African Flashback (2005), que je ne connais pas. clown
Revenir en haut Aller en bas
JDP
Main aguerrie



Messages : 301
Inscription le : 04/09/2007
Localisation : Belgique

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyVen 13 Juin 2008 - 13:36

Bix 229
Comparaison Rollins et Coltrane.
Citation :
Rollins est resté comme Monk, une voix solitaire, un homme qui aime à longuement ressasser les thèmes et qui préfère travailler sur la mélodie, les rythmes et les timbres, plutôt que sur la dimension harmonique explorée par Coltrane et ses fils.
Guide Akai du disque 1982.
A propos, vous savez que Rollins ne connaisait pas la musique. Il ne savait pas lire une note! Incredible but true! René Thomas était dans le cas. Le premier appréciait d'ailleurs beaucoup le second.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quenovel.be/pageactujuin.htm#Unpremierroman
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyVen 13 Juin 2008 - 13:44

JDP a écrit:
A propos, vous savez que Rollins ne connaisait pas la musique. Il ne savait pas lire une note! Incredible but true! René Thomas était dans le cas. Le premier appréciait d'ailleurs beaucoup le second.
Je dirais que cela s'applique dans beaucoup de cas.. surtout qu’au début cette musique c'est répandu seulement à l'ouïe
Et Woody Allen est celui dont j'ai lu en dernier lieu qu'il ne savait pas lire des notes.. mais quand je l'ai vue en concert, c'était aime

et pour voir comment il se 'défend' sans notes Very Happy

Woody Allen
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229


Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Jouer du jazz   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyVen 13 Juin 2008 - 17:42

Puisqu'on parle de jazz en vrac et sans ordre particulier, petite parenthèse
avec un personnage hors norme, et qui est un chouchou de Woody Allen
-ceci pour Kenavo- !

Leon Redbone est un type mystérieux qui est apparu dans les années 7O je crois...
Avec un look atypique et clownesque, chapeau melon sur la tete et
moustache à la Groucho Marx.bonjour
Avec Groucho, il a certainement des affinités pour son humour pince sans rire et aussi
avec Frank Zappa ou Peter Sellers. Sauf qu'il est beaucoup plus cool...
Le genre : une parodie de crooner, pastichant le jazz des années 2O.
Et en prime, une voix extraordinaire, dont Bob Dylan était un grand
admirateur.
Tout ce qui est sur You Tube est remarquable, aussi je ne choisis rien.
En vrac Lazy blues, Diddy-Wah-Diddy, Crazy blues, My good gal's blues
et Ain't misbehavin avec en prime un cartoon hilarant !
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie


Messages : 22891
Inscription le : 02/02/2007
Age : 44
Localisation : Un peu plus loin.

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptySam 14 Juin 2008 - 20:07

mmmm mais chers chers Dresden Dolls...
Missed Me et en concert en plus.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyLun 16 Juin 2008 - 0:13

Maintenant j'y suis.. alors à part sur le fil 'coup de coeur du jour' - je la post aussi en même temps sur ce fil

Ute Lemper - all that jazz
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyLun 16 Juin 2008 - 13:38

Une autre chanson 'classique' du Jazz, chantée par une des 'fabulous 4' Wink



Dernière édition par kenavo le Ven 20 Avr 2012 - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyJeu 19 Juin 2008 - 16:30

On n'a pas encore parlé de Louis Armstrong sur ce fil.. et d'ailleurs.. avant de le faire, faudrait peut-être parler de la femme "derrière" le grand homme Wink









Dernière édition par kenavo le Ven 20 Avr 2012 - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyVen 20 Juin 2008 - 14:35

Et puisque j'ai parlé de lui sur le fil Littérature et Musique je veux aussi lui faire une place sur ce fil:



Dernière édition par kenavo le Ven 20 Avr 2012 - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch


Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyLun 23 Juin 2008 - 11:21

"Sophisticated Lady" (Ellington/Mills) par Archie Shepp (Blasé, 1969)
Cette version est chantée par Jeanne Lee clown


Et puis une deuxième version par Ellington lui-même, en concert en 56 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyJeu 26 Juin 2008 - 15:53

Jazz un peu particulier...Bossa Nova...j'aime beaucoup Stan Getz et justement vient de sortir un album de 5 CD:

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 M1008410

- Années 60, en jazz, inattendu : la bossa nova reprise en jazz cool par un des maîtres du saxophone, Stan Getz.

- En 1962, Jazz Samba par Stan Getz et le guitariste Charlie Byrd (premier morceau : Desafinado, d'Antonio Carlos Jobim) aime
clic

La bossa nova avait été au Brésil l'adaptation du jazz cool à la samba, et Jobim disait son admiration pour Chet Baker.

- En 1963, Getz sortit son album en compagnie de João Gilberto et la femme de celui-ci, Astrud( The Girl from Ipanema)
clic


Dernière édition par coline le Jeu 26 Juin 2008 - 16:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 EmptyJeu 26 Juin 2008 - 16:05

kenavo a écrit:
(en fait - si tu aimes Stan Getz - et je t'ai vu poster son nom déjà plusieurs fois, tu devrais aussi aimer la musique de David Sanborn?

Je ne suis pas aussi connaisseuseque toi et je vaisdécouvrir David Sanborn...
Stan Getz oui, j'aime bien depuis très longtemps...J'ai deux disques de lui...et même un vinyle... content

Wave
Autumn Leaves
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire   Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire
Revenir en haut 
Page 3 sur 61Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 32 ... 61  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kora Jazz Trio [Jazz]
» Sofi Oksanen [Finlande]
» E.S.T. [Jazz]
» Wes Montgomery [Jazz]
» De-Phazz [Nu Jazz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Musique, maestro…-
Sauter vers: